Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Schizophrénie : D'où viennent les voix ?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Schizophrénie : D'où viennent les voix ? 
Schizophrénie : D'où viennent les voix ?


1 % de la population est concernée. Cela pourrait provenir d'une anomalie cérébrale.

La schizophrénie touche 1 % de la population mondiale, selon l'Organisation mondiale de la santé. Elle se caractérise par différents symptômes, dont des hallucinations auditives verbales, c'est-à-dire la perception de voix, soit à l'intérieur même de la tête, soit en provenance de l'extérieur. Ce trouble est très fréquent, puisque 70 % des patients en souffrent. Dans 20 % des cas, il résiste à toute stratégie thérapeutique. D'où l'intérêt des travaux menés par des chercheurs CEA-Inserm de l'I2BM, en collaboration avec des services psychiatriques d'hôpitaux parisiens, dans l'espoir de trouver un jour une solution à ce problème. Ils ont exploré les mécanismes cérébraux impliqués dans la localisation spatiale des hallucinations auditives résistantes aux traitements. Leurs résultats viennent d'être publiés sur le site du Schizophrenia Bulletin .

Leur étude a consisté à comparer les images obtenues par IRM (imagerie par résonance magnétique) de l'anatomie du cerveau de 20 personnes saines et de deux groupes de patients schizophrènes souffrant de ces deux types d'hallucinations auditives (12 patients entendant uniquement des voix d'origine extérieure et 15 les entendant uniquement à l'intérieur). Cela a permis de montrer qu'il existe une différence dans la région impliquée dans la localisation spatiale du son (cortex temporo-pariétal de l'hémisphère droit). En étudiant l'anatomie de cette région grâce à des méthodes sophistiquées d'analyse d'images 3D, l'équipe a mis en évidence une anomalie concernant la jonction entre deux plissements, entre deux sillons du cortex cérébral.

Cette différence de position de jonction pourrait, selon ces chercheurs, indiquer l'existence de déviations lors de la maturation du cerveau, durant le troisième trimestre de la grossesse. " Ces résultats suggèrent que l'anatomie du cerveau est un déterminant possible de l'expression d'un phénomène aussi subjectif et intime que la localisation des voix dans la schizophrénie, écrivent-ils. Un argument de plus pour cesser de stigmatiser les patients atteints de cette maladie encore mal connue. "



Source


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation