Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Souffrance et prison, la vie de chaque côté du mur
Auteur Message
Répondre en citant
Message Souffrance et prison, la vie de chaque côté du mur 
Emission diffusée ce matin sur France Culture mais réécoutable/téléchargeable pendant un mois : http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/bien_commun/

Semaine thématique "Pauvreté, inégalités, exclusion".
Souffrance et prison, la vie de chaque côté du mur.
Aujourd'hui, Antoine Garapon reçoit Stéphane Mercurio à propos du documentaire qu'elle a réalisé sur le quotidien des femmes de prisonnier.

Invitée : Stéphane Mercurio. Réalisatrice du documentaire A côté sur les femmes de prisonniers.

Il devait aussi y avoir la participation d'un psychiatre, mais il a malheureusement dû annuler.
C'était intéressant et ça m'a donné vraiment envie de voir ce documentaire, tourné dans une maison d'accueil pour les visiteuses des prisonniers à Rennes.

RÉSUMÉ DU FILM
Pas de cellule, pas de gardiens, encore moins de détenus. Juste des femmes qui attendent, qui se font belles, qui se remontent le moral, qui craquent parfois, espèrent toujours. Elles sont femmes de détenus, mères de détenus. Elles viennent une, deux, parfois trois par semaine, toutes les semaines pendant des mois, voire des années. Ces Pénélope des temps modernes vivent au rythme de leur homme à l'ombre. Un temps suspendu.

CRITIQUE TELERAMA ici : http://www.telerama.fr/cinema/films/a-cote,283247,critique.php




_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Souffrance et prison, la vie de chaque côté du mur 
Merci pour le lien Traviata

Dommage, pour une fois qu'on parle de ceux qui sont de l'autre côté du mur, à priori il s'agit des "femmes", mères ou épouses, mais pas les enfants.
J'ai une collègue qui prépare en ce moment une thèse sur les enfants de personnes détenues, sur les liens parent-enfant quand le parent est incarcéré plus exactement, et on s'est apercu qu'il y avait très peu de choses sur le sujet. Comme si ces gamins n'avaient pas de problème, ou qu'on n'avait pas envie de les voir parce que ça dérangerait de parler de la souffrance de l'enfant de délinquant ou criminel.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Souffrance et prison, la vie de chaque côté du mur 
Elle a parlé un peu des enfants pendant l'émission, en disant que justement les femmes faisaient un travail énorme pour maintenir le lien père-enfant, qui se délite très facilement. Souvent, les enfants n'ont pas envie de venir à la prison et les hommes n'ont pas forcément envie de les y voir non plus, si bien qu'ils quittent un enfant qu'ils faisaient sauter sur leurs genoux, et dont ils gardent un souvenir idéalisé, et se retrouvent, à la sortie de prison, avec un ado à problème qui est un étranger...
Elle a parlé d'une femme qui essayait de maintenir l'autorité paternelle, même de façon assez "artificielle" parce que ce n'est évidemment pas si simple. Pour les choses importantes de la vie, les sorties, etc., ses enfants devaient attendre que le père, depuis sa prison, ait donné ou non son assentiment. Cette façon de vouloir maintenir la loi paternelle avec un père incarcéré a quelque chose de très touchant.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Souffrance et prison, la vie de chaque côté du mur 
Ah, super alors ! Je lui envoie le lien et je vais l'écouter aussi, je suis curieuse, c'est une émission sur un sujet bien rare.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Souffrance et prison, la vie de chaque côté du mur 
Je reviens de voir le documentaire "A côté", c'était un excellent film sourire
Et en plus on a eu droit à un débat passionnant dans le ciné après la projection, avec Stéphane Mercurio la réalisatrice et d'autres intervenants auprès de l'entourage des détenus.

Je mets le lien du film : http://www.a-cote.eu/index.php
et le calendrier des projections : http://www.a-cote.eu/calendrier/cal/63 Il passe dans des toutes petites salles, c'est indiqué sur le calendrier quand il y a un débat avec la réalisatrice après la projection.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Souffrance et prison, la vie de chaque côté du mur 
Merci, je vais essayer de l'attraper à Paris, il passe à l'Entrepôt apparemment !


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Souffrance et prison, la vie de chaque côté du mur 
Oui, il y a aussi une séance à Paris avec la réalisatrice au ciné "les 3 Luxembourg" lundi prochain http://www.a-cote.eu/calendrier/cal/index2.php?option=com_jcalpro&Itemi…
Pour l'heure des séances par contre j'ai l'impression qu'il y a des erreurs sur le site. Pour moi aussi hier ils me marquaient la séance en pleine nuit  (alors que c'était en soirée)


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Souffrance et prison, la vie de chaque côté du mur 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation