Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 5
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social"
Que représente pour vous le mot "cas social" ?

ça désigne quelqu'un qui a besoin de l'aide de la société 25% 25% ( 6 )
un mot dénigrant 75% 75% ( 18 )
ça dépend s'il s'agit de moi ou de quelqu'un d'autre 0% 0% ( 0 )

Total des votes : 24
Auteur Message
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
Bonjour

Je lance ce sondage pour connaitre votre avis sur l'utilisation du mot "cas social" pour désigner une personne en difficultés.
J'ai eu affaire à quelques personnes qui désignaient les usagers du social sous le terme de "cas sociaux"
Shocked Shocked Shocked

Visiblement, j'étais (dans ce contexte-là en tout cas, c'étaient des professionnels du social) la seule à trouver ce mot horriblement péjoratif, dénigrant et presque injurieux (il me semble que si on me nommait "cas social" j'aurais une grande envie de coller ma main sur le nez de l'indélicat).

Je regarde donc sur la toile ce que ce terme évoque, et je m'aperçois que c'est très partagé : certains estiment que c'est un terme dénigrant, d'autres que ça désigne simplement la population usagère de l'aide sociale, et d'une manière générale toute personne en difficultés psycho-sociales.
Et il me semble que dans les avis donnés sur la toile, l'opinion change selon si le "cas social" c'est moi, ou si c'est l'autre. Quoique j'ai vu des personnes se revendiquer comme tel.

Donc voila, aux urnes ! J'aimerais bien connaitre vos avis, comment vous entendez ce terme, si la manière de l'entendre dépend de qui il désigne.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
J'ai voté pour "dénigrant", je le ressens comme ça, mais c'est peut-être à force de l'avoir entendu utilisé par des gens qui le mettaient sur le même plan que "c'est du Zola", "encore une famille tuyau de poêle", etc., enfin tous les trucs charmants et bien jugeants que l'on peut entendre ici ou là (et même en psychiatrie) !


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
J'ai voté pour les deux premières réponses Shocked




_________________
Aussi longtemps que les ours n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
(proverbe africain, personnalisé)
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
Tricheur ! Mr. Green


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
J'ai voté pour la 2 pour moi il y a une connotation péjorative. Je travaille dans un service social (comme administrative) jamais je ne n'utiliserais ce terme !


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
moi je vote blanc, comme d'hab !!!!


non, je vote les trois ;)


non, je dirais comme grosnounours que c'est les deux premiers, sauf que je m'y inclue et pas lui: mais les choses changent tout petit à tout petit !!!


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
Jade t'as pas voté  

Comment ça 1 et 2, ça veut dire que ça dépend ? De quoi, de comment c'est dit-par qui-comment-dans quel but ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
dans le cas ou c'est péjoratif : c'est dit par qui : ceux qui n'en bénéficient pas qui payent des impots et qui sont aigris de voir leur thunes aller dans les mains de cassos


le but : je en sais pas si il y en a un vraiment, c'est de la bétise, de la critique pour être supérieurs au cassos peut être



ça dépend de quoi? rooo t'es ennervante : chui pas sociologue !!!


au fait, j'ai aps voté :j'ai eu raison, car apparement, ma parano a bien marché : les admins ont acces aux votes des votants


grrrr


Mr. Green


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
Non, ta parano est déréglée, je ne sais pas qui a voté quoi. J'ai dit que t'avais pas voté parce que Gronouours a dit qu'il avait voté pour les 2 premiers et qu'il n'y a qu'un vote pour le premier, et tu as dit que tu as voté blanc. Sinon je vois juste les résultats, comme tout le monde. Et encore faut que je clique pour les voir parce que j'ai pas voté à mon sondage.

Bon, finalement si j'ai bien compris ça ne te dérange pas trop qu'on parle de "cas sociaux" tant que tu le ressens d'une manière pas trop péjorative, que ce n'est pas dit dans le but de pointer négativement une personne parce que la société lui permet de vivre.

Merci Jade qui me trouve ennervante 
et merci tout le monde
vous pouvez continuer à voter, hein !


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
pour moi, cassos, c'est effectivement péjoratif quand je l'entends de la bouche d'un autre


je suis entourée de cassos, booo je ne les connais pas intimement, mais sont sympas pour la pluspart. Il y a des gens qui ne sont pas des cassos et qui sont completement timbrés (tient, je vais faire un sondage pour voir si timbré est péjoratif ou quoi??)


je suis aussi une cassos, vu que je vis des allocs de la caf


j'aimerai aussi pointer le doigts sur une réflexion de travailtard, qui dit que malade mental est pas péjoratif, certes, pour elle peut être que non, mais allez dire ça aux gens "normaux",


je trouve qu'on devrait changer de terme : ne plus parler de handicapés, ne plus parler de malade mentaux, ou alors dire malade psychiques, ça passe mieux (c'est comme ça que je me suis présentée à mon entretien d'embauche, vu que j'ai voulu faire valoir ma rqth)


par contre, le mot fou, me plait bien : fou c'est tellement vaste, ça veut tout dire et rien dire, ça peut être fou dangeureux comme fou d'amour comme le fou du roi, comme 'tu es tout fou"... etc...


sorry si je diverge de ton post initial, mais comme il y a pas que le mot cassos qui sonne mal dans certaines bouches, j'avais envie de rajouter ça

sev !!!


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
a voté, je pense que c'est plutôt péjoratif... mais trouve quand même que ça dépend de la personne qui le dit, dans quel contexte, et du ton...


C'est vrai que malade mental c'est pas top, et que malade psychique c'est mieux...

Ceci dit, je me dis, qu'on est sans cesse poussés dans nos retranchements linguistiques à cause de la tonalité péjorative que prennent petit à petit certains mots ou expressions, ou leur connotation soudainement ou progressivement politiquement incorrecte - me dis qu'on va finir par plus jamais utiliser de mots clairs, précis, qu'on va finir par avoir un drôle de langage à force de ne plus appeler un chat un chat... enfin c'est comme une sorte de nouvelle politesse qui s'installe, qui recquiert la division d'un mot en plusieurs pour inclure une notion respectueuse... on va tourner de plus en plus autour du pot, créer une langue circonvolutive  Laughing  et puis dans la manoeuvre, on ampute aussi la langue de son histoire...

Alors après comment récupérer les lettres de noblesse d'un mot déchu ? Ca c'est une autre histoire je suppose...

Fou j'aime bien aussi sourire  

Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
Bonjour, intéressant cette réflexion autour des mots sourire
Alors oui Manamana, un chat c'est un chat mais je crois que l'inclusion de la notion de respect ça vaut grandement l'effort d'utilisation de plusieurs mots dès que l'on désigne un être humain. Ca permet de ne pas perdre du vue que l'on parle d'une personne dans sa globalité sans le réduire à une maladie ou à une situation sociale avec toutes les associations péjoratives collectives qui vont avec.
Entendre "cette personne souffre d'une maladie mentale" ne me dérange pas du tout par contre si on me dit "c'est un malade mental" ça froisse ma sensibilité.
Il y a eu la même évolution autour du handicap, entre "les handicapés" et "les personnes handicapées" pour moi y a pas photo, ça redonne une dimension humaine à la personne et cela évite de la considérer comme appartenant à une catégorie (sous catégorie ?) à part.

"Fou" ne me gêne pas non plus sourire


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
Je suis aussi sensible aux mots, pour moi "un handicapé" ce n'est pas pareil qu'"une personne handicapée". Ca me dérange toujours un peu quand on réduit une personne à une seule caractéristique.

Ca me rappelle il y a quelques années, alors que j'accueillais un jeune homme (visiblement schizophrène) : je me suis présentée "je m'appelle Séverine, j'exerce telle fonction, voici mon rôle" puis je lui ai demandé de se présenter. Sa réponse : "je suis COTOREP". Il n'était plus telle personne, ni tel prénom ou nom, ni un homme, de tel âge ou avec telle histoire, non il était COTOREP.
D'ailleurs il me semble qu'à l'époque on entendait souvent le raccourci "c'est un COTOREP" pour dire "c'est une personne bénéficiaire de la COTOREP". Il faut croire que chez certaines personnes le handicap est devenu la personnalité toute entière.

Maintenant je trouve aussi qu'il y a des abus dans le sens du politiquement correct. Ca m'aggace toujours un peu d'entendre parler de "non-quelque chose", non voyant ou non entendant comme si aveugle ou sourd n'étaient pas corrects.

Et puis il y a les mots qui deviennent des injures au fil du temps, aujourd'hui le mot "mongolien" est devenu injurieux, il faut dire trisomique. Pour l'hystérie c'est pareil, on tente de la mettre dans un coin au bénéfice de nouveaux mots pas connotés péjorativement. Enfin quand je vois l'utilisation de la plupart des termes psychiatriques dans les médias (après la colère hystérie, les dangereux schizos, la suspicion parano, la dépression vague à l'âme ou le retournement de veste bipolaire), je me dit qu'il faudrait soit tous les changer, soit faire un minimum d'éducation.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
Oui c'est peut être une question de classification en fonction de la position sociale.
genre comme si quelqu'un pourrait dire je suis CADRE, comme un autre je suis COTOREP ... enfin c'est pas tout à fait pareil mais je crois que vous voyez ce que je veux dire...

bon c'est bizarre quand même, y'a un côté dépersonnalisant par la contraction "je suis COTOREP" au lieu de "Je bénéficie de la COTOREP"
Et une lutte contre cela par un rallongement de la phrase "personne handicapée" au lieu de "handicapé"

Comme si on avait un peu un souci de grammaire en fait en ces temps modernes, puisqu'on ne peut pas être Commission Technique d'Orientation et de Reclassement Professionnel ...
à priori

mais bon je me dis aussi que handicapé n'a rien de péjoratif, être handicapé, c'est pas un statut, ça dit rien de précis de la personne, sauf qu'elle est handicapée sur tel point par telle maladie, accident etc.

Enfin je me dis, on EST pas handicapé point, on est handicapé PAR.

Répondre en citant
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 
"handicapé" n'est pas péjoratif, "malade mental" non plus, faut-il pour autant en faire une identité ?
je crois que ça va plus loin que la correction grammaticale...


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Message Sondage : qu'est-ce qu'un "cas social" 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 5
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation