Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
le stress lourd ou stress léger
Auteur Message
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
Bonjour

Que pensez du stress lié au management des entreprises.

Le fameux culte de la performance le stress comme moteur de la réussite , pris dans la spirale du toujours plus et toujours plus vite Crying or Very sad  "là ils ont oublier le toujours mieux ".
 
Ce type de dépression "moi" atteint justement les personnes munies d'un idéal du moi trés élevé qu'elles ont investi dans une cause , un métier une entreprise auxquels elles croyaient.............laissent l'individu pompé , vidé consumé par cet immence dont de soi............

C'est pour cela qu'ils exigent que l'on soit formé ,Passionné par notre métier.

Les organisations exploitent l'idéal professionnel de l'individu. C'est une nouvelles formes d'exploitation qui se développe actuellement.

Créer une mise sous tention par laquelle les entreprises s'efforcent d'obtenir des individus les comportements dont elles ont besoin pour faire face aux défis incessants auxquels elles sont confrontés.
Elles manages avant tout de l'énergie psychique , susciter de l'intérieur ,l'adhésion de l'individu à une logique d'organisation.
 chez nous c'est emploi du temps à la carte

Chez bien j'aurai besoin de vacances , peut pas puisse que planning à la carte , c'est le système managinaire , on me contrôle tout le temps , le tel portable pour vérifier mes disponibilités , pis des fois que je les oublirais

La logique du gagnant-gagnant et l'exigence du toujours plus , "j'ai vraiment besoin de vacances "

Bon on ma dit que cela dépendait de la capacités d'adaptation  Shocked  au système d'emploi du temps à la carte. Shocked
Qui a inventé les téléphones portable


Suis victime d'un stress lourd dù aux systèmes du management maginaire
Ah mais oui je travaille pour une association d'aide à domicile , convention collective du 11 mai 1983

Bon j'ai quand même une bonne nouvelle suis Syndiquer suis  la seule pour l'instant depuis une semaine hé! attend septembre ça va barder Laughing

Parce que management d'entreprise et surtout d'individu et la profession qui est quand même du social faudrai peut t'être pas confondre.
Vous laisse deviné se que deviennent dans tout cela les personnes aidés , dans une société ou on n'est en train dans faire un redressement économique tout en nous annonçant "qu'il font une priorités au personne âgées et handicapées"
Ils n'y a plus que ça aidants-aidés , mais de qui se moque t'on ???


_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
Oui, la flexibilité du temps de travail, les horaires à la carte, etc., c'est un vrai fléau !

Tu n'as pas la possibilité de trouver le même boulot dans une association un peu plus respectueuse de ses employés (c'est rare, je sais !) ?

arianne a écrit:

Bon j'ai quand même une bonne nouvelle suis Syndiquer  

Yeahh !! Okay


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
oui mais bon personnes agées et handicapées ça veut presque plus rien dire...
c tout un mélange en fait...

y a une différence entre le discours et les actes.

l'idéal professionel... ça n'existe pas tellement non plus... c'est à quoi on veut tendre ce qui existe...

traviata, les associations sont les pires... (c celles qui emploient le plus de stagiaires lol)


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message fRANCE TELECOM 
Et c'est bien ce que je disais le management d'entreprise ,fondre dans l'entreprise, en devenir dépendante là il ne s'agit plus d'un stess lourd ils se suicide , et les entreprises et les médias de dire il s'agit de personne psychologiquement fragile ,de qui se moque t'on ? ils sont quand même 23 à cette suicidée chez France Telecom  


_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
Cliquez pour agrandir

  • Suicides à France Télécom / Photo SIPA



L’Observatoire du stress s’inquiète des conditions de travail à France Télécom où l’on recense 17 suicides ou tentatives depuis quinze mois.

Il y a quinze jours, Sophie (*), 42 ans, s’est tuée à son domicile en Ile-de-France. La jeune femme, cadre à France Télécom, ne supportait plus ses conditions de travail. Sa famille est certaine qu’elle n’avait aucun autre souci. Sa hiérarchie préfère parler de « drame personnel », sans cependant minimiser la tragédie car c’est une de plus, une de trop. En l’espace de quinze mois, dix-sept salariés de l’entreprise ont tenté de mourir, commettant un geste désespéré qui a été fatal à huit d’entre eux. Dans l’interview qu’il nous a accordée, Laurent Zylberberg, directeur des relations sociales, admet que « c’est un signal », que l’entreprise a « nécessairement un sentiment d’implication ».
A l’Observatoire du stress de France Télécom (FT), créé en 2007 pour analyser les causes de la souffrance au travail, et y remédier, Jacques juge le phénomène « inquiétant » : « Nous en avons assez de compter les personnes décédées et d’entendre toujours le même discours à FT, du style “est-ce qu’il n’était pas alcoolique”, “malade”, ou “en instance de divorce” ? La direction cherche sans cesse un motif personnel pour fuir ses responsabilités. Certes, il peut y avoir débat. Même si nous étions juges, nous aurions du mal à statuer : les causes d’un suicide s’entremêlent parfois. Mais certains gestes sont indéniablement liés au boulot, et la hiérarchie le sait ! »



La douloureuse reconversion des techniciens
Comme ses collègues du CNSHSCT (Comité national santé, hygiène, sécurité et conditions de travail) de l’opérateur et l’ensemble des syndicats, de la CFE-CGC à SUD-PTT, Jacques considère 2008 comme une année noire et déplore l’absence de réactions : « Le silence de notre employeur est terrible. Il nous sidère. Il nous révolte. » Cette année-là, 7 fonctionnaires se sont donné la mort. D’abord, il y a eu Philippe (*), à Amboise (Indre-et-Loire), un technicien muté dans un centre d’appel ; le 19 février, il s’est pendu sur le site. Le 17 mai, à Strasbourg, Marc (*) a lâché prise : sa mutation forcée, ses nouveaux horaires, lui avaient rendu la vie impossible, comme il l’a écrit dans sa lettre. Le 24, un collègue de Longwy, en Meurthe-et-Moselle, s’est supprimé : « Il avait du mal à assimiler les nouvelles techniques », a précisé la CGT. En mai toujours, 2 employés se sont suicidés dans l’Eure, un autre en Vendée. Puis, le 2 juillet, Jean-Michel s’est jeté sous le train. Lui aussi était technicien, lui aussi avait été contraint de changer de métier, d’abandonner ses satellites pour vendre des produits : évoluer, s’adapter, deux mots qu’on lui rabâchait. Il n’a pas réussi.
« Une volonté d’éjecter les fonctionnaires »
« Dans l’entreprise, la moyenne d’âge est de 49 ans, précise Patrick Ackermann, représentant syndical SUD-PTT. Les gens qui avaient le même poste depuis vingt ou trente ans ont vécu des transformations énormes après la privatisation de FT. De 1996 à 2006, 40.000 personnes sont parties dans des conditions relativement positives, notamment grâce à la mobilité dans la fonction publique ou au congé de fin de carrière. Mais depuis, on pousse les gens vers la sortie sans dispositif d’accompagnement sérieux. Aux techniciens de 50 ans, on propose entre quinze et trente mois de salaire. Et après, ils font quoi ? Comment vivent-ils ? Hier, une collègue de 54 ans a cédé : elle dit préférer la pauvreté au harcèlement. On en est là. Nous sommes une société privée en secteur concurrentiel, il faut faire du chiffre et il y a une volonté délibérée d’éjecter les fonctionnaires. » Les anciens sont remplacés par « des jeunes de 20 ans, en CDD, qui ne rechignent pas sur les heures tardives et qui travaillent aussi le samedi, renchérit Anne-Marie, déléguée SUD-Télécom. Nous, nous sommes considérés comme des verrues ».

(*) Tous les prénoms suivis d’un astérisque ont été modifiés.


“Les 50 ans et plus souffrent beaucoup”
La création, en 2007, de l’Observatoire du stress et des mobilités forcées de France Télécom relève de l’initiative salariale, inédite en France. Il recense des milliers de témoignages alarmants.

Depuis la privatisation de l’opérateur historique en 1996, les effectifs ont fondu : « Nous sommes passés de 160.000 salariés à 100.000, de nombreux sites ont été fermés, précise Patrick Ackermann, représentant du syndicat SUD-PTT à France Télécom. En cinq ans, il y a eu 70.000 changements de métier, une situation qui a généré beaucoup de stress. Les suicides ou tentatives, dont on ne connaît pas le nombre exact, ne sont que l’aspect émergent du malaise dans l’entreprise. Mais nous avons un sentiment de dépression collective. »
Des médecins du travail ont plusieurs fois tiré la sonnette d’alarme, en vain, certains ont même démissionné parce que la direction de France Télécom ne tenait pas suffisamment compte des rapports qu’ils lui adressaient. Le phénomène s’est amplifié ces dernières années mais en 2004 déjà, la sénatrice Marie-Claude Beaudeau (Val-d’Oise, Communistes, républicains et citoyens) avait attiré l’attention d’Alain Lambert, ministre délégué au Budget, sur la gravité de « la crise sociale et sanitaire », parlant alors d’un « degré de souffrance qui croît dans des proportions inquiétantes ». A l’époque, la parlementaire avait révélé le récent suicide d’un cadre supérieur à Paris et de neuf autres drames similaires en Corse, à Lyon et en Loire-Atlantique : « Il est impossible de ne pas faire le lien entre ce constat et l’évolution des pratiques de gestion du personnel. »
« C’est ça ou la porte ! »
Depuis sa création, l’Observatoire du stress recueille des témoignages alarmants. Les salariés en détresse savent qu’ils seront écoutés sans être jugés, que les actes relaieront leur parole. « Ils préfèrent s’adresser à nous plutôt qu’aux cellules d’écoute de la société, qui n’offrent aucune garantie de confidentialité, explique Jacques. Faire appel à la cellule d’écoute, c’est obligatoirement se signaler à la DRH et après, on ignore si la personne en situation de fragilité ne sera pas plus vite poussée dehors. Les résultats du questionnaire de l’Observatoire démontrent que les 50 ans et plus souffrent beaucoup. » Affectés par les mutations, la mise en concurrence avec des jeunes et les changements de métier, les anciens de FT s’avouent « démoralisés ».
Selon Patrick Ackermann, « les cadres ne sont pas épargnés, beaucoup d’entre eux sont restés sur le carreau ou ont été contraints d’accepter des postes d’agent d’exécution, préférant subir que partir ». Jacques évoque l’agence de Morlaix (Finistère) délocalisée à Brest : « Cela représente un aller-retour de120 kilomètres par jour pour des salariés qui ont 40, 50 ans, une famille, une maison. On leur dit c’est ça ou la porte. Ce qui me tue, c’est que la direction est dans le déni total des problèmes humains. Le 17 mars, un employé a tenté de se jeter par la fenêtre du 17e étage de la tour Lyon-Bercy à Paris. Son entourage l’a retenu in extremis. Selon la direction, ce n’était pas une tentative de suicide. Puisque le collègue a survécu, il a témoigné. Son geste était bien lié à ses soucis professionnels. L’inspection du travail a rappelé l’entreprise à l’ordre. Point final. »



lu 20814 fois · commentaires fermés



aucun commentaire
Les commentaires sur cet article sont maintenant fermés.

Voir aussi :Sur France-Soir.fr


_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
  • Nouveau suicide chez France Telecom

    lefigaro.fr (avec AFP et AP)
    11/09/2009 | Mise à jour : 22:02 | Commentaires
    83 |
    Ajouter à ma sélection
    Une jeune femme s'est jetée vendredi par la fenêtre de son bureau parisien. Le ministre du Travail, Xavier Darcos, devrait rencontrer la semaine prochaine le PDG de l'entreprise.

    Une salariée de France Télécom, âgée de 32 ans, est décédée vendredi, après s'être jetée du 4e étage d'un immeuble du groupe dans le XVIIème arrondissement à Paris. La jeune femme était chargée de clientèle, au service de recouvrement d'Orange, la marque de téléphonie mobile de France Telecom. Le drame s'est produit «à l'issue d'une discussion sur les réorganisations de services». C'est le 23e suicide parmi les salariés de l'entreprise depuis février 2008. «Une enquête est en cours mais à ce stade nous ne pouvons pas commenter», a expliqué un porte-parole du groupe.
    La veille, le PDG, Didier Lombard, avait annoncé une série de mesures pour mettre fin à la vague de suicides qui secoue l'entreprise. France Télécom qui emploie plus de 100.000 personnes en France, a annoncé jeudi la suspension de ses restructurations, le recrutement de 100 responsables des ressources humaines de proximité et l'ouverture de négociations sur le stress au travail le 18 septembre.
    Mercredi, c'est un technicien de 49 ans qui avait tenté de se suicider en pleine réunion d'équipe à Troyes (centre-est), en se plantant un couteau dans l'abdomen après avoir appris qu'il serait affecté à un poste de moindre qualification.
    «Pas d'effet d'annonce suffisamment fort»
    Les syndicats dénoncent des pressions exercées sur des salariés pour les inciter à quitter l'entreprise dans le cadre des réductions d'effectifs. Vendredi, ce nouveau geste désespérée a poussé deux syndicats de France Telecom, CFE-CGC et Unsa, à réclamer un «geste fort» à l'Etat . «Nous n'interpellons plus la direction de France Télécom, mais nous interpellons le gouvernement français, dans la mesure où c'est le principal actionnaire et le principal employeur du groupe», a déclaré Pierre Morville, délégué syndical central (CFE-CGC/Unsa) du groupe. «Quelles que soient les qualités des réponses émises jeudi par l'entreprise, il est évident que ce n'est pas suffisant, il n'y a pas eu d'effet d'annonce suffisamment fort», a-t-il estimé. «Nous réclamons un plan de pré-retraites à l'Etat en bonne et due forme», a-t-il ajouté.
    Le ministre du Travail, Xavier Darcos, devrait rencontrer le PDG de France Télécom, Didier Lombard, «dans les plus brefs délais», pour travailler ensemble aux solutions appropriées», a-t-on indiqué à l'AFP dans l'entourage du ministre, en évoquant un rendez-vous probablement «lundi».




    Imprimer

    .
    Partager

    .
    Envoyer

    .
    S'abonner

    .




_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
Sad faut-il vraiment en arriver à de tels drames pour que les directions d'entreprises réfléchissent à leur modèle de management
c'est quand même fou que leur morale personnelle n'y suffise pas

Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
Arianne, si tu as la possibilité de trouver un autre poste, n'hésite pas. Tous les employeurs ne sont heureusement pas dans le même schéma. Même si les employeurs respectueux deviennent de plus en plus rares dans tous les milieux, il en existe encore, heureusement.

Les associations ne sont pas pires mais fonctionnent -et pensent- différement, on est dans le but non-lucratif. Ca ne signifie pas "désintéressé", les enjeux sont différents de l'entreprise et visent plutôt le pouvoir (politique).
Après, c'est une question de choix ou d'opportunité. Personnellement j'adhère plus volontiers à l'association qui vise le pouvoir qu'à l'entreprise qui vise les finances, mais c'est un avis très personnel.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
Toujours à propos de France Telecom             Je rève ou Il y a quand meme 23 suicides et nous sommes en France

Qui connait la méthode PRADO  "Processus de Recherche Action pour le Développement des Organisations."

Normalement les six idées directives d'une entreprise soucieuse à la fois des problèmes économiques et humaines.
L'entreprise est composée de co-auteurs co-acteurs interdépendants et se respectant.
Tout problème doit être résolu au niveau auquel il se pose et par les gens auquel il se pose .
L'entreprise doit former tout menbre volontaire de son personnel aussi loin qu'il puisse apprendre.
Tout menbre de l'entreprise doit obtenir et non recevoir, ce qui submergerait l'individu l'information qui lui est nécessaire.

Avec pour conséquence que la distribution du pouvoir reflète la distribution du savoir , du savoir-faire et du savoir-être.

Dans une organisation , la communication doit être maximale

Et le feed-back ?

La notion d'objectif de communication reste fondamentale.  Et dans le cadre d'une entreprise , la direction doit vouloir quelque chose et vouloir communiquer quelque chose.
Il y a donc un plan de communication !

Nous consommons en général dix fois plus d'énergie à écouter qu'a parler. Cette proportion s'inverse dans les investissements en communication interne de bon nombre d'entreprise.
Mobiliser les énergies vers des objectifs communs de succés.

L'énergie n'existe que dans l'échange.
Energie electrique , énergie magnetique , énergie humaine.
Le risque de sur-consommer l'énergie n'est pas absent des entreprises. A force de demander à tous de faire toujours plus et de se fondre dans la culture de l'entreprise , le moment arrive où la symbiose ne fonctionne plus. Parce-que l'échange a manquer celui qui permet de faire le point de se ressourcer.
L'énergie a besoin de se régénérer en permanence , faute de quoi l'être humain craque ou démissionne et maintenant se suicide.

Comme à France telecom dont le management


_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
Et encore un !             France Telecom        le PDG   faut le


_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
j'aimerais bien savoir où en sont les recherches, les progrès, en matière de management, RH...

j'aimerais bien savoir quel est le modèle le plus appliqué et reconnu comme "efficace" en France...

y'a quand même des entreprises où il y a des améliorations (comme des crêches au boulot pour déposer ses enfants, etc)

Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
Les progrés en matiere de management , j'ai bien l'impression vu la crise que cela n'a pas l'air d'aller dans le bon sens ça va être du n'importe quoi ;

comme par exemple de faire craquer les employés qui non plus que le choix "suicide ou démissionner " hors si ils démissionnent ils non pas droit au chomage et dure de retrouver un emploi par les temps qui cours 
 alors sous prétexe de sauver l'entreprise on leur demande l'impossible se qu'il s'efforce tous de faire il souffre ensuite de se qu'on appelle la maladie de l'idéal professionnel.
Le plus efficace comme remède , c'est la communication ,avec les cadres et les patrons,mais faut t'il encore qu'ils voyent leur employés comme des humains et non que la partis économique. J'ai bien peur que d'autre entreprise suive le même chemin ,il non que faire des perdants.

On est loin en ce moment des crèches , du sport ,et des tickets psy à l'entreprise.

Suis bien pessimiste ce soir Sad  


_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
Il a DEMISSIONNER le PDG de FRANCE TELECOM


_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
J'ai vu ça. Quant à savoir qui le remplacera...


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message le stress lourd ou stress léger 
Eh oui Rolling Eyes  


_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Message le stress lourd ou stress léger 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation