Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 2 sur 2
Aller à la page: <  1, 2
Colloques et Congrès 2009/2010
Auteur Message
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
PROJECTION de UN HOMME D'EXCEPTION le MERCREDI 14 OCTOBRE 2009 à l'Ecole Normale Supérieure 45 RUE D'ULM, SALLE DUSSANE, 19H45 (Venez à l'heure si possible, le film dure 2 heures nous allons démarrer la séance rapidement).

La projection sera suivie d'un DEBAT animé par des CHERCHEURS et PRATICIENS (Dr Alain Bottéro, psychiatre et Mikael Cozic, Post-doctorant à l'institut Jean Nicod) sur les thèmes abordés dans le film : Quels sont les apports des théories de Nash à l'économie qui lui ont values un prix Nobel ? Qu'en est-il maintenant de ces théories ? Qu'est vraiment la schizophrénie derrière ses apparences de maladie mentale connue (crois-t-on) par tous ? Est-il possible de vivre avec ce genre de maladie et/ou d'être sous traitement et avoir une vie "prolifique" ?


http://cognivence.risc.cnrs.fr/


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
10ème colloque de la revue L'autre

"L'accueil, l'asile, à l'hôpital et à l'école. Effets des politiques sur les pratiques"

26 et 27 novembre 2009, Paris
Université de Paris Descartes,
Grand Amphi, 12 rue de l’école de Médecine, 75006 Paris

Argument 
L’hospitalité est un acte individuel et collectif qui engage celui qui accueille et celui qui est accueilli. Mais quels sont les effets sur les enfants, les familles et les adultes quand cet accueil est précaire, incertain et toujours remis en question. 
Comment cela se traduit pour les professionnels et pour ceux qui devraient bénéficier de cet accueil dans le cas des migrants ou des voyageurs et de leurs enfants, de cet asile dans le cas des réfugiés ?  
Nous analyserons les effets de cette incertitude sur nos pratiques dans le soin et à l’école, sur nos pensées, sur nos organisations, sur nos êtres… pour participer au débat collectif. 
http://www.clinique-transculturelle.org/



_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 


JOURNEE D'ETUDE FERENCZI


Samedi 30 janvier 2010
à l'ASIEM - 6,rue Albert de Lapparent, 75007 Paris - Métro Sèvres-Lecourbe, Ségur, ou Ecole Militaire


« Il n’est pas pensable que l’histoire de notre science le laisse tomber dans l’oubli » écrit Freud à la mort de Ferenczi. Il se trompait, l’oubli allait frapper.
Novateur dérangeant, Ferenczi a produit sur le statut de l’interprétation, la régression, le traumatisme, le transfert, des élaborations qui interrogent la clinique contemporaine. Ses expérimentations techniques, son questionnement sur l’implication de l’analyste dans son acte, son engagement avec d’autres pour la laienanalyse, sa liberté au regard de l’Institution déstabilisaient ses collègues.
Alors que ses oeuvres complètes, son Journal clinique et ses correspondances sont à la disposition du lecteur français, alors qu’existent  maints travaux sur l’actualité de ses apports, Ferenczi est symptomatiquement peu étudié, encore moins cité et parfois même appréhendé comme « peu fréquentable ».
Dans cette première Journée d’étude, nous tenterons d’interroger les apports de Ferenczi qui ont contribué à maintenir la psychanalyse freudienne comme discipline d’ouverture à l’inouï.  

Comité d'organisation  
Laura Dethiville, Patrick Guyomard, Yves Lugrin, Hélène Oppenheim-Gluckman  
  
  
SAMEDI 30 JANVIER 2010   MATINÉE   
Présidente de séance : Marcianne BLEVIS  
    
09h15  
Introduction : Yves LUGRIN  
La réception de Ferenczi en France  
   
9h45  
Michelle MOREAU-RICAUD : L’école de Budapest, une école psychanalytique originale tirée de l’oubli  
Discutant : Gérard COTTÉ  
    
11h30  
Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN : Le « roc du transfert »Discutante : Marie-christine BAFFOY  
  
   

 
APRÈS-MIDI   
Présidente de séance : Patricia ROSSI  
     
14h15  
Thierry BOKANOWSKI : S. Ferenczi et la clinique des cas dits « difficiles »   
Discutante : Laura DETHIVILLE  
    
16h15  
Patrick GUYOMARD : L’enfant et l’infantile   
Discutant : Pierre SABOURIN  
    
17h30  
Conclusion : Patrick AVRANE  

  
INSCRIPTION : envoyer à la Société de Psychanalyse Freudienne, 23 rue Campagne-Première, 75014 Paris, l'inscription sur papier libre en mentionnant lisiblement nom, prénom, adresse, téléphone avec le chèque établi à l'ordre de la SPF :
 

¨       Inscription individuelle :    80 €
¨       Etudiant :                           40 €  (copie carte étudiant)
¨       Membres de la SPF et Auditeurs libres : participation incluse dans la cotisation.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
8ème congrès de l'Encéphale

21, 22 et 23 janvier 2010
Palais des Congrès, Paris


Programme :

Jeudi 21 Janvier 2010
07h 30 / 09h 30

Accueil des participants
 
  •  

09h 30 / 11h 00

Toutes dernières
 
Reconsidérer la sévérité d'une dépression
Salle Bleue
 
Organisé par Lundbeck
  • Presidents : C. Henry - Créteil, J.L. Terra - Lyon
  • Les critères de sévérité d'un épisode dépressif majeur
    M. Walter - Bohars
  • Les risques évolutifs
    G. Bertschy - Strasbourg
  • Le poids de l'environnement
    P. Thomas - Lille
  • Les recommandations pour la prise en charge
    P.M. Llorca - Clermont-Ferrand
  • Questions/Réponses
  •  

11h 00 / 11h 30

Exposition
 
Inauguration de l'exposition
 
  •  

11h 30 / 13h 00

Avant première
 
Psychoses : de l'expression précoce à la résistance
Salle Bleue
 
Organisé par BMS et Otsuka Pharmaceutical France
  • Presidents : P. Jeammet - Paris , B. Millet - Rennes
  • Schizophrénies précoces : aspects cliniques
    M.O. Krebs - Paris
  • Actualités thérapeutiques des schizophrénies précoces
    D. Cohen - Paris
  • Schizophrénies : le devenir des symptômes
    P. Delamillieure - Caen
  • Faire face aux symptômes réfractaires
    F. Rouillon - Paris
  • Questions/Réponses
  •  

13h 00 / 13h 55

Exposition
 
Déjeuner, visite exposition
 
  •  

13h 55 / 14h 00

Ouverture du congrès
 
Ouverture du congrès
 
  • : H. Loo - Paris, J.P. Olie - Paris
  •  

14h 00 / 15h 30

Symposium satellite
 
Schizophrénie : accompagner le patient aux différentes étapes de la maladie
Salle Bleue
 
Organisé par Lilly
  • Presidents : T. D'amato - Bron, B. Rimlinger-abbar - Montpellier
  • Premier épisode psychotique : préparer l'avenir
    R. De beaurepaire - Villejuif
  • Accompagner le patient au long cours
    C. Lançon - Marseille
  • Zypadhera® : une nouvelle opportunité thérapeutique
    P.M. Llorca - Clermont-Ferrand
  • Vers la guérison ?
    N. Sartorius - Geneva
  • Questions/Réponses
  •  

15h 30 / 16h 00

Conférence d'ouverture
 
Les mécanismes de l'improvisation
Salle Bleue
 
  • : J.F. Zygel - Paris
  •  

16h 00 / 17h 00

Posters
 
Inauguration des espaces posters
 
  •  

17h 00 / 18h 00

Communications orales
 
Communications orales Outils cliniques et thérapeutiques
Salle 253
 
  • Moderateurs : J. Bertrand - Liège, M.F. M'rad - La Manouba
  • Le recours aux médicaments psychotropes dans le Nord-Pas-De-Calais
    L. Plancke - Lille
  • L'empathie, concepts et application clinique
    C.E. Renagde - Lyon
  • Les processus circadiens et homeostasiques, l'âge et le sexe modulent la perception subjective de bien-être
    C. Schroder - Strasbourg
  • Le NPI-C : étude internationale de validation de la version clinicienne de l'inventaire neuropsychiatrique
    R. David - Nice
  •  

 
Communications orales Schizophrénie
Salle 252B
 
  • Moderateurs : P. Bovet - Lausanne, D. Moussaoui - Casablanca
  • Peut-on prédire, dès l'enfance, les chances de développer la schizophrénie à l'âge adulte?
    E. Meurice - Liège
  • Durée de la phase prémorbide, insight et observance chez les patients souffrant de schizophrénie
    D. Dassa - Marseille
  • Etude cas-témoin à propos de l'observance thérapeutique chez les schizophrènes
    I. Rammouz - Fes
  • Gène du transporteur de la sérotonine, schizophrénie, dépression et conduites suicidaires
    D. Benmessaoud - Alger
  •  

17h 00 / 18h 00

Rencontres avec l'expert
 
A propos de la tolérance hépatique aux psychotropes
Salle 251
 
  • Discutant : G. Perlemuter - Clamart
  • Expert : E. Corruble - Le Kremlin-Bicêtre
  •  

 
Comorbidités psychiatriques chez les patients toxicomanes
Salle Maillot
 
parrainé par Schering Plough
  • Discutant : M. Reynaud - Villejuif
  • Expert : P. Nuss - Paris
  •  

 
L'annonce du diagnostic d'autisme
Salle Bleue
 
parrainé par la Société Française de Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent
  • Discutant : C. Aussilloux - Montpellier
  • Expert : A. Danion - Strasbourg
  •  

 
Les apports de l'hypnose en 2010
Salle 242AB
 
parrainé par l'Institut Français d'Hypnose
  • Discutant : E. Mairlot - Bruxelles
  • Expert : L. Ametepe - Toulouse
  •  

 
Les arrêts de traitement antidépresseur
Salle 252A
 
  • Discutant : H. Cuche - Garches
  • Expert : W. Pitchot - Liège
  •  

 
Les dépressions unipolaires récidivantes : quelle délimitation ?
Salle 241
 
  • Discutant : C. Henry - Créteil
  • Expert : J.M. Vanelle - Nantes
  •  

 
Regards sur les classifications des psychoses endogènes
Salle 243
 
  • Discutant : J.M. Azorin - Marseille
  • Expert : P. Vidailhet - Strasbourg
  •  

18h 00 / 19h 00

Remise prix
 
Lecture et Remise du Prix Pierre Deniker
Salle Bleue
 
  • "Détruire y compris soi-même pour exister. Un paradoxe au coeur de la pathologie mentale"
    P. Jeammet - Paris
  •  

Vendredi 22 Janvier 2010
08h 00 / 09h 15

Matinales
 
Troubles bipolaires : les dilemmes du clinicien
Salle 242AB
 
Organisé par Lilly
  • Moderateur : C. Gay - Garches
  • La sévérité clinique : des études à la pratique
    J.M. Azorin - Marseille
  • Quelle prise en charge au long cours ?
    D. Pringuey - Nice
  • Questions/Réponses
  •  

09h 30 / 11h 00

Séances plénières
 
Séance plénière 1a : Conduites à risque chez l'adolescent
Salle Bleue
 
  • Moderateurs : O. Halfon - Lausanne, D. Marcelli - Poitiers
  • Scarifications et automutilations
    M.F. Le heuzey - Paris
  • Jeux dangereux
    X. Pommereau - Bordeaux
  • Addiction aux jeux en réseau
    C. Goepel - Luxembourg
  • La sexualité à risque des adolescents
    F. Cosseron - Montesson
  •  

 
Séance plénière 1b : Nouvelles cliniques - Nouvelles stratégies
Salle Maillot
 
  • Moderateurs : M. Dierick - Afsnee, M. Goudemand - Lille
  • Visite à domicile à une personne sans domicile
    A. Mercuel - Paris
  • Démences fronto-temporales
    E. Salmon - Liège
  • Béta-bloquants et stress post-traumatique
    G. Vaiva - Lille
  • Prévention précoce des troubles psycho-comportementaux du très jeune enfant
    A. Guedeney - Paris
  •  

11h 30 / 12h 30

Communications orales
 
Communications orales Enfants, Adolescents
Salle 242B
 
  • Moderateurs : C. Bursztejn - Strasbourg, M. Maury - Montpellier
  • Jeux dangereux : personnalité, fonctionnement émotionnel et adaptatif
    S. Bernardet - Bordeaux
  • Troubles du sommeil chez les enfants souffrant de troubles du spectre autistique : corrélation avec la symptomatologie autistique
    C. Schroder - Strasbourg
  • Neuroanatomie fonctionnelle et mémoire de travail chez les enfants TDAH
    I. Massat - Bruxelles
  • Traitement des émotions primaires dans l'anorexie mentale. Etude comparative entre anorexiques boulimiques, anorexiques restrictives et témoins.
    A. Courty - Paris
  •  

 
Communications orales Troubles de l'humeur, émotions
Salle 242A
 
  • Moderateurs : M. Preisig - Prilly, F. Rouillon - Paris
  • Influence des facteurs démographiques sur les tempéraments affectifs : étude de 574 sujets sains
    S. Khalfaoui - Monastir
  • Influence des facteurs génétiques, environnementaux ou de l'interaction gène X environnemnt sur le phénotype
    M. De pradier d'agrain - Colombes
  • A la recherche du soi dépressif : IRM cérébrale fonctionnelle et psychopathologie dépressive
    C. Lemogne - Paris
  • PTSD et mémoire de travail traumatique : étude en IRMF
    L. Landre - Tours
  •  

11h 30 / 12h 30

Regards croisés
 
Prescrivons-nous trop d'antidépresseurs ?
Salle Maillot
 
  • Conferenciers : D. Gourion - Paris, H. Verdoux - Bordeaux
  •  

11h 30 / 12h 30

Rencontres avec l'expert
 
Aspects culturels du trouble bipolaire
Salle 251
 
parrainé par l'Association Franco-Maghrébine de Psychiatrie
  • Discutant : M.R. Moro - Bobigny
  • Expert : S. Douki - Lyon
  •  

 
Comment aider les aidants des patients bipolaires ?
Salle 252B
 
parrainé par BMS et Otsuka Pharmaceutical France
  • Discutant : M. Bourgeois - Bordeaux
  • Expert : C. Gay - Garches
  •  

 
Contrat de confiance patient/médecin dans les psychoses
Salle 241
 
parrainé par Eisai
  • Discutant : C.S. Peretti - Paris
  • Expert : E. Corruble - Le Kremlin-Bicêtre
  •  

 
La maladie d'Alzheimer : les médicaments et au-delà
Salle Bleue
 
  • Discutant : T. Gallarda - Paris
  • Expert : M. Benoit - Nice
  •  

 
Les associations médicamenteuses dans la prise en charge du trouble bipolaire
Salle 243
 
parrainé par Sanofi-aventis
  • Discutant : J.M. Azorin - Marseille
  • Expert : F. Bellivier - Créteil
  •  

 
Psychopharmacologie de l'enfant et de l'adolescent
Salle 252A
 
parrainé par la Société Française de Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent
  • Discutant : D. Cohen - Paris
  • Expert : M.C. Mouren - Paris
  •  

 
U.M.D. et centres de rétention de sûreté
Salle 253
 
  • Discutant : J.C. Archambault - Aulnay-sous-Bois
  • Expert : M. Bodon-bruzel - Villejuif
  •  

12h 30 / 14h 00

Déjeuner et débat
 
Mieux pévenir la rechute dans la schizophrénie : de nouvelles données
Salle Bleue
 
organisé par Janssen-Cilag
  • Presidents : M. Ansseau - Liege, J.M. Vanelle - Nantes
  • Le poids de la rechute
    F. Rouillon - Paris
  • Nouveaux enjeux de l'évaluation : la Cohorete Générale Schizophrénie
    L. Abenhaim - Paris
  • Un exemple de prévention
    R. Emsley - Cape Town
  •  

14h 00 / 15h 30

Séances plénières
 
Séance plénière 2a : Emotions, comportements, vieillissement
Salle Bleue
 
  • Moderateurs : J.P. Clement - Limoges, I. Tazi - Marrakech
  • Les émotions du sujet âgé : du normal au pathologique
    P. Giannakopoulos - Chêne-Bourg (Genève)
  • Evolution tardive des troubles anxieux
    P. Robert - Nice
  • Conduites addictives de l'âgé
    M. Lejoyeux - Paris
  • Approche psychothérapique de l'âgé
    B. Verdon - Boulogne-Billancourt
  •  

 
Séance plénière 2b : Abus et dépendance à l'alcool
Salle Maillot
 
  • Moderateurs : J.D. Favre - Clamart, P. Verbanck - Bruxelles
  • Abus et dépendance à l'alcool : intérêts et limites de ces notions
    J. Ades - Colombes
  • Hyperactivité et alcoolisme
    F. Bange - Paris
  • L'alcoolisme féminin
    F. Limosin - Issy-Les-Moulineaux
  • Stratégies actuelles de la prise en charge de l'alcoolo-dépendance
    J.B. Daeppen - Lausanne
  •  

15h 30 / 17h 00

Symposium satellite
 
Valdoxan® : une nouvelle étape dans le traitement de la dépression
Salle Bleue
 
organisé par Euthérapie
  • Presidents : J.M. Danion - Strasbourg, J.P. Lepine - Paris
  • Rythmes biologiques et rythmes de vie
    J. Mendlewicz - Dworp
  • Agomélatine : une nouvelle étape sur le plan pharmacologie
    M. Hamon - Paris
  • Valdoxan® dans l'épisode dépressif majeur : une nouvelle étape sur le plan clinique
    P. Gorwood - Paris
  • Vers une rémission plus durable ?
    P. Courtet - Montpellier
  • Questions/Réponses
  •  

17h 00 / 17h 30

Brèves
 
Actualité dans le traitement de l'âgé dépressif
Salle 251
 
  • Orateur : M. Benoit - Nice
  • Discutant : T. Gallarda - Paris
  •  

17h 00 / 18h 00

Session posters et cocktail
 
  •  

Samedi 23 Janvier 2010
08h 00 / 09h 15

Matinales
 
Cohorte Générale de Schizophrénie : ce que cela change dans nos pratiques
Salle 242AB
 
organisé par Janssen-Cilag
  • Moderateur : F. Caroli - Paris
  • Méthodologies des essais
    F. Limosin - Issy-Les-Moulineaux
  • Résultats des essais
    G. Vaiva - Lille
  • Questions/Réponses
  •  

09h 30 / 11h 00

Séances plénières
 
La personnalité limite : nouveaux enjeux
Salle Bleue
 
  • Moderateurs : J.F. Allilaire - Paris, V. Delvenne - Wemmel
  • Le concept d'état limite : quel avenir ?
    A. Braconnier - Paris
  • De Kernberg à l'imagerie fonctionnelle
    P. Fossati - Paris
  • Conduites suicidaires
    M. Corcos - Paris
  • Psychothérapie cognitive et régulation affective de l'état limite
    D. Page - Prangins
  •  

09h 30 / 11h 00

Session clinique Jeunes Psychiatres
 
Symptômes thymiques, symptômes psychotiques - Vidéo d'un cas clinique
Salle 242AB
 
parrainé par BMS et Otsuka Pharmaceutical France
  • Orateurs : R. Gaillard - Paris, P. Gorwood - Paris, N. Racine - Paris
  •  

11h 00 / 11h 15

Remise prix
 
Remise des prix du Congrès et du Comité Scientifique
Salle Bleue
 
  • Moderateurs : J. Dalery - Bron, A. Danion - Strasbourg
  •  

11h 15 / 12h 45

Symposium satellite
 
Dépression bipolaire et incidence sur la neuroplasticité
Salle Bleue
 
organisé par Ardix Médical
  • President : J.M. Azorin - Marseille
  • Traitement de la dépression bipolaire
    F. Bellivier - Créteil
  • Agents glutamatergiques dans la dépression bipolaire
    R. Bordet - Lille
  • Prévention du risque sous antidépresseurs : les résultats de MANITUDE
    D. Gourion - Paris
  • Questions/Réponses
  •  

12h 45 / 13h 15

Conférence de clôture
 
Homosexualités : regards
Salle Bleue
 
  • Conferencier : D. Fernandez - Paris


Inscriptions ici : http://www.congres-encephale.org/index.php?option=com_content&task=view…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
Colloque de la Revue Française de Psychanalyse

La satisfaction

Samedi 6 février 2010 de 14h à 18 à l’ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent, 75007 Paris



Argument

La satisfaction est le but de la pulsion, mais celle-ci ne deviendra sexuelle qu’en perdant l’objet des pulsions d’autoconservation, sur lesquels elle s’étaye initialement. Ainsi apparaît le plaisir, dans le prolongement de la satisfaction, par l’intervention nécessaire d’un objet destiné à se fondre dans le narcissisme grâce aux autoérotismes. Entre les limites de ce qui est obtenu, et l’illimité de l’attente fantasmée, se situe la déception que l’on retrouvera particulièrement vive dans les pathologies narcissiques.
Est-ce ainsi que l’objet de la satisfaction serait définitivement perdu ? Plus tard, la satisfaction n’est autorisée qu’à la condition d’une élaboration du désir, de sa déformation/transformation apte à tromper la censure ; c’est ce qui fait de la névrose le meilleur compromis entre les exigences contradictoires des instances et de la réalité externe.
La transitionnalité du trouvé/crée de Winnicott pose le problème de la rencontre entre qualité du fantasme et réalité de l’objet. Quelle rythmicité illusion/désillusion permet la poursuite de la quête désirante et subjectivante ? Si le jugement de réalité est lié à la perte d’un objet ayant réellement apporté satisfaction, comment faire le deuil d’un objet insatisfaisant et comment échapper au leurre des pseudos objets, ceux de l’addiction ou du délire ?
Comment restaurer l’épreuve de satisfaction dans la cure quand l’objet insatisfaisant, voire mélancolique, aura laissé le sujet s’installer dans une compulsion à répéter des expériences ne pouvant pas générer de satisfaction, ni dans la vie ni dans la cure ?

Programme :

13 h 30
Accueil des participants
14 h
Introduction par Denys Ribas
 
Table ronde
Modérateur : Vassilis Kapsambelis

  Martin Joubert - Un corps de rêve
Geneviève Bourdellon -  La satisfaction impossible ou l’attaque du bébé mutant vampire
Chantal Lechartier-Atlan - “Satisfaction, plaisir et extase” selon Hélène Deutsch
 
Discussion en table ronde et interventions de la salle
15 h 45 - 16 h 15
Pause
16 h 15
Table ronde
Modérateur : Geneviève Bourdellon

 
Nicolas Gougoulis -  L’expérience vécue de satisfaction
Jacques Angelergues - Expérience de la satisfaction vue des traitements parents-bébé
Vassilis Kapsambelis -  L’absorptivité : travailler avec des patients psychotiques graves
 
Discussion en table ronde et interventions de la salle
17 h 45
Conclusion Denys Ribas

Plaquette et bulletin d’inscription au format PDF


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
Mr. Green l'attaque du bébé mutant vampire ça me plaît !

Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
oui c'est rigolo ! 


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
Le 6 Mars 2009  
Bouleversements et compromis du soin psychique dans la clinique contemporaine  
 

A la faculté de médecine Grange Blanche 8 avenue Rockefeller, 69008 LYON  

Programme  
 
8h30 accueil des participants 
 
9h00 Séance plénière d'ouverture de la journée: Le mouvement SLC 

Fethi BENSLAMA, Professeur de Psychopathologie Université Paris Diderot 
Roland GORI, Professeur de Psychopathologie Université Aix-Marseille, Président de l’Appel des appels
10h00 pause 
 
10h30 Ateliers (selon appel à communication) 
Les 4 thématiques proposées :  
Symposium 1 : Travailler dans l’interdisciplinarité: une clinique commune ?  
Symposium 2 : Logiques institutionnelles et pratiques cliniques : hiatus et compromis ?  
Symposium 3 : Quelles méthodes pour l’évaluation du soin psychique?  
Symposium 4 : Les enjeux de la formation : valeurs essentielles de la transmission?  
12h30 Pause Déjeuner 
 
14h00 Table ronde : 
Paul FUSTIER, Psychologue clinicien, Professeur Emérite de Psychologie
clinique Université Lumière Lyon 2 : « Dans la prise en charge institutionnelle, ce qui se substitue à la clinique : le quotidien bureaucratique » 
Jean FURTOS, Médecin psychiatre, Directeur de l’Observatoire national des pratiques en santé mentale et précarité : « Comment vivre avec l’angoisse de perte d’assignation ? »
15h30 pause 
 
16h00 Table ronde : 
 
 

 
 

 
Jacques MARESCAUX directeur du CHS ST Jean de Dieu : « Les impératifs institutionnels » 
(Second Intervenant à préciser) 
 
17h30 Reprise des synthèses des ateliers du matin 
Rémy POTIER, Maître de conférences en Psychologie clinique Université Lumière Lyon 2 
 
18h00 Conclusions 

 
René ROUSSILLON, Professeur de Psychologie clinique Université Lumière Lyon 2 
Entrée 5  
Renvoi du bulletin d’inscription avant le 2 Mars 2010  
contact : 6mars@sauvons-la-clinique.org  

 



_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
Séverine a écrit:
Cette journée d'échanges et de travail à bien sur lieu le 6 mars 2010 et non 2009 comme précédemment écrit. Juste cette petite correction. En espérant vous voir nombreux

Le 6 Mars 2010 

Bouleversements et compromis du soin psychique dans la clinique contemporaine   
  

A la faculté de médecine Grange Blanche 8 avenue Rockefeller, 69008 LYON   

Programme   
  
8h30 accueil des participants  
  
9h00 Séance plénière d'ouverture de la journée: Le mouvement SLC  

Fethi BENSLAMA, Professeur de Psychopathologie Université Paris Diderot 
Roland GORI, Professeur de Psychopathologie Université Aix-Marseille, Président de l’Appel des appels
10h00 pause  
  
10h30 Ateliers (selon appel à communication) 
Les 4 thématiques proposées :   
Symposium 1 : Travailler dans l’interdisciplinarité: une clinique commune ?   
Symposium 2 : Logiques institutionnelles et pratiques cliniques : hiatus et compromis ?   
Symposium 3 : Quelles méthodes pour l’évaluation du soin psychique?   
Symposium 4 : Les enjeux de la formation : valeurs essentielles de la transmission?   
12h30 Pause Déjeuner  
  
14h00 Table ronde :  
Paul FUSTIER, Psychologue clinicien, Professeur Emérite de Psychologie
clinique Université Lumière Lyon 2 : « Dans la prise en charge institutionnelle, ce qui se substitue à la clinique : le quotidien bureaucratique »  
Jean FURTOS, Médecin psychiatre, Directeur de l’Observatoire national des pratiques en santé mentale et précarité : « Comment vivre avec l’angoisse de perte d’assignation ? »
15h30 pause  
  
16h00 Table ronde :  
  
  

  
  

  
Jacques MARESCAUX directeur du CHS ST Jean de Dieu : « Les impératifs institutionnels » 
(Second Intervenant à préciser)  
  
17h30 Reprise des synthèses des ateliers du matin  
Rémy POTIER, Maître de conférences en Psychologie clinique Université Lumière Lyon 2  
  
18h00 Conclusions  

  
René ROUSSILLON, Professeur de Psychologie clinique Université Lumière Lyon 2 
Entrée 5   
Renvoi du bulletin d’inscription avant le 2 Mars 2010   
contact : 6mars@sauvons-la-clinique.org   

  



Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
BOULOGNE BILLANCOURT, le 13 février 2010

Vieillir...



Colloque organisé par PSYFA, Psychanalyse et Famille

Argument : La retraite, la ménopause, le départ des enfants... sont autant de "marqueurs" du temps qui passe et des réaménagements nécessaires qu'ils suscitent. Les couples et les familles qui nous consultent les évoquent comme autant de causes d'incompréhension et de conflit. Vieillir dans le miroir et dans son corps peut être vécu comme une blessure narcissique insupportable dont on peut attribuer la responsabilité à l'autre. La psychanalyse s'intéresse à la temporalité dans son aspect structurel et processuel. L'écoute porte notamment sur les traces, la régression et l'après-coup. Mais - comme l'écrit Freud - l'inconscient ignore le temps. Il importe alors de distinguer le fait biologique de vieillir - sur lequel la psychanalyse a peu de choses à dire - et l'appropriation subjective du temps qui passe et de ses effets. Même s'il y a lieu d'être prudent et d'opérer cette distinction pour garder une cohérence épistémologique le thérapeute de couple et de famille se trouve confronté à la coexistence des fantasmes et des aspects phénoménologiques. Comment la castration, qui pouvait être déniée par le mythe d'une éternelle jeunesse et d'une vie de couple et de famille intemporelle, peut-elle potentiellement se trouver révélée par "l'ordre des choses" ? Ce sera sans doute une des questions de ce colloque.

Intervenants : P. Charazac, N. Chatelet, G. Djenati, JG. Lemaire, P. Mercier, P. Robert, B. Verdon, A. de Butler, C. Comabsa, C. Mercier, J. Polard.

Lieu : Université Paris-Descartes,
71 avenue Edouard Vaillant,
92100 Boulogne Billancourt

Renseignements :
Secrétariat de PSYFA – Institut de Psychologie
71 avenue Edouard Vaillant
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
Tel : 01.55.20.59.47
Courriel : secretariat@psyfa.net
Site : www.psyfa.net


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
L'adolescence a changé, elle change

Colloque organisé par la Revue Adolescence
Samedi 20 mars 2010
Espace de Conférence des Diaconesses, 18 rue Sergent Bauchat, 75012 Paris


Il sera traité exclusivement des changements intervenus depuis une cinquantaine d’années dans la psychothérapie et la psychanalyse de l’adolescent. D’autres problématiques seront traitées au cours des différentes journées du Parcours en France (famille, hôpitaux de jour, politique, clinique,...) avec la Revue Adolescence. Le travail sera mené sous forme de débats, de tables rondes sans rapporteur privilégié. Ils comporteront des essais théoriques, des constats et exemples cliniques concernant les changements de l’adolescence en cours.

Renseignements et inscriptions : Soline Godet
Revue Adolescence - 3 avenue Vavin - 75006 Paris
Tél : 06 08 23 71 16
E-mail : revueado.colloques@yahoo.fr

Ici : http://adolescence.free.fr/colloques/fichescolloques/plaquette Colloque du …


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
Psychiatrie et Précarité ?

Conférence-débat organisée le 10 juin 2010 de 17h à 20h par le Centre Hospitalier de Saint-Egreve (Isère), Sciences-Po Grenoble et Médecins du Monde.

Lieu : IEP Grenoble, Campus, 1030 avenue Centrale 38400 Saint-Martin-d'Hères
Contact :Tél 04 76 56 44 54
courriel : nbondiguel(at)ch-saint-egreve.fr


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
" TRAUMA SANS IMAGE "

Coma, perte de connaissance, soumission chimique ou déni… Qu’en est-il du trauma lorsqu’il n’y a pas de traces mnésiques de l’événement ?


Lundi 7 juin 2010
Ecole du Val de Grace

Programme et inscription
Cliquez ici (Patientez quelques secondes pour l'ouverture du fichier)


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
Inventer l'avenir
2ème édition du Congrès français de psychiatrie
du 17 au 20 novembre 2010, Lyon

Programme (alléchant !), tarifs et inscriptions : http://www.orspere.fr/IMG/pdf/Programme_preliminaire_CFP_Lyon_2010_05072010.pdf


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Colloques et Congrès 2009/2010 
AUTOUR DU TRAUMATISME …

Colloque international organisé par le LPCP (Laboratoire de Psychologie Clinique et de Psychopathologie - Paris Descartes) et le CILA (Collège International de L’Adolescence)


Samedi 11septembre 2010
Institut de Psychologie
Université Paris Descartes
71 avenue Edouard Vaillant
92774 Boulogne Billancourt Cedex
Métro : Marcel Sembat (ligne 9)



Nous ouvrirons cette journée par le documentaire exceptionnel réalisé par Roshane Saidnattar : « L’important c’est de rester vivant » (2009 – prix du film d’Histoire) sur le génocide cambodgien, perpétré par les Khmers rouges et revisité par trois générations de femmes. Nous proposons de réunir, dans un échange sur la question de ce génocide, cliniciens, psychanalystes, anthropologues, avocats et autres spécialistes de cette Histoire, afin de nous pencher sur les ressorts énigmatiques de la rencontre des victimes et de leurs bourreaux.
Nous poursuivrons notre journée « autour du traumatisme » en explorant les effets de ce dernier dans d’autres trajectoires de vie et de mort psychique, à partir d’exposés théoriques et cliniques, d’histoires de patients discutées et argumentées.
Nous souhaitons remettre ainsi au travail la problématique du trauma tant elle continue de soulever des questions psychanalytiques et sociétales dont l’actualité est sans cesse renouvelée par l’Histoire.


Programme et inscription ici
http://www.cila-adolescence.com/Programme_colloque/traumatisme_Depliant2010…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Colloques et Congrès 2009/2010 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 2 sur 2
Aller à la page: <  1, 2
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation