Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Stress d'avant concours?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Voila je suis complement paumée...

Je ne sais pas si c'est le stress d'avant concours mais plus je revise le concours d'entrée en ifsi moins j'ai envie d'y aller...

Pourtant l'idée de devenir puericultrice a eté tres tot encrée en moi, mais la je n'en peux plus!

Penser(/ panser) soins, douleurs etc... la ou moi je ne pense qu'au lien parent/enfant , la place des peres en neonatologie, les nouvelles trouvailles en neonat (maman kangourous, cocon pour bebe)...

J'ai l'impression de passer a coté de ce que je veux faire et que je vais finir par envier la place du psychologue dans cette unité...

Tout ca finallement je m'en doutais un peu quand je vois la place que prennent mes bouquins de psychanalyse face a ceux d'infirmiere...


Je viens de lire le blog de Xelandra qui n'a pas arrangé les choses...

Seulement la fac de psycho est a 31km environ de chez moi et j'ai peur d'etre si loin de ma fille durant la journée... Et j'ai aussi peur de ne pas m'en sortir car la bourse ne me permettra pas de vivre alors il faudra travailler un peu (le macdo en bas de chez moi est ok... super pour moi qui avait un tres bon poste dans la vente de descendre si bas...)


Pour en revenir a l'ecole d'infirmiere je sais que ma grande angoisse est de me retrouver dans la meme ecole que mon ex belle soeur qui apparemement passe elle aussi le concours cette année...

Impossible pour moi de me retrouver en cours avec elle ca serait la depression direct!

Je suis perdue!

D'autant que tout le monde (a part le pediatre de ma fille) me pousse a faire psycho:

*Ma mere m'a dit que je n'etais pas faite pour etre infirmiere (trop "chichiteuse") et me voit beaucoup mieux en psycho, moi qui pensait qu'elle camperait sur ses positions la voila qui se mets a me chercher des bouquins sur freud quand elle va a Emmaus, elle m'a meme acheter un livre de dolto (elle qui peut pas se la voir et qu'elle denigre la psychanalyse)

*Mon pere m'a offert un livre de Lacan qui lui appartenait et pour la premiere fois alors que je lui "resumé" le  concept du stade du miroir contenu a l'interieur je l'ai senti fier de moi, on a meme ri sur un jeu de mot:

il m'a dit " Moi c'est Lettres et ta mère le Paraitre" je l'ai regardé et je lui ai repondu "Alors moi ca sera le Parlêtre" (euh je viens juste de m'apercvevoir(je laisse le lapsus) du jeu de mot Parlêtre/ ParLettres= Paraitre+ Lettres)


* Mon ancien psy m'avait dit "Peut-etre que vous savez ce que je vais dire avant meme que je le dise et peut-etre que vous continuerez dans cette voie"

* Mon psychanalyste "vous pouvez pas faire autre chose non! avec la curiosité intellectuelle que vous avez!"

Je crois que la remarque de mon psychanalyste m'a achevé!

Je suis desolée mon message est long mais justement je ne vois plus mon psychanalyste plus moyen donc de mettre tout ca au clair

Je sais que j'ai l'air un peu "limite" (pas comme etat limite) mais croyez moi je suis bien moin "bete" en vrai

Bisous a tous


_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Bonsoir Elma,

Pas facile tout ça...
De mon point de vue ce serait dommage d'avoir tant travaillé et de laisser tomber maintenant, d'autant que l'envie de travailler dans ce domaine n'est pas nouvelle.
D'un autre côté, si tu es vraiment attirée pour une autre vocation... il n'y a que toi qui puisse savoir.

Je pense que la sagesse serait de continuer dans cette optique d'intégrer l'IFSI. Tu as réfléchi pour l'instant dans ce sens, tu as trouvé des solutions pour la garde de ta fille en fonction de cette option, tu sais où tu vas et tu as des bases solides pour y arriver.
Et ensuite, il sera toujours temps d'imaginer une carrière de psychothérapeute par exemple, ou de t'orienter vers la psychiatrie de secteur, il y a des alternatives avec un diplôme d'IDE.

C'est l'idée de croiser ton ex belle-soeur que tu ne supportes pas, ou simplement la peur des examens que tout le monde peut avoir, surtout quand il s'agit de quelque chose d'important ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Les 2 mais plus la peur de mon ex belle soeur, je ne me suis inscrite a qu'1 seule ecole de peur de la croiser dans les autres, apparement dans ma region les concours sont en meme temps et j'angoisse a l'idée de passer le concours dans la meme ecole voire pire la meme salle!


_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Alors si c'est à cause de l'ex-belle soeur c'est une très mauvaise raison pour tout lâcher maintenant

Elle est si terrible, tu ne peux pas... je sais pas... lui dire que sa vue t'indispose et que si elle voulait bien longer les trottoirs loin de toi ça t'irait parfaitement bien ? ou l'ignorer plus simplement ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Bah tu peux pas eviter quelqu'un qui est dans la meme session mais bon  sincerement je ne pense pas qu'elle ira dans l'ecole ou je me suis inscrite (car payante et sa mere est radine)
Ce qui m'angoisse, c'est vis a vis de ma fille, je ne veux rien qu'elle sache sur elle (bein oui c'est la soeur du geniteur de  la ptite)


_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Pour ton ex belle-sœur, si c'est juste le temps de la session des examens, tu l'ignores tout simplement, tu ne la reconnais pas ! Je suppose que vous serez suffisamment nombreux pour qu'il ne soit pas compliqué de zapper quelqu'un. Et si elle s'approche, tu lui dis que tu es trop stressée par les exams, que tu as besoin de te concentrer et que tu ne veux parler à personne. C'est un comportement fréquent dans les périodes de haut stress, c'est socialement admis sourire

Pour tes questions d'orientation, elles sont importantes, mais je ne crois pas qu'il faille se les poser à la veille d'un concours Tu as bossé, donc maintenant le plus judicieux serait de te présenter, même si tu es envahie par le stress, les doutes, etc. Dans cette période, tu ne peux pas départager les rationalisations liées à la panique et la vraie réflexion, donc ce sera pour plus tard !

Tu verras bien, par toi-même, ce que donnent les études d'infirmière. Et si ça ne te plaît pas, tu pourras toujours à ce moment-là t'orienter vers la psycho. Je connais plusieurs infirmières qui ont fait leur cursus en même temps que moi, tout en bossant à côté les premières années, ce n'est pas un handicap, c'est même un atout puisque tu auras déjà une petite expérience de la relation clinique.

Tu as prévu des petits trucs pour gérer le stress avant concours ?


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
ce qu'il y a c'est qu'a chaque fois que j'ai voulu faire quelque chose qui avait un lien avec ce metier ca a echoué:

*Je devais aller en SMS (science medico social) je me suis retrouvé en ES puis changement de Lycée je me retrouve en L

* Apres le bac manque d'argent donc je decide de "vraiment" bosser

* Je tombe enceinte

* Longue galere pour la place en creche

* L'année derniere inscription a la prepa du Cned, toujours pas de place en creche mais je decide de passer le concours quand meme et d'insister lourdement aupres d'une creche si je reussi le concours MANQUE de bol ma piece d'identité n'est plus valide!

* Et cette année alors que toutes les conditions sont reunies voila que mon ex belle soeur risque de passer le concours (elle parle de prepa et de concours sur son blog sans preciser, avec un peu de chance ce sera celui d'AP)

Apres toutes ces années(5ans depuis le bac, 9 ans depuis mon stage en creche) je commence a croire  en une espece de "destiné" qui me conduirait ailleurs.... pffffffff

Rien pour gerer le stress a part sortir prendre l'air avec ma fille

EDIT: j'ajoute que je ne suis meme pas sure de pouvoir garder mon RMI (ca depend du conseil general) et autant travailler en allant en psycho me semble compatible, autant l'ecole d'infirmiere est bien trop "prenante"


_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
C'est conflictuel chez toi apparemment, raison de plus pour ne pas te trouver de nouvelles mauvaises raisons de reculer Tu passes (et tu réussis) ton concours, puis effectivement un petit tour en psychothérapie se fera désirer pour comprendre quelles interdictions tu as mises en place autour de l'exercice d'un métier en rapport avec le soin. Ça n'a rien à voir avec le destin, mais sûrement beaucoup avec ton inconscient.

Pour les sous, ce sera compliqué dans tous les cas, mais tu verras ça en temps et en heure, pour le moment concentre-toi sur le concours. Dans ces moments-là, moins tu as de préoccupations extérieures, mieux c'est !


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Je m'en doute un peu que mon inconscient me joue des tours Laughing

"puis effectivement un petit tour en psychothérapie se fera désirer pour comprendre quelles interdictions tu as mises en place autour de l'exercice d'un métier en rapport avec le soin"

Un jour, alors que j'enfilais un t-shirt a ma fille dont le col etait un peu petit elle m'a dit son premier "aie maman aie" elle etait petite et ne parlait pas encore bien, je me rappelle ca avait été tres "violent" pour moi j'avais tout stoppé et m'etais mise a pleurer, ca m'a renvoyé a toutes les fois ou on m'a fait du mal...

C'est la que je me suis tournée vers la neonat car justement ces tout petits n'ont pas la parole et que ducoup ca laisse place a des exces qui m'indigne(+ lien parents/enfants+ toutes les revoulution(je laisse le lapsus) dans ces services)!

Mais depuis je ne cesse de me demander pourquoi j'irai faire des soins douloureux la ou au contraire en faisant psy je pourrai aider des enfants qui ont souffert (biensur j'ai envie d'aider la ou on ne m'a pas aider) 

"Aider les autres c'est s'aider soi meme" (anti psychanalytique comme concept, je l'avoue)


Tu dois connaitre cette phrase de Ferenczi:
"
Une mère qui se plaint continuellement de ses 
souffrances peut transformer son enfant en une aide-soignante, c’està- 
dire à en faire un véritable substitut maternel sans tenir compte des 
intérêts propres de l’enfant. »
Ma grand-mere maternelle etait infirmiere, ma grand-mere paternelle assistante maternelle pour la DASS, tu comprends le lien que je fais?

"Aide soignante"/infirmiere je ne suis plus sure que ce soit ma volonté mais une "continuité de ce que je fais naturellement depuis que je suis petite"



_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Elma a écrit:
Mais depuis je ne cesse de me demander pourquoi j'irai faire des soins douloureux la ou au contraire en faisant psy je pourrai aider des enfants qui ont souffert 


Ca m'interpelle ça, tu ne le trouves pas douloureux le soin psy ?
Pour moi on ne peut pas dissocier le soin de la douleur, quand on prend soin de quelqu'un on lui inflige de la souffrance. Que ce soit dans le soin du corps malade, dans le soin du psychisme, dans l'éducatif. Je ne parle pas de perversion (quoiqu'il y a dans ces métiers quelques jolis spécimen en la matière...), mais de la souffrance normale, celle qui aide à grandir ou à guérir.

Sinon, une réflexion qui me vient à l'esprit : tu dis que tu aimerais aider des enfants qui ont souffert, comme toi. Est-ce que tu as déja tenté l'expérience d'être auprès de ces enfants dans une démarche de soin ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Je pense que psy ne changera pas grand-chose à cette continuité Comme tout le monde, je me suis fait toute une histoire du jour où je conduirais seule un entretien clinique, et après le premier je me suis rendue à cette évidence, "mais tu as fait ça toute ta vie". On ne fait pas ce métier pour rien et analyser ses motivations est la première étape pour devenir un bon professionnel. Même si tu choisis de devenir psy, tu seras confrontée à la souffrance dont tu devras être témoin quotidiennement, et à celle que tu devras infliger parfois. Nous devons tous nous mettre au clair à ce niveau-là si nous souhaitons faire un travail correct, et en tous cas nous défaire de l'idée que nous ne ferons que "soulager". Aborder ce métier avec un idéal de "sauveur" est extrêmement dangereux, pour soi comme pour le patient


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Je suis en pleine prise(crise?) de conscience et ca me rend malade(au sens propre comme au figuré).
Merci pour vos reponses qui m'aide a me remettre en questions(drole de phrase lol)
Ca me fatigue tellement que je repondrais mieux plus tard,



_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Je me demandais ce que tu devenais, récupère bien ! 


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Plus j'y reflechis et moins je veux aller en IFSI alors je ne reflechis plus, je m'abrutis de culture generale et de tests psycho
chaque fois que je croise une personne que je connais c'est "alors le concours?" et bien moi j'en ai marre je ne veux plus Sad

Je lisais le blog d'une Infirmiere et elle parlait de la toilette, comment je vais faire???(grosse phobies des pieds notamment)

Avant je me disais que j'y arriverai que ce serai juste 3ans (puisqu'apres c'est puericultrice et que je ne crains absolument rien chez les tout petits)

Il ne faut pas croire, l'idee de devenir psy a été tres difficile pour moi car il a fallu que je me sorte de la tete (j'allais marquer "dette") que lorqu'un de mes proches sera malade je pourrai l'aider(tres tres dur de deleguer)

Enfin voila j'evite de reflechir car je crois que mon choix est fait et que de toute facon je trouverai toujours quelque chose a reprocher a l'ifsi (sauf peut-etre que j'aime bien que ce soit une petite structure... et encore autant de filles est-ce que je vais supporter???)

Jvais reviser et boire un café




_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Répondre en citant
Message Stress d'avant concours? 
Elma a écrit:
Jvais reviser et boire un café


Sage décision

Tu m'as l'air surtout bien stressée à l'idée de cet exam en fait... parce que les réflexions sur ce qui te plait ou pas, tu as eu le temps de les avoir avant et à ce moment tu trouvais ces épreuves surmontables. C'est plus facile à dire qu'à faire, mais essaye de ne pas te torturer la tête avec toutes ces questions.

Une phobie des pieds, c'est étonnant, jamais entendu parler d'un truc comme ça. Les pieds des autres seulement ou les tiens aussi, les voir ou les toucher ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Stress d'avant concours? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation