Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Le travail c’est la santé (mentale)
Auteur Message
Répondre en citant
Message Le travail c’est la santé (mentale) 
Le travail c’est la santé (mentale)
Publié le 19/09/2008


« Travailler plus pour gagner plus… de santé mentale » ! Voilà en somme, inspiré d’une célèbre chanson d’Henri Salvador qu’aurait réactualisée Nicolas Sarkozy, le slogan pouvant résumer l’esprit d’un article du British Journal of Psychiatry, consacré aux comparaisons (par une étude randomisée) entre le traitement classique (« as usual ») dans la prise en charge du psychotique et l’apport supplémentaire d’une dimension socioprofessionnelle, conférant à l’action médicale une authentique valeur ajoutée.

Les malades mentaux payant un lourd tribut au chômage, l’effet avantageux et quasiment « adjuvant » du travail en matière thérapeutique est connu depuis longtemps pour les pathologies chroniques comme la schizophrénie. Mais il restait à le démontrer pour les épisodes inauguraux des psychoses : c’est désormais chose faite, avec cette publication australienne (université de Melbourne) portant sur 41 patients diagnostiqués avec un épisode psychotique précoce (« early psychosis »). Cette recherche confirme l’effet néfaste du chômage sur la pathologie psychiatrique et, a contrario, l’incidence très positive d’une activité professionnelle, même à temps partiel, sur l’évolution de la maladie mentale. Les emplois proposés couvrent d’ailleurs un spectre de professions très large. Exemples de telles activités exercées par ces patients : apprenti coiffeur, opérateur téléphonique, développeur de site Internet, gardien, maçon, personnel de service, conditionnement dans l’agroalimentaire, casse automobile, aménagement paysager, etc.


Non limitée aux seuls emplois réservés, cette assistance dans la recherche d’un travail repose sur les compétences et les qualifications. Un article à méditer en France, à l’heure où les ESAT (établissements et services d’aide par le travail, ex-CAT) se trouvent confrontés de plus en plus à des impératifs économiques et comptables imposant, comme pour toute entreprise, une logique de rendement. Laquelle privilégie alors l’aptitude du travailleur handicapé à une certaine productivité, au détriment trop souvent de la nécessité première d’une aide par le travail.



Dr Alain Cohen


Killackey E et coll. : Vocational intervention in first-episode psychosis : individual placement and support v. treatment as usual. Br J Psychiatry 2008 ; 193 : 114-120.


_________________
"Ce que les hommes veulent en fait, ce n'est pas la connaissance, c'est la certitude."
Bertrand Russell
Visiter le site web du posteur
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation