Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Le choix de la sublimation
Auteur Message
Répondre en citant
Message Le choix de la sublimation 
Le choix de la sublimation

Sophie de Mijolla-Mellor
PUF, 2009
448 pages, 36.00 €
ISBN : 978-2-13-056450-8




La sublimation est donnée comme un « destin de la pulsion ». L’objet de cet ouvrage est de montrer qu’il s’agit aussi d’un « choix » du sujet le propos de l'auteur est de sortir la notion de sublimation d’une double impasse où elle se trouve trop souvent reléguée, soit comme concept abstrait et obscur de la métapsychologie, soit comme synonyme un peu rapide de la capacité de créer, voire de l’œuvre elle-même — quand ce n’est pas du génie qui en est l’origine.

Sublimer n’est pas que le fait de Mozart, de Léonard de Vinci ou de Freud et quelques autres, c’est l'une des directions vers lesquelles s’orientent nos choix pulsionnels au quotidien lorsqu’ils rencontrent un obstacle qui les empêche d’aller vers la réalisation la plus directe. Ce livre se donne pour objet de repartir du texte freudien pour dégager une théorie de la sublimation dépassant l’habituelle définition en termes de désexualisation du but et de valorisation de l’objet. Joie intense de la certitude et sensation d’un guide intérieur, le daimon qui préside à nos choix n’est-il pas aussi celui qui nous permet de rencontrer le plaisir dans nos activités sublimées ?

Sophie de Mijolla-Mellor, psychanalyste, membre du IVe Groupe OPLF, est professeur à l'Université Denis Diderot-Paris VII, directrice de l'école doctorale « Recherches en psychanalyse ». Elle co-dirige les revues Topique et Recherches en psychanalyse et a publié plusieurs ouvrages, dont La sublimation (« Que sais-je ? », n° 3727).

Table des matières :


Introduction


PREMIÈRE PARTIE. — DU CHOIX
Avant-propos. — Qu’est-ce que choisir ?
Chapitre premier. — Les enjeux du choix
L’évidence du coup de foudre
Le risque de choisir
L’instant de la décision
Chapitre II. — Le choix impossible de Hamlet
L’interprétation freudienne de sa procrastination
Le sens du contrat imposé par le père
Choisir la mort
Chapitre III. — La capacité de choisir
La rencontre et l’occasion
La prudence
Le kaïros de la sublimation


DEUXIÈME PARTIE. — DE LA SUBLIMATION
Avant-propos. — Qu’est-ce que la sublimation ?
Chapitre premier. — L’économie libidinale sublimatoire
Stase libidinale, abstinence sexuelle, surplus à sublimer
Les femmes empêchent-elles les hommes de sublimer?
Sublimation : néo-genèse de l’énergie libidinale ?
Chapitre II. — La dynamique sublimatoire
Sublimation, symbolisation, abstraction
Le clinamen sublimatoire
La sublimation imposée par la ruse de la civilisation
Chapitre III. — La topique sublimatoire
Différences et intrications entre sublimation et idéalisation
La sublimation et les « valeurs »
La surestimation passionnelle de l’activité sublimée


TROISIÈME PARTIE. — LES CONTENUS DES CHOIX SUBLIMATOIRES
Avant-propos. — Se dresser au-dessus de la fange
Chapitre premier. — La sublimation dès l’origine
Les conditions infantiles du choix sublimatoire
Sublimation de l’érotisme anal
Sublimation de l’érotisme oral et urétral
Chapitre II. — Choix pervers ou choix sublimé ?
Dérivation sublimatoire et déviation perverse
Le plaisir de voir : voyeurisme ou sublimation esthétique ?
La pulsion de savoir
Chapitre III. — Détruire ou changer ?
La cruauté originelle
Dériver l’agressivité
Un cas de sublimation partielle de la pulsion de destruction dans l’enfance


QUATRIÈME PARTIE. — LES ENJEUX DU CHOIX SUBLIMATOIRE
Avant-propos
Chapitre premier. — Se sublimer comme objet
Sublimation et narcissisme
Plasticité des pulsions du Moi
Identification et sublimation « par l’intermédiaire du Moi »
Chapitre II. — L’amour sublimé de l’image de soi en l’autre
La parentalité est-elle une sublimation ?
De l’amour homosexuel à l’amitié
La sublimation dans l'amour
Chapitre III. — Ravir, être ravi
La perversion esthétique
Émotion esthétique, émotion érotique
La désublimation dans l'esthétisme pervers


CINQUIÈME PARTIE. — LE TRAVAIL DE LA SUBLIMATION
Avant-propos
Chapitre premier. — Travail de deuil et sublimation
L’ombre de l’objet
La régression topique
Le deuil œdipien de la latence
Chapitre II. — Travail de l’humour et sublimation
La nature de l’humour
Le deuil du Moi propre à l’humour
Humour et philosophie
Chapitre III. — Travail de l’analyse et sublimation
Sublimation de l’amour de transfert
Le pacte de travail
Perlaborer, ou le choix à l’issue de la cure


SIXIÈME PARTIE. — LE BÉNÉFICE DU CHOIX SUBLIMATOIRE
Avant-propos
Chapitre premier. — La sublimation de la bisexualité
La notion de bisexualité
La voie sublimée de la bisexualité
Sublimer la part du sexe qu’on n'a pas
Chapitre II. — La reconstruction sublimatoire du Moi
Les idéaux et la sublimation
Choisir contre la mort
L’aporie de la jouissance
Chapitre III. — Sublimations individuelles et progrès collectif
L’aspiration infinie au progrès
L’idéal héroïque
La transcendance sublimatoire


Conclusion

Bibliographie
Index rerum


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Le choix de la sublimation 
Ca me plait bien comme thème, je n'avais jamais aperçu (et puis pas spécialement cherché surtout) de livre sur ce sujet.
Je vais voir s'il y a moyen de l'emprunter par ma bibliothèque. Quoique je vois que l'éditeur c'est PUF, je sens que ça va être chaud pour les motiver à faire les achats chez eux.

Ce sera le challenge de demain : arriver à laver suffisament le cerveau de ma bibliothécaire préférée pour qu'elle me dégote ce bouquin 8:)

Merci Traviata  
(ma bibliothécaire ne te remerciera pas à mon avis, mais c'est pas grave Mr. Green )


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Le choix de la sublimation 
Ah oui ça ça me plairait bien comme livre aussi !!! C'est pile poil un truc qui pourrait me faire avancer dans mon travail d'analyse je pense, enfin pour faire une relecture des stratégies que j'avais mises en place auparavant et de ce que j'ai eu la sensation de perdre en avançant dans la thérapie, ainsi qu'en étant confrontée à la réalité et à mes limites... et puis étant donné que ma grande question actuelle c'est comment redémarrer, quoi investir, etc.

sourire

Répondre en citant
Message Le choix de la sublimation 
mouai, moi aussi ça m'interresse, maiss ché plus lire les livres !!! moi ça m'interresse pour la sublimation dans le sens artistique, enfin, j'emploie des grands termes, disons créatif !!!!


sont pas ça en format "que sais-je"?


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Message Le choix de la sublimation 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation