Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
La Ballade de l'ancien asile
Auteur Message
Répondre en citant
Message La Ballade de l'ancien asile 
Les éditions Erès viennent de lancer une nouvelle collection, PO&PSY, dirigée par Danièle Faugeras et Pascale Janot, et présentée ainsi :

« Les écrivains, disait Freud, sont de précieux alliés et il faut placer bien haut leur témoignage, car ils connaissent d’ordinaire une foule de choses entre le ciel et la terre, dont notre sagesse d’école n’a pas encore la moindre idée. Ils nous devancent beaucoup, nous autres hommes ordinaires, notamment en matière de psychologie, parce qu’ils puisent là à des sources que nous n’avons pas encore explorées pour la science ».

La collection PO&PSY se propose de faciliter l’accès à des œuvres poétiques qui traduisent « une sensibilité à l’immédiat, à l’intime, à l’obscur [et permettent] de rapprocher la pure intériorité de la pure extériorité afin que se rassemble ce que nous ne cessons de diviser en étant là » (Rilke), sans limitation d’époque ni de lieu, privilégiant des formes ou des anthologies brèves dans la seule exigence de la qualité des textes et de leur présentation.

Parmi les premières parutions, on peut relever Pas simple en ce monde d'être né humain (choix de haïkus de Issa) et le livre suivant :

La Ballade de l'ancien asile

Paolo Universo
Erès, 2008
48 pages sous pochette cartonnée, 12.00 €
ISBN : 978-2-7492-0983-8



Paolo Universo (1934-2002) est né à Pola, en Croatie - alors italienne. Après des débuts brillants qui l’amènent à fréquenter les milieux littéraires milanais, ce poète précoce et prolixe renonce à la publication au nom d’une « poésie honnête » (selon l’expression de son aîné et concitoyen Umberto Saba), se vouant alors à une existence littéraire solitaire, excentrique et tourmentée, dont le prix à payer sera une condition sociale précaire et la souffrance de voir son humanité niée. Il va donc se tourner vers ceux qui, comme lui, sont des laissés-pour-compte de la modernité (les marginaux, les « fous »), et devenir un personnage dérangeant. Les années 1970, marquées à Trieste par la fermeture des hôpitaux psychiatriques sous l’impulsion de la pensée et du travail de Franco Basaglia, vont être à l’origine d’écrits satyriques contre le pouvoir psychiatrique, telle la présente Ballata del vecchio manicomio.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation