Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Sondage sur le respect des droits du patient en HP
En ce qui concerne le respect des droits des patients en hôpital psychiatrique,

Je suis vraiment très satisfait 0% 0% ( 0 )
Je suis très satisfait 16% 16% ( 1 )
Je ne suis ni satisfait, ni insatisfait 66% 66% ( 4 )
Je suis très insatisfait 0% 0% ( 0 )
Je suis vraiment très insatisfait 16% 16% ( 1 )

Total des votes : 6
Auteur Message
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
Bonjour,

Comme le sujet a été déjà évoqué sur ce forum, j' organise un sondage afin de connaitre votre ressenti et votre degré de satisfaction pour vous-même ou pour vos proches sur le respect des droits de patients dans les hôpitaux psychiatriques

YV

PS: Il y aujourd'hui un peu plus de 11 mois disparaissait mon frère Philippe dans des circonstances dramatiques:



http://soutien.philippe.free.fr/



Ses droits humains fondamentaux , tels que le libre consentement au traitement, les libertés de déplacement et de communication ont tous été bafoués, sans aucun respect pour sa dignité humaine et ses droits de patient (Loi Kouchner du 4 Mars 2002), mon propre vote est donc évident, mais j'aimerais connaitre votre degré de satisfaction pour vous-même ou pour vos proches.



Dernière édition par YJV le Sam 7 Jan 2012 - 19:45; édité 3 fois

_________________
Afin d'éviter de nouveaux drames, je vous invite à signer la pétition sur
http://soutien.philippe.free.fr
Visiter le site web du posteur
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
On ne peut pas être "satisfait" d'avoir à restreindre la liberté de quelqu'un, mais on ne le serait pas plus de ne rien faire. Les soins des troubles aigus, en psychiatrie, exigent des entorses aux droits, disons que l'on se substitue, pour un temps et dans son intérêt, au pouvoir décisionnel de la personne, le tout étant bien sûr de ne pas aller au-delà de ce qui est nécessaire et de ne pas prolonger cette situation.


_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
Hermès a écrit:
On ne peut pas être "satisfait" d'avoir à restreindre la liberté de quelqu'un, mais on ne le serait pas plus de ne rien faire. Les soins des troubles aigus, en psychiatrie, exigent des entorses aux droits, disons que l'on se substitue, pour un temps et dans son intérêt, au pouvoir décisionnel de la personne, le tout étant bien sûr de ne pas aller au-delà de ce qui est nécessaire et de ne pas prolonger cette situation.
Okay  Hermès !


_________________
Aussi longtemps que les ours n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
(proverbe africain, personnalisé)
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
Hermès a écrit:
On ne peut pas être "satisfait" d'avoir à restreindre la liberté de quelqu'un, mais on ne le serait pas plus de ne rien faire. Les soins des troubles aigus, en psychiatrie, exigent des entorses aux droits, disons que l'on se substitue, pour un temps et dans son intérêt, au pouvoir décisionnel de la personne, le tout étant bien sûr de ne pas aller au-delà de ce qui est nécessaire et de ne pas prolonger cette situation.



Merci pour votre réponse. Je tiens à rappeler ici que la Loi du 4 mars 2002 prévoit la nomination d'une personne de confiance, et que ce n'est pas au corps médical de se substituer à cette dernière.
Dans le cas de mon frère, un corps médical auquel nous avons eu tort de faire confiance, a cru bon de se substituer "au pouvoir décisionnel" de mon frère.
Ce même corps médical, dont on peut légitimement se demander s'il jouit de toutes ses capacités mentales, n'a pas voulu écouter mon frère quand il disait que ses médicaments l' empoisonnaient ... 2 jours plus tard il mourrait, cherchez l'erreur !
[supprimé par l'administratrice]

Je rappelle d' autre part,que ce sondage est réservé aux patients et à leurs proches:

Quel est votre ressenti et votre degré de satisfaction pour vous-même ou pour vos proches sur le respect des droits de patients dans les hôpitaux psychiatriques ?YV




_________________
Afin d'éviter de nouveaux drames, je vous invite à signer la pétition sur
http://soutien.philippe.free.fr
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
Salut tous !

Je ne vois pas du tout quelle valeur scientifique pourrait avoir ce sondage, vu l'échantillon particulièrement réduit des personnes actives sur le forum.

D'autre part, il risque de semer le doute et d'aggraver l'angoisse de ceux qui sont fragiles.

Il faut une fois de plus rappeler que la justice se fait dans les tribunaux, pas sur ce forum.

Je conseille personnellement de ne pas répondre, et je crois qu'il serait dans l'intérêt du plus grand nombre que ce fil de discussion s'arrête là.


_________________
Aussi longtemps que les ours n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
(proverbe africain, personnalisé)
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
Je suis ok avec ça !

Et pourquoi pas lancer un sondage pour le bien ou le mal fondé de celui là.

Je peux comprendre ta colère YJV, suite à la perte d'un proche c'est normal, je comprends ta douleur ; mais tes posts ressemblent trop aux propos qu'ont pu tenir quelques membres ici qui me rendent vraiment mal à l'aise, comme un clonage ça vient sans doute de ça le malaise ; votre révolte n'est pas la bien venue pour moi (mère d'une JF souffrant d'une scz).

La colère dans tout malheur, il faut qu'avec le temps elle s'estompe, pour ceux qui restent.

Je ne vais pas dire à nouveau que si ton frère était à l'hosto, donc pour soins, tu ne pouvais pas venir avec ta liste comme chez l'épicier.

Pour le reste, ce sont les tribunaux qui jugeront.

Chacun ici je crois, a besoin de courage pour tenir, pour vivre. C'est aussi pour ça que ce sondage me semble déplacé.

Bon courage.



Dernière édition par dom le Mer 28 Jan 2009 - 00:17; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
Bonsoir,

Ce sondage ne prétend aucunement à une quelconque représentativité: il est plutôt destiné à recueillir des témoignages positifs, négatifs ou neutres des patients sur le respect de leurs droits.

Il serait souhaitable que le nombre de témoignages positifs l'emporte. Dans le cas contraire, une réforme du système actuel serait-elle souhaitable ?

YV


_________________
Afin d'éviter de nouveaux drames, je vous invite à signer la pétition sur
http://soutien.philippe.free.fr
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
YJV a écrit:
Ce sondage ne prétend aucunement à une quelconque représentativité: il est plutôt destiné à recueillir des témoignages positifs, négatifs ou neutres des patients sur le respect de leurs droits.



Je n'ai vu de demande de témoignage, seulement un sondage.
En réalité je ne comprends pas ce que tu cherches à démontrer avec ce sondage, quelle en est la finalité ?

D'autre part, après avoir annoncé ton sondage tu rappelles la triste histoire de ton frère. Je ne comprends pas si tu cherches un avis sur la psychiatrie ou sur l'histoire de ton frère.
Je ne pense pas que tu cherches l'avis de la psychiatrie puisque tu dis plus haut que tu ne souhaites pas connaitre l'avis des professionnels, seulement celui des patients et des proches. Puis tu dis plus loin dans la citation au-dessus que tu cherches l'avis des patients, alors que tu as voté toi-même et ne t'es jamais présenté comme patient.

Bref, je ne comprends pas le but de ton sondage, tu te contredis ou mélange toute la psychiatrie avec l'histoire d'un patient. Je peux comprendre ta souffrance par rapport à l'histoire de ton frère, mais ce n'est pas en partant dans tous les sens et en assénant des contrevérités que tu fera avancer ton combat pour ton frère.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
YJV j'ai supprimé une phrase dans ton message de 21h53.

Je trouve affligeant que quelqu'un qui se présente comme le frère d'un malade mental viennent ici chez d'autres malades pour diaboliser les psychotropes qui ne sont ni plus ni moins qu'une nécessité vitale pour eux. Affligeant et dangereux.
Je te demande de modérer tes propos en fonction des personnes auxquelles tu t'adresses.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
bonjour yjv

Je pense effectivement qu'un sondage ne sert a rien, et que tu es tout simplement en train de te rendre malade , tu pourrais sur ce forum essayer d'exprimer ton chagrin d'une autre maniere , je suis sure que tu y trouverai des amis et du réconfort, puis laisser faire la justice . Accepter n'est pas trahir celui que tu aimait.

j'espère à bientôt sur ce forum.


_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
Séverine a écrit:

YJV j'ai supprimé une phrase dans ton message de 21h53.

Je trouve affligeant que quelqu'un qui se présente comme le frère d'un malade mental viennent ici chez d'autres malades pour diaboliser les psychotropes qui ne sont ni plus ni moins qu'une nécessité vitale pour eux. Affligeant et dangereux.
Je te demande de modérer tes propos en fonction des personnes auxquelles tu t'adresses.




Bonsoir,

Un médicament, comme toute substance active, peut bien évidement sauver ... mais aussi aggraver l' état, selon les doses utilisées et la capacité du médecin traitant d'analyser judicieusement des réactions du malade à ce médicament: pour illustrer mes propos je cite un article du Professeur Olié (Hôpital St Anne à Paris)

Extrait du rapport sur le thème du sommeil

http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/giordanella_sommeil/rapport.pdf

"PSYCHIATRIE ET SOMMEIL
(Résumé du rapport du Pr Olié, Dr Viot-Blanc)
A) Plusieurs arguments illustrent le territoire commun à la psychiatrie et à la
médecine du
sommeil :
• Les symptômes communs :
Les symptômes fréquents des pathologies du sommeil (plainte d'insomnie, fatigue
voire
somnolence diurne excessive) sont présents dans le tableau clinique ordinaire
des troubles anxieux
et des troubles de l'humeur.
L'insomnie est selon les cas soit un facteur prédictif de survenue, soit un
facteur de diagnostic et
aussi de rechute.
Ainsi les plaintes de sommeil et/ou de somnolence sont fréquemment rencontrées
par les
psychiatres. Leur prise en charge peut être décisive dans l'évolution et le
pronostic de la maladie.
• Les thérapeutiques :
Insomnie, somnolence font partie quelquefois des effets indésirables des
traitements
médicamenteux.
Les antidépresseurs et les anxiolytiques peuvent faire apparaître ou aggraver
des pathologies du
sommeil.
Les anxiolytiques et neuroleptiques peuvent également provoquer ou aggraver des
troubles
respiratoires du sommeil (effet dépresseur et ou prise de poids).
Enfin, les antidépresseurs sont associés à une prévalence élevée de syndrome de
jambes sans
repos et de mouvements périodiques des membres.
• La comorbidité psychiatrique fréquente dans les pathologies du sommeil :
􀂾 30 à 50 % des insomnies sont associées ou secondaires à des troubles
anxiodépressifs,
􀂾 30 % des patients apnéiques et des patients narcoleptiques souffrent
des troubles de
l'humeur.
Les spécialistes du sommeil doivent donc être formés au diagnostic de ces
troubles : la présence
d'un état anxieux dans une pathologie du sommeil (par exemple le SAOS) est de
nature à
compliquer la mise en place du traitement.
65
B) Les besoins :
• Les thérapies cognitivo comportementales (TCC) appliquées aux insomnies
chroniques
constituent la principale alternative aux traitements médicamenteux au long
cours. Ces techniques
ne sont maîtrisées que par les psychiatres et psychologues. Mais leur nombre est
insuffisant (en
exercice comme en formation). Peu de patients en bénéficieront,
• Les somnologues devraient recevoir une formation adaptée aux pathologies
anxieuses
ou dépressives (surtout dans les formes atypiques) pour pouvoir les
diagnostiquer et les faire
prendre en charge,
Il en est de même pour les troubles de l'humeur rencontrés dans les pathologies
responsables de la
Somnolence Diurne Excessive,
• Les psychiatres devraient être formés afin de suspecter une pathologie du
sommeil et à
la distinguer d'un trouble anxieux ou dépressif. Les effets thérapeutiques des
traitements en
psychiatrie (apparition ou aggravation) doivent être considérés dans
l'évaluation du patient traité. "

Ce ne sont donc pas les médicaments qui peuvent se révéler dangereux en tant que tels, mais bien plutôt certains médecins incompétents qui les prescrivent.
(Cf la polémique soulevée récemment par le Dr Philippe Juvin sur les 10000 décès à l' hôpital)

YV



Dernière édition par YJV le Sam 21 Mar 2009 - 00:09; édité 4 fois

_________________
Afin d'éviter de nouveaux drames, je vous invite à signer la pétition sur
http://soutien.philippe.free.fr
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
   
  


_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
arianne a écrit:

   
  
Que voulez-vous dire ? ... qu'il est déconseillé sur ce forum de reconnaître, en toute lucidité, que les médicaments peuvent soigner, mais aussi malheureusement pour certains avoir de terribles effets secondaires, et qu'il est alors préférable dans ce cas d' arrêter ce traitement et d' en changer. C'est pourtant le rôle de tout bon médecin Rolling Eyes


YV


_________________
Afin d'éviter de nouveaux drames, je vous invite à signer la pétition sur
http://soutien.philippe.free.fr
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
Ce sont les attitudes polémiques qui sont déconseillées sur ce forum YJV, il me semblait que c'était clair pour tout le monde.

Personne ne nie les effets indésirables des psychotropes mais personne ne peut nier non plus qu'ils ont changé la vie - et souvent sauvé la vie - des personnes atteintes de troubles psychiatriques graves. Quand on considère à quel point l'observance est essentielle mais souvent difficile à maintenir, je trouve ton discours irresponsable.

Si ta contribution à ce forum doit se limiter à attiser des polémiques stériles, j'aimerais autant que tu reconsidères ta participation vu que je n'en vois pas bien les objectifs.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 
Traviata a écrit:
Ce sont les attitudes polémiques qui sont déconseillées sur ce forum YJV, il me semblait que c'était clair pour tout le monde. Personne ne nie les effets indésirables des psychotropes mais personne ne peut nier non plus qu'ils ont changé la vie - et souvent sauvé la vie - des personnes atteintes de troubles psychiatriques graves. Quand on considère à quel point l'observance est essentielle mais souvent difficile à maintenir, je trouve ton discours irresponsable.

Si ta contribution à ce forum doit se limiter à attiser des polémiques stériles, j'aimerais autant que tu reconsidères ta participation vu que je n'en vois pas bien les objectifs.





+1 Traviata et Arianne 




_________________
Aussi longtemps que les ours n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
(proverbe africain, personnalisé)
Message Sondage sur le respect des droits du patient en HP 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation