Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Entre résilience et résonance : A l'écoute des émotions
Auteur Message
Répondre en citant
Message Entre résilience et résonance : A l'écoute des émotions 
Entre résilience et résonance : A l'écoute des émotions

Boris Cyrulnik & Mony Elkaïm
Fabert, 2009
129 pages, 18€
ISBN-13: 978-2849220634



Ce livre a pour objet de traiter de la place de l'émotion en thérapie. Boris Cyrulnik et Mony Elkaïm rendent compte d'un colloque organisé par Michel Maestre et l'institut Psycom, ayant rassemblé plus de 3000 personnes.
Les participations d'Edith Goldbeter, Martine Nisse, Jacques Pluymaekers et Romano Scandariato font le lien entre, d'une part, les concepts de résonance et de résilience et, d'autre part, les pratiques de ces cliniciens hors du commun. Le thérapeute doit-il neutraliser ses émotions et travailler avec le transfert et le contre-transfert, comme certains courants psychanalytiques peuvent le préconiser, ou, comme le propose la cybernétique, accepter les émotions et les utiliser en séance? Abordée sous l'angle systémique, cette question est développée par chacun des auteurs selon la spécificité de leurs approches cliniques.
"La résilience est un concept apparu en France il y a moins de dix ans. Si un jour nous arrivons à bien structurer nos observations, nos expérimentations et nos théories, je pense que nous en ferons une théorie de l'anti-fatalité, de l'anti-destin. Ce sera une théorie du pouvoir thérapeutique de l'historisation." Boris Cyrulnik
"J'utilise le terme de résonance pour désigner cette situation où ce que nous vivons a une utilité pour l'autre ou pour le contexte dans lequel ce sentiment émerge. Cette utilité consiste en général à renforcer l'autre dans ses croyances profondes, à renforcer la stabilité des croyances du système humain dans lequel nous vivons ce que nous vivons." Mony Elkaïm


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Entre résilience et résonance : A l'écoute des émotions 
Je ne sais pas ce que signifie le terme de cybernétique et en regardant rapidement sur Google je tombe sur des définitions qui parlent de science de l'échange, des interactions, des systèmes. Je ne comprends pas trop, quelle est la différence avec la systémie ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Entre résilience et résonance : A l'écoute des émotions 
Le courant systémique en psychologie est en partie issu de la cybernétique !  Il mélange en fait plusieurs apports, dont les principaux sont la théorie des systèmes (c'est l'interaction qui est prise en compte et non chaque système isolé) et la cybernétique (le système doit être envisagé dans son état actuel, qui ne dit rien sur son état passé ou futur). Voilà en gros 


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Entre résilience et résonance : A l'écoute des émotions 
Ahhh.......... c'est la même chose mais pas tout à fait la même chose

Je connaissais dans les grands traits la systémie, on en entend pas mal parler, mais pas du tout la cybernétique.

merci Traviata


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Entre résilience et résonance : A l'écoute des émotions 
Je n'ai jamais compris l'opposition que faisait Elkaïm entre contre-transfert et résonance, je crois surtout qu'il ne comprend pas bien ce qu'est le contre-transfert!

Citation:
Le thérapeute doit-il neutraliser ses émotions et travailler avec le transfert et le contre-transfert, comme certains courants psychanalytiques peuvent le préconiser, ou, comme le propose la cybernétique, accepter les émotions et les utiliser en séance?

On croirait, à lire ça, que le psychanalyste refuse ses émotions et ne les utilise pas, ce qui est non seulement faux mais absurde! Le travail contre-transférentiel demande au contraire que nous soyons sans cesse au contact des émotions suscitées chez nous par les propos et attitudes du patient, et que nous les utilisions pour notre compréhension et nos interventions.
Je pense qu'Elkaïm veut parler d'une distinction entre les émotions conscientes et ce qui serait inconscient et auquel il réserve le terme de contre-transfert, mais je ne vois pas vraiment l'utilité théorique ou clinique de cette distinction.


_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Message Entre résilience et résonance : A l'écoute des émotions 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation