Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Les docteurs du plaisir
Auteur Message
Répondre en citant
Message Les docteurs du plaisir 
Les docteurs du plaisir

L'express.fr, 21/05/08
Par Gilbert Charles


Chercheurs et médecins s'intéressent de plus en plus aux secrets de la sexualité des femmes. Et les laboratoires rêvent de leur inventer un viagra...

Les femmes ne disent plus : « J'ai la libido en berne » ; elles disent : « Je souffre du trouble de sexualité "hypo- active". » Cette nouvelle « maladie », identifiée par des médecins américains sous le nom de « hypoactive sexual desire disorder », se traduit par une déficience persistante ou par l'absence de fantasmes, de désir ou de réceptivité sexuelle. Une sorte d'équivalent de l'impuissance masculine dont les patientes évoquent de plus en plus souvent les ravages dans les cabinets médicaux.
« Près d'un tiers des femmes seraient victimes de dysfonctions sexuelles, constate la psychiatre et sexologue lyonnaise Marie Chevret. Et l'on ne s'occupe évidemment que de celles qui en souffrent, car beaucoup s'accommodent de vivre sans désir... Ces problèmes ne sont pas plus répandus qu'avant, mais on en parle plus facilement. » Ce qui a changé, surtout, c'est qu'après des siècles d'ignorance et d'indifférence envers le désir féminin la médecine et la science commencent à s'intéresser à ces questions et à y apporter des réponses.

Il a fallu attendre les années 1970 pour que les dysfonctions sexuelles soient enseignées en médecine. Pendant les deux décennies suivantes, tous les efforts thérapeutiques ont porté sur l'impuissance masculine. Mais la tendance s'inverse depuis 1990. Les recherches sur les ressorts secrets de la sexualité féminine n'ont jamais été si nombreuses. Le succès du Viagra, la pilule miracle des messieurs, a poussé les laboratoires pharmaceutiques à se lancer, avec plus ou moins de bonheur, à la poursuite de son équivalent pour les dames.

En 2000, Pfizer, l'inventeur du Viagra, a entamé une série d'essais cliniques sur des femmes. Sans résultat. Du coup, le projet a été abandonné en 2004. D'autres firmes testent des molécules comme l'ocytocine, une hormone impliquée dans le déclenchement de l'accouchement, dans la lactation, mais aussi dans l'orgasme. Ou encore la mélanocortine, une autre hormone qui agit à la fois sur la pigmentation de la peau, la régulation de l'appétit et le désir sexuel. Cette pilule qui aurait pu permettre de bronzer tout en perdant du poids et en accédant au septième ciel ne semble pas non plus tenir ses promesses.

(...)

Lire ici : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sexualite/les-docteurs-du-plaisir_…

"Cette pilule qui aurait pu permettre de bronzer tout en perdant du poids et en accédant au septième ciel ne semble pas non plus tenir ses promesses" - Dommage, c'était un 3 en 1 parfait ! Mr. Green


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation