Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 3 sur 4
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Série mania
Auteur Message
Répondre en citant
Message Série mania 
bah Esprit Criminel fait simplement partie du nombre incalculable de séries criminelles produites aux US, parmi celles-ci elle est une des plus populaires parce qu'elle a une recette efficace : quelques citations d'auteurs qui lui donnent un cachet soi-disant intellectuel, une soi-disant confrontation au mystères de l'âme humaine et surtout de sa monstruosité - qui camoufle mal qu'il s'agit surtout de contenter un public friand de gore-soft, un public qui vogue avec plaisir sur cette espèce de vague parano de "on est entourés de fous dangereux" avec le fantasme de maîtriser le "mal" par le pouvoir du profiling psychologique.  Rolling Eyes
La recette fonctionne à cause des "super-anti-héros" qu'incarnent les personnages, et les scène juste suffisamment explicites pour horrifier un peu. Et puis l'élément d'évolution des personnages principaux est quand même très présent, il n'est pas tant que cela question de l'enquête - bref une recette qui marche parce qu'il y a identification aux personnages "profiler" donc interpelle fantasme de ma^triser les forces de mal tintintin. Formidable Laughing . Je crois cependant que même aux US ça s'épuise.

Je connais pas la Fureur dans le sang ni Cracker, faut que je vois ça content

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Série mania 
La saison 3 de "In treatment" vient de commencer

un de ses patients, Sunil :



La nouvelle psy du psy, Adele



à voir ne serait-ce que pour Gabriel Byrne !




Sinon je vous recommande parmi les innombrables séries "familiales"

Modern Family

c'est hilarant et très mignon, filmé comme une sorte de reality show avec des itv face cam
 extraits :






Répondre en citant
Message Série mania 
Je connais bien "Dexter" pour avoir vu (en v.o de préférence) les 4 saisons... content
Un anglais super intéressant à entendre. Les blagues salaces de Matsuka.
Les pulsions incontrôlables du serial-killer agent scientifique de la police de Miami.
La sœur de Dexter absolument formidable, et surtout plus que charmante et charismatique.
Je n'ai pas trouvé de trailer approprié.





Je commence à peine " The Wire"  sinon avec des acteurs absolument bluffants et des histoires très réalistes (luttes entre gangs mafieux afro-américains de Philadelphie, et police, justice débordée et pleines de dysfonctionnements.
(meilleure série de tous les temps d'après Spielberg)
Mais je n'ai pas trop envie de m'investir dans une ou cette série finalement... Cela demande beaucoup de temps, et d'assiduité.



Série un peu glauque mais passionnante.
Quasi du reportage.

Répondre en citant
Message Série mania 
J'adore Dexter aussi content   actuellement aux USA la saison 5 est en cours et je suis au même rythme

Par contre, désolée de t'apprendre que la super frangine (que j'adore aussi elle est top) sort avec... l'acteur qui incarne Dexter , Michael C. Hall ! (qui au fait jouait dans la série "six feet under" avant de devenir le protagoniste de Dexter).


The Wire j'ai jamais testé, on m'en a parlé à plusieurs reprises je vais regarder l'extrait que tu as mis, peut être une de mes future séries.

Je sais pas si je vous avais mis un extrait d'une série trop marrante : IT CROWD
(veut dire département informatique)

c'est british et perso ça me fait mourir de rire.




Là c'est un épisode en entier - Roy et Moss les deux geeks essaient de paraître plus masculins en apprenant par cœur des réponses de "foot" toute faites". Tandis que Jen sort avec un homme qui ressemble à un magicien.
Bon c'est en anglais malheureusement avec accent british et écossais mais sinon je pense qu'il doit y avoir desextraits avec sous-titres francçais je vais voir ce que je trouve.



Bon celui-là est trop drôle, pas de sous-titres malgré ce qui st indiqué mais trop drôle




Répondre en citant
Message Série mania 
Très drôle la série que tu présentes, j'ai regardé tous les extraits :)
Oui pour Jennifer Carpenter je savais. Je la trouve bien plus "sexy" dans la série qu'en vrai....
Je l'ai vue dans une interview, avec un peu trop de maquillage...Et je la trouvais moins authentique bizarrement...
Mais elle a un petit (gros) "je ne sais quoi" Mr. Green

Répondre en citant
Message Série mania 
Oui j'adore dans les extraits d'IT crowd celui du nouveau n° d'urgence  Laughing c'est vraiment à mourir de rire.

Ca arrive souvent ça malheureusement que les acteurs américains dans les itv soient décevant car tartinés et apprêtés comme pas possible, je me dis toujours qu'on a vraiment pas la même perception esthétique. Ne serait-ce que dans les séries, quand la femme flic s'apprête pour une fête où elle doit être "en femme fatale", il lui font des cheveux à la Santa Barbara ridicules et trois tonnes de maquillage qui les amoche grave, avec des robe qui les moulent en faisant dépasser du gras de partout, je comprends pas. + le collant ridicule sur une robe sans manche. Et les potes flics qui voient leur collègue en "femme" et qui sifflent tous alors qu'elle est vraiment moins jolie qu'au naturel.

Je sais pas ils ont un côté... euhm, "habillé" veut dire 3 couches de maquillage, extraire tout le naturel, le gommer, l'effacer, et se coincer dans un vêtement de pingouin peu importe si ça te va.

Me souviens au Danemark ils ont un peu le même truc : tu vas à une fête (mariage, soirée "chic", confirmation etc) en tant que nana tu dois mettre du rouge à lèvre qui se voit (peut importe que la couleur soit moche sur toi) c'est un signe comment dire... de politesse en quelque sorte. C'est marquer le fait que tu fais un effort particulier pour un évènement particulier. Il s'agit pas d'être beau en quelque sorte, mais de marquer, et marquer FORT, l'effort qu'on a fait. Enfin c'est assez "provincial" si tu veux, ce sera pas comme ça dans les gros centres urbains à priori même si évidemment il y a des restes. C'est très connoté "petite ville" voir village et surtout rural. Bref c'est un code social.

Pareil pour les hommes, combien de fois on voit dans les série le mec macho qui se coince dans un costard et les meufs font "waou", alors que ben ça change que dalle à l'aspect du mec, il a toujours la même tête de "gem" avec sourire ultrabright. Et lui il gromelle genre le col est trop serré parce que tu comprends, c'est un homme d'action et un homme "libre" et il aime pas les habits de "gonzesse" nan mé ho. Confused Bref ça correspond à un stéréotype d'idéal masculin qui a court dans la plupart des Etats-Unis et ceci sont des signes reconnaissables par tous. Chez les américains, le costard est un signe que l'homme est "épousable" car prêt à accepter certaines contraintes sociales, exigées par les femmes visiblement lol, qui vont avec la vie de famille et de citoyen responsable.

De la même manière qu'une femme qui se revêt d'une tenue de soirée hyper féminine, peut importe que ça lui aille, fait son entrée en tant que "vraie" femme dans le monde, épousable donc, un peu comme le "bal des débutantes" ou les "prom's night" aux USA, c'est à dire le bal de fin d'études secondaires.

Ce sont des codes qui se déclinent partout dans le monde, en fonction de la culture locale. Et par dessus s'ajoutent les codes correspondant à la classe sociale, ainsi que les aspirations sociales (les ambitions) et éventuellement individuelles (là où l'individu est censé - même si c'est toujours un leurre - être plus important que la collectivité).


L'inverse du stéréotype masculin made in USA, chez les anglais se doit d'être DON dans
How not to live your life

(comment ne surtout pas vivre sa vie)
dans le prolongement de la mode "How to" donc tous ces bouquins de coaching de vie, voilà Don qui donne ses recettes de tout ce qu'il faut éviter de faire (c'est à dire surtout pas faire ce qu'il fait lui). Alors c'est très con et très graveleux je préviens Laughing Faut aimer... moi ça me fait rigoler.

Comment bien gèrer le départ de sa bien-aimée :




4 choses que Don aimerait faire quand qq raconte sa vie au téléphone dans le bus :



Répondre en citant
Message Série mania 
Ah oui en effet la dernière solution à son problème de voisin téléphonique...  Mr. Green

Sinon merci pour tes éclairages sur les codes sociaux, c'est très intéressant...

Répondre en citant
Message Série mania 
Lie To ME



"Lie to Me ou Lie to Me : Crimes et Mensonges (au Québec) est une série télévisée américaine créée par Samuel Baum d'après les découvertes scientifiques du docteur en psychologie clinique Paul Ekman et diffusée depuis le 21 janvier 2009 sur FOX.
En Belgique, la série est diffusée depuis le 27 juillet 2009 sur BeTV ; au Québec depuis le 2 septembre 2009 sur V ; en Suisse depuis le 7 mars 2010 sur TSR1 et en France depuis le 29 avril 2010 sur M6.

Synopsis :
Le Dr Cal Lightman, psychologue expert en détection de mensonges par l'analyse de « micro-expressions », vend les services de son équipe aux services de l'État américain pour les aider à résoudre des enquêtes criminelles et civiles particulièrement difficiles à analyser."

Cette série met en avant la Programmation neuro-linguistique (PNL).

Vous pensez quoi de cette pratique et surtout de cette série ? content

Répondre en citant
Message Série mania 
J'en pense que,comme dirait le prof. Lightman justement, "it's a load of horseshit"  Mr. Green mais c'est parfaitement divertissant, notamment à cause de l'acteur principal : moi je regarde chaque épisode.

C'est dans la droite ligne - qui commence à s'éteindre petit à petit - d'une idéalisation du pouvoir des psychologues - profiler, "lecteurs" de pensées, même la série "The Mentalist" est dans cette catégorie, qui finalement frôle la prestidigitation. Bref, c'est Jade qui parlait de pensée magique..... je crois que c'est ce qui attire les foules de spectateurs. Au même titre que les séries traitant du surnaturel ou de superhéros avec leurs pouvoirs et ce qu'ils en font (ce qu'ils en font étant la question morale posée sans cesse).

Répondre en citant
Message Série mania 
sourire  Série sympa, même si je préfère Le Mentaliste (j'ai un faible pour le personnage de Patrick Jane...)


_________________
Aussi longtemps que les ours n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
(proverbe africain, personnalisé)
Répondre en citant
Message Série mania 
boardwalk empire

Une série bluffante, avec des moyens monstres (reconstitution des années 20 période prohibition aux états-unis.)
Une histoire, un fil, des acteurs au top... Ca sonne extrêmement, j'adore le cynisme du personnage principal. (Steve Buscemi) Bref :

Je conseille !!!

AH oui, un petit détail qui a son importance : c'est Martin Scorsese aux manettes Mr. Green




 


 Critique téléramuche :

Citation:


C’est ce qu’on appelle un événement. Attendue de très longue date, fantasmée, acclamée avant même sa naissance, Boardwalk Empire a enfin été diffusée, hier soir, sur HBO. Sur le papier, cette fresque hors de prix – près de 20 millions de dollars pour ce seul premier épisode de 70 minutes – a de quoi faire frissonner : Terence Winter, ancien pilier des Soprano, est au scénario. A la production, Mark Wahlberg, déjà responsable de En Analyse, How to make it in America et Entourage. Au casting, Steve Buscemi et Michael Pitt, deux des acteurs les plus doués de leurs générations. Et, raison première de toute cette excitation, Martin Scorsese à la réalisation (du pilote) et à la production exécutive. Une affiche digne des plus grands films d'Hollywood, et qui s’en revendique.

Boardwalk Empire a la modeste ambition de raconter la naissance de la pègre aux Etats-Unis, partant de la prohibition à Atlantic City (la Las Vegas de l’Est) pour voyager jusqu’à New York et Chicago. La série débute le 16 janvier 1920, le jour même de l'application du 18e Amendement, instaurant la prohibition, et se concentre sur les affaires d’Enoch « Nucky » Thomson (Steve Buscemi), trésorier de la ville d’Atlantic City, à la tête du trafic de whisky, et sur son chauffeur, James « Jimmy » Darmody (Michael Pitt), ambitieux jeune père de famille revenu traumatisé de la Première Guerre mondiale. Autour d’eux, une pléiade de personnages, mafieux (majoritairement italiens), petites frappes bien décidées à tirer profit de la situation (dont un certain Al Capone), et quelques femmes – pour le moment discrètes, mais qu’on imagine devoir jouer un rôle plus important par la suite.

Comme Mad Men, Boardwalk Empire affirme dès ses premiers plans un goût maniaque pour la reconstitution historique. Ville entièrement bâtie pour le tournage – d’où le budget pharaonique –, costumes magnifiques, figurants par centaines, décors intérieurs somptueux : HBO a vu les choses en grand – au risque que l’écrin ne laisse que trop peu de place au drame. Heureusement, Terence Winter n’a pas perdu la main depuis Les Soprano, et parvient à poser les bases d’un récit ample, sur le mode fresque mafieuse, sans négliger ses personnages – ce qui faisait la richesse des aventures de Tony Soprano et de sa bande. Futur parrain cynique et menteur, Thomson n’en est pas moins fragile, voire sensible, témoin cette jeune femme battue qu'il prend sous son aile. Jimmy, meurtrier en puissance au passé douloureux, est aussi un mari soucieux.

Impeccablement incarnés par Steve Buscemi et Michael Pitt, les deux héros rappellent immanquablement Tony Soprano et Christopher Moltisanti, son fils spirituel. Il ne faut pas pour autant tomber dans la comparaison systématique entre le chef-d’œuvre mafieux de l’histoire des séries et ce retour vers les origines de la pègre. Boardwalk Empire emprunte certes aux Soprano, mais aussi à Deadwood dans ses ambitions historiques et son portrait d’une Amérique violente, où puritanisme et débauche s’entrechoquent, où ordre excessif et désordre organisé s’affrontent. Esthétiquement remarquable, ce premier épisode tant attendu ne pèche que par un nécessaire didactisme et une bande-son d’époque un rien envahissante. Pour le reste, elle constitue une preuve supplémentaire que certaines séries, sans perdre ce qui fait l'identité du genre, se rapprochent de plus en plus de l’expérience cinématographique.



Répondre en citant
Message Série mania 
J'adore Boardwalk Empire  Okay

Buscemi est génial !

Répondre en citant
Message Série mania 
Et Michael Pitt aussi... Je suis fan. Il joue très juste Okay
Les actrices ne sont pas en reste.
J'adore le personnage de Margaret Schroeder elle est vraiment touchante....

J'en suis à l'épisode 4.

Répondre en citant
Message Série mania 
moi j'ai tout vu de ce qui a été diffusé aux US Mr. Green

je re-recommande Mildred Pierce, avec Kate Winslet

Une histoire de mère, divorcée, qui voit dans sa fille exigeante, peste, mais pleine de talent, le reflet de quelque chose qu'elle aurait elle-même cru posséder. Pour garantir l'épanouissement de sa fille Veda, mais aussi pour se garantir son amour et mériter le respect de la jeune fille snob qui ne lui épargne aucune condescendance, elle lui donnera tout, montera même un restaurant florissant dans les USA des années 30. L'histoire d'un amour mère-fille dévorant, une histoire de femme indépendante aussi, qui "poursuit les arc-en-ciels", sur fond de contexte historique.



Répondre en citant
Message Série mania 
Ayé, fini Boardwalk Empire...

Game of Thrones
: (chuis en train de regarder le début c'est sympa !)





 


Game of Thrones est une série télévisée américaine créée par David Benioff et Dan Weiss, d'après la saga littéraire de fantasy médiévale Le Trône de fer de George R. R. Martin, et diffusée depuis le 17 avril 2011 sur HBO.

Synopsis
Sur le continent de Westeros, le Roi Robert Baratheon règne sur le Royaume des Sept Couronnes depuis qu'il a mené la rébellion contre le Roi Fou Aerys II Targaryen, dix-sept ans plus tôt. Son guide et principal conseiller, Jon Arryn, venant de décéder, il part dans le nord du royaume demander à son vieil ami Eddard Stark, seigneur banneret du Nord et de la Maison Stark, de remplacer leur regretté mentor au poste de "Main du Roi". Eddard, peu désireux de quitter ses terres, accepte à contrecœur de partir à la Cour avec son jeune fils Bran et ses deux filles, alors que Jon Snow, son fils bâtard, s'apprête à intégrer la fameuse Garde de Nuit : la confrérie sauvegardant le Royaume depuis des siècles à son septentrion, de toute créature pouvant provenir au-delà de son Mur protecteur. Mais, juste avant le départ pour le Sud, Bran fait une curieuse chute du haut d'une tour qui le laisse entre la vie et la mort.
Dans le même temps, sur le continent Est, Viserys Targaryen, héritier « légitime » des Sept Couronnes et fils d'Aerys, projette de marier sa jeune sœur Daenerys à Drogo, le chef d'une puissante horde de cavaliers nomades afin de s'en faire des alliés, en vue de la reconquête du royaume. Mais Viserys est presque aussi instable mentalement que son père, la folie étant un trait génétique courant chez les Targaryen, qui a cependant épargné sa sœur Daenerys.






Qu'en disent les critiques de Télérama ?
ICI

Message Série mania 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 3 sur 4
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation