Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 2 sur 2
Aller à la page: <  1, 2
Schizoide et aah?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Schizoide et aah? 
Il me semble que c'est valable pour presque tous les diagnostics en fait. Moi je me retrouve, pas partout mais dans tellement de troubles... et en plus, avec certains complètement incompatibles entre eux.
Une  époque je m'étais amusée à éplucher grossièrement ce qui existait en pathologies, j'en avais conclu un auto-diagnostic de méga-poly-pathologie qui avait l'air super grave vue comme ça 


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Schizoide et aah? 
Ce sont tous les troubles de la personnalité, tels qu'ils sont décrits dans le DSM, qui posent problème en fait ! On connait l'inflation ahurissante du nombre de personnalités prétendument "borderline"et il semblerait que quelque chose du même genre commence à se dessiner pour la schizoïdie Confused

Oui, ce problème est très rare, tellement rare que pour certains il n'existe même pas !

Concernant ton fils, Hazard, si c'est un retrait social très important qui a motivé cet "auto-diagnostic", il faudrait que tu le persuades de consulter un psychiatre, l'important étant de déterminer s'il s'agit d'un trouble passager de l'adolescence (si ton fils se situe dans cette tranche d'âge) ou s'il y a réellement un problème psychopathologique sous-jacent qui mériterait d'être pris en compte.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Schizoide et aah? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 2 sur 2
Aller à la page: <  1, 2
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation