Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Shizoïdie/org. obsessionelle, c'est quoi la différence ?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Shizoïdie/org. obsessionelle, c'est quoi la différence ? 
Alors... je fouille un peu sur la schizoïdie, que je ne comprend toujours pas bien...

J'ai lu quelques topics ici, et été voir sur différentes pages internet mais cela ne m'éclaire pas des masses... c'est pas la première fois que je me penche sur la question...

Je serais curieuse de savoir ce qui permet de différencier un trouble schizoïde d'une nevrose obsessionnelle...

Donc :

- Si j'ai bien compris, le trouble schizoïde n'implique pas une absence d'affect, mais une certaine incapacité à les manifester.
La manière dont je comprends cela : plus perturbant de communiquer ses affects que de les vivre tranquillement dans son coin (contrôle ?).

- L'anhédonie fait-elle toujours partie des symptômes ?

- La froideur, l'incapacité à exprimer de l'affection, comme la difficulté à réagir aux éloges et critiques, ne serais-ce pas tout simplement de l'inhibition ?

- introspection ... bah ruminations, franchement là je ne vois pas la différence avec le fonctionnement obsessionnel...

- indifférence aux normes : ok là il peut y avoir une différence avec certaines personnalités obsessionnelles d'après le DSM, quoique je n'ai jamais personnellement rencontré d'obsessionnel normopathe, bien au contraire, en raison du doute constant qui fait remettre beaucoup de "normes" en question car vidées de leur sens.

- désintérêt pour les relations sociales : franchement ça me paraît aussi être un trait obsessionnel, d'ailleurs je lisais quelque part que dans la schizoïdie il y a une grande envie de rapprochement mais un besoin plus important de se protéger.

Bref... je vois pas ce qui permet réellement de différencier schizoïdie et organisation obsessionnelle à partir des définitions que j'ai pu trouver...

Quelqu'un dans un topic ici disait qu'un état schizoïde se manifeste dès l'enfance ?
Puis j'ai lu sur wikipédia qu'il y avait un déséquilibre moral : un coup altruiste, peut néanmoins avoir (eu) des comportements criminels bizarres...
Evidemment cela me fait penser au comportement sadique-anal...
Et le voyeurisme... pas de grande différence non plus là...

bien sûr si vous avez des sources qui permettent de mieux comprendre, je suis preneuse content  sachant que c'est la dèche jusqu'au mois prochain donc peux pas acheter de bouquins dans l'immédiat Confused

Bonne semaine à tous sourire

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Shizoïdie/org. obsessionelle, c'est quoi la différence ? 
Ben, ça n'a franchement rien à voir, donc comment décrire les différences ?  

Tout d'abord, raisonner en terme de symptôme, c'est plus propice à confusion qu'autre chose, vu que la plupart des symptômes se retrouvent dans la plupart des troubles... C'est ce qui les sous-tend qui importe.

Ensuite, c'est compliqué de comparer des troubles quand ils sont pensés dans des théories très éloignées - comparer un trouble de la personnalité tel que peut le définir le DSM d'un côté, et toute une organisation névrotique envisagée d'un point de vue psychanalytique de l'autre... De plus, un individu souffrant de névrose obsessionnelle n'a pas nécessairement une personnalité obsessionnelle au sens du DSM, et il existe de toute façon plusieurs types de personnalité obsessionnelle - personnalité psychasthénique, anankastique, caractère anal... pour citer les plus connus.

En tenant compte de tout ça, on peut considérer les quelques oppositions que tu mentionnes.

Le trouble schizoïde est censé signaler une réelle pauvreté affective et non pas une impossibilité de s'exprimer comme on le rencontrerait chez une personne ayant un fonctionnement opératoire par exemple (personnalité psychosomatique). Il y a une réelle froideur affective, une ignorance et une incompréhension des codes sociaux qui évoque un repli quasi "autistique", un peu comparable parfois à ce que l'on rencontre dans le syndrome d'Asperger si tu connais. Les relations d'objet ne sont pas conflictualisées mais prises dans un fantasme de destruction réciproque.

Du côté obsessionnel, les inhibitions, la froideur, les ruminations, etc., sont sous-tendues par des conflits - il y a un aller-retour entre le désir et la défense. Désir et rejet de l'autre pour le garder à bonne distance, où il est manipulable, tout en évitant les rapprochés trop angoissants. Erotisation (et non pas gel) de la pensée. Ambivalence (et non pas ignorance) du rapport à la loi. Contrainte (et non pas stéréotypie) du comportement à des fins défensives, pour lutter contre sa propre agressivité le plus souvent.

Je n'ai pas de lien en tête mais ça peut venir Pour la lecture, il y en a des tonnes sur la névrose obsessionnelle, mais tu dois connaître, et très peu sur la schizoïdie qui est un trouble très rare.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Shizoïdie/org. obsessionelle, c'est quoi la différence ? 
Merci beaucoup beaucoup sourire

en fait je demande par rapport à ce que j'ai pu observer dans mon entourage... c'est pas très cool de ma part de jouer au docteur, c'est pour ça que j'ai initialement évité d'expliquer d'où me venait cette question... Embarassed  enfin c'est pour moi seulement, évidemment je ne parle pas à mes connaissances de mes "évaluations"...

Mais bon j'ai besoin d'observer pour comprendre... Embarassed

Sinon oui je n'ai pas encore bien réussi à comprendre la différence entre personnalité et nevrose...

Mais vraiment merci parce que justement, ce qui sous-tend, c'est rarement expliqué, et moi devant les symptômes décris, je n'arrive pas du tout à cerner le truc...

Sinon pour le syndrome d'Asperger, oui je connais, ma "petite soeur" de famille d'accueil est censée être Asperger... perso je vois pas trop très franchement ce qu'elle aurait d'autistique  elle a passé toute son adolescence en HP pour anorexie sévère, ils ont commencé par la diagnostiquer schizophrène et l'ont médicalisée en fonction. Finalement donc Asperger et TDAHA - et mise sous ritaline.

Quelqu'un m'avait dit que le syndrome d'Asperger serait une schizophrénie psychopathique ?



Dernière édition par Manamana le Mer 22 Avr 2009 - 11:54; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Shizoïdie/org. obsessionelle, c'est quoi la différence ? 
Une schizophrénie psychopathique ? Shocked Ah non, non non non ! C'est un syndrome qui est surtout caractérisé par des difficultés extrêmes au niveau des échanges sociaux (dans les deux sens, impossibilité de communiquer et de comprendre les signaux sociaux).

Pour la personne que tu connais, il peut y avoir des manifestations obsessionnelles dans tous les types de troubles, de la névrose à la psychose et même chez le péquin lambda Effectivement, ce qui serait déterminant (si tu veux continuer ton enquête ) serait de savoir à quoi lui servent ces manifestations... La fonction du symptôme, tout est là


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Shizoïdie/org. obsessionelle, c'est quoi la différence ? 
Aha ! Ok, la fonction du symptôme ! Merci, bah oui je vais continuer, je peux pas m'empêcher
j'ai un peu honte quand même mais bon, en l'absence de stage je suis bien obligée d'observer les gens autour de moi Embarassed


Sinon pour le syndrôme d'Asperger, quand je dis que je vois pas en quoi elle le serait, c'est que je n'ai jamais vu qu'elle ait eu des difficultés au niveau des échanges sociaux - certes c'était une enfant angoissée, plus tard une jeune fille extrêmement angoissée, avec une mauvause estime d'elle et un côté un peu "collant", une espèce de surenchère dans les émotions soi de joie, d'enthousiame, d'amour etc... m'enfin... non je vois pas du tout ce qu'elle aurait du syndrôme d'Asperger.

Bon mais au moins ce diagnostique a permis que les psychiatres cessent de lui filer des neuro et ça, ça lui a fait beaucoup de bien en fait. Ca a même été radical. Tout d'un  coup elle allait bien mieux. Après 4 ans en HP, c'est dur je trouve...

Encore merci 

Message Shizoïdie/org. obsessionelle, c'est quoi la différence ? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation