Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Panique totale
Auteur Message
Répondre en citant
Message Panique totale 
Bonjour

Je ne sais pas trop par où commencer. J'ai dû subir une IVG il y a 3 mois, et je me suis sentie coupable, car j'ai une utilisation plutôt bizarre des contraceptifs depuis toujours, sans savoir pourquoi. Je suis bien informée mais je fais n'importe quoi avec.
On est étudiants tous les deux donc pour mon copain la solution c'était avortement et point barre. Et débrouille-toi. Je croyais que ça ne me posais pas de problème non plus mais ça a été un vrai cauchemar. Je vous passe les détails mais j'ai vécu tout ça, et les relations avec les intervenants, de façon très traumatisante, je me suis sentie regardée comme une minable, que je suis surement.
Et depuis un peu plus d'un mois c'est la cata. Des attaques de paniques en permanence, je n'arrive même plus à aller en cours, j'ai peur du métro, du bus, j'ai peur de tout. J'ai l'impression que je vais crever. Des étourdissements, des envies de fuir tout le monde de rester au fond de mon lit. Quand j'arrive à pleurer je suis presque soulagée. Mais je vois tout en très très noir, et il m'est arrivé récemment le soir d'entendre comme des voix, des trucs horribles en rapport avec la mort. Ca m'affole complètement.
Je me suis sentie mal avec les médecins alors j'hésite à en voir d'autres, surtout que je ne sais pas bien m'exprimer à l'oral, je suis depuis toujours très timide, presque mutique quand je suis angoissée.
Merci de m'avoir lue, je panique vraiment, j'ai l'impression que ma vie est en train de partir en lambeaux.

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Panique totale 
Même si tu n'aimes pas les médecins il me semble que tu ne peux pas faire l'impasse d'une thérapie. Et à défaut de médecin tu peux choisir un(e) psychologue.

Tu ne t'es pas sentie soutenue pendant et après cette IVG, il n'y a personne autour de toi qui t'a accompagnée ? C'est vrai qu'au niveau du corps médical ils ont l'air d'oublier facilement que c'est un acte compliqué à vivre, pour le peu que je connaisse ils se limitent à l'acte technique...

Dans un premier temps, tu pourrais en parler avec ton médecin généraliste pour qu'il puisse t'orienter vers des professionnels, ou voir avec le CMP (mais les délais sont longs et la disponibilité des soignants bien limitée), ou prendre un rendez-vous avec un psychologue si tu ne veux pas passer par la médecine.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Panique totale 
Tu as en effet l'air très angoissée et déprimée Véra, ce qui se comprend si tu as vécu cette intervention toute seule et dans la culpabilité.

Je crois que tu devrais tout de même essayer de consulter un(e) psychiatre (en demandant conseil à ton généraliste peut-être) pour voir si un traitement ne serait pas nécessaire, au moins dans un premier temps. Ce n'est pas grave si tu es mal à l'aise pour parler, l'important est que tu puisses lui décrire tes symptômes, comme tu l'as fait ici, pour qu'il/elle se fasse une idée de ce qui pourrait déjà t'apaiser. Si ton généraliste (ou quelqu'un autour de toi) peut te conseiller une psychiatre plutôt chaleureuse, cela devrait bien se passer.

Ensuite, tu pourras toujours voir un(e) psychologue si tu veux entamer une thérapie et comprendre un peu ce qui se passe au niveau de tes angoisses, de tes problèmes de contraception, de timidité, etc. Mais dans un premier temps, je crois qu'il faut surtout traiter ces symptômes assez rapidement pour que tu retrouves un peu de calme.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Panique totale 
En tant qu'homme, je me permettrais de dire que ton copain aurait pu se montrer plus soutenant.
Après un événement à portée traumatique, un effondrement comme tu le décris n'est pas rare, mais il faut le prendre sérieusement et consulter. Ce n'est pas à toi de réussir à t'exprimer au mieux, c'est à ton interlocuteur de faire l'effort de te comprendre et je suis certain, même si ça n'a pas été le cas dans ton entourage, que tu trouveras quelqu'un capable de le faire.


_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Répondre en citant
Message Panique totale 
Il est peut etre bon de voir un ou une spécialiste, car là c'est du domaine de la psychologie, il faut vous enlever ce poid de la culpabilité. la démarche n'est pas toujours évidente, mais vous pouvez le faire sur internet, c'est aussi efficace. Je vous donne mon site si çà vous interesse [supprimé par l'administratrice : pas de publicité] bon courage

Répondre en citant
Message Panique totale 
Merci à tous.

J'ai pu voir un psychiatre, avec du mal pour avoir un rendez-vous et pour y aller. Mais les vacances de noel ont été affreuses alors je me suis décidée. Ca fait presque un mois que je le vois toutes les semaines et ça va un peu mieux, il m'a donné du Deroxat et du Lexomil. Je me sens un peu dans le coton mais à côté de l'angoisse je préfère !
Il m'a conseillé de commencer une thérapie, mais je n'y connais pas grand chose alors je vais poster dans la bonne section.

Merci encore

Répondre en citant
Message Panique totale 
Bonjour Vera,

Contente d'avoir de tes nouvelles, tu as pris la bonne décision.
Pour moi les AD (j'ai surtout eu Effexor LP) me donnaient cette impression d'être dans le coton mais pendant quelques semaines seulement, après ça s'estompait et je me sentais "normale".


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Panique totale 
Merci pour les bonnes nouvelles !

Les anxiolytiques peuvent aussi rendre un peu brumeux, selon la posologie. Si cette impression persiste, tu pourras voir avec ton psychiatre ce qu'il en pense.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Panique totale 
tout à bord je pense que tu n'est pas une minable comme tu le dis au tout début . c'est une expérience très dur que tu as subi et  je suis soulagé pour toi que tu arrives à voir un médecin ...bon courage

Message Panique totale 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation