Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
La mère et la mort....
Auteur Message
Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
Bonjour à tous,

Je viens de m'inscrire à ce forum... mais bon j'me lance ( je pense que beaucoup d'entre nous s'interrogent..) : Ma mère veut

mourir depuis longtemps...pour elle c'est sérieux: manière de mourir, testament, anorexie, partage avec ses enfants de la libération...


j'essaie

de ne pas être dans le conflit ( c'est difficile entre nous) mais en fait c'est moi qui meurt dans mon coeur depuis si longtemps de ne pas avoir une

maman qui me réconforte mais qui se vide en moi  de ses angoisses....je ne sais pas comment aborder cette situation avec sérénité avez-vous des conseils ? (des fois je suis à cours de ressources) 

Merci

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
Bonjour Animah, et bienvenue

Malheureusement, si ta mère ne veut pas changer tu ne peux rien, si ce n'est de te protéger, toi Confused

Tu dis qu'elle veut mourir depuis longtemps et qu'elle prépare son décès. A-t-elle déja fait des tentatives de suicides, ou est-ce qu'elle en parle ? Et est-elle suivie par un thérapeute, psychiatre ou psychologue ?

Et toi, comment tu fais pour te sortir des angoisses de ta mère ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
Bonjour animah,

Je ne comprends pas bien pourquoi ta mère manifeste cette envie de mourir, exprime-t-elle une souffrance psychique ou physique, souffre-t-elle d'une maladie grave ? Selon les cas, il faudrait qu'elle puisse trouver une aide appropriée, qui lui évite de faire porter ce poids à ses enfants.

Cette situation doit être terriblement angoissante pour toi, c'est certain. Je ne vois pas comment tu pourrais aborder cela avec sérénité, si ce n'est en déléguant à quelqu'un d'autre la charge d'écouter ta mère et de lui venir en aide.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
Animah bonjour sourire

J'ai une maman un peu comme la tienne, en moins explicitement suicidaire, en  tout cas plus depuis bon nombre d'années maintenant ;  je me reconnais dans tes mots quand tu dis qu'elle se vide en toi.
Je dirais comme Traviata et Séverine : protège-toi avant tout.

Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
Je vous remercie pour vos posts ...Traviatta, ce n'est pas physique mais plutôt psychologique ( idem pour l'anorexie) , malheureusement elle voudrait que ce soit physique...elle veut souffrir et mourir devant ses enfants (témoins occulaires) et aussi avec elle ( moi aussi je derais "partir" ...) 

Par ailleurs, je me protège de ma maman dont je ne peux toutefois me passer ( c'est bien LA le probleme) par une méthode non défensive ("on est pas obligé  d'etre d'accord", "nous reparlerons de cela quand tu seras moins en colère"....), j'essaie.......mais que faire lorsque qlq'un manque de limites ! Je suis une petite fille devant sa mère ! Impossible à vivre ! Et le paradoxe c'est que ma mère me demande d'être la sienne en la rassurant, l'écoutant, lui posant des limites ....
Il y a des moments où g manque de ressources personnelles....g suis allée voir un psy qui m'a dit que c'était important de garder le sentiment de ce qui est MOI (euh...c'est à peu près ça) surtout que g un problème genre obssessionnel ....et g suis vraiement seule avec tout ça pour psychoter!


manamana, g me sens un peu moins "exclue" car g pense parfois être la seule sur terre avec tout ça! G me sens tellement bizarre! Aussi, ton post m'a fait du bien...

Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
j'ai oublié de vous dire que le problème c'est qu'elle refuse l'aide extérieure... ( déni)

Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
Bonjour Animah,

Moi je persiste à penser que ce qui te fait souffrir ne trouve pas de solution dans ta mère mais dans toi
Elle est dans le déni, c'est dur à vivre pour l'entourage (voire même impossible), mais elle refuse de se soigner et d'aller mieux. C'est aussi une réalité avec laquelle il faut faire, aussi douloureux que ce soit.

La méthode non-défensive ça peut être utile quand soi-même on se sent suffisament détaché, ou en tout cas pas trop pris par tout ça. Là, ça te fait souffrir et cette méthode m'apparait plus une manière d'essayer de te détacher de cette souffrance. Mais ça ne marche pas.

Je pense que ça serait utile pour toi, et pour ta mère, que tu puisses voire à nouveau un psy. Pour t'aider à ne pas couler sous ses demandes dans un premier temps, et pour pouvoir être avec elle dans une relation plus sereine et plus équilibrée dans un second temps.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
Coucou Animah sourire

Je suis moi aussi obsessionnelle, sans doute du fait d'avoir grandi en craignant qu'une erreur de ma part cause le passage à l'acte de ma mère, enfin quelque chose comme ça... je ne sais pas si cela s'articule exactement ainsi...
Je vois un psy depuis pas mal d'années maintenant et même si jai encore du mal à sortir de ce que tout cela a causé chez moi, j'ai bien avancé. Je dirais même que je regrette de ne pas avoir entamé une thérapie plus tôt, ma situation serait, peut être, meilleure aujourd'hui.
Ma mère non plus n'a jamais consulté. Elle nie complètement avoir un problème. Il est aussi vrai qu'elle va relativement mieux maintenant, même si elle a toujours recours au chantage affectif et se comporte toujours comme une enfant. J'ai eu une période où j'ai essayé de la convaincre d'aller consulter, mais maintenant je ne veux plus m'en mêler. Je considère désormais que mon "job" est de devenir autonome, d'apprendre à placer mes limites, à dire non...

Bon courage

Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
je susi un peu dans ton cas manamana : je me fixe les même objectifs : apprendre à dire non, devenir autonome...


vis à vis de la mort de ma mère : ça serait une catastrophe aujourd'hui !!! bizarrement, mon père, je suis prete, mais il ade la bouteille, alors chui prete à tout, tandis que ma mère est toute jeunette : je lui interdit de mourir de suite !!





_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
Moi je sais pas ce que je ressentirais, tant que c'est pas de ma faute...
Ils ont vécu tous les deux, question santé ils prennent pas des masses soin d'eux-même...
Je serais triste je pense de ce qu'ils n'ont pas accompli dans leur vie, de l'incompréhension que ma mère a subi toute sa vie, du fait que mon père se soit senti mal aimé par sa famille et n'ait jamais osé affronter cela... je crois que j'aurais de la colère contre leurs familles respectives, contre ceux qui les ont laissés tomber. Je ne sais pas si je pourrais aller à l'enterrement, trop de colère sans doute, et trop polie, trop timide, pour prendre la parole et accuser les gens... peut être aussi ma colère de petite fille, qu'aucun de ces adultes n'ait essayé d'aider mes parents et ainsi nous protéger nous les gosses...

Puis après je sais que c'est ma vision personnelle des choses, et que sans doute que personne ne comprendrait d'où vient ma colère... qu'on trouverait sans doute que je m'approprie injustement l'histoire de mes parents, que je dramatise, je sais pas, que je fous la m... comme d'hab....

Mais oui je me sens assez prête à accepter leur disparition, je comprends par contre que pour ta maman toute jeunette tu puisses pas l'accepter... c'est vrai qu'avant un certain âge c'est pas dans l'ordre des choses...

biz Jade

Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
c'est compliqué ton histoire de famillle !!!


je sais pas quoi te conseiller vis à vis des funérailles, mais nous n'y sommes pas encore, enfin tu n'y es pas encore.


je n'aurai pas de colère perso, car je n'ai pas la rancoeur que tu as vis à vis de la famille de tes parents, par contre, assister aux funérailles sera très difficile pour moi, je te comprends. Ca sera difficie de faire bonne figure devant tous ces gens, et ça sera difficile de ne pas y aller non plus par respect pour eux.


Mais peut être que je me trompe, car des fois, je trouve qu'un enterrement est une fête Embarassed oui : on raconte plein de bonnes choses sur le mort, on lui offre des fleurs, on l'encense, on voit la famille qu'on avait pas vue depuis des lustres... (bon toi, la famille, ok c'est pas ton truc). Mais tout le monde est là pour l dernier hommage au défunt.


Bon, je dis ça peut être car je n'ai jamais été touchée de près par la mort, sauf une fois, où j'ai fondu en larme et je suis restée pétrifiée, et une autre fois où on a du me faire sortir de l'église car j'étais pliée de rire (le pretre zozotait)...


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
en fait je pense que, comme pour nous vis vis d'eux, nous acceptons par notre comportement ce qui nous arrive...par exemple mon beau-père est à "plaindre" à cause de ma mère mais qlq part il l'accepté...C'est dur je sais....mais j'ai beaucoup souffert enfant, adolescente, et là pas de choix (même mon psy trouve que ça fait beaucoup ! ) aujourd'hui je suis en transition, essayer de voir ma maman comme un être humain ...accepeter son déni, telle qu'elle a décidé d'être  .....et moi ne pas accepter d'être ses chiottes sans en souffrir, sans me sentir conquérante non plus mais par ce que j'ai le choix ! 

C'est vrai que la méthode non defensive est une astuce qui me permet de faire une sorte d'illusion de détachement...en réalité je contiens de la colère, de la violence ....difficile de ne pas se sentir inhumaine, asociable Evil or Very Mad

Tant pis si ma mère a souffert ! ce n'est pas sa faute ni la mienne! ce n'est pas un alibi ! Tant que g suis ses chiottes elle n'a pas besoin de faire un travail sur elle de toute façon !

Je vais revoir mon psy qui m'aidera ... à m'aider car il faut penser A SOI et ne pas être trop dur envers soi-même

Bon courage à vous sourire !

Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
Citation:
c'est compliqué ton histoire de famillle !!!


Soit ça, soit c'est moi suis compliquée je sais toujours pas trop

Citation:
Ca sera difficie de faire bonne figure devant tous ces gens, et ça sera difficile de ne pas y aller non plus par respect pour eux.


Ben oui je trouve... enfin j'aime bien les funérailles aussi, j'aime la sollennité du moment, mais ça me dérange un peu l'idée de partager ce moment très particulier avec des gens qui auraient pas connu soit mon père ou ma mère... m'enfin après je suppose qu'il faut accepter que même si j'ai une vision relativement unilatérale de ce qu'ils sont et ont vécu, ils auront été beaucoup d'autres choses pour d'autres personnes... enfin ils ont pas des masses d'amis mais bon.... quand même...  en gros accepter qu'ils m'appartiennent pas exclusivement, que je détiens pas forcément la vérité sur eux...

Citation:
on a du me faire sortir de l'église car j'étais pliée de rire (le pretre zozotait)...


Laughing  j'imagine trop la scène, non mais le pauvre prêtre aussi,dans tous les moments solennels il doit faire cet effet sur les gens lol, avec son zozotement,j'imagine toute la paroisse qui accoure à la messe chaque dimanche juste pour pouffer de rire en se cachant la tête dans leurs bouquins de psaumes... Mr. Green  genre LA teuf de la semaine...


Animah a écrit:
par exemple mon beau-père est à "plaindre" à cause de ma mère mais qlq part il l'accepté


Oui c'est tout à fait ça, j'ai mis du temps à réaliser que peut être que mon père y trouvait son compte d'une drôle de manière avec ma mère... et d'ailleurs aussi que moi j'y trouvais étrangement mon compte, enfin en tant qu'enfant...disons que quelque part, ça me donnait une place importante auprès d'elle. Même si c'est un place douloureuse...

Citation:
C'est vrai que la méthode non defensive est une astuce qui me permet de faire une sorte d'illusion de détachement...en réalité je contiens de la colère, de la violence ....difficile de ne pas se sentir inhumaine


Oui le roseau plie mais ne romp pas...
Sauf que le roseau finit par avoir du mal à se redresser....
Comme toi je contiens une grande colère mais je culpabilise terriblement quand je la laisse paraître
J'essaie aussi de regarder ma mère comme un être humain... bon mon regard à un peu changé, mais ça dure jamais bien longtemps, très vite ce truc de répugnance, de colère, de rejet me revient. Faut dire qu'elle m'aide pas avec son comportement. Puis j'ai l'impression qu'à ce stade de mon évolution, en la voyant un peu différemment, je me suis remise dans le piège... bref y'a encore des limites à définir quoi... mais en tout cas, Animah, avec la thérapie petit à petit ça change! Vraiment il y a de gros progrès déjà pour moi...

Biz les filles content

Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 

Manamana a écrit:
Moi je sais pas ce que je ressentirais, tant que c'est pas de ma faute... Ils ont vécu tous les deux, question santé ils prennent pas des masses soin d'eux-même...
Je serais triste je pense de ce qu'ils n'ont pas accompli dans leur vie, de l'incompréhension que ma mère a subi toute sa vie, du fait que mon père se soit senti mal aimé par sa famille et n'ait jamais osé affronter cela... je crois que j'aurais de la colère contre leurs familles respectives, contre ceux qui les ont laissés tomber. Je ne sais pas si je pourrais aller à l'enterrement, trop de colère sans doute, et trop polie, trop timide, pour prendre la parole et accuser les gens... peut être aussi ma colère de petite fille, qu'aucun de ces adultes n'ait essayé d'aider mes parents et ainsi nous protéger nous les gosses...

Puis après je sais que c'est ma vision personnelle des choses, et que sans doute que personne ne comprendrait d'où vient ma colère... qu'on trouverait sans doute que je m'approprie injustement l'histoire de mes parents, que je dramatise, je sais pas, que je fous la m... comme d'hab....

Mais oui je me sens assez prête à accepter leur disparition, je comprends par contre que pour ta maman toute jeunette tu puisses pas l'accepter... c'est vrai qu'avant un certain âge c'est pas dans l'ordre des choses...

biz Jade




Tu te sens piégée par ton hisoire familile d'où ce besoin de régler des comptes ...mais tu n'a pas besoin je pense d'attendre l'enterrement et de devenir le porte parole de tes parents ....en tout cas je te trouve très lucide sur ta famille et tes progrès ne m'étonnent pas Okay  


Courage !


Répondre en citant
Message La mère et la mort.... 
Bonjour,

Je suis dans la problématique inverse : Ma fille est psychotique et a déjà fait 2 tentatives de suicide (elle a 20 ans). La dernière, il y a 2 mois. Son psy lui prescrit un neuroleptique, elle sort de sa consultation, va à la pharmacie à côté de chez elle acheter le médicament, rentre chez elle et avale la boite entière.
Elle m'a même gravé sur le mur un : DSL ADIEU du meilleur effet. Elle m'a appelé le surlendemain des urgences : Elle avait des crampes douloureuses partout et avait finit par appeler le SAMU...
Son père s'est suicidé il y a plus de 6 ans.
Depuis, je vis dans "l'attente" du suicide de ma fille. Bien sur, je ne l'espère pas, mais, avec son hérédité et sa maladie... le pire est malheureusement assez prévisible.
Je ne peux pas avandonner ma fille, elle sera toujours mon enfant, et sa maladie l'empêche de toutes les manières d'avoir un travail et donc son indépendance financière...
J'en ai marre d'elle, je n'arrive pas à l'aimer telle qu'elle est; je n'ai rien à lui dire, le peu qu'elle me dit me semble idiot ou sans interet. Elle ne fait rien d'utile, de beau, ni de drole... Elle accumule bêtise sur bêtise : Un jour elle se rase la tête, découvert permanent de son compte, n'a pas le courage de faire ses courses, se sent un peu seule ? Elle adopte 3 chats d'un coup ! Et qui va les nourrir depuis 2 mois qu'elle est à l'hopital ?
Pas capable de prendre ses médicaments sortie de l'Hopital Psychiatrique (essai de sortie le we dernier... "Désolée, j'ai oublié").
Son discours, en revanche est : je n'ai besoin de personne, je ne veux pas que tu mettes ton nez dans mes affaires... Sympa, n'est ce pas ?
 Moi, je suis coincée, car si elle se suicide, je revivrai cette culpabilité dont je commence juste à me défaire suite au suicide de mon mari. Et je ne sais pas si je suvivrai à un deuxième suicide.
Mais vous, les filles, les enfants, travaillez à votre indépendance, aussi bien morale que financière.
Vous n'avez pas à être responsable de vos parents : On marche sur la tête ! Il faut que vous arriviez à trouver la force d'abandonner vos parents à leur triste sort. Allez dans des centres medico psychologiques, c'est gratuit. Vous ne devez pas vous pourrir le restant de vos jours à cause de vos parents.
Je sais combien la fréquentations des malades psychiques est mortifère. De ce côté la nous vivons les mêmes genres d'angoisses, d'anxiété, qui perturbent, rendent la vie si pénible et dure à supporter alors qu'elle pourrait être sympa sans EUX.
Vous ne trouverez de salut que dans la fuite, et d'autres investissements : Tisser d'autres liens, construire des choses pour vous même... En sommes, faire ce que tout un chacun doit faire dans la vie, mais en plus tot et plus vite.
Mais, si tout cela est plus facile à dire qu'à faire, et bien difficile, sachez que vous comprendrez des choses que je ne comprends qu'à 50 ans. Vous allez murir plus vite, et en perdant l'insouciance, vous gagnez sagesse et maturité.
Bon courage.
Désolée pour ce ton assez agressif, mais ce n'est pas après vous que j'en ai : j'en ai juste marre, marre. Certains jours sont plus durs ....
Vite, quittez les avant qu'il ne soit trop tard !

Message La mère et la mort.... 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation