Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Histoire de la psychiatrie
Auteur Message
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
Bonsoir tous,

Je rédige un bref topo, sur le blog parce qu'ici ça plante quand je traîne trop et ça me rend dingue.

Lien du tout début : http://questionspsy.sosblog.fr/Premier-blog-b1/HISTOIRE-DE-LA-PSYCHIATRIE-I…

Je promets pas d'aller vite, mais je promets d'aller au bout

Si vous voulez discuter de points précis, à développer, ou autre, on peut le faire ici.




_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
Okay  mais euh, ne tarde pas trop trop, mes exams sont en septembre Mr. Green  non mais je rigole bien sûr

Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
oui, je veux bien, à constater que c le droit qui définit...assez clairement pour la source, là ou je suis moins ok... c la follie par raport justement au coté dyonisiaque de la manie, qui a été effloré chez des philosophes...


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
en fait il y a pas mal de sources, elles ne sont pas précisées... meme si je sais que c une synthèse perso...

je ne suis pas du tout ok, pour confondrs les pretres qui lisaient les haruspices, avec un shaman de l'amazonie, et un astrologue perse...
je suis pas pour foutre tout dans le meme sac pour l'antiquité... et en plus de ça...je suis pour la chorographie...
ce qui à mon avis manque dans certaines synthèses... meme si on est tenté de... ne pas oublié que...
c pas partout pareil et au meme temps... c la base meme de l'histoire....

désoler chui chiante mais c vrai ce que je dis...

la psychologie psychiatre a ses bases l'histoire en a aussi...


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
en plus de ça ... excusez moi encore... on part de définition propre à nous (je précise que je suis obsessionelle et que un temps adolescente j'ai plutot été obsédé sur des philosophe puis j'ai étudié l'histoire... bon bref... donc c normale là chui désoler mais c mon caractère obsessionelle... mais q d mmeme je crois dire juste...)

à mon avis il faut commencer pour chaque introduction de définir les mots... et on doit réfléchir sur l'éthymologie qu'on sait de l'époque donné dans un lieu donné, et pas partir de l'idée que nous on se fait au XXI e s de la maladie mentale...

évitons aussi de tout temps... il n'y a pas de généralité en histoire, il n'y a que des contextes, des cas précis etc etc...

c pour ça que faire une histoire générale de générale c pas top...

c comme si on voulait vulgarisé des vulgarisation de sciences psychologiques...

c ça la difficulté en histoire loooool

c aussi de la problématiaque de la l'histoire de la science et puis en plus de ça la psychologie fait intervenir aussi des tas de paramètres, qu'il n'y a pas dans d'autres sciences... mettons l'histoires des mathméthiques, on mettra en place d'autres méthodes...

c quoi la médecine dans l'antiquité, la santé mentale est elle séparée de la santé tout court...de la maladie...
à partir de quand on ressent le besoin d'étudier des cas précis, à quel moment tel scientifique s'interroge sur la pertinence pour un sujet type... c tout ça...
dans l'antiquité on a pêu de source en tout, c ça aussi qu'il faut préciser... précisons aux lecteurs... qu'on est assez démunis face aux sources....


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
Merci Hermès sourire

Je ne connaissais pas la phrénitis, j'ai trouvé comme définition "Nom donné par les médecins grecs à une fièvre rémittente, caractérisée par le délire et la carphologie", ce qui ne m'avance pas bien parce que je ne sais pas non plus ce qu'est la caphrologie. Bon, alors la caphrologie c'est "Agitation automatique et continuelle des mains et des doigts qui semblent chercher à saisir de petits objets. La carphologie est un très mauvais signe"

Le délire et l'agitation des doigts... et c'est quoi, ça ne m'évoque rien du tout, c'est une pathologie disparue ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
bon en tout cas, pour ma part, faire de l'histoire c rechercher la source... et l'interpréter intectuellement par raport à des logiques...

j'ai fais des recherches sur l'avortement...là je dois étudier la peinture dans la guerre... si j'ai des documents intéressants je te contacte... perso le raport néoclassisme et romantisme dans le raport à la psychologie humaine m'intéresse dorénavant...


mais d'un point de vu personnel je suis contre les synthèses de livres de synthèses... c mon avis... l'histoire répond à des fantasmes comme la follie et je suis pas pour rallier les deux...

enfin bon... je suis prete à collaborer pour ton site...
mais gentiment... j'ai déjà bcp de boulot à faire loool

je v vous faire une confidence, ce qui me dérenge chez vous les psy... vous attendez le récit de vos patients, et la lecture de vos apprentissages théoriques, et des articles... pour expliquer tel ou tel comprtement...
alors que les historiens pour faire une biographie ils vont d'archives en archives...essayez de comprendre, relire le mort...

c plus compliqué de parler du mort que du vivant... c ce que j'aime en ma matière...

et moi ce que j'aime dans cette matière à chaque fois relire les morts, secouer des papiers des archives '(qui puent au passage) relire les mors... c à ce moment que j'ai aussi envie de parler de la vie...
et notament de psychologie...


les morts ne meurent pas tans qu'il y a la mémoire humaine c ça mon précepte... et j'ai pas envie de voir une espece d'histoire de la psychiatrie sans lecture des morts...sans lecure d'homme du passé, citation de sources, sans personnes qui ont intéressé les médecins...
au meme titre qu'un des premiers psychiatres français c intéressé à la maladie mentale, parceque son ami c fait dévoré par les loups...
je refuse qu' on traite l'hisitoire comme on peut traiter la psycho en absence de vie humaine...


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
On sent l'historienne passionnée en tout cas

J'ai toujours détesté l'histoire, pour moi ça évoque des tonnes de dates horriblement ennuyeuses à retenir. Ou alors mes plus belles siestes scolaires, c'est selon.
Ca me va bien l'histoire de la psychiatrie par Hermès, il y a presque pas de dates content

Le site, c'est le blog du forum. Là où sont les textes trop longs pour rentrer dans les posts ici.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
looool minina ! Bon bah va falloir participer à la rédaction avec tout ça !

après pour la lecture du mort ou du vivant, moi je trouve plus facile de relire le mort, puisqu'on peu lui mettre ce qu'on veut par dessus comme théorie, alors que le vivant il va te dire : "meuh non, pas du tout, mais qu'allez vous penser là  je suis pas d'accord docteur ! " Laughing

Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
Minina, je n'ai ni l'ambition ni l'envie de faire oeuvre d'historien, c'est juste un topo. Il est évident que les personnes scientifiquement intéressées par l'histoire de la psychiatrie ne viendront pas se documenter ici.



éverin a écrit:
Je ne connaissais pas la phrénitis, j'ai trouvé comme définition "Nom donné par les médecins grecs à une fièvre rémittente, caractérisée par le délire et la carphologie", ce qui ne m'avance pas bien parce que je ne sais pas non plus ce qu'est la caphrologie.

On distinguait en fait "délire sans fièvre" et "délire avec fièvre", à savoir phrénitis. D'après ce qui est reconstituable, le délire sans fièvre renvoie aux pathologies psychotiques actuelles, et la phrénitis correspondrait davantage à ce nous appelons des délires organiques ("Trouble psychotique dû à une affection médicale générale" dans le DSM-IV-TR).


_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
Ah, Ok merci Hermès content
J'imaginais une maladie psy où les patients bougent des doigts, c'était un peu curieux vu sous cet angle.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
ouai je c j'ai super honte là...
mais bon t'avais dis hermès qu'on peut faire ses critiques donc je l'ai fais...

et perso j'ai lu des choses sur la follie dans la philosophie grecque... et je suis pas super ok... maaaah bon ok je v mettre mon bonnet d'ane...


je ne suis pas cela dit ok avec l''exploitation des sources qu'on fait dans les histoires générales...

perso j'ai aimé l'histoire de la follie au moyen age et j'azi travaillé sur les sources judiciaires, qui étaient considéré comme fou ou pas... et y a des choses extremement intéressantes... qui ne corroborent justement pas les généralités...

enfin oui bon... c vrai que c un blog, juste un topo... mais bon... voaaaalaaaa peut pas m'en empecher...

une période là ou je m'y mets c traiter la follie dans les arts dans le romantisme mais au tout début, je travaille sur le récit de guerre et l'influence artistique...


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
ouai manamana, j'aime faire parler les morts...
mais je suis une traitre, le mort ne peut répliquer... c pour ça que j'aime l'histoire... ne cherche pas la vérité... une certaine vérité... mais l'historien sait qu'il ne peut jamais reconstiuer la pure vérité, mais il peut l'approcher, l'effleurer... déterer la mémoire du mort...

c hyper émouvant de lire des archives d'anonymes et faire revivre sa pensée par l'écrit...

je me souviens avoir lu un billet dans des archives, (pour les enfants trouvés)

d'une maman qui précisait qu'elle a fait cette enfant (une fille) par amour, mais qu'elle était trop pauvre... elle avait pris le soin de la baptiser et la nommer... et dire combien à quel point ça la déchirait de laisser cette enfant au soin de l'hopitale...
ct une anonyme en 1763 en quatre lignes... et c très émouvant aussion qu'on ait gardé ce genre de billets... il y en a des tas... pour les enfants trouvés...

qd on lit c quelques lignes d'une mère qui laisse l'enfant, mais qui a payé le soin de la baptiser et la nommmer... c très émouvant meme quelques sicèles plus tard... c aussi ça l'histoire...


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
ça ça doit être génial dans le boulot d'historien, comme aller fouiller dans le grenier de l'arrière grand-mère et souffler la poussière des vieux paquets de lettres tenus par une ficelle... puis petit à petit découvrir des morceaux de récits du quotidien, la voix de la personne décédée, et ce qu'il reste d'écho de ses émotions, de sa vie...

Répondre en citant
Message Histoire de la psychiatrie 
Oui, c'est très émouvant. Dans ma famille, nous avons retrouvé un vieux carnet qui appartenait à mon arrière-arrière grand-père qui avait fait la guerre du Mexique sous Napoléon III comme infirmier militaire. Du coup, je me documente sur cette guerre... Grâce à ce carnet, je sais sur quel navire il est parti (et rentré), toutes les villes du Mexique qu'il a traversées... Il a également laissé un journal que ma tante avait lu il y a longtemps mais impossible de remettre la main dessus. Ma tante se souvient avoir lu ceci: à son retour, sur le navire qui les ramenait, ils ont eu la surprise de découvrir un jeune indien qui s'était caché et qui est donc parti avec eux pour la France.

Je me pose une question. Peut-être y at-t-il parmi vous des spécialistes des questions militaires Laughing  Nous connaissons la date et le lieu de son départ (et de son retour), ainsi que le nom du navire qui les transportait. Est-il alors possible de savoir dans quelle "compagnie" (j'ignore le terme) il avait été incorporé ? Je me demande également si je peux retrouver le nom du "commandant" de bord, et s'il a laissé des écrits sur la traversée...

Voilà. Ca me passionne ce genre de recherche.

Ah oui ! Je sais aussi qu'il a fait sa formation d'infirmier militaire à Strasbourg.

Message Histoire de la psychiatrie 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation