Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
[TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins
Auteur Message
Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
Déni de grossesse, ces bébés clandestins
Lundi 19 janvier à 20h35 sur France 3


Ce documentaire nous fait découvrir ce trouble psychique méconnu qu’est le déni de grossesse, c’est-à-dire le fait pour une femme d’être enceinte sans en être consciente...
Le documentaire "Déni de grossesse,ces bébés clandestins" sera suivi d’un débat animé par Carole Gaessler avec la réalisatrice - Andréa Rawlin, Le Professeur Israël Nisand, gynéco-obstétricien à Strasbourg et Sophie Marinopoulos - psychanalyste à Nantes.

Réalisé par Andrea Rawlins Gaston Produit par Capa, avec la participation de France 3 Ce documentaire nous fait découvrir ce trouble psychique méconnu qu’est le déni de grossesse, c’est-à-dire le fait pour une femme d’être enceinte sans en être consciente. D’après l’Association française pour la reconnaissance du déni de grossesse, en France, il y aurait 2 ou 3 dénis de grossesse pour 1000 naissances, soit de 800 à 2400 dénis de grossesse par an. Or, dans 95 % des cas, les dénis de grossesse ne se terminent pas par la mort du nourrisson. Comment une grossesse peut-elle demeurer invisible jusqu’à son terme ? Comment des femmes peuvent-elles ignorer, parfois jusqu’à leur accouchement, qu’elles sont enceintes ? Comment certaines de ces mères peuvent-elles aller jusqu’à commettre un « néonaticide » ? Quelles réponses la justice apporte-t-elle à ces femmes dont le nouveau-né est décédé suite à un déni de grossesse ? Comment la médecine prend-elle en charge ces femmes qui découvrent tardivement leur grossesse ? Comment se crée le lien avec leur bébé surprise ? Comment les enfants du déni grandissent-ils ? En donnant la parole à Julie, Cécile, Mélanie et Véronique qui ont vécu un déni de grossesse, à des enfants nés d’un déni, mais aussi en interrogeant des psychologues, des psychiatres, des avocats, des médecins tel le professeur Israël Nisand, gynécologue-obstétricien responsable de trois maternités à Strasbourg ... ce film tente de répondre à ces questions.

ASSOCIATION Française POUR LA RECONNAISSANCE DU DÉNI DE GROSSESSE
www.afrdg.info
28, rue Bertrand de Born
31000 Toulouse.
 
BIBLIOGRAPHIE
 
"Je ne suis pas enceinte. Enquête sur le déni de grossesse"
Gaëlle Guernalec-Levy
Stock
 
"La vie ordinaire d¹une mère meurtrière"
Sophie Marinopoulos
Fayard
 
"9 mois et caetera"
Israël Nisand et Sophie Marinopoulos
Fayard

http://programmes.france3.fr/documentaires/index-fr.php?page=documentaires-…


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
ah oui je le regarderais !

Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
up, c'est ce soir !

Je vais le regarder moi aussi. Je me demandais si le déni de grossesse est une pathologie bien connue, si c'est plutôt banal ou rare de les voir passer dans les cabinets des psys.
Je n'avais jamais entendu parler de ça, et je l'avais découvert avec stupeur il y a une dizaine d'années en travaillant (mon boulot consistait à "attendre", alors j'avais beaucoup de temps libre) dans un service d'urgences médicales d'un CHU. Et je n'en ai plus vraiment entendu parler depuis.

De mon souvenir ce n'était pas rare du tout, je me souviens d'au moins 4 femmes différentes en 6 mois. Elles arrivaient pour des douleurs abdominales inexpliquées, en réalité elles étaient en train d'accoucher... pour l'une la tête du bébé était même sortie, elle refusait de regarder en hurlant que c'était tout à fait impossible qu'elle soit en train d'accoucher, j'en garde le souvenir d'une impression étrange. D'autant plus étrange que pour le reste, ces femmes n'avaient pas un discours un peu surréaliste, ni incohérent, ni rien.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
Très bien fait ce documentaire, je l'ai trouvé intéressant !


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
Oui, intéressant à mon goût aussi. Mais je pensais que le débat durerait plus longtemps.

J'ai eu l'impression avec les personnes filmées que le soin psychologique après un déni de grossesse était un peu considéré comme optionnel... dommage. Les seuls suivis dont ils ont parlé, c'étaient une femme obligée de se plier au soin dans une unité mère-enfant, sous la menace du retrait de son enfant, et une autre qui avait fait l'objet d'un signalement aux services sociaux. Ce qui outrait les témoins d'ailleurs, comme si c'était injurieux de surveiller la bonne évolution de tout le monde.
Ca m'a donné l'impression de grandes incompréhensions mutuelles, du grand public vis à vis de ces femmes et des ces femmes vers un suivi médico-social.

Y'a du boulot !


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
Pour l'une d'elles, qui a manifesté une opposition au suivi psychologique, on avait d'ailleurs l'impression que le déni continuait... Mais l'obstétricien a bien insisté à mon sens sur la gravité du phénomène et la nécessité d'une prise en charge - reste évidemment à faire comprendre qu'il ne s'agit pas d'une stigmatisation mais d'une aide et d'un accompagnement qui sont nécessaires.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
J'ai beaucoup aimé moi aussi ce documentaire.
Il redonne une dimension humaine à quelque chose qui à priori sort complètement de l'entendement commun.
J'ai encore une fois été impressionnée au travers de certains témoignages par l'influence du type de lien avec leur propre mère sur leur façon de vivre ou plutôt dans ce contexte de ne pas pouvoir vivre leur maternité. La maman d'une des jeunes femmes fermait d'ailleurs toutes ouvertures sur un suivi pour sa fille en démontrant que leur relation ne pouvait être critiquable puisque sans problèmes. Je trouve cela incompréhensible quand on sait que derrière le déni de grossesse il y a une terrible souffrance.  Pour comprendre ces femmes il faut sûrement replacer les faits dans leur histoire et leur environnement et sans doute aussi s'écarter du rôle de mère tel qu'il est ancré dans notre culture.


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
J'aurais aussi aimé avoir une perspective culturelle - je me demande si ce symptôme se retrouve dans toutes les cultures ou si la nôtre le favorise.

Comme toi, je me suis sentie mal à l'aise devant l'intervention de la mère cherchant à faire dire à sa fille devant les caméras que tout allait très bien entre elles, d'ailleurs ce témoignage dans son ensemble m'a semblé le plus inquiétant.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
Pareil pour moi, malaise à écouter la mère et la fille qui plaisantaient sur le sujet...


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
pour ce reportage entre cette mère et sa fille je trouve qu'elle voulait nous faire comprendre qu'elle l'avait vécu çà pas comme un traumatisme mais bon bref je ne sais pas ce qu'elle a dans sa tete ....
Sinon j'ai bien aimé qu'elle partage son expérience dans des lycées ou autre ....

Répondre en citant
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 
Rediffusion sur France 3 dimanche soir, à 22h50, pour ceux qui l'ont ratée !

http://guidetv.france3.fr/jsp/prog/fiche.jspx?idProg=29588845


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message [TV] Déni de grossesse, ces bébés clandestins 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation