Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 4 sur 4
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
"je veux vous revoir"
Auteur Message
Répondre en citant
Message "je veux vous revoir" 
 
Citation:
Si j'avais entendu "Je veux vous revoir" je crois que j'aurais sauté de joie intérieurement. Et oui, quel est plus grand fantasme que celui d'être désiré ? Voici la raison de ma colère, mon sentiment n'était pas réciproque!



Eh bien en tout les cas, là, tu es en plein transfert content

Tu peux, ou non, en parler avec elle la prochaine fois
Ce qui est sûr, c'est que tu as toujours une demande...

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message suppr 
suppr



Dernière édition par foigri le Lun 20 Fév 2012 - 22:08; édité 1 fois
Répondre en citant
Message "je veux vous revoir" 
ben tant mieux si ça dure, c'est un outil pour toi comme pour le psy pour comprendre comment tu fonctionnes, qu'elles sont tes attentes et vis-à-vis de qui et pourquoi, qu'est-ce qui te fait mal etc etc....

Répondre en citant
Message "je veux vous revoir" 
Etre désiré peut aussi devenir une expérience très angoissante... et rater un rendez-vous un moyen d'échapper à une dépendance que l'on pense vivre.
Mais comme disait Winnicott, ce sont nos erreurs, à nous thérapeutes, qui font souvent faire un bond en avant au processus thérapeutique, en servant de catalyseur aux manifestations transférentielles. Ou disons qu'au moins nos erreurs peuvent être utiles à quelque chose. Tu as découvert foigri qu'il y avait un espace entre la mère et toi, que le collage n'était pas parfait.


_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Répondre en citant
Message "je veux vous revoir" 
Traviata a écrit:

De mon côté, il reste toujours quelque chose d'une rencontre et je pense aux patients une fois que le travail est terminé ou quand ils interrompent un suivi institutionnel, je me demande ce qu'ils deviennent, j'en rêve parfois, bref je porte aussi en moi une partie de cette histoire

C'est vrai que certaines rencontres laissent un souvenir plus tenace que d'autres, selon les échos que les patients ont suscité en moi ou ce qu'ils m'ont forcée à faire travailler de mon côté.

Dans les institutions, les personnes hésitent moins, il me semble, à donner de leurs nouvelles, sans doute parce que les problématiques sont autres et que les enjeux transféro-contretransférentiels sont différents de ceux d'un cadre psychothérapeutique classique - alors j'adore recevoir des cartes postales, des cartes de vœux et des nouvelles sous toutes leurs formes sourire
Coucou Traviata,
Serait-ce indiscret de te demander si tu réponds à ces cartes de voeux d'anciens patients ? ou bien peux-tu me dire si cela pourrait être contraire à la déontologie ?
Je n'ai pas eu de réponse à la carte de voeux envoyée à Madame B, ma psychologue...du coup je me demande s'il n'est pas préférable que je m'abstienne à l'avenir


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message "je veux vous revoir" 
Coucou Fracat,

Non, je ne réponds pas aux messages de vœux, mais ils peuvent me faire plaisir si je sens que la personne va bien et qu'elle a eu envie de me le témoigner. Ce n'est pas réellement une question de déontologie - aucun règlement ne l'interdirait - mais nous sommes nombreux à penser qu'il vaut mieux s'abstenir, qu'une fois le chemin parcouru ensemble terminé, il vaut mieux ne pas réintervenir dans la vie du patient et rester ce sur qui s'est clos.
En discutant avec les collègues, on s'aperçoit qu'on reçoit pas mal de lettres juste après la fin d'une thérapie, ou quand le patient a franchi une étape de sa vie (professionnelle, personnelle...) dont il est fier - l'habitude est généralement de ne pas répondre, pour les mêmes raisons.
Je me suis beaucoup posé la question en recevant un message d'une patiente que j'ai suivie quelques mois et qui a dû déménager dans un autre coin de la France - elle me remerciait tout en me donnant pas mal de détails sur sa vie, en essayant d'établir un dialogue. J'ai hésité à répondre et à lui dire que si elle souhaitait reprendre un travail, je pouvais lui donner des adresses là-bas et je ne l'ai finalement pas fait, l'estimant capable de formuler une demande explicite à quelqu'un si besoin.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message "je veux vous revoir" 
En fait j'ai eu bien du plaisir à lui envoyer ce petit mot, du plaisir à l'écrire, du plaisir à la pensée que ce serait une bonne surprise pour elle.
Ta réponse me permet d'imaginer que ce fût le cas et cela me suffit...
Merci Traviata sourire


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Message "je veux vous revoir" 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 4 sur 4
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation