Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Addictions - Le rôle des parents est essentiel dans la prévention
Auteur Message
Répondre en citant
Message Addictions - Le rôle des parents est essentiel dans la prévention 
Le rôle des parents est essentiel dans la prévention

Le Figaro, 08/04/2008
Catherine Petitnicolas

À l'occasion de l'ouverture d'un centre pilote de prise en charge des addictions (tabac, alcool, cannabis, cocaïne) à Villejuif, une spécialiste en appelle à la vigilance des parents.



Le fonctionnement familial peut être un facteur de protection ou à l'inverse d'aggravation vis-à-vis des addictions. C'est ce qu'a longuement expliqué Marie Choquet, épidémiologiste et chercheuse à l'Inserm, spécialiste de la santé des adolescents, à l'occasion de l'inauguration cette semaine d'un nouveau centre de référence sur les addictions dirigé par le professeur Michel Reynaud à l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif. Après avoir mené une enquête sur l'usage des produits psycho-actifs comme le cannabis, l'alcool et le tabac chez 18 500 collégiens et lycéens autour de 15 ans, elle a mis en évidence l'importance cruciale du lien éducatif familial. Elle a montré, en particulier, que lorsque les parents ne savent pas où se trouvent leurs enfants le samedi soir ce qui est le cas pour 40 % des garçons et un quart des filles , le risque de consommation de l'alcool est multiplié par trois et même par cinq pour le cannabis.


Toujours selon cette enquête, plus les parents ont un niveau d'études élevé, moins ils jouent leur rôle, au niveau de ce «contrôle parental». Et d'ailleurs on constate que les niveaux de consommation cannabique chez les ados sont plus élevés dans les quartiers chics que dans les quartiers plus pauvres, pointe-t-elle ajoutant «il faudrait développer les capacités parentales des adultes qui ont de plus en plus peur de s'opposer à leur enfant et sont tentés de leur laisser faire ce qu'ils veulent. Dans certains milieux particulièrement aisés, ils leur garantissent certes tout le bien-être matériel possible, mais ne sont jamais présents.» Une absence réelle, mais aussi symbolique particulièrement délétère pour des jeunes en quête de repères. Un constat partagé par le psychiatre, spécialiste des adolescents, Philippe Jeammet (1) : "L'addiction, ce n'est pas en soi une maladie, mais ces jeunes peuvent s'en rendre malades en devenant prisonniers de ce qu'ils percevaient au départ comme un choix. Si on leur montre que cette dépendance leur enlève toute capacité de choisir, on peut peut-être au travers de l'éducation, de la culture, leur montrer qu'il est essentiel de préserver leurs ­potentialités".


Lire ici : http://www.lefigaro.fr/sante/2008/04/09/01004-20080409ARTFIG00006-le-role-d…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation