Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Vacances de psy
Auteur Message
Répondre en citant
Message Vacances de psy 
En fait j'ouvre ce sujet bien que ce soit la fin des vacances et que nos chers psy pour la plupart doivent être sur le chemin de retour au taf, et surtout pour vous raconter cette anecdote :

J'avoue que depuis un mois que je ne vois pas mon psy, je ne m'en sens pas plus mal. Je n'ai pas très envie de le revoir, du moins est-ce l'impression que j'avais avant aujourd'hui...

Car aujourd'hui, levée comme d'habitude la tête lourde comme une outre pleine de grains de riz trop cuits, comme un ordinateur qui nécessiterait une bonne défragmentation de disque, et ce vers les 15h étant donné que j'ai cette nuit dévoré jusqu'à la fin "Les Milanais tuent le samedi" de l'Italien Scerbanenco; aujourd'hui donc était le jour où je devais revoir mon psychiatre ainsi que, et malheureusement à exactement la même heure, la psychologue qui assume pour moi le rôle de référente pour le RMI.
J'avais donc trois choses à faire :

1. Choisir qui de mon psychiatre ou de ma psychologue je tenterais de voir
2. Annuler un des deux rdv en conséquence
3. Me rendre au dit rdv

J'étais tellement absorbée par la difficulté de ce choix qu'au moment où il n'était plus question de reculer, je me suis précipitée dehors à pas rapides, angoissée, les yeux exorbités, le visage et le cou tout entiers tendus vers ma destination - que je ne connaissais pas encore à ce moment là bien sûr.

Au feu, marquant un arrêt nécessaire, j'ai finalement appelé le cabinet de mon psychiatre. Une secrétaire m'a répondue. J'ai alors tenté de lui expliquer mon dilemne, en bredouillant, hachant mes phrases, haletante... et voilà la réponse :

"Mais le docteur est absent, vous n'avez rdv que dans une semaine" Shocked

..... Confused

Une fois raccroché, j'ai sorti la feuille de rdv avec la psychologue. Même topo. Et je n'ai même pas rdv avec eux le même jours à la même heure comme je le pensais depuis des semaines.

Ou... comment se créer des problèmes et des angoisses pour rien du tout Laughing

Bref, je me dis que finalement je dois être un peu impatiente de le revoir quand même, mon psy Rolling Eyes

Voili voilou, et l'idée c'est que vous racontiez comment vous vivez les vacances de psy, ou le retour etc

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Vacances de psy 
Ben moi je serai ravi de la voir plus souvent même à la rentrée fringant si ça coutait pas aussi cher en fait ...
D'ailleurs je pense que c'est une des critiques qu'on peut faire à un travail analytique c'est très cher , pour ceux modestes comme moi ... Confused
Mais je réponds pas vraiment à ta question --- ben j'aime pas l'interruption de l'été !!


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Vacances de psy 
moi : je suis contente de le revoir aussi, mais il ne m'a pas manqué !!!


par contre, les vacances du centre ont été difficiles, pas au début où j'étais occupée, mais vers la fin, et là encore, c'est pas tellement les psy ou soignants qui m'ont manqués, mais le contact que se soit avec les malades (ou les psy) mais le contact humain


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Vacances de psy 
bon forcément avec mon seul psy je peux pas vraiment parler de manque de contact humain, mais par contre je dirais qu'il y a un côté rassurant dans le fait d'avoir ce rdv fixe, enfin une routine hebdo en quelque sorte... comme j'ai pas des masses d'activités ça me force à sortir, ça maintient ma relation avec le monde du dehors, au même titre que le boulot, donc ça m'empêche aussi de retomber dans ma tendance à m'isoler. Donc euhm oui finalement ça participe aussi à me maintenir dans un contact humain.

Répondre en citant
Message Vacances de psy 
Bonjour questions psy et Manamana, je n'ai quasiment pas eu de psychiatre ce mois ci sauf une fois et ça ne m'a pas manqué du tout. C'est que j'étais en vacances en même temps à peu près, et que j'ai passé de bonnes vacances avec des amis.
Bon retour à tout le monde pour vos études ou votre travail, c'est bientôt la reprise pour tout le monde.

Répondre en citant
Message Vacances de psy 
Idem pour moi, un mois que je n'ai pas vu ma psy et cela ne me manque pas...c'est plutôt positif pour moi je pense.
et merci Acqua pour tes bons souhaits de rentrée sourire


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Vacances de psy 
c'est sûr que quand on passe un bon moment en vacances tout de suite les psy disparaissent un peu dans la brume content (et là du coup je pense aux gorilles dans la brume lol Laughing )

Fracat tu crois que pour toi cela signifie que tu as moins besoin ? Plus d'autonomie ? Plus de sérénité peu être ?

C'est vrai quand j'y pense qu'il y a eu des périodes où pendant les vacances de mon psy je monologuais sans cesse "avec" lui et javais un réel besoin qu'il revienne, de le revoir...

Répondre en citant
Message Vacances de psy 
Je me retrouve un peu dans le "monologue à mon psy" content

Je ne sais pas si ce monologue traduit un besoin de revoir son psy ou une manière d'éprouver son autonomie quand le psy est loin de nous. Ca dépend de là où on en est dans la thérapie, mais je crois que cette absence sert aussi à se confronter au manque du psy et à mesurer notre besoin d'ettayage, comment on s'en sort sans la présence rassurante de "super-psy" à portée de téléphone.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Vacances de psy 
Manamana a écrit:



Fracat tu crois que pour toi cela signifie que tu as moins besoin ? Plus d'autonomie ? Plus de sérénité peu être ?




Je me sens plus sereine sans aucun doute et je n'ai plus la sensation d'être "en chantier" dans ma tête comme si j'avais réussi à ranger chaque chose à sa place Laughing .
Ne pas ressentir le manque avec les caractéristiques que sont les miennes me semble nouveau et positif. Après je crois qu'il faut d'avantage de recul pour vérifier si enfin je suis parvenue à une certaine maturité affective et donc une réelle autonomie


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Vacances de psy 
haha tu sais quoi du coup les "vacances de psy" me font penser aux "fenêtres thérapeutiques", où on enlève les médicamen pour voir ce qui se passe en-dessous...
un peu comme des tests dautonomie où on a le temps de respirer et éprouver les changements éventuels ! sourire

Répondre en citant
Message Vacances de psy 
Manamana a écrit:
haha tu sais quoi du coup les "vacances de psy" me font penser aux "fenêtres thérapeutiques", où on enlève les médicamen pour voir ce qui se passe en-dessous...
un peu comme des tests dautonomie où on a le temps de respirer et éprouver les changements éventuels ! sourire


Ainsi cela devrait etre dnas l'idéal sourire

Répondre en citant
Message Vacances de psy 
Oui certes dans l'idéal  content dans les faits c'est vrai que parfois cette "respiration" tourne à la crise d'asthme !

Répondre en citant
Message Vacances de psy 
mon message s'est effacé rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

ducoup je vais faire bref

chez les psychanalystes Freudiens, la rigueur dans les rendez-vous est de mise, pourtant cela ne les empeche pas de s'octroyer des vacances, d'ou ma question:

Est-ce une simple evolution du metier qui les arrange? ou papa Freud (comme dirait mon medecin) s'octroyait-il deja des vacances alors qu'il avait des patients(parce que des vacances je sais qu'il en prennait etant donné qu'il y a souvent convié FERENCZI)?

ps: mon 1er psy me manque c'est horrible a quel point (bon j'avoue c'est l'homme qui me manque) et mon psychanalyste aussi mais parce que je languis juste de lui parler de mon evolution (auquel il m'a poussé) , bon c'est sur il s'en tape (j'ai un peu trop besoin de reconnaissance pffff...)


_________________
"On pense aux fruits qui deviennent trop vite mûrs et savoureux, quand le bec d’un oiseau les a meurtris ; et à la maturité hâtive d’un fruit véreux." Sandor Ferenczi
Répondre en citant
Message Vacances de psy 
Elma a écrit:


chez les psychanalystes Freudiens, la rigueur dans les rendez-vous est de mise, pourtant cela ne les empeche pas de s'octroyer des vacances, d'ou ma question:

Est-ce une simple evolution du metier qui les arrange? 

Nan, c'est parce que nous le valons bien Sérieusement, récupérer son fonctionnement psychique pour soi seule quelques semaines dans l'année, c'est vital, personnellement et professionnellement !


Elma a écrit:

Est-ce une simple evolution du metier qui les arrange? ou papa Freud (comme dirait mon medecin) s'octroyait-il deja des vacances alors qu'il avait des patients(parce que des vacances je sais qu'il en prennait etant donné qu'il y a souvent convié FERENCZI)?

Freud, qui aimait voyager, prenait des vacances - si, si, c'est possible !

Certains ont pris la mauvaise habitude (un peu gouroue à mon sens, mais bon) d'embarquer leurs patients avec eux, comme Lacan qui en recevait certains pendant les vacances ou René Laforgue (l'analyste de Dolto) qui les parquait dans une résidence surnommée par la population locale "l'hôtel des fadas" Le fait que tous les deux aient été décrits comme des individus plutôt intéressés est sans doute fortuite


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Vacances de psy 
Mais comment vous faites pour ne pas penser trop à vos patients pendant les vacances ? surtout les fragiles ...
C'est vraiment un beau métier mais exigeant de la formation théorique à la solidité psychique qu'il faut avoir .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Message Vacances de psy 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation