Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 3
Aller à la page: 1, 2, 3  >
sociologie de la psychiatrie
Auteur Message
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
je vous demande de vous arreter !!!!! (non)


j'aimerai vous demander à ceusses qui connaissent, comme l'a proposé travailtard, de nous donner des liens ou de nous raconter un peu la folie au fil des temps et des différentes sociétés : du temps les fous étaient considérés differemnt Okay


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
Hermès a dit qu'il allait s'en charger, mais il n'a pas dit dans quels délais !


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
haaaa super !!! merci hermes !!!


chui en train de me plonger sur le phénomène des chamans : j'ai justement entendu dire que certains étaient des "personnes souffrant de maladie mentale" ;)


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
Je sais que chez les mystiques occidentaux, la follie était une façon d'avoir de l'humilité, c'est à dire, qu'on se faisait passer pour un fou, pour cacher qu'on a des relations privilégiés avec le Christ, ou la vierge Marie...

je sais aussi qu'en ville, les étrangers vagabonds, étaient surveillés par la population locale, et si ils présentaient des signes de follie, on le livrait à des hopitaux (époque moderne), apparement le systeme de soin à l'époque ct pas trop ça, j'ai lu qu'on les frappait jusqu'à ce qu'ils arretent d'avoir des propos délirants...mais à l'époque moderne en Espagne, on a quelques documents intéressants.
Je pense que pour le moyen age, meme si on parle d'une certaine pauvreté dans la connaissance de la maladie mentale, je crois, enfin vraiment je m'avance, mais je pense que l'on doit trouver d'autres sources... exploiter autrement les sources, car en fait il y a pas mal de représentations de la follie. Il y a aussi beaucoup de c hoses à dire pour les enquetes faites, pour déterminer si une personne est sainte ou folle.


Par contre j'ai bien aimé les études de Pinel sur la psychose que lui appelait vésanie, d'ailleurs c sous l'empire qu'il sera vraiment reconnu, et ça ne m'étonne pas qu'au moment ou on cherche à comprendre, classifier les troubles mentaux, que nait parallèlement dans la naissance du romantisme, un intéret pour la follie.
j'ai pas lu ses travaux, mais j'avais lu des extraits.


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
Ca me fait penser, je suis tombée sur cet article (particulièrement gore, âmes sensibles s'abstenir !) où ils expliquent qu'au Ghana la maladie mentale est considérée comme spirituelle et qu'en guise de "traitement" il y a des prières.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
ce qui me fait penser à la psychiatrie en Afrique du Sud, où ils sont obligés de s'adapter aux croyances locales... la folie est considérée comme une possession par un esprit maléfique dont j'ai oublié le nom... et ce qui bien sûr teinte les délires...

Vais lire l'article content

c'est intéressant ce concept d'humilité chez les mystiques occidentaux  c'est super bizarre lol



Dernière édition par Manamana le Mer 27 Mai 2009 - 23:02; édité 1 fois
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
Ces théories ont aussi prévalu longtemps chez nous, ce sont celles toujours adoptées par certaines sociétés traditionnelles, même d'ailleurs quand elles ont été rattrapées par la modernité (je me souviens d'une collègue qui vivait en Afrique et nous disait que, même dans des familles où les jeunes font leurs études en Europe, on envoyait d'abord les personnes souffrantes voir le sorcier local et que le sorcier dispatchait selon les spécialités médicales quand il décidait qu'il n'était pas concerné !).


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
content  je me demande bien quels sont les critères du sorcier pour décider si ça le concerne ou pas !

Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
Vous ne croyez tout de même pas que des délirantes mystiques auraient pu, au Moyen-Âge (avec une pensée particulière pour la Très Sainte Inquisition) être soignées par le bûcher ?  Shocked





_________________
Aussi longtemps que les ours n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
(proverbe africain, personnalisé)
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
ben tu sais au moyen age, le critère de la santé mentale pour juger quelqu'un était un critère.
toute fçon, en France au moins dans le sud on va dire, le droit romain restait une reference, et ça comptait qd meme. Disons on s'assurait aussi que le mec a une responsabilté dans l'acte. Aui meme titre que l'age ça comptait. (ça ne veut pas dire qu'on ne condamnait pas parfois des gamins de dix ans)
mais bon évidement il y a du avoir des fou qui ont été sur le bucher, comme des non fous.

bon ben pour les prières, de toute façon, ils avaient pas des ad ni des anti psychotique à l'époque, on fait avec les moyens du bord je crois. Soeurs et frères je prierai pour notre rétablissement (ça coute rien d'essaye loool)


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
Laughing  

un chapelet et des cierges à la place des psychotropes... beh ma foi content

Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
bah ils avaient surement leurs psychotropes, je c qu'après la reconquista, l'eglise a fait la guerre contre le canabis aussi, puisque ça a été exporté par les arabes, puisque eux avaient un interdit religieux pour l'alcool (ça n'empechait qu'il y avait de l'alcool qd meme)
en tout cas je c que certains psychotropes, ont qd meme été étudié par les médecins du moyen age...
antiquité à mon avis pareil...

à l'époque moderne, je c que dans le harem de topkapi, les nana gobaient, elle se prenaient des pillules d'opium ct avec des feuilles d'or, une fine pellicule d'or... ct ptètre prescris par le médecin du harem qui c looool

ah mon avis vu le peu de service sociale et suivi de l'époque, une pratique religieuse devzait etre vivement recommandé pour pas se sentir trop seule...


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
Bon pour l'ensemble...
vis à vis de société traditionelle, et société moderne...

j'ajoute un bémol, je signale au passage malgré tout que tout dépend tout simplement du systeme de soin mis en place, ce qui se passe en fait pour la plupart du temps, en règle générale, la personne qui souffre de trouble mentaux handicapants, est pltutot livrée à elle meme, et c le réseau familiale sociale qui prend en charge surtout...

je crois moi que ce genre de centre au ghana, est en fait relativement isolé...
et il ne faut pas oublié que dans nos sociétés modernes, la prison reste un lieu ou on enferme criminel fou etc encore...
donc on peut critiquer l'article aussi dans un sens...

il faut savoir que de toute façon, c en générale la communauté qui prend en charge...si le systeme de soin est défaillant, il reste la communauté familiale... c surtout ça le plus répendu dans le monde à mon avis.

je n'opposerai pas société dite traidtionelle et moderne...

tout simplement parceque la frontière est flou entre organisation sociale et tradition...

je me demande moi si justement le traitement des fous est meilleur aujourd'hui qu'avant...

je ne répondrai pas par le positif ou négatif...

tout simplement parceque les problèmes restent humainement les memes, l'etre isolé, sera toujours moins bien traité, que l'etre protégé par sa communauté...


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
N'empêche, je réfléchis du coup par rapport à l'époque et à l'implanation sournoise des sectes dans divers secteurs touchant à la santé, physique ou mentale ou les deux, au développement personnel, à la formation professionnelle, la réinsertion, ou la quête de succès, de perfection individuelle, de cohésion dans l'entreprise, etc.

Et parallèllement au record de consommation de psychotropes détenus par les français.

Je me dis que nous devons être à une époque de morcellement de la communauté, où la réponse spirituelle prend donc de l'importance pour recréer du lien et du sens.

D'où sans doute une importance cruciale de revisiter le leg des religions de notre région du monde, du rôle qu'elle a joué autrefois...  ... pas pour ramener toutle monde sur les bancs de l'église, mais plus pour une question de réunir par les symboles...

puis p'têt qu'on est en manque de transe...

Répondre en citant
Message sociologie de la psychiatrie 
Pour ma part je suis très mitigée... j'ai pt un cable lors d'un épisode de ma vie pour ce raport justement à appartenance communautaire et convictions personelles...

Pour la consommation de psychotropes et le record pour les français je suis pas trop ok...
en tout cas pas comme ça...

en reanche on est clairement dans un morcellement de la socité, avec divers fantasme notament dans l'individualisme...

d'ou à mon avis le lien ente société moderne et société traditionelle... société moderne se veut par le respect des libertés individuelles... mais en fait...

en fait j'aurai envie de parler des pages... mais y a énormement de sujets connexes sur ce sujet...

à mon avis comprendre le monde par raport au leg... on le fait déjà et je l'ai vu sur le topic, par l'ordre du fantasme sur l'ailleurs et le temps... et d'autre part le passé est assez connu...

il y a eu coupure... rejet...avec transformation... certains symboles ont remplacé d'autres symboles...le manque de valeur a toujours été décrié pour chaque temps... donc sur mon propre temps je ne sais pas...

je crois que mine de rien finalement...ce qui compte c ce qu'on est face à nous meme en dehors du temps et de l'espace.
c la véritable question, meme si on sait pertinament qu'on est lié à notre temps et notre espace...

quant aux sectes, elles ne peuvent prospérer que lorqu'il manque un plus, dans le sens effort de l'etre, dépassement, existence justement en dehors du temps et de l'espace...
parceque en dehors des explications psychologiques, l'homme est sérieusement confronté au raport existence....
je crois à mon avis elles ont toujours existé, il y a toujours eu des foisonnements, toujours de dépassement de ce que l'on propose...
aujourd'hui l'areligion, acroyance, fait qu'on a l'impression d'avoir un foisonnement de sectes, par les outils aussi plus perfectionné... je n'y crois ps tellements... je pense juste que dans le genre c beaucoup plus foisonnant... mais sinon la dérive sectaire...c un raport purement d'outils intelectuels...

je crois moi qu'il y a eu une période pour les outils du mieux manger... puis les outils de mesures pour comprendre le monde...

la vrai question à mon avis c quoi l'humain sans esclavage ?


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Message sociologie de la psychiatrie 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 3
Aller à la page: 1, 2, 3  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation