Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 3
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Famille décomposée
Auteur Message
Répondre en citant
Message Famille décomposée 
Bon voilà je viens de retrouver une cousine du côté de ma mère... je ne connais personne de ce côté là car ma mère a rompu tous liens avec eux. Elle (ma cousine) m'a donné les noms de tous mes cousins cousines, et j'en ai contactés certains par facebok toujours... ça fait bizarre, c'est à la fois excitant et très angoissant...

J'ai ainsi appris que ma grand-mère était encore en vie... ce qui veut dire que je pourrais peut être la rencontrer... je suis émue à l'idée,et en même temps 'ai vraiment peur...
Ma mère n'a pas cessé tout contact pour rien, et cette femme que ma mère a figé dans le passé, pourrait s'avérer bien différente de celle qu'elle m'a décrite, quelque part j'ai l'impression de contouner le mur que ma mère a érigé. Je sais que mes soeurs, qui ont aussi eu des nouvelles de la même cousine, sont beaucoup plus prudente que moi...

Mais je crois que ça m'a toujours manqué... je cherche constamment des ressemblances entre ma famille côté maternel chez les gens dans le métro... peut être une famille où je me "reconnaitrais" je ne sais pas. Quelque part je me suis quand même touours dit que j'étais plus "comme eux" ceux que je connais pas, que comme ceux que je connais, donc la famille paternelle...

Bref... en fait c'est dur.. quelq'un d'entr vous a-t-ilvécu une situation similaire ? Si oui ça s'est passé comment ?

Je sais pas j'ai peur de rompre un tabou et de déclencher des choses pas cool pour ma mère, voir pour moi...
puis j'ai pas l'habitude d'être très famille, puis j'ai souvent pas grand chose à dir, puis je suis pas la meuf la plus marrante quoi...

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Famille décomposée 
Toi pas grand chose à dire ? Laughing
En fait je suis d'une famille très soudée (ce qui a aussi parfois des aspects un peu étouffants) donc c'est pas simple de te parler de mon cas d'autant que je suis très famille aussi ,en ayant des origines Corses c'est obligé tant cela va de soi culturellement en  ... Donc j'ai pas vécu de situation vraiment similaire . En tout cas il me semble qu'il y a chez toi une envie de rencontrer les gens du côté de ta famille maternelle . Je te souhaite que ça se passe bien  il y a ta mère et ton envie à toi ... 



Dernière édition par psychonaute le Mar 20 Avr 2010 - 22:34; édité 1 fois

_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Famille décomposée 
Je ne vais pas non plus être personnellement d'une grande aide vu que j'ai une famille très très réduite.

Il y a deux choses il me semble dans ce que tu dis, d'un côté l'espoir (un peu chimérique ?) de trouver une famille où tu vas enfin te reconnaître, alors que vous avez tous évolué sans cette "culture commune" qui donne le sentiment de parenté, et de l'autre le sentiment de trahison envers ta mère si tu cesses d'épouser ses intérêts - c'est peut-être l'aspect le plus important et le plus risqué en effet, mais je suppose que tu n'es pas obligée de te précipiter et que tu as le temps d'y réfléchir et de mesurer les enjeux...

En tous cas (j'insiste lourdement content ), tu as l'air beaucoup dans le faire en ce moment...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Famille décomposée 
tu peux aussi qd meme en parler à ta mère...
et voir avec la cousine...

apparement tu as ce besoin de découvrir cette famille, et c important pour toi, pour ton histoire...


moi ça m'a fait ça avec la famille de ma mère, et puis ensuite qd j'ai essayé de revenir vers la famille de mon père...
c important à mon avis...
on trouve toujours des ressemblances, voir aussi des versions différentes, j'ai appris beaucoup de choses sur ma mère et mon père en allant dans leurs familles, et donc j'ai peu mieux penser certaines reactions...


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message Famille décomposée 
Ben ce qui m'embête aussi c'est comme je me connais, je sais que je risque de dire oui à trop de choses, enfin de pas tenir ma position, de céder si les propos sont méchants envers ma mère, enfin je sais pas comment dire... et puis bon en fait quand j'y pense, tout ce que ma mère m'a dit des gens de cette famille est négatif, donc si je veux comparer les souvenirs... je risque de les heurter... et d'empirer le ressentiment envers ma mère...

j'ai un cousin, qui doit approcher la quarantaine, je l'ai vu une fois quand j'avais genre 2 ans, je n'ai pas vraiment de souvenir de lui, et c'est à cette même occasion que j'ai vu ma grand mère, dot je ne me rappelle que les grosses jambes sous la longue table dans une pièce sombre... ce que je sais de ce cousin, c'est qu'il avait des barbies, et qu'il arrachait les cheveux de ma soeur pour les mettre sur sa tête... si je le recontre, je ne peux pas lui parler de cela... de ce qui s'est passé avec ma grand mère qui l'a "volé" à sa fille et toutes sortes d'autres bizarreries... il faudra que je me rappelle que je ne le connais pas, et que je le laisse me donner sa version... difficile de creuser...

le truc c'est que j'aimerais savoir si tout ce que ma mère a pu dire est vrai, qu'est-ce qui s'est passé ou juste... enfin j'ai envie de briser le silence que ma mère à imposé où la seule version est la sienne...

mon "autre famille" tout ce que mon père a à en dire, c'est que ce sont des fous... tout ce que ma mère a à en dire c'est qu'ils sont malsains...

sans doute que c'est fictif d'imaginer que je trouverais là des réponses... à qui je suis, à qui est ma mère, peut être même à qui est mon père... mais je sais pas, j'ai l'impression d'une sorte de malédiction sur ctte famille, qui rejaillirait sur moi, j'ai bsoin de vérifier...

Traviata, oui je crois que je suis dans le faire, mais bon pour le moment ça reste dans ma tête, je n'agis pas plus que ça en vérité. C'est ma cousine qui est venue vers moi, et me suis laissée happer par cette opportunité...
tu veux dire que je cherche pas au bon endroit ?

Mais je sais pas trop comment canaliser cette envie d'acter certaines choses...

bon là je dois me grouiller car dois prendre le train pour aller chez ma mère, pas fait mes bagages, envie de prendre le temps dans ma petite routine... et plus le temps car j'ai pas pu dormir avant genre 6h et ensuie il y a eu des bruits incéssant de travaux qui n'ont cssé de me réveiller... viens de me lever donc... et je dois partir d'ici au plus tard à 17h... ça craint... ma tête est chamboulée et j'ai du ma à comprendre l'heure qu'il est du coup... et me mettre en mode "hophop"...

en plus ma mère a appelé des millions de fois depuis ce matin car elle voulait me dire un truc, et comme je répondais pas ele est partie dasn un trip comme quoi je pourrais avoir fait un malaise, donc viens de l'avoir en larme au téléphone... ça promet...

bon allé... tchüss tout le monde... va bien falloir..

Répondre en citant
Message Famille décomposée 
bonnes vacances ;-)


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message Famille décomposée 
Bonjour Manamana,

Je trouve tes questions très légitimes par rapport à cette famille. Ta mère à ses raisons qui se respectent pour avoir coupé les ponts, mais ça ne doit pas t'empêcher de pouvoir confronter ce que ta mère dit à ce que cette famille dit, et pouvoir te faire ta propre opinion. Pas pour juger qui que ce soit, mais parce que tu as le droit de penser et de vivre les choses différement, parce que ta place est différente.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Famille décomposée 
Séverine a écrit:

Bonjour Manamana,

Je trouve tes questions très légitimes par rapport à cette famille. Ta mère à ses raisons qui se respectent pour avoir coupé les ponts, mais ça ne doit pas t'empêcher de pouvoir confronter ce que ta mère dit à ce que cette famille dit, et pouvoir te faire ta propre opinion. Pas pour juger qui que ce soit, mais parce que tu as le droit de penser et de vivre les choses différement, parce que ta place est différente.

Exactement ...


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Famille décomposée 
en fait plutot que décomposée... c meme absent... y a tout un pan de la famille qui n'existe pas, mais en existant dans l'immagination et le récit...
l'immagination et le récit est très important pour la constitution de la personnalité, cela dit il vaut mieux une confrontation...
le fantome a ce role là... sans la confrontation... la confrontation c'est de l'ordre du réel... meme si pour autant les fantomes existent lol
en plus pour bien parler de la famille, on parle toujours des morts aussi...
mais il faut l'intervention des vivants pour donner une oralité aux morts... et vice versa (euuuh non ! lol)


mais un vivant qui fait figure de fantome, c'est pas super sain non plus...
ça me fait penser au statut de celui que l'on renie.


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message Famille décomposée 
Hum, je pense que ce qui est surtout pathogène, c'est le silence sur quelque chose qui a été dénié, tu, caché, etc. Là, apparemment, il s'agit d'autre chose, d'une querelle de famille qui a été parlée. Ensuite, évidemment, on peut choisir ses loyautés et fréquenter un clan ou l'autre si ce qui les a fâchés est si grave que c'est irréconciliable, mais il peut être très compliqué de chercher à ménager les deux.
Je pense à ça parce que j'ai actuellement une patiente qui vit un dilemme un peu comparable (bon, c'est une toute autre histoire, avec des enfants adultérins, etc.), et que ce que l'on appelle dans notre jargon des "clivages de loyauté" est réellement quelque chose de très délicat à affronter.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Famille décomposée 
on choisit pas forcément par loyauté... c en fonction aussi de qui nous a elevé... et qui a été séparé par le temps aussi...
c pour ça que j'aime bien le symbole de fantome pour ma part...

bon mais en tout cas cette histoire de clivage de loyauté je notte... je m'étais dis que si j'avais une fille, je l'appelerai honora (un féminin que j'ai inventé pour honorat en masculin)... et je m'étais dis non ça met en relief mes propres soucis et faire originale c con... c compliqué de nommer une personne...
j'ai opté pour constance... et willem pour un garçon, peut etre guilem...
pour éviter le mot honneur... mem si c pas tout à fait avec loyauté... en fait j'avais pensée justement par raport à la trahison.
et l'honneur pour moi c'est ce qui justement est contre la trahison.


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message Famille décomposée 
pas facile oui manamana mais il est bien normal que tu puisses en savoir un peu plus sur ce bout de famille que tu as peu connu .   bon courage avec ta mère qui j'espère te soutiendras  et t'aideras à y voir plus clair

Répondre en citant
Message Famille décomposée 
ben en fait j'y ai été cash en ayant mes deux parents présents lol, j'ai annoncé cela comme on annonce qu'on a croisé quelqu'un dans la rue ou que le boulanger était fermé et voilà. En fait je leur ai pas trop laissé le choix en occupant l'espace par mon attitude, le ton positif de mon discours. Bon, donc ça s'est bien passé. Ma mère a quand même précisé qu'elle veut pas de problèmes avec un tel et un tel... bon. J'ai bien vu que ça posait problème mais bon, je crois qu'ils sont tellement enfermés dans cet espèce de drôle de silence qu'ils ont rien osé dire. Mon père depuis a parlé de mon arrière-grand mère maternelle, waou c'est jamais arrivé. Pour dire que sa volonté de vivre dans l'austérité était pas normale. Bon. OK. Lol. On dirait une petite vengeance pour les reproches que je fais aux gens de ma famille de son son côté...
Ce que je détecte, c'est que cela blesse mon père d'une certaine façon, et que cela ramène ma mère à des choses douloureuses mais peut être aussi des remords, et on dirait une envie masquée et opprimée par la peur de savoir ce que ses frères et soeurs sont devenus... enfin je pense qu'elle n'osera jamais les revoir, avec tous les évènements qu'elle a manqué, enterrement de mon cousin inclus.

Ce n'est pas vraiment un conflit "parlé" ceci dit, au sens où nous ne savions rien sauf, d'après les quelques réflexions de ma mère si nous avions des nouvelles, que notre grand-mère était peut être folle et avait été cruelle avec ma mère. Mais rien n'était dit. Et cela dure depuis, eh bien je l'ai vue vers 2 ans ma grand-mère donc 33 ans...
Ceci dit quand j'ai quitté ma famille à 16 ans, et que je revenais pour les grandes vacances parfois, je me suis mise à poser des questions. Donc j'ai appris au fil du temps, à la base je savais ême pas qui était mon grand-père, d'après le mépris dans lequel la famille de mon père semblait tenir la famille de ma mère, je croyais qu'il avait été collabo, et en fait non c'est l'inverse... Mais bon on finissait toujours par entrer dans le récit plaintif de ma mère sur les maltraitances, sa solitude, la méchanceté et la bizarrerie de sa mère... ce que je peux comprendre et je respecte son vécu et les blessures qu'elle en retire....
Je crois même pas qu'on puisse dire que ma mère et sa famille se soient disputés, elle a simplement cessé le contact, et eux aussi petit à petit. C'est pour ça que j'utilise le terme décomposée. Cette famille a pourri et s'est morcelée, presque naturellement... en laissant un silence, puis une légende... Il y a pas eu de choc violent, de déchirure. Rien. Comme si c'était indolore, comme une photo qui se décolore. C'est comme si ces gens, mes oncles tantes cousins cousines, avaient vécu à une lointaine époque, alors que nous vivons à quelques rues, quelques stations de RER les uns des autres...

Bref.

 Merci de votre soutien. En tout cas par rapport à ma mère au moins j'ai été claire, maintenant faut voir ce que cela donne en rencontrant "les autres".

Répondre en citant
Message Famille décomposée 
je t'envoie mon soutien manamana  et bonne continuation

Répondre en citant
Message Famille décomposée 
Tu as déja obtenu un récit sur l'arrière-grand-mère, je trouve ça positif. Et tu pourras te faire ta propre opinion, ressentir les choses par toi-même plutôt que par ce qu'on t'as dit ou pas dit, enfin je trouve que c'est un peu de liberté sur ta propre histoire.

Bonne chance pour ces retrouvailles


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Famille décomposée 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 3
Aller à la page: 1, 2, 3  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation