Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 2 sur 3
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
a par prendre ses médocs on a quels droits
Auteur Message
Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
à ça date de 1990 ben dit donc là où j'étais j'ai voulu envoyer une lettre à un ami j'ai demandé si s'était lu par les soignants il y en a un qui m'a dit non et que s'était bien dommage  Sad

je crois que je lui ai répondu - ah la belle époque où on a laissé crevé les malades dans les hp en référence à la guerre de 40

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
J'ai plus souvent vu des psychiatres esquiver le problème des droits du patient que le contraire, et pourtant c'était dans des institutions loin d'être considérées comme les pire...
Quant au téléphone, j'ai aussi vu la plupart des demandes refusées quasi systématiquement, du moins les premiers jours.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
Salut Traviata

Je me rends compte en vous lisant que les hôpitaux où j'ai exercé sont peut-être parmi les moins pires

Merci Dom ! Efectivement les droits ont été clairement définis dans la loi de 1990, mais ce qu'il faudrait savoir (parce que, dans toute histoire de justice, ce qui compte c'est la preuve) c'est depuis quand les établissements ont l'obligation de rendre cette information traçable (document signé par le patient et attestant que etc...)

8:)

Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
C'est l'arrêt Hédreul de 1997 gronounours, preuve écrite, testimoniale ou par présomption si je n'ai pas oublié mes cours !

Mais je n'ai sincèrement rencontré ça que dans les livres...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
Dans le texte cité par Dom : "Lorsqu’une personne atteinte de troubles mentaux est hospitalisée sans son consentement en application des dispositions du chapitre III du présent titre, les restrictions à l’exercice de ses libertés individuelles doivent être limitées à celles nécessitées par son état de santé et la mise en oeuvre de son traitement."

Ce que j'ai surligné peut être interprété, et l'est certainement parfois de manière abusive. Mais parfois des restrictions temporaires sont réellement souhaitables dans l'intérêt du patient... Ces restrictions peuvent par exemple concerner le téléphone (mais il reste toujours la possibilité de communiquer au téléphone avec ses proches de manière cadrée, il s'agit seulement de ne pas en rajouter à l'agitation et à la dispersion de la pensée), mais en aucun cas l'information du patient de ses droits, à partir du moment où il est apte à les comprendre (et cette restriction là est aussi un élément de respect du patient, car quel serait le sens éthique d'une pseudo-information délivrée à un patient confus, par exemple ?)



Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
Traviata a écrit:
C'est l'arrêt Hédreul de 1997 gronounours, preuve écrite, testimoniale ou par présomption si je n'ai pas oublié mes cours ! Mais je n'ai sincèrement rencontré ça que dans les livres...





Si, dans l'HP où j'ai passé la plus grande partie de ma carrière, la preuve écrite était appliquée... Mais je suis d'accord que c'est trop souvent formel. Ce serait peut-être bien que ça se fasse en présence d'un tiers bienveillant, qu'en pensez vous ?


Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
On ne m'a pas informé de mes droits non plus, on les a plutôt contournés mes droits!
Et tout le monde sait que si quelqu'un en HL veut exercer ses droits, on fait signer une HDT pour les lui retirer.
Pour moi, ça a été comme Stéphanie, seuls droits: fermer sa gueule, avaler ses médocs et mentir pour sortir.

Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
Ma fille en clinique pouvait appeler d'une cabine, sans contrôle... elle appelait à l'aide pour qu'on la sorte de là Confused

Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
ah elle était lucide finalement  j'ai pas pu m'en empêcher 

Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
La vision de gronounours me parait très optimiste.

Quand on examine le cas de Philippe Vesco avec toutes les traces administratives laissées, on s'aperçoit que les garanties de la loi et les impératifs administratifs sont de peu de poids quand on a affaire à un service qui n'en a rien à faire. Ce n'est pas une question de personnel individuel défaillant, mais les mentalités des psychiatres et surtout du médecin-chef de service qui sont en cause.La vision de dom, comme quoi il faut que tout le monde doit collaborer dans le même sens est le plus souvent en-dehors de la réalité. Il y a des conflits et des volontés différentes entre le malade, son entourage (HDT) et la psychiatre. Le malade veut le plus souvent sortir (surtout en exaltation !), la famille veut qu'il soit soigné et guéri, le psychiatre que son service tourne avec le minimum de bruit, et que ni les malades ni leur famille ne l'emmerdent. Il y a aussi, hélas, un mépris des patients et des familles chez beaucoup de psychiatres qui vient de leur formation, théorisant leur caractère pathogène.

Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
trop optimiste  gronounours

hors sujet dom

et bien

pahad tu es déjà allé dans un hp c'est juste histoire de voir

Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
stephanie a écrit:
trop optimiste  gronounours
hors sujet dom

et bien

pahad tu es déjà allé dans un hp c'est juste histoire de voir


Alors trop optimiste grosnounours ?

Disons qu'il se base sur le texte des lois en supposant que c'est appliqué strictement et que je regarde l'application pratique dans un hopital qui n'est pas le meilleur mais qui n'est certainement pas le pire : il est neuf et il dépend de secteurs relativement "riches".

Maintenant, si vous avez avez eu accés à des dossiers médicaux de patients en HP (c'est un droit d'avoir copie de son dossier médical !), il serait intéressant de comparer les documents administratifs correspondants dans d'autres HP

PS. Je connais "un peu", les HP et cliniques de la région parisienne et vous ?

Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
Ta dernière question est inutile pahad, tout le monde ici a déjà fait part de son expérience.

Ton attaque envers gronounours relève de la même erreur. Il a bien spécifié :
Citation:
dans l'HP où j'ai passé la plus grande partie de ma carrière, la preuve écrite était appliquée...
Tout le monde ici parle d'expérience, à divers titres, comme soignant, patient ou proche, ce qui n'empêche pas des échanges cordiaux.
Il est donc inutile de te présenter comme celui qui détient la vérité, ce qui ne peut être que mal reçu. Tu as ta propre expérience, qui ne vaut pas plus que celle des autres.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
Comment voudrais tu, pahad, que je puisse accepter tes attaques à l'emporte pièce contre un système et un corps de métier, dont chacun pense ce qu'il veut et que, ça ne t'aura pas échappé, je suis le premier à critiquer, mais qui dans l'ensemble rend beaucoup service malgré des moyens de plus en plus maigres ? Et je ne peux reconnaître dans ta description des psychiatres ni moi-même ni la quasi totalité de mes collègues que je connais (oui, il y a des médiocres dans tous les métiers, mais ils sont une minorité).

Je vais être franc avec toi : je  trouve tes propos et leur tonalité choquants et inacceptables.  

Je trouve aussi inacceptable sur le plan éthique d'étaler sur un forum des éléments concrets du dossier médical d'une personne. Je vais donc les retirer. Le forum n'est pas le lieu pour faire un procès, il y a une institution qui s'appelle la Justice qui est là pour ça. Par contre, ce forum est un lieu de discussion conviviale et amicale, avec bien sûr les pétages de plomb occasionnels de l'un ou de l'autre, et nous sommes tous d'accord pour que ça ne change pas.

A toi d'en tirer hônnetement les conclusions...



Dernière édition par gronounours le Dim 26 Oct 2008 - 09:54; édité 1 fois
Répondre en citant
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 
Moi je crois que les attaques sont à faire contre le manque de moyen et la destruction de la psychiatrie de ce fait, c'est ça le scandale. Quant aux psys méprisants, ils sont loin d'être la majorité de ceux que j'ai rencontrés.

Visiter le site web du posteur
Message a par prendre ses médocs on a quels droits 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 2 sur 3
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation