Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
La psychiatrie
Auteur Message
Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Cette semaine, France Culture rediffuse dans l'émission "Sur les docks" (de 16 à 17h) 4 programmes consacrés à la psychiatrie.

Les émissions peuvent être réécoutées pendant 1 mois sur le site de la chaîne ou podcastées.

Lundi 21 avril : La psychiatrie (1/4) - "Extra-Muros : chroniques de la folie à Bondy - Première partie" (Rediffusion)
Au départ, il y a la démarche d’une équipe de psychiatrie « hors les murs » de l’asile et sa présence dans la ville, à Bondy, banlieue est de Paris. Et puis le texte d’Annie Vacelet, l’une des « psy » de l’équipe, écrit à partir de paroles entendues, dedans et dehors, paroles d’infirmiers, de psychologues, de médecins, mais aussi paroles de patients, d’amis, nouées à sa propre réflexion, sa propre vie. « On ne travaille plus avec les murs, vous savez, les vieux murs, mais avec des repères qui existent et aussi des repères qu’on trouve en nous ».
Le temps d’une émission de radio, se faufiler dans les pages du livre et tenter d’y faire vivre les pulsions, les émotions qui s’y cachent. Y mêler les voix « à vif » des soignés et des soignants, et celles, anonymes, de quelques habitants de Bondy. Explorer les cris et les chuchotements, les brouhahas et les silences, les zones d’ombre et les fulgurences où « travaille » le soin psychiatrique, où circulent la parole et l’écoute de l’autre. Prendre le risque de la déchirure. Capter, « récolter les morceaux » et transmettre le va-et-vient des mots et des voix où filtrent la souffrance mais aussi les instants de plaisir et les grandes interrogations sur le monde, la vie, la naissance, l’amour, l’exclusion, la mort.
Avec :
Guy Baillon et Annie Vacelet, psychiatre ;
Claude Fuzier, maire de Bondy ;
Chantal Ballif, psychologue ;
Claude Espinasse, infirmière chef ;
Daniel Pezigot, infirmier ;
Laurence Bourcart et Chantal Saens, infirmières.
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/sur_docks/fiche…

Mardi 22 avril : La psychiatrie (2/4) - "Extra-Muros : chroniques de la folie à Bondy - Seconde partie" (Rediffusion)
La ville est là, une présence pas toujours rassurante, avec sa circulation, ses bruits de chantier, ses camions qui freinent au feu rouge. Avec le canal de l’Ourcq et la nationale 3 qui coupent Bondy en deux. Avec le regard des autres, le mal de vivre des autres. Comment mettre à distance cet outil de protection que représentent les murs de l’asile et apprendre à apprivoiser le « dehors », à interroger le « social », malgré la violence et les difficultés qui les entourent ? Car c’est dans la cité, en dépit des problèmes à surmonter, que la psychiatrie publique a choisi de s’exercer, de s’inventer aujourd’hui, au plus près des lieux où vivent les patients, où nichent leur histoire et leurs repères, dans des petites unités de soin disséminées au centre ville et dans les quartiers : une villa entourée d’un jardin (l’hôpital de jour), une grande maison derrière la place de l’Eglise (le centre de post-cure), des studios et appartements dans plusieurs cités HLM et un « centre d’accueil et de crise » qui fonctionne 24h sur 24, alors que la « maison-mère », l’hôpital de Ville-Evrard, est peu à peu abandonné.
Avec :
Guy Baillon et Annie Vacelet, psychiatre ;
Claude Fuzier, maire de Bondy ;
Chantal Ballif, psychologue ;
Claude Espinasse, infirmière chef ;
Daniel Pezigot, infirmier ;
Laurence Bourcart et Chantal Saens, infirmières.
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/sur_docks/index…

Mercredi 23 avril : La psychiatrie (3/4) - "Erotomanes : les folles amoureuses" (Rediffusion)
Qui sont-elles ces femmes qui vivent dans « l'illusion délirante d'être aimée » ? Qui sont ces patientes, rebelles aux traitements, qui inquiètent, fascinent et exaspèrent leur entourage ? Quel est leur trouble ? L'amour, tout simplement, mais un amour fou, exacerbé, omniprésent, obsessionnel qui peut mener jusqu'au suicide et au crime. Etrange délire qui prend des allures mystiques, paranoïaques, qui va de l'amour à la haine, de la persécution au bonheur absolu.
Enigmatiques, habiles, imaginatives, tenaces, agressives, elles construisent « des scénarios logiques dont la base est fausse ». Et lui, l'Objet, l'aimé, est toujours inaccessible, d'un rang social supérieur, c'est un prêtre, un médecin, un présentateur de la télévision, une vedette... Ces femmes dérangent et on verra que quelquefois les psychiatres sont totalement désarmés face à elles, qui ont le « génie de la passion ».
Un parcours dans l'érotomanie qui nous permettra de remonter dans le temps avec Clérambault et le cas Henriette, Lacan et Aimée, Freud et Sabina S.
Avec :
Benoît Dalle, psychiatre et psychanalyste, co-auteur de Bien que mon amour soit fou, paru aus éditions Les Empêcheurs de penser en rond ;
Marie, une femme érotomane ;
François Caroli médecin psychiatre à Sainte Anne.
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/sur_docks/fiche…

Jeudi 24 avril : Psychiatrie (4/4) - "Les urgences psychiatriques de l’Hôtel Dieu" (Rediffusion)
Le drame de l'hôpital psychiatrique de Pau a permis d'attirer l'attention sur le délabrement du monde de la santé mentale. En 20 ans, 50 000 lits ont été fermés en psychiatrie, des milliers de postes de soignants supprimés et la ressemblance du « plan de santé mentale » de Philippe Douste-Blazy avec les plans proposés par Bernard Kouchner en novembre 2001 et Jean-François Mattei en septembre 2003 laisse craindre que les annonces soient aussi généreuses que non budgétées. Cette dictature du fait divers sur l'intérêt porté à la santé mentale est doublement problématique. Elle met seulement l'accent sur le prisme de la dangerosité et sur les Unités pour malades difficiles, alors que les troubles mentaux, plus ou moins graves, concernent plus de 10% de la population. Elle occulte les multiples tensions qui parcourent la psychiatrie française : extrême diversité des prises en charge pour un même symptôme, médicalisation plus ou moins forte du traitement, demande faite à la psychiatrie de répondre à la précarisation croissante de la société, exigences parfois contradictoires de protection et d'insertion, de clôture et de liberté…
Avec :
Youssef Mamoudia, psychiatre urgentiste ;
Les docteurs Grosseau, Gaëlle Abgrall et Nicolas Dantchev, médecins urgentistes à l’Hôtel Dieu ;
Maryline Ardon, infirmière aux urgences de l'Hôtel Dieu.
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/sur_docks/fiche.php?diffusion_id=61988&pg=avenir



_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Merci Traviata, des émissions très interessantes....les commentaires des psys sont très intéressant voire à méditer en tout cas je le prends comme cela, très intéressant  aujourd'hui c'est l'érotomanie au fait un film a ce sujet "Anna M" avec Isabelle Carré l'érotomanie y est expliqué de manière fluide et passionante, disons que c'est aussi une façon à part par des émissions de connaître cette pathologie.

Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Tiens Jane, ce soir même Isabelle Carré parlait de ce rôle dans un court message cinéma. J'ai vu le film, je l'ai trouvé oppressant mais très fort, et superbement joué, de toute façon je suis une inconditionnelle d'Isabelle Carré.
Je crois que le réalisateur s'était bien documenté sur l'érotomanie. Seule la fin m'avait un peu déçue, trop optimiste à mon goût.

Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Je ne l'ai pas vu mais vous me donnez envie!


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Ca doit sortir en DVD peut-être, je l'ai vu il y a quelques mois, mais dans une salle un peu confidentielle.

Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Tu as trouvé la fin optimiste? Moi je ne l'ai pas du tout vu comme ça, car elle croise dans la montagne l'homme qu'elle a aimé, et en la voyant sourire, je me suis dit qu'elle allait retomber dans son délire. Mais c'est vrai que ça peut être interprété de différentes façons.
Le film est en DVD, en tout cas à la location, c'est comme ça que je l'ai vu.
J'ai regardé "Maman est folle" sur TV5 il y a quelques semaines, j'ai adoré aussi, Isabelle Carré est très douée pour interprèter ces personnages complexes.

Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message La psychiatrie 
J'ai vérifié, il est bien en DVD, je vais pouvoir le regarder...

J'avais vu Isabelle Carré dans "Se souvenir des belles choses" (une jeune femme atteinte d'Alzheimer précoce) et j'avais aussi trouvé qu'elle se tirait remarquablement d'un rôle pas évident du tout...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Isabelle Carré joue souvent ce genre de rôle enfin je veux dire sur des sujets lié au mentale elle est vraiment très douée voici un lien où vous pouvez visualiser des videos sur le film http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=34471.html

 A propos de la fin je ne sais pas trop c'est ambigüe il y a pour moi plusieurs possibilités mais voici l'avis de Michel Spinosa
http://www.abusdecine.com/fiche-entretien.php?numero=1931

Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Merci pour le lien, Jane.
Pour la fin, je suis d'accord avec toi Lana, c'est ambigu, mais je te dirai qu'est-ce que je trouve trop optimiste quand Traviata l'aura vu, pour ne pas tout dévoiler.

Edit : J'ai vu tous les films avec Isabelle Carré dont vous parlez sur ce fil, et je les ai tous beaucoup aimés.

Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Je viens de le voir et j'ai beaucoup aimé!! Okay
C'est vraiment une performance d'actrice remarquable, et le film est très juste, de bout en bout!

Alors raconte-nous ta vision optimiste de la fin Iphigénie, parce que pour moi la fin est très noire! J'ai l'impression que la copine se rend compte qu'Anna a replongé, ou plutôt n'est jamais sortie de son délire, donc je me dis que ça va mal finir pour elle! Confused


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Je suis contente que tu aies aussi vu et aimé le film, Traviata. Ce que je trouve irréaliste, c'est qu'Anna parvienne à investir cette maternité imprévue. Elle est tellement dans son délire qu'elle n'aurait pas pu, à mon avis, avoir de telles relations avec son enfant. On le voit à 2-3 ans, donc elle est censée avoir assumé les années les plus éprouvantes, qui plus est sans père. Personnellement, je ne l'en crois pas capable.

Maintenant, qu'elle replonge en voyant son médecin, c'est vrai que le scénario le laisse à penser.

Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Je suis d'accord, mais on peut penser que c'est la copine qui a servi de moi auxiliaire et qui a permis à l'enfant de grandir convenablement. En plus, elle a pu reporter sur la petite une part de sa passion amoureuse. Chez les personnes délirantes comme le personnage du film, à condition que l'enfant ne soit pas perçu comme persécuteur (ce qui arrive), la relation mère-bébé peut être (relativement) bonne, c'est au moment où l'enfant commence à s'autonomiser que ça pose problème, j'ai déjà vu des femmes dans ce cas.
Pendant un moment je me suis demandé si la dernière partie n'était pas irréelle, rêvée (le côté "paradisiaque" me paraissait un peu "trop"), mais finalement c'est plus probable qu'elle ait réellement continué à le rechercher. Son sourire à la fin est assez terrible je trouve!


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message La psychiatrie 
Oui, là-dessus je suis d'accord avec toi. J'ai frémi en voyant la scène.

Message La psychiatrie 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation