Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
faire le point avec votre aide
Auteur Message
Répondre en citant
Message faire le point avec votre aide 
bonjour,

petit rappel: à cause de violent pics d'angoisse, je suis allée voir une psy qui m'a expliqué que suite à plusieurs évenements difficile survenu dans l'année je faisais une décompensation.
j'ai continué à aller la voir nous avons parlé du gros manque de confiance en moi dont je souffre.
j'entreprend peu de chose , j'aime avoir mon petit train train routinier et j'ai surtout un énorme besoin d'être aprecié et valorisé par l'autre.
je recherche toujours leur approbation.

En creusant un peu ma psy m'explique que cela est surement du au fait qu'au moment de l'oedipe mes parents ont divorcés et que mon pere est devenu innexistant.
Elle m'explique aussi que tous ce j'ai entrepris au niveau professionnel c'est pour reparer.
jusqu'ici ok.

Mais là ou je suis un peu perdu c'est qu'elle m'explique que rien ne pourra etre reparé et que je doit faire avec.

je reste donc avec ça et je ne sais plus trop ou tous ça, va me mener.

pouvez vous m'expliquer de facon plus complete ce qui sait passer dans ce louper de l'oedipe.

et maintenant qu'est ce que je fait de ce constat????

merci

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message faire le point avec votre aide 
Shocked Elle n'y va pas avec le dos de la cuiller au niveau interprétation ta psy !

L'anxiété, le manque de confiance en soi, ça se "répare", sinon je ne vois pas bien à quoi sert une psychothérapie...

Tu n'as pas "loupé" l'œdipe, sinon tu irais beaucoup plus mal. En revanche, le fait que ton père soit parti à ce moment-là a pu fragiliser ta confiance en toi, te contraindre à inhiber ton agressivité vis-à-vis des femmes, te perturber dans tes identifications, etc. Il peut y avoir des milliers d'hypothèses compte tenu de ton histoire. C'est à fouiller en thérapie si ta psy veut bien te laisser le temps d'élaborer tout ça par toi-même.

Ce qu'il y a à faire, c'est travailler tout ça et voir ce qui, dans les événements récents, a pu réveiller tes conflits infantiles et tes angoisses. Tu vas revoir ta psy régulièrement ?


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message faire le point avec votre aide 
Bonjour,

merci pour ce complement d'info.



Oui je la revoie tous les 15 jours.



Mais aujoud'hui j'aurai bien besoin de lui parler.

J'explique :

Un des incidents survenu cette est le harcellement que j'ai subi par mon superieur hierarchique.

Harcellement sexuelle .

Cette homme psy de formation à toujour été tres subtil, jamais vulgaire toujours tres gentil .

jusqu'au jours ou il ete plus direct, à ce moment là, j'ai fais semblant de ne pas entendre ...

Puis entre temps j'ai evolué dans mon travail et j'ai changé de service, toujours dans la même structure, il à continuer à trouver milles pretexte pour me parler , m'aider dans mon boulot , il à même essayer auprès de la direction d'avoir la tutelle de mon service et etc..

Un jour il n'a plus eu aucune excuse pour venir.

Et là il est passé à l'acte, ma voiture à ete sacagé sur le parking de ma boite , lacéré avec inscrit dessus allumeuse...

j'ai ete tres choque rien de peut etre prouvé, mais tous le monde est petit à petit venu me voir pour m'interpelle sur son comprortement que tous le monde trouvais étrange.

Il a fallu cette acte là pour me mettre le nez dedans.

j'ai cru après les vacances avoir pu depasser cà.

en fait non!

au debut,j'ai enormement culpabilisé, je n'arrivais meme pas à etre en colere contre lui.

maintenant je pense avoir previlegier cette entente, parce que pour moi cette homme de 50 ans representait une image parternel et j'aimais ce rôle protecteur qu'il avait.

Mais bien sur je me suis completement trompé, nous ne recherchions pas du tous la meme chose.

depuis la rentrée il a commencé à negliger son travail et a venir saoul au boulot.
maintenant il est en arrçet depuis 3 mois.
Aujourd'hui je ne suis pas bien car cette homme habite sur le site de l'netreprise , je passe devant sa maison tous les jours pour aller travailler.
Depuis 2 semaines ses volets etait fermé et là, ils sont de nouveau ouverts.
c'est l'horreur j'ai une enorme boule dans la gorge je suis flipéé a l'idée de le rencontrer.

mais pourquoi j'arrive pas à faire face et a lui dire ce que je pense?....


cette homme habite sur mon lieu de travaille

Répondre en citant
Message faire le point avec votre aide 
Bonjour Dunne,

Un employeur a le devoir (dans la théorie au moins) de veiller au bien-être moral de ses employés. Le plus compliqué dans les histoires de harcellement, c'est que les preuves sont un vrai casse-tête à obtenir, soit que les collègues ne veuillent pas se mouiller, soit que le harceleur en est parfaitement conscient et agit de manière subtile.
Confused

Dans l'immédiat, tu peux quand même évoquer cela à la médecine du travail. Même sans preuves formelles, ce n'est peut-être pas la première fois qu'un employé se plaint de son comportement, et ça permet de le tenir à l'oeil.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message faire le point avec votre aide 
Vous avez besoin de vous entourer de chose qui vous rassure, comme le train train routinier et les gens qui vous apprécie. Le manque de confiance en soi , cela se travail et se rattrape. Si vous souhaitez en parler avec une psychanalyste, cliquez [supprimé par l'administratrice : pas de publicité]

Message faire le point avec votre aide 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation