Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
déprime
Auteur Message
Répondre en citant
Message déprime 
Bonjour tout le monde.
C'est avec grand plaisir que je viens m'adresser au térapeutes et psychologues du forum en ésperant trouver l'aide dont j'ai besoin.
Présentation :  Jeune homme de 19ans, étudiant, habitant en maghreb.

Comme vous vous en doutez  j'ai un gros problèmes psychologiques qui me cause la déprime. La cause ? Un jeu d'enfants explorant leurs séxualtiés. Je m'explique, quand j'avais presque 10 ou 11ans, moi et mon grand frère âgé à ce moment de 14ans presque, avant vu une scène de striptiseuses et nous nous sommes après mis à les imiter, ca a rapidement tourné en négatif mais bien évidemment, il n'y eut aucune pénetration de la part de quiconque d'entre nous. Je me rapelle que tout c'était passé que sur les sous-vetements(calcons). Je me rapelle aussi qu'il m'avait demandé  si je permettais qu'il enlève son calcon(parceque il était le seul a le mettre), j'avais refusé. C'est tout ce dont je me rapelle ce jour là. Vous me diriez que pas la peine de s'inquieter puisque rien ne s'était passé ce jour là, je vous direz oui mais voila quoi, n'empeche que ca me plonge dont une énorme et infatiguable déprime.
Il y'a 4  ans a commencé cette déprime mais je lai chassé aussitot en relativisant la situation. Puis il y'a un ans et demi, je replonge dans cette déprime mais réussit littéralment a la chassé après presque un an après consutation d'un psychologue (même si je pense que ca m'a pas trop aidé) et surtout de remise en cause.
J'ai réussit à vivre quelque mois normelement mais le pire devait arriver, replonger en déprime suite a presque la  meme cause. Après m'être persuadé que tant que c'était sur les sou-vetements alors rien d'alarmant, je commence a douter de mes capacités a se rapeller les faits de cet incident en me disant que peu etre c'était-il passé quelque chose après qu'il m'ai demandé d'enlever son sou-vetement et dont je me rappelle pas. En contre partie, je me dis que c'est impossible d'oublier un détail comme celui ci et que de toutes façon j'avais refusé. C'eest ce qui fais que je suis paragé entre deux  thèses bien que je suis persuadé que la deuxième est la réelle.
Je tiens à preciser que je suis hétérosexuelle(mon frère aussi) et que je n'ai jamais eut de relation sexuelles de ma vie.
J'espère trouver une solution à mes problèmes puisque j'estime que je me suis fais trop de mal par le passé a cause de cette déprime qui ne vaut pas la peine.
Merci de me répondre.
A+ !!

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message déprime 
Bienvenue houm ! sourire

Tu as pu en reparler avec ton frère, de cette scène qui t'a visiblement marqué ? Une explication entre vous pourrait dédramatiser les choses et ramener cet événement à ce qu'il a sans doute été - un jeu entre deux jeunes qui découvrent la sexualité.

Tu dis que ton année de consultation psy ne t'a pas vraiment aidé ? Tu as pu parler de tout cela ? Ne pas être très sûr de sa sexualité et se sentir coupable d'avoir eu des désirs que l'on condamne, à ton âge c'est très fréquent mais si ça te soucie à ce point, tu peux essayer de consulter à nouveau...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message déprime 
Merci pour ta réponse.
En fait non je ne lui est pas reparlé, et je ne pense pas que ça soit une bonne idée en tout cas. Peu être qu'il ne s'en rappelle même plus, et aussi je pense que ça pourrait creer une certaine distance entre nous si je lui en parle ce qui aggraverait encore plus le cas.
Oui je pense que ma consultation de psy ne m'a pas trop aidé bien que j'ai pu parler de mon histoire, ça ma soulage certes et j'ai pu entendre un avis exterieur mais rien d'autres.

Sinon tu m'as pas trop parlé du vif du sujet ? Ce que tu en penses ? Ce que je pourrais faire ? Quleques conseils...

Merci en tout cas.
A+.

Répondre en citant
Message déprime 
Bonjour Houm,

Je trouve que dans ton premier message tu avais bien résumé toi-même le vif du sujet :


houm a écrit:
 Un jeu d'enfants explorant leurs séxualtiés.


D'un point de vue moral, pour moi tout ça n'a rien de sale ni honteux. Ce sont des jeux que la majorité des enfants font, une manière de découvrir sa sexualité, enfin tout ça me parait tout à fait normal et banal.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message déprime 
Tout à fait d'accord.

C'est en fait tellement banal que je me demande ce qui peut se cacher là-dessous et qui entraîne chez toi un tel sentiment de déprime, que tu relies spontanément à la mémoire de cet événement...
Il doit y avoir des liens avec d'autres événements de ta vie, d'autres craintes, etc., que ce souvenir cristallise en quelque sorte... Tu as pu un peu penser à tout ça pendant ta thérapie ?


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message déprime 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation