Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Toujours ou Jamais
Auteur Message
Répondre en citant
Message Toujours ou Jamais 
Toujours ou Jamais
Marc Pataut
éd. Panama, coll. Musées
Format : 240 x 300 - 176 pages - cartonné contrecollé
130 illustrations - ISBN : 9782755703542 - 39 euros

 
Présentation de l'éditeur

Dans le cadre du programme «Culture à l'hôpital», l'artistephotographe Marc Pataut a travaillé pendant près de trois ans dans une unité de soin pour adolescents, souffrant de pathologies telles l'anorexie.
Vingt-quatre «séjours» durant lesquels l'appareil photographique circule entre les mains de chaque adolescent.
Les images sont produites dans la salle allouée par l'institution, mais l'appareil s'emporte également à l'extérieur et se rapporte. Les jeunes sont alors libres de choisir leurs moments, leurs objets, leurs cadres.
Moisson d'images cueillies, fauchées, récoltées ; au total quelque 9 000 photographies, portraits, autoportraits, paysages, natures mortes... Le plus souvent ces photographies sont assemblées les unes aux autres. Les «puzzles» ainsi constitués et accrochés aux murs donnent naissance à de nouvelles oeuvres, étranges, drôles, parfois terrifiantes.
En parallèle, les portraits réalisés en noir et blanc par Marc Pataut, sans fard mais avec pudeur et délicatesse, témoignent de la qualité des liens tissés. Au fil du temps, un vrai échange naît : on se parle, on regarde, on se regarde, on se cache, on se donne à voir...

Né en 1952, Marc Pataut vit à Paris. Photographe, enseignant à l'École nationale des Beaux-arts de Paris et militant dans le collectif «Ne pas Plier», ses travaux ont été salués lors de la Documenta de Kassel en 1997. Depuis toujours, il conduit ses oeuvres photographiques au plus près des populations. Il est allé ainsi à la rencontre de jeunes enfants, de SDF, de membres de la communauté d'Emmaüs, de lycéens de Seine Saint-Denis auxquels il demanda de se voir en bleu en pleine pression lepéniste. Ses documentaires, notamment sur le site du grand stade de Saint-Denis en 1993, mettent la photographie à la croisée de l'esthétique et de la politique.


Presse (article complet sur le Monde, 17 juillet 2009)

Drissia est une adolescente anorexique. Un jour, elle se fait belle et pose devant l'objectif du photographe Marc Pataut. Quelques heures plus tard, elle s'inflige quatre entailles au rasoir sur le visage. Cette histoire et le portrait figurent dans Toujours ou jamais. Comme Drissia, ce livre, qui marquera, distille le brûlant et le glacial. Il émeut ou fait pleurer. Il anéantit, donne de la force. Les sentiments sont multiples. Il y a autant de textes douloureux à lire que de photos douces de corps adolescents à regarder. Comme si les images étaient là pour soigner les mots...
Ce travail génère des émotions, mais aussi des formes, une poésie. Il y a de grandes images dans ce livre. Et de grandes questions, qui surgissent au fil des pages : celles de l'auteur, du beau, de la propriété des photos, de la commande, de la sélection, du droit à l'image des adolescents et des soignants. Marc Pataut : "Est-ce qu'il y a un droit à l'image mentale ?" Il y a encore Jenifer, charmeuse, qui demande à Marc Pataut de lui faire un book, parce que "ça peut aider à (sa) guérison". Désemparé, le photographe se tourne vers le personnel : "Avec Jenifer, je ne sais pas quoi faire." Réponse : "C'est pareil pour nous."


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation