Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Urgences psychiatriques, des lieux à hauts risques
Auteur Message
Répondre en citant
Message Urgences psychiatriques, des lieux à hauts risques 
Enquête exclusive

Urgences psychiatriques, des lieux à hauts risques
Dimanche 27 Avril > 22h50 Les autres diffusions
Jeudi 01 Mai > 00h30

Environ 200 personnes sont prises en charge chaque jour pour des crises de démence qui peuvent présenter un danger pour elles-même et leur entourage. En première ligne, pompiers et policiers, qui doivent souvent gérer ces situations à hauts risques. Autre lieu sensible par excellence, les urgences psychiatriques, où les médecins reçoivent des patients en pleine crise et doivent parfois les interner contre leur volonté. Qui sont ces malades ? Comment les soigne-t-on ? Les maisons d'arrêt vivent également des situations tendues. Un prisonnier sur quatre est atteint de troubles psychologiques et les surveillants font face, sans formation adaptée, à la multpilication des crises de démence. «Enquête exclusive» a suivi pendant plusieurs semaines le quotidien des urgences psychiatriques de plusieurs établissements.



Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Urgences psychiatriques, des lieux à hauts risques 
Merci Jane !

Je me demande s'ils savent ce que signifie "démence" sur M6? Qui se cotise pour leur offrir un dictionnaire?


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Urgences psychiatriques, des lieux à hauts risques 
Remarque, c'est mieux que "fou"

Ils ont du chercher ardement pour le trouver celui-là, de terme. Ca sent le professionnalisme à plein nez !

Ca m'aurait bien intéressé si c'était pas si tard, mais là si je regarde demain matin je suis cuite, je m'offre un retard de plusieurs heures. Et puis d'ailleurs quand ça commence, je serais pas rentrée du boulot...


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Urgences psychiatriques, des lieux à hauts risques 
Je ne sais pas ce que vous en avez pensé, j'ai trouvé que malgré la musique angoissante, le traitement journalistique n'était pas sensationnaliste, ils ont montré un paranoïaque avec des idées dangereuses qu'on laissait mener une vie normale et qui travaillait, les psychiatres essayaient d'être humains... Ils ont fait passer le message que les psychotiques doivent être insérés dans la société, que les médicaments leur permettent de sortir de l'hp et la situation désastreuse des prisons. Je pense que pour quelqu'un qui n'y connait rien, c'est déjà positif.

Après, sur le fait de mettre directment les gens en isolement et en pyjama quand ils arrivent, je ne suis pas forcément convaincue par leurs explications...

Répondre en citant
Message Urgences psychiatriques, des lieux à hauts risques 
C'est quoi leurs explications, parce que je n'en ai jamais entendues une seule d'un tant soit peu convaicante?

Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Urgences psychiatriques, des lieux à hauts risques 
Déçue par l'image donné à la psychiatrie heureusement qu'en fin d'émission un psyquiatre de l'hôpital St Anne explique que sur 5000 personnes à l'année seulement quelques'uns 4 ou 5 sont attachés, aussi étonnée qu'on affiche juste les psychiatres et infirmières ah vous avez pas oublié les aides-soignantes, ah oui JUSTE un AMP pour le Samu social.

Répondre en citant
Message Urgences psychiatriques, des lieux à hauts risques 
Oui, mais en même temps, le sujet n'était pas la psychiatrie mais l'urgence, et c'est normal qu'avec un tel sujet de départ on montre des personnes en crise aigüe plutôt que des gens qui vont bien et qui sont stabilisés. J'ai trouvé qu'ils avaient fait un petit effort avec le monsieur maghrébin qui était venu de lui-même et qui acceptait les soins, même s'il était délirant.

Pour répondre à Lana, les gens qui étaient attachés étaient en refus de soin ou étaient transférés de prison, ou alors très agités.

Pour le pyjama ils ont dit que c'était leur protocole de mettre en pyjama les nouveaux arrivants, et l'infirmière a dit que c'était pour mettre une barrière avec l'extérieur pour que les patients se sentent protégés, et elle a pris pour exemple le monsieur pris en charge qui voyait ses vêtements comme contaminés ou maléfiques, je sais plus, et elle a dit que ça allait l'apaiser. Le monsieur en question ne prenait pas du tout mal d'ête mis en pyjama, en lui demandant de se changer elle lui a proposé une boisson chaude, ça faisait passer la pilule...

Message Urgences psychiatriques, des lieux à hauts risques 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation