Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
mal être
Auteur Message
Répondre en citant
Message mal être 
Bonjour à tous,

Je me sens très seule, affronter le monde est un combat quotidien, je suis lasse mais au fond de moi j'ai une petite lueur d'espoir, infime certes mais elle est présente....

Je suis en proie à des peurs indicibles et irraisonnées mais il faut que ça cesse, comment je ne sais pas, je cherche toujours...

Me raconter ne sera pas chose aisée, je ne sais pas par où commencer...
En résumé je suis quelqu'un trainant un mal être perpétuel, et ce depuis ma petite enfance
Ma mère ne m'a jamais accepté et tout au long de ma vie a reproché mon existence (alcoolique et maltraitante)
Bien sûr avec les années j'ai appris à vivre avec mais cela a laissé des traces indélébiles sur tout mon parcours qu'il soit professionnel affectif ou dans mes relations avec autrui
J'étais phobique sociale pour ensuite être agoraphobe et en dépression depuis de nombreuses années
J'ai rencontré le père de ma fille avec qui j'ai vêcu l'enfer
Alccolique et violent je me suis enfuie pour sauver la peau de ma fille et la mienne, sans quoi nous y serions restées toutes les deux
Je me suis retrouvée criblée de dettes à cause de lui
L'année dernière j'ai fait une TS et je suis restée 3 mois hopitalisée
J'ai également subi un harcèlement moral qui a duré 3 ans au travail je suis restée plus d'un an en arrêt
L'estime de moi je ne l'ai pas et ne l'ai jamais eu, un manque de confiance total de ma personne et un rejet de ma personnalité font que j'ai du mal à "vivre"
Je dois tenir pour ma fille mais c'est tellement douloureux

Voilà un petit aperçu de mon mal être

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message mal être 
Tu en est où dans les soins, médicaments et psychothérapie ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message mal être 
Je suis suivie par une nouvelle psychothérapeute depuis 2 mois, le psychiatre du cmp de ma ville me voyait de façon trop épispdique depuis ma sortie d'hospi
Au niveau traitement je suis actuellement à 2 antidépesseurs deroxat le matin et le soir, xanax 50 1 à 3 par jour selon les crises d'angoisse, théralène, noctamide levothyrox et propanolol voilà je pense n'avoir rien oublié
Sinon je voyais une psychologue depuis quelques temps mais il y avait peu d'investissement de sa part, j'ai eu plus de résultat en hospi qu'en un an avec elle, mais je ne peux pas toujours vivre dans un cocon

Répondre en citant
Message mal être 
Aller mieux ça prend du temps. Et 2 mois avec ton nouveau psy c'est encore bien peu, mais si le courant passe bien et que tu es aidée avec un traitement, tu as toutes les cartes en main pour que ça aille mieux avec le temps.

Se couper du monde c'est aussi ce qu'on a envie de faire quand ça ne va pas, mais c'est une mauvaise solution. Autant que tu y arrives, essaye malgré tout de voir du monde, de ne pas te couper des relations avec le dehors.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message mal être 
Séverine a écrit:
Aller mieux ça prend du temps. Et 2 mois avec ton nouveau psy c'est encore bien peu, mais si le courant passe bien et que tu es aidée avec un traitement, tu as toutes les cartes en main pour que ça aille mieux avec le temps.
Se couper du monde c'est aussi ce qu'on a envie de faire quand ça ne va pas, mais c'est une mauvaise solution. Autant que tu y arrives, essaye malgré tout de voir du monde, de ne pas te couper des relations avec le dehors.


Hélas je me suis coupée du monde depuis 2 ans au moins
Je n'ai plus la force de voir qui que ce soit
Je me suis repliée sur moi même, je n'avis déjà pas beaucoup de relation mais là c'est le néant

Je sais que 2 mois avec la nouvelle psy c'est peu, le courant passe bien mais je n'ai jamais ru de réels soucis avec les psy sauf au tout début de mes thérapies où il a fallu que je déballe des choses honteuses à mes yeux.

Ce qui m'ennuie c'est que finalement je connais l'origine de tous mes maux et j'ai peur qu'il ne soit trop tard pour réparer cetains traumatismes

J'aimerais tellement me dbarasser de mes attaques de panique, de mes angoisses et de certaines idées noires qui surviennent sans crier gare

En tout ca merci pour ta réponse Severine, mon entourage en a tellement marre de ma dépression chronique que je me sens réellement seule....
Avec le temps j'ai compris qu'il fallait parler vrai sans tabou

Répondre en citant
Message mal être 
Oui, l'entourage n'est pas toujours ce qu'il y a de plus aidant dans une dépression Confused
Au contraire....

Pour t'aider à voir du monde et sortir, ta psy ne t'as rien proposé ? un CATTP, un GEM, ou je ne sais quoi d'autre ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message mal être 
Séverine a écrit:
Pour t'aider à voir du monde et sortir, ta psy ne t'as rien proposé ? un CATTP, un GEM, ou je ne sais quoi d'autre ?

C'est quoi un CATTP ou GEM s'il te plaît?
Le souci c'est que je ne ressens pas l'envie de voir du monde, si je m'écoutais je passerais mon temps à dormir :-(
Je tiens uniquement pour ma fille...

Répondre en citant
Message mal être 
Les CATTP c'est centre d'accueil thérapeutique à temps partiel, des structures psychiatriques qui proposent des ateliers encadrés par des soignants. C'est très protecteur.
Pour les GEM ce sont des groupes d'entraide mutuelle, des associations qui réunissent des patients et toute sorte de personnes qui ont besoin de sortir, de voir du monde dans un contexte "normal", hors psychiatrie.

Dans la dépression on se retire du monde, pour moi c'était pareil mais j'ai pu bénéficier d'un hôpital de jour et je t'assure que malgré mon envie de voir personne ça m'a fait beaucoup de bien. L'avantage de ce lieu pour moi c'était que je pouvais malgré tout me retirer du groupe quand j'en avais envie, il y avait une vraie compréhension des soignants et des autres patients par rapport à mes difficultés du moment, et une vraie tolérance aussi. Dans les moments où je m'en sentais capable ça me permettais de rencontrer des personnes, et même quand ça n'allait pas du tout ça m'obligeait à sortir de chez moi.
Je pense que c'est important de trouver un endroit adapté à ta souffrance, et ça existe.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message mal être 
Je trouve aussi que tu pourrais bénéficier de groupes thérapeutiques zowie, pour t'aider à retrouver des échanges sociaux et aussi pour améliorer ton estime de toi.
Outre les CATTP ou les GEM, tu pourrais peut-être te tourner vers des groupes de parole ? Comme tu as vécu avec une mère puis un compagnon alcooliques, il me semble que tu pourrais trouver du soutien à échanger avec des personnes ayant vécu des situations semblables - il y a dans certaines institutions des groupes de parole pour les proches de personnes alcooliques et/ou maltraitantes et certaines associations d'anciens buveurs en organisent aussi. Tu peux parler de tout ça à tes soignants pour voir s'ils pensent que ce type d'accompagnement pourrait te convenir.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message mal être 
Severine et Traviata je vous remercie de l'attention portée à mon sujet

On m'avait effectivement proposé une hospitalistaion de jour suite à ma ts et mon séjour en clinique, le souci est que ça se trouve à 100 km de chez moi, hélas mon agoraphobie  m'empêche d'entreprendre bien des choses.

Au niveau des groupes de parole je vais me renseigner auprès de ma psy, mais je doute qu'il y ait quelque chose près de chez moi.

Je vous assure que ce n'est pas de la mauvaise volonté de ma part, je cherche toutes les solutions pour me sortir de ce mal être permanent.

Ma fille a besoin d'une maman normale et non d'une épave :-(
Elle n'a que 8 ans et a trop vêcu de drames depuis sa naissance, j'avoue ne plus savoir où donner de la tête car à côté de cela il faut que je tienne également au travail
S'occuper de soi dans ces conditions est assez difficile...

Répondre en citant
Message mal être 
courage zowie ! pas facile mais tiens bon ...  pensées pour toi zazou

Répondre en citant
Message mal être 
bon courage zowie cathsun

Répondre en citant
Message mal être 
Merci Zazou et Cathsun je puise dans mes ressources pour l'avoir ce courage

Message mal être 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation