Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
La force de vie, groupuscule sectaire
Auteur Message
Répondre en citant
Message La force de vie, groupuscule sectaire 
Une organisation sectaire prétend guérir à grands coups d'élixir bidon, entre autres maladies la schizophrénie, la maniaco-dépression ou encore la paranoia.
Attention escroquerie !


 
L'Union de l'Ardennais consacre un reportage bien documenté à un mouvement nouvellement implanté à Reims : "la Force de vie" s'interrogeant sur ses prétentions en matière de "guérison" à base d'elixir à l'extrait de perlimpinpin qui après analyse ne semble démontrer aucune valeur sur un plan thérapeutique. Secte ou non la fondatrice de cette organisation ne serait pas une inconnue selon L'ADFI interrogée par le quotidien, Danielle Degoumois serait aussi connue pour ses liens avec la mouvance de l'Archange Kryeon et des enfants indigos.  


ENQUÊTE / La Force de vie s'est installée à Reims

Un nouveau mouvement dont tout laisse penser qu'il s'agit d'une sorte de secte est apparu dans le paysage : La Force de vie. Le siège et le représentant français se trouvent à Reims.

TOUT est parti d’un tract annonçant une conférence intitulée « A tous les enfants du ciel et de la terre » et animée par une certaine Danielle Degoumois, au cercle Colbert à Reims.
Sur ce petit prospectus figurait l’adresse du site Internet de « La Force de vie ». En quelques minutes sur la toile, il apparaît que ce mouvement est présent dans plusieurs pays : Suisse, Canada, Colombie, Équateur et France. Autre information : la responsable française de ce mouvement réside et travaille dans la cité des sacres.
Sur ce site, très complet, on peut se faire une idée précise de ce qu’est La Force de vie. Après avoir consulté la totalité des pages, pas besoin d’être un expert en la matière pour pouvoir affirmer vraiment ce qu’est ce mouvement.
Soit il s’agit d’un délire créé par des gens qui veulent parodier les sectes, soit c’est une institution d’illuminés qui croient vraiment en des convictions incompréhensibles, qu’ils inculquent ensuite à des pigeons adhérents, moyennant finances bien sûr !
Et plutôt de façon habile : sur le site figure une rubrique de questions-réponses faite par les concepteurs du site eux-mêmes (on n’est jamais si bien servi que par soi-même).
A la première, « La Force de vie est-elle une secte ? », la réponse est claire : « La Force de vie n’est pas une secte, puisqu’elle ne cherche pas d’adeptes. » Peut-être, mais, en revanche, elle forme des gens pendant trois ans (formation de quinze personnes minimum et qui rapporte pas loin de 60.000 € pour une session de 45 jours). Ces adeptes pourront à leur tour en former d’autres et ainsi de suite. Cela
ressemble tout de même bien à du recrutement.

Un élixir à 13 euros

Autre question : « Danielle Degoumois est-elle un gourou ? » Réponse sans équivoque : Mme Degoumois est présentée comme « un gourou maître d’évolution, un éveilleur, un constructeur, une formatrice », mais aussi comme étant « la fondatrice de La Force de vie ».
Outre l’aspect financier, tout cela ne serait peut-être pas si grave si l’une des « raisons sociales » clairement affichées de La Force de vie n’était pas… la guérison de maladies graves. Danielle Degoumois explique en effet que La Force de vie peut guérir la schizophrénie, la maniaco-dépression, la paranoïa, la fibromyalgie, le syndrome de Gougerot-Schrogrent et même le cancer du sein…
Le mouvement prône aussi l’auto-guérison et vend donc sur son site un élixir « miracle » pour 13 €. On y trouve aussi un livre, un CD intitulé « L’Être, l’Esprit et l’Âme », des brochures et des agendas.
Le site, illustré avec des photos d’enfants, contient une rubrique sur l’éducation, car Mme Degoumois prodigue également des conseils aux parents. Le site annonce d’ailleurs que des stages pour les enfants sont en préparation.
D’autres événements de La Force de vie auront lieu à Reims, notamment un « stage thérapeute » et un « stage de structure et gestion de l’espace » fin avril et début mai. La cité des sacres, qui abrite la responsable française du mouvement, en est devenue une ville phare.

Thierry ACCAO
FARIAS


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation