Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
CMP et anonymat
Auteur Message
Répondre en citant
Message CMP et anonymat 
J'aimerai une structure ou je pourrais rester anonyme (c vraiment tres important pour moi), mon psy me  faisait cette "faveur" je lui avait dit mes noms et prenoms mais que pour lui, peut-on etre anonyme en CMP comme c'est le cas en CMPP?


_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message CMP et anonymat 
Non, dans la mesure où tu vas avoir des démarches administratives à remplir (la secrétaire va te demander tes papiers, ta carte de sécu...), et où un dossier médical nominatif sera tenu.
Ça me paraît d'ailleurs bizarre que tu aies pu faire ça en CMPP, même s'il s'agit de structures privées, elles sont généralement rattachées au service public et ont les même obligations relatives à l'enregistrement des patients, à la tenue des dossiers...

Une possibilité de rester totalement anonyme, c'est de consulter en privé et de payer de ta poche, sans passer par le remboursement sécu.

C'est aussi d'usage dans certaines structures d'accueil (parents-enfants par exemple), mais il ne s'agit pas de lieux où se pratiquent des psychothérapies individuelles.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message CMP et anonymat 
pour le CMPP c'etait LA condition pour que je parle mes parents ne devaient en aucun cas etre au courant, si tu veux j'etais "fichée" quand meme mais aucune coordonnées n'apparaissaient (puisque de toute facon ils ne les avaient pas)

Bein tant pis alors ca sera pour dans une autre vie... Crying or Very sad (ca veux juste dire que vu que j'ai pas les moyens de payer sans etre remboursée j'ai pas le choix)


Traviata sais-tu si lors d'un presentation devant le JAF on peut utiliser le dossier ou le fait que la personne soit suivie contre cette personne (le JAF a-t-il acces au dossier psychiatrique des patients)?


_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Répondre en citant
Message CMP et anonymat 
Non, le JAF ne peut pas avoir accès au dossier psychiatrique! La seule façon pour un juge d'obtenir des informations de ce type est d'ailleurs de demander une expertise.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message CMP et anonymat 
Le JAF ne peut même pas savoir que tu bénéficies d'un suivi psy si tu ne le dis à aucun des intervenants qui sont en lien avec lui.

Ceci dit, un suivi psychothérapeutique n'a jamais fait pencher la balance "du mauvais côté" dans un jugement, au contraire. Le problème, surtout dans les affaires du JAF, c'est surtout d'avoir affaire à des personnes qui nient les difficultés en refusant le soin psy. D'une manière générale, la thérapie et la remise en cause de son fonctionnement est un "bon point".


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message CMP et anonymat 
Je ne sais pas pourquoi mais  je suis persuadée du contraire, que les gens ont encore beaucoup d'à priori sur les suivi psy


_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Répondre en citant
Message CMP et anonymat 
Chez "les gens" oui, il y a beaucoup d'à priori et ce n'est pas vraiment utile de dire à tout vent qu'on consulte un psy
(enfin moi je déconseille fortement, c'est mon avis)

Dans un cadre professionnel, le JAF passe son temps à rencontrer des personnes qui ont un grand besoin de suivi psy mais qui ne veulent surtout pas en entendre parler parce que "tout va très bien". Alors quand ils ont affaire à quelqu'un qui va de lui-même chez le psy tu penses...


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message CMP et anonymat 
exactement je trouve cela tres personnel!

Vos reponses me rassurent Rolling Eyes  des fois on se met des idées en tete et on arrive pas a les oter!

Et puis on mediatise tout maintenant ducoup on entend des horreurs, qui ne sont malheureusement pas le reflet reel des choses


_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Message CMP et anonymat 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation