Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
ma mère
Auteur Message
Répondre en citant
Message ma mère 
bonjour,

je ne peux plus voir ma mère, c'est moi qui suis bloquée.
je suis fille unique, mon père est décédé depuis 14 ans ce qui m'a fait le plus peur c'est de rester seule avec elle, enfin de savoir qu'il faudrait que j'assume qu'elle soit veuve, seule, que je m'en occupe,
j'ai toujours été très timide enfant, dès que l'on me parlait, je rougissais, pas de confiance en moi
j'habite à 50 metres de ma mère.
Vu que ma mère, se retrouvait seule, on se voyait tout les jours, gardait mes enfants (je précise je suis assistante maternelle) ect... Mais avec une relation très conflictuelle, il faut toujours faire comme elle veut. En fait, je ne pouvait rien faire sans le dire à ma mère et si je lui disait pas ouh la la....
Depuis 4 ans elle s'est trouvé un ami,  j'étais contente pour elle, mon mari, moi et mes enfants nous l'avons bien accuilli, sachant qu'il buvait, mais nous l'avons pas juger, et accepter, il est célibataire et n'a pas d'enfant.
mais en cet veille de Noêl 2008, il avait bu, m'a traité de garce, que je devrai avoir honte de tout ce que j'avais fait, que je m'était j'amais occuppé d'elle, que je l'avais laissé seule pendant dis ans. Ma mère n'a pas levé le petit doigt pour me défendre. le jour de NOêl ma mère m'a dit au téléphone : attention : il vous attend avec son fusil.
toute cette nuit là j'ai pleuré, comme si ma mère était morte,
je suis retourné la voir seule, je lui ai dit que nous voulions plus voir son ami, et je ne voulais plus la voir seule, elle m'a traitée de méchante.
je sais que si je la voit seule, elle va recommencer à me faire la t^te, à pleurer.....
je culpablilise, ce n'est pas normal, de plus pouvoir voir sa mère, elle me fait peur.
ca fait du bien d'écrire tout ça

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message ma mère 
Bonjour Joana,

Tu n'as pas à culpabiliser parce que tu refuses de te plier à toutes ses conditions ! C'est même très sain que tu sois capable de recul, de voir ce qui te fait souffrir et de ne pas l'accepter.
Sinon, ta mère est toujours avec un homme dont elle disait qu'il vous attendait avec un fusil pour Noël ? Il y a un gros problème en effet, à mon sens...


joana a écrit:
je suis fille unique, mon père est décédé depuis 14 ans ce qui m'a fait le plus peur c'est de rester seule avec elle, enfin de savoir qu'il faudrait que j'assume qu'elle soit veuve, seule, que je m'en occupe,



Quand je lis, ça me donne l'impression que tu es la mère qui n'a pas d'autre choix que de s'occuper de son enfant.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message ma mère 
pour moi aussi, il y a un souci.
2 à 3 jours plus tard, elle m'a dit, non, ce n'est pas vrai, j'ai jamais dit ca.
mais je lui ai dit : j'ai mis le haut parleur du téléphone, les enfants et ton gendre ont entendu, elle n'était pas du tout contente, mais c'est pas vrai, tu as enregistré la conversation (elle condait haut parleur et  enregistreur)
de plus elle n'accepte pas les faits.
depuis que mon père est décédé, elle a perdu tout ses amis, il y a toujours eu des histoires, des mensonges mais moi j'ai toujours écouté ça, de plus est menteuse
Je me suis toujours senti une enfant à part,
avec ma mère, j'ai toujours senti que ne faisait rien comme il faut, j'ai toujours eu peur de ses réactions

Répondre en citant
Message ma mère 
Que ta mère te laisse insulter sans sourciller, c'est en effet très perturbant, je comprends ta détresse...
Ce qui m'étonne, alors que tu es une femme mariée et que tu as des enfants, c'est que tu dises à deux reprises avoir peur d'elle, comme si tu étais toujours sous sa domination ! Elle s'est montrée particulièrement jugeante, ou même violente, vis-à-vis de toi pendant ton enfance ? Ça expliquerait cette "timidité" dont tu parles et le fait qu'elle semble avoir une présence réellement écrasante dans ta vie...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message ma mère 
oui, je me suis toujours sentie dominer par elle, surtout après le déscès de mon père. Je crois que je n'ai jamais eu confiance en elle.
Je suis allée voir ma seule tante, pour lui expliquer et chez qui j'allais souvent en vacance. elle me dit que j'étais une enfant triste, je riais jamais, ta mère ta bloqué, il fallait pas que je bouge, que je sois sage, d'après mes cousines lorsqu'elle venait chez moi, c'était pas de la rigolade. je me rapelle lorsque j'avais des mauvaises notes je signais à sa place, j'avais peur de sa réaction si je tachais un vêtement c'était une castrophe pour ne plus que je suce mon pouce, elle m'avait mis  de la colle scotch pour plus que je le suce, lorsque 'elle me lavait elle me frottait très fortement, mon corps était tout rouge, jusqu'à l'age d'environ 10 ans j'ai dormi dans la chambre de mes parents, dès que je bougeais, elle me sisais d'arrêter (le père de ma mère dormait dans ma chambre),......
je crois, que j'étaits l'enfant unique, il fallait que je sois la perfection je pense.
je me suis toujours ressenti inférieur aux autres. Dans ma vie sociale, je n'ai jamais eu beaucoup d'amis, surtout à l'adolescence, j'étais vraiment coincée, je crois.
oui, j'ai toujours pensé à elle avant moi, peur de mal m'occupé de ma mère, et pourtant son ami me dit que je me suis jamais occupée d'elle, ca fait mal, tout les efforts que j'ai fait parfois.
oui, elle a toujours été dominante, même avec mon père
l

Répondre en citant
Message ma mère 
Oui, elle n'a jamais vraiment tenu de rôle maternel vis-à-vis de toi !
Ce n'est pas toi qui n'est pas parfaite, ne pense pas ça, mais probablement ta mère qui est quelqu'un qui manque de maturité et qui a besoin, un peu comme les enfants, que tous ses désirs soient comblés et que tout marche comme elle le souhaite. C'est toujours compliqué pour les enfants dans ce cas, et particulièrement lorsqu'il s'agit d'une fille.

Tu n'as jamais pensé entamer une psychothérapie si ce manque de confiance en toi te fait souffrir ? C'est peut-être le moment de penser en parler avec quelqu'un, ne serait-ce que pour t'aider à faire le point dans ce moment difficile. Il faudrait que tu puisses prendre de la distance avec ta mère et ne plus te sentir blessée par ses remarques, ni coupable de la renvoyer à son rôle, qui est de veiller à ton bien-être, et pas le contraire...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message ma mère 
je ne vois plus ma mère, seulement lorsque mon mari, et mes enfants m'accompagne, je ne peux plus la voir seule.
depuis, que ne l'a voit plus, je me sens beaucoup mieux, et libre.
nous avons décidé de changer les meubles de salle à manger qui vient de ma famille, avant j'aurai pas pu le faire, peur de sa réaction, (mauvaise fille)
il y a 4  ans j'ai fait de la sophrologie, ca ma drolement aidé,
maintenant, j'arrive à aller vers les autres, pour moi, c'est comme si je n'avais plus de mère.
mais, j'ai repris confiance en moi, surtout en parlant avec deux  amies, à ma tante, à ma cousine, cela m'a redonné confiance, et à 42 ans, j'ai envie de changer, et de penser à moi.
je n'ai pas pensé faire une psychothérapie pour l'instant.
j'ai beaucoup pleuré, ca m'a fait du bien, comme si j'étais en deuil

Répondre en citant
Message ma mère 
C'est tout à fait ça, un travail de deuil qu'il faut faire
Ce n'est pas le deuil de la personne mais le deuil de la relation, même quand les relations ne sont pas saines ce sont celles qu'on connait depuis si longtemps que ça fait violence de s'en détacher. Ca fait souffrir au début, et puis de moins en moins.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message ma mère 
J'ai envie d'ajouter que c'est aussi faire le deuil de l'espoir de la relation idéale  (ou tout au moins meilleure) avec sa mère. La psychothérapie m'a bien aidée à faire ce deuil là, à prendre conscience de l'incapacité maternelle et ainsi à me sortir de la spirale infernale : attente/déception/culpabilité/mésestime de soi.
C'est un travail long et douloureux mais c'est de la liberté de gagnée...


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message ma mère 
,oui, j'en suis bien consciente.
j'ai acheté le livre parents toxiques de SUSAN FORWZARD, je pense que ca va m'aider aussi.
mais ce qui me fait le plus de bien pour l'instant c'est d'en parler, alors je vous rmercie pour votre écoute.

Message ma mère 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation