Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Conscience de ses pensées - bien ou mal ?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Conscience de ses pensées - bien ou mal ? 
eh bien voilà, l'on pourrait dire que je me pose la question du normal ou du pathologique, mais cela concerne également ce que j'entend professé par certaines écoles de pensées, telles que celles s'inspirant du bouddhisme, de l'être à soi dans le présent etc.

J'observe et entend chaque pensée qui me traverse, et cela peut s'avérer incroyablement agaçant. A aucun moment, sauf si je suis occupée comme maintenant, je ne peux m'empêcher d'avoir conscience de ce qui me traverse. Or certaines personnes disent, que là se trouve la clef de la connaissance de soi, moi j'ai l'impression du contraire. Comment peut-on supporter chaque parole, chaque idée, chaque discours émergeant dans sa conscience ? Ce flux constant d'idées en accord ou pas avec ses valeurs, d'une bêtise crasse parfois, et canaliser, donner sens à ce brouillamini pouvant s'avérer tout à fait contradictoire ?

Une pensée "normale" se dirige-t-elle toujours dans le même sens ? A-t-elle une consistance ? En d'autres mots, des pensées émergeant de toutes part, se contredisant, contredisant ses choix idéologiques éventuels, sont elles le reflet d'une perturbation profonde ? Ou bien l'aspect pathologique se situe-t-il au niveau du tri de ce qui émerge, tri visant à s'intégrer dans une structure de pensée consistante ? Ou encore au niveau de l'attention portée à toutes ces pensées, de cette vigilance accrue... ?

Car parfois je me dis que je suis malade de conscience

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Conscience de ses pensées - bien ou mal ? 
Entre normal et pathologique, je dirais que la frontière c'est la souffrance que ça engendre ou non.

Je ne sais pas pour toi, en tout cas pour moi ces idées parasites je les assimile à l'angoisse.
Je fais la disctinction entre les pensées qui traversent l'esprit "normalement", et celles qui s'accrochent, qui passent et repassent surtout quand je voudrais bien avoir la paix, et qui font par exemple que je peux passer la nuit à mouliner sur des milliers de pensées alors que je ne veux et n'ai besoin que d'une chose : dormir.

Je ne sais pas si tu fais référence à ce genre de pensées qui parasitent l'esprit et qui te laissent à plat, ou autre chose ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Conscience de ses pensées - bien ou mal ? 
ben je suppose que je fais référence à ces pensées parasites... mais je ne sais pas bien si ce sont des pensées parasites ou simplement que moi je les observe trop, enfin comment dire... bon même souci que toi pour le sommeil, et souvent des trucs qui passent en boucles et fort quoi, que je lutte pour chasser. En fait c'est à peu près constant chez moi, à moins qu'une activité donc me "tienne"... par exemple donc si j'arrive à lire à nouveau c'est que cette activité peut à nouveau absorber mon attention et donc faire taire le reste, ce qui est un grand soulagement.

Je ne sais pas si ça me fatigue, mais c'est un peu comme avoir des sales mouches dans la cervelles qui font bzzt bzzt, comme par temps d'orage, il faut les chasser, et c'est pas facile.
Au moins si je mouline vraiment sur un sujet, c'est assez agréable au sens où je suis portée par la régularité, la mélodie d'une pensée continue...

Enfin sauf quand il s'agit de trucs qui me font du mal mais là ce sera de toute façon plus chaotique et haché
et bon le pire c'est ces pensées en boucle, assez brèves généralement genre une phrase de quelques mots... j'aimerais ne pas les entendre, et en même temps j'auras peur de ne plus les entendre, bizarrement...

(et tiens je précise au pasage que je vérifie toujours que ce sont bien des pensées qui m'appartiennent, qui viennent de moi, ce que je sens car ces pensées agissent sur mes cordes vocales enfin comme si je parlais intérieurement - d'où d'ailleurs l'idée que la production de pensée est mienne et qu'elle a une fonction, mais laquelle ??? )

Message Conscience de ses pensées - bien ou mal ? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation