Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
la mélatonine et la pregnénolone
Auteur Message
Répondre en citant
Message la mélatonine et la pregnénolone 
Les autres articles du même numéro Janvier 2007 / Télécharger le fichier du numéro Janvier 2007



La mélatonine, une hormone naturelle puissante et efficace (2 janvier 2007)

La mélatonine est une hormone naturelle produite par la glande pinéale. La supplémentation en mélatonine soulage efficacement les troubles du sommeil. Elle est également utilisée pour renforcer le système immunitaire, réduire le risque de maladies cardio-vasculaires, protéger contre les lésions de l’ADN conduisant au cancer et comme traitement additionnel de celui-ci. 
 
La glande pinéale, également appelée épiphyse, contrôle, avec l’hypothalamus, les cycles veille/sommeil. Sous l’effet de l’obscurité, elle libère de la mélatonine, l’hormone qui règle notre horloge interne sur la position du sommeil. Le niveau de mélatonine atteint son maximum entre une heure et cinq heures du matin. Lorsque l’aube paraît, la lumière inhibe la sécrétion de mélatonine et notre horloge se met en position d’éveil. Après un repas, ses niveaux augmentent, expliquant en partie que l’on puisse avoir sommeil après un repas.
Une fois produite, la mélatonine ne reste que 20 à 90 minutes dans la circulation sanguine. Parce qu’elle est fortement liposoluble et quelque peu hydrosoluble, la mélatonine pénètre facilement dans chaque compartiment cellulaire (membrane, cytoplasme et noyau) de chaque cellule de l’organisme.
Comme celle de nombreuses autres hormones jouant un rôle crucial, la production de la mélatonine commence à diminuer dès la puberté et baisse ensuite régulièrement jusqu’à l’âge de 70 ans où elle peut ne plus représenter que 10 % des niveaux de jeunesse. Cette diminution de la production de mélatonine est souvent aussi le signal du déclenchement du développement de nombreuses pathologies dégénératives. 
 
Un antioxydant particulièrement puissant

La mélatonine est l’un des antioxydants les plus puissants que l’on connaisse. Elle exerce des actions omniprésentes, antioxydantes directes et indirectes, et neutralise les radicaux libres. En plus de détoxifier tout un éventail de molécules hautement réactives, la mélatonine stimule également des enzymes antioxydantes. De plus, un produit dérivé de l’interaction de la mélatonine avec les radicaux libres, le N1-acétyl-N2-formyl-5-méthoxykynuramine, est lui-même un puissant neutralisateur de radicaux libres, avec un pouvoir au moins équivalent à celui de la mélatonine elle-même. Cette capacité à induire une « cascade antioxydante » augmente encore la résistance de la mélatonine aux lésions oxydatives.
 



_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message la mélatonine et la pregnénolone 
Hormones - La Pregnenolone

Les autres articles du même numéro Octobre 2001 / Télécharger le fichier du numéro Octobre 2001



La Pregnenolone (1er octobre 2001)


La pregnénolone, une hormone produite naturellement par l’organisme de l’homme joue un rôle important pour la santé et s’oppose à certains effets du vieillissement. Elle intervient notamment sur la mémoire, l’humeur et la sensation de bien-être, dans la lutte contre le stress. Elle s’oppose aux effets néfastes d’un excès de cortisol. Enfin, une supplémentation en pregnénolone normalise les niveaux des autres hormones stéroïdes.
La pregnénolone est une hormone fabriquée par le corps humain à partir du cholestérol. Dans l’organisme, cette conversion s’opère dans les mitochondries à partir d’enzymes spécifiques. Elle est essentiellement produite par les glandes surrénales mais, également, en petites quantités par de nombreux autres organes et tissus de l’organisme humain incluant le foie, le cerveau, la peau, les gonades et, même, la rétine de l’œil. 
Elle est le précurseur de toutes les hormones stéroïdes et est directement convertie en DHEA et/ou en progestérone. La DHEA est elle-même convertie en testostérone et oestrogènes, la progestérone est convertie en œstrogène, cortisol et aldostérone. C’est cette succession de conversions qui rend la vie possible. Sans prégnénolone, il n’y aurait pas de production d’hormones stéroïdes humaines. 
Comme ceux de beaucoup d’autres hormones favorables à une bonne santé, les niveaux de pregnénolone chutent avec l’âge. Bien que les données ne soient pas aussi nombreuses que sur la DHEA, le Dr Eugène Roberts, un pionnier de la recherche hormonale, pense que cette chute liée à l’âge de la pregnénolone est aussi importante que celle de la DHEA. Elle est à son niveau le plus élevé entre 16 et 17 ans, puis diminue fortement pour atteindre son niveau le plus bas vers 37 ans. A 75 ans, notre organisme fabrique généralement 60% moins de pregnénolone qu’à 35 ans. 
Des bénéfices énergisants et anti-stress
En 1944, Gregory Pincus (futur père de la pillule contraceptive) avait montré que des suppléments de pregnénolone faisaient reculer la fatigue et amélioraient la productivité chez des ouvriers travaillant dans des conditions stressantes. Les chercheurs avaient donné 50 à 100 mg par jour de pregnénolone à différentes catégories d’ouvriers travaillant en usine ainsi qu’à des pilotes d’avion et à des étudiants entraînés à utiliser des simulateurs de vol. Les ouvriers d’usine ont noté une amélioration de leurs rythmes de production lorsqu’ils prenaient de la pregnénolone. Ils se sentaient moins fatigués, plus aptes à s’occuper de leur travail et ont ressenti une sensation de bonheur et de bien-être. Il est intéressant de noter que les ouvriers dans des environnements de travail stressants ressentaient davantage d’amélioration avec la pregnénolone que ceux ayant des tâches moins exigeantes.

Les machines de simulation de vol étaient définies pour tester la coordination, l’apprentissage, la mémoire et l’endurance. Les sujets devaient faire voler l’avion correctement, éviter les obstacles et les accidents. La moitié des sujets étaient pilotes d’avion l’autre moitié ne l’était pas. Les tests conduits pendant plusieurs semaines ont montré que la capacité des sujets à réaliser correctement des simulations de vols s’améliorait significativement après la prise de 50 mg de pregnénolone avant chaque série de tests. L’amélioration était particulièrement visible après que les sujets aient pris de la pregnénolone pendant au moins deux semaines. Cela suggère que les bénéfices anti-stress de la pregnénolone peuvent être cumulables. Ainsi, les pilotes professionnels ont rapporté qu’ils accomplissaient mieux leur travail réel de pilote et qu’ils souffraient moins de fatigue pendant la période de supplémentation en pregnénolone.

Puis cette substance est tombée dans l’oubli jusqu’au début des années 1990 quand des équipes américaines et françaises, travaillant séparément, ont ressuscité l’intérêt pour cette hormone. 
Stimule l’activité cérébrale
En 1992, une étude réalisée par Eugène  



_________________
Plus nous devenons conscients, plus nous devenons libres.
Message la mélatonine et la pregnénolone 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation