Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Une nouvelle agence : l'ANESM
Auteur Message
Répondre en citant
Message Une nouvelle agence : l'ANESM 
Une nouvelle agence : l'ANESM

L’Agence nationale d’évaluation sociale et médico-sociale a pour objet de développer une culture de la bientraitance dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux. Pour mener à bien cette mission, elle oriente prioritairement son action en faveur des usagers. Beaucoup d’acteurs du secteur ont déjà élaboré, de leur propre initiative, des références, des procédures et des recommandations de bonnes pratiques professionnelles. La mission de l’Agence est de les valider au niveau national en les adaptant à la spécificité des établissements et des services, des professionnels et des personnes accueillies.


Ces éléments serviront de base sur laquelle les établissements et services s’appuieront en vue de leur évaluation interne. C’est pourquoi, les recommandations seront très concrètes et trouveront une application dans la qualité de vie des personnes bénéficiant des prestations. A titre d’exemple, l’Agence souhaite engager des travaux sur l’organisation de la vie quotidienne des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Dans un deuxième temps, l’Agence habilitera des organismes indépendants chargés de conduire les évaluations externes. Ils auront pour mission de porter une appréciation globale sur l’adéquation et la cohérence des objectifs du projet d’établissement ou du service par rapports aux besoins, les moyens mis en œuvre pour arriver à ces fins et les effets observés. En outre, ils examineront les suites réservées aux résultats de l’évaluation interne. La liste des prestataires sera établie selon des critères de sélection préalablement définis par l’Agence.

Le programme de travail de l’ANESM sera conduit dans un large esprit de concertation avec les acteurs du secteur et les représentants des bénéficiaires des prestations. La qualité, que l’Agence est désormais chargée de promouvoir et d’organiser, ne peut se concevoir qu’avec l’apport et l’adhésion des acteurs concernés. Nous partageons, en effet, la même vision : il faut agir pour que ceux qui usent, dans la plupart des cas malgré eux, des prestations des établissements et services, en soient des bénéficiaires.

Consulter le site : [www.anesm.sante.gouv.fr]


Source : http://www.psydoc-france.fr/Phorum5/list.php?6


Ça tombe bien, je n'avais plus de papiers à remplir... Vive l'évaluation


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Une nouvelle agence : l'ANESM 
Ca m'a l'air d'aller dans le bon sens, mais je serais encore plus radicale : rendre public les rapports de cet organisme, et qu'on puisse établir dans la presse un classement des bons et des mauvais élèves, un peu comme le Point qui fait régulièrement un classement des hopitaux par villes et par spécialité. Ou alors, des coupes dans les budgets pour les établissements maltraitants, ou des bonus pour les bientraitants...

Moi j'ai aidé  l'anée dernière une aide médico psychologique a préparer son diplome, elle travaillait dans un IEM, et elle a été confrontée à des situations de maltraitance, voire elle s'est faite engueuler par ses profs pour avoir eu des attitudes maltraitantes. Et bien sa réaction à chaque fois a été de modifier ses rapports des stages et ses devoirs qui étaient consultables et de tout censurer pour ne pas qu'il y ait de traces. Ca me gêne profondément. Et rien n'est jamais la faute de personne, tout est toujours de la faute du manque de personnel. Et bien entendu, on engueule toujours les usagers pour leur bien, ce n'est pas pour qu'ils facilitent le travail des aides soignants, c'est pour leur apprendre l'autonomie...

Répondre en citant
Message Une nouvelle agence : l'ANESM 
C'est vrai Hélène, mais il y a quand même une bonne part du problème qui est liée à l'effectif et à la formation du personnel.

J'interviens ponctuellement dans un EHPAD, notamment auprès des équipes, et c'est évident qu'il y a un souci :
- les soignantes (des AMP, des AS et des titulaires d'un BEP sanitaire et social en majorité) sont insuffisamment formées et ignorent certaines caractéristiques liées aux pathologies des personnes auxquelles elle ont affaire (maladie d'Alzheimer et autres formes de démence, syndrome de Korsakoff, etc.). D'où des erreurs au niveau relationnel.
- elles n'ont souvent pas choisi ce job, habitent en banlieue et ont au mieux 3h de transport par jour, sont mal payées, mal considérées, courent toute la journée parce qu'elles sont en nombre insuffisant et sont accaparées par le nursing (mobiliser le patient, changer les couches, etc.).
- elles n'avaient (c'est la raison de mon intervention) aucun moyen d'exprimer leurs difficultés, pas de groupe de parole, d'analyse des pratiques ou de supervision, rien!

Si, avec tout ça, on parvient à trouver une équipe qui ne soit jamais maltraitante, ça tient du miracle!
Ces filles sont en demande d'aide, et quand on leur en prodigue, on voit aussitôt leurs comportements se modifier et leur relation aux patients s'améliorer...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Une nouvelle agence : l'ANESM 
Oui, les politiques de bien-traitance c'est bien.

Moi ce que je crains, c'est que cette agence va encore être une grande usine à gaz bureaucratique, qui ne servira à rien d'autre qu'à faire du bla-bla autour des tables entre gens très dignes, sans aucune effet sur les pratiques comme d'habitude.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Une nouvelle agence : l'ANESM 
C'est clair que ça sent l'usine à gaz à plein nez, avec paperasserie à l'appui et aucun effet dans la réalité Rolling Eyes


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Une nouvelle agence : l'ANESM 
Moi je n'excuse pas autant que toi : mon élève a fait un stage en maison de retraite dans un pavillon pour déments et psychotiques. Et bien aucun des AS et AMP ne s'étaient renseignés sur la maladie d'Alzheimer, mon élève a emprunté un livre sur le sujet et tout le monde venait lui demander des explications, alors qu'elle était là pour 2 mois et qu'ils travaillaient là depuis des années. Perso, payée ou pas, si on me demande de travailler dans un environnement avec une problématique particulière, j'essaie de trouver de la doc dessus, ne serait-ce que sur internet. Par exemple j'ai fait du bénévolat pour le secours catho dans une halte pour sans abris, j'ai acheté le livre de Declerck sur les clochards de Paris.

Répondre en citant
Message Une nouvelle agence : l'ANESM 
Oui, mais tu as une formation universitaire, un certain niveau intellectuel, etc., et tout ça change beaucoup de choses...

Moi qui suis habituée aux soignants en psychiatrie, qui ont tout de même un certain niveau même si on leur fait des reproches parfois justifiés, j'ai été sidérée par celui des soignantes de l'EHPAD - il suffit de lire leurs transmissions pour mesurer à quel point elles manquent même d'une formation de base (transmettre une info dans une langue claire et à peu près correcte). Alors la littérature spécialisée, c'est très au-dessus de leurs moyens...
Ce n'est pas le cas de tout le monde, bien sûr, et il y a aussi des je m'en foutistes comme partout, mais je pense qu'il serait quand même plus efficace de leur offrir des moyens de formation adaptés et une écoute de leurs difficultés, que d'édicter x formulaires d'évaluation qui prendront du temps à des gens qui n'en ont pas et dont personne ne saura que faire...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Une nouvelle agence : l'ANESM 
Concernant les lectures, je suis souvent effarée de voir les étudiants assistants sociaux râler parce qu'ils doivent lire un livre, choisir le plus petit et pas celui qui les intéresse (de toute façon, ça ne les intéresse pas, lire c'est chiant), les étudiants instits hurler parce qu'ils doivent lire les contes de Perrault, de Grimm et d'Andersen ("quoi, tout ça, mais il est fou le prof!").
Venant des instits, ça me sidère complètement de ne pas aimer lire, venant des AS ça m'inquiète beaucoup car je trouve que c'est un métier où il faut constamment s'informer. Et j'imagine que puisqu'ils ne lisent que parce qu'ils sont obligés et en râlant, ils n'ouvriront plus un livre une fois leurs études terminées.
Je ne dis pas qu'ils sont tous comme ça évidemment, mais c'est effrayant le nombre de fois où on entend ça à la rentrée scolaire.

Visiter le site web du posteur
Message Une nouvelle agence : l'ANESM 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation