Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 2 sur 2
Aller à la page: <  1, 2
Fin de thérapie ?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
C'est le bon interlocuteur pour parler de cette impression que tu as

Ce qui est ennuyeux, c'est que tu risques de penser à ça pendant ses vacances et ça fait long. Mais ce que tu ressens vis-à-vis de lui et que tu ressens souvent dans tes relations aux autres, c'est le travail qui avance.
Essaye autant que possible de mettre ça de côté jusqu'à ta prochaine consult, et de passer sereinement cette pause dans la thérapie.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
oui vais essayer... heureusement là je vais avoir deux semaines mouvementées.. je renoue aussi avec de vieux amis au travers de Facebook, que je fuis normalement, bref... peut être un peu plus de sociabilité en vue dans les temps prochains.

c'est difficile de lui parler de ça de manière vraiment directe, j'ai peur de la réponse...

mais oui c'es effectivement ce que je ressens avec quasi tout le monde,l'impression de me leurrer totalement, et en général je m'écroule quand quelque chose vient confirmer mon soupçon, parce que dans ce cas tout ce que j'ai vécu avec la personne, tout le passé, tout ce que j'ai cru me paraît faussé, et je me déteste d'avoir eu des comportements aussi naïfs... depas avoir vu la haine et d'avoir fait la candide... pour moi y'a rien de plus horrible qu'une personne qui revient et revient et revient les yeux tout candides alors que l'autre la repousse, ça me terrorise.

Ca me fait des flashs des moments , des souvenirs quoi, où je me suis comportée naïvement, où j'ai pu me montrer sans craintes convaincue d'être aimée, appréciée au moins, et ces images me harcèlent, ben comme des flashs donc, ça me gèle sur place.

Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
Tu sais ça fait aussi partie de la vie être parfois un peu candide , d'autant que je pense que nos troubles faussent notre perception de la réalité (je pense aux projections positives ou négatives sur les autres) ou la complique énormément ...
Avec mon amie boulimique j'ai été bien naïf ...


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
ben je sais que ça fait partie de la vie, c'est pas un jugement moral sur la candeur qui fait que je m'accable, c'est plus fort que moi, ça s'impose à moi. C'est comme des images intrusives si tu veux.

Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
Citation:
Traviata a écrit:
Tant pis, je persiste, ça ne me paraît pas "anormal" au sens de rare 

Je me demande en fait à quoi correspond exactement, de ton point de vue, cet "objectif", ce qu'il recouvre. Je dis ça parce qu'il y a des tas de gens qui passeront leur vie en couple stable sans savoir aimer ou accepter d'être aimé, d'autres qui multiplieront les conquêtes sans le savoir davantage, bref c'est une capacité qui est loin d'être largement partagée, ne serait-ce que parce qu'elle demande une liberté psychique qui ne va pas forcément de soi.


Dans ce cas je vais amorcer la fin de mon travail avec ma psy ... On en a déjà parlé , elle est au courant , elle semble approuver même si elle m'a dit qu'on va baisser les séances progressivement ... Le problème aussi c'est qu'on se voit PAS ASSEZ à mon goût car j'ai pas l'argent pour payer plus de séances (quand je vivais chez mes parents pas de problème) , elle est très bien mais cher (comme Paris) est une ville chère (loyers,impôts,bouffes,assurance maladies,etc.) sans compter le chômage endémique (le plus de Suisse) ... Enfin j'aime ma ville c'est quand même celle de Calvin , Rousseau , Dunant ou Saussure ... Mais elle se transforme gentiment en ville pour richards avec des inégalités sociales qui me font vomir (je suis pas marxiste mais le capitalisme est à repenser de fond en comble) , j'ai aussi lu que beaucoup de jeunes dans le canton s'endettent pour payer leur études , permis , etc ... Il y a pas mal de putes de luxe qui sont des étudiantes



Dernière édition par psychonaute le Mar 28 Sep 2010 - 22:13; édité 1 fois

_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
gentiment en Suisse veut aussi dire doucement ...


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
Tu peux commencer à interrompre gentiment alors, si vous en êtes d'accord tous les deux  Et puis, les messages ici me font réfléchir à ce mot "fin" qui est souvent employé comme si c'était une fin radicale, ce qui dramatise un peu les choses. Or, une fois qu'on s'est engagé sérieusement dans ce processus, on n'en a jamais fini avec - on poursuit le travail soi-même, on peut reprendre une tranche avec quelqu'un en cas de besoin... c'est quelque chose qui va continuer à vivre en nous.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
C'est tout à fait ce que je ressens...
Ca fait 1 an que j'ai "fini" cette première tranche de thérapie et pourtant ça continue, en-dehors du regard de mon psy. Très souvent je fais appel à lui mentalement, je n'ai pas besoin de le voir en vrai, et il m'aide -ou la thérapie m'aide- encore. Le travail continue bien après cette dernière séance.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
Je suis d'accord avec vous , ma psy m'a dit que ça continue aussi  content ... 


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
Par contre c'est vrai que si j'avais l'argent je continuerai avec , il y encore des choses que je voudrais comprendre , dénouer etc . Mais là ... Confused


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
Je suis en cours de psychothérapie et pourtant je crois que je ressens déjà ce que tu dis Séverine. J'ai l'impression d'avoir "intériorisé" la présence de ma psy et je me réfère souvent entre deux séances à ce qu'elle me dirait dans des situations qui génèrent chez moi de l'anxiété, ou qui suscitent une réflexion approfondie.
Ce qui me fait penser que j'ai encore besoin de sa présence physique c'est j'ai toujours ce désir/besoin de lui rapporter le "fruit" de mon travail, mais il me semble clair que ce travail continuerait de se faire même sans elle.


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Fin de thérapie ? 
Pour améliorer le thérapie, il faut toujours tenir compte que la relation amoureuse est importante avant la relation sexuelle. D'où tu dois trouver la personne qui te va car c'est meilleur pour le mental. 
Loveandvibes

Message Fin de thérapie ? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 2 sur 2
Aller à la page: <  1, 2
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation