Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 2 sur 2
Aller à la page: <  1, 2
[PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ?
Auteur Message
Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
Quand j'étais au collège il y avait un jeu qui s'appelait la pyramide c'est à dire pleins de personnes qui s'empilaient sur un souffre - douleur ...
Pour les nouvelles pratiques dur à dire car les profs sont pas forcément d'accord et puis on a toujours tendance à dire c'était mieux avant , toutefois certains disent qu'en 10 ans les élèves ont sensiblement changé ils sont plus inattentifs , indisciplinés etc . Comme je suis pas prof je ne puis me prononcé plus en avant sur le sujet ...
Sinon ils faut bien reconnaitre que dans les quartiers défavorisés il y a plus d'insécurité qu'ailleurs et que certains jeunes de ces quartiers sont des délinquants qui pourrissent la vie des autres ...


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
ben c'est pas étonnant en même temps qu'on se retrouve avec des jeunes dont l'attention est dispersée, c'est un peu l'ambiance générale quand même dasn laquelle ils grandissent : zapping, jeux vidéo, bruit, informations diverses et variées, ils sont bombardés,
constamment stimulés, ont moins la possibilité de s'ennuyer et de trouver leurs propres occupations de jeu.

ça fait des enfants plus stimulés et souvent du coup plus "intelligents", mais pas forcément plus mûrs du tout pour faire face à c qu'on leur demande.

quand au quartiers défavorisés, ben si on s'occupait correctement de ces gosses et qu'on ne les stigmatisait pas ainsi, ils ne pourrirraient rien pour personne.
un enfant le sent quand on ne veut pas de lui.

Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
Psychonaute, je ne suis pas certaine qu'un gamin de banlieue qui fait n'importe quoi nous pourrisse plus la vie qu'un Madof des beaux quartiers.
Enfin c'est mon avis.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
Tout à fait d'accord . Mais là tu prends un exemple extrême . Perso , chaque fois que j'ai eu une embrouille dans ma vie c'était comme par hasard avec des jeunes de cité et pour ceux (une minorité) qui disent "nique ta mère" toute les deux minutes j'avoue ne pas avoir une sympathie extrême . Je respecte ceux qui étudient , qui font des efforts pour sortir de leur condition pas les petits délinquants qui rendent la vie impossible à leurs profs , qui piquent dans les sacs des vieilles etc .
C'est pas parce que tu vis dans un quartier défavorisé qu'on doit tout t'excuser ...


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
Manamana a écrit:

ça fait des enfants plus stimulés et souvent du coup plus "intelligents"

Ah non, non, non, c'est une idée reçue bien en vogue qu'il faut absolument dénoncer auprès des parents qui sur-stimulent les gamins dès le berceau ! C'est exactement le contraire qui se passe. Pour se développer harmonieusement et au mieux des capacités individuelles, l'intelligence nécessite qu'une place soit faite aux temps de repos, de rêverie, à l'assimilation... Un cerveau constamment sollicité (et souvent de façon incohérente) souffre !


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
Traviata ce que tu dis me fait penser aussi aux ados et à ce que dit Ladame sur l'importance de la capacité de rêverie à l'adolescence et du fait que rêvasser à souvent mauvaise presse auprès des adultes dans notre société qui est dans le "faire" ... J'en parlerais dans mon texte sur lui sur le forum .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
oui c'est pour ça que j'avais mis "intelligent" entre guillemets  content
mais ils sont + dans la communication, tournés vers l'extérieur, non ?  anxieux du coup

Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
Je ne vois pas ce qui te fait dire ça

La montée de l'individualisme, reconnue par tout le monde je crois, ne favorise pas une ouverture sur l'extérieur, et la baisse des performances relatives à la langue, difficile à dénier, ne favorise pas une bonne communication non plus...

Ensuite, c'est évidemment du cas par cas ! Et sans doute une question de culture, etc. J'ai grandi dans un milieu où la porte n'était jamais fermée, où les voisins entraient et sortaient toute la journée, et c'était parfaitement normal. On y parlait politique à longueur de journée accessoirement et j'ai l'impression, sûrement réaliste, d'avoir appris à lire dans le journal  Je ne sais pas si ça favorise ou non la communication ou l'ouverture sur l'extérieur, mais c'est certainement une expérience très différente de celle de quelqu'un qui a vécu dans une famille plutôt refermée sur elle-même. Bref, on a toujours trouvé de tout, à toutes les époques, mais je ne crois pas du tout qu'on aille dans le sens d'un "progrès" à ce niveau-là...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
ben le truc c'est que je parle pas de progrès au sens aller vers un mieux, mais d'exigences accrues envers les tous jeunes enfants par rapport à ce qu'on leur demande d'adaptation à une discipline, on leur demande d'être rapide quand même, et en même temps ils sont bombardés d'informations, surexcités. 

Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
Ben, je trouve que les exigences étaient plus importantes dans un monde où il n'y avait pas d'aides sociales, où il fallait se débrouiller pour survivre quand on n'était pas d'un milieu favorisé, etc... Enfin bref, c'est toute cette discussion qui me paraît un peu surréaliste j'avoue.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
On pouvait etre enfermé dans un milieu, meme dans un milieu ou la communauté prédomine sur l'individu. (sans qu'il soit nié)

Du coté de mon père, les parents étaient paysans. Ils ont arreté l'école très tot. Et sont restés enfermés dans un mileu, ou il n'y avait pas de mixité sociale. Chacun sa place. Ma grand mère vantait les qualités de ses parents qui entretenaient le jardin du chatelain, en plus de terres louaient. EN attendant, ils n'avaient pas trop d'avis sur le monde exterieur.
Par contre ils avaient une très belle écriture, et étaient forts en calcule mentale.

La seule ouverture que mon grand père et ma grand mère ont eu pour un monde exterieur, mon grand père ct la guerre, puisqu'il a été prisonnier en Allemagne, et a appris un peu l'allemand et a pu pour la première fois de sa vie, etre employé dans une activité qu'il a toujours aimé. Et ma grand mère, ct avoir séjourné quelques fois chez une cousine bretonne sur Paris, dont le mari était employé de bureau. (grande réussite familiale que la cousine bretonne a épousé un breton vivant à Paris employé de bureau dans une banque).
Et qu'elle a pu fréquenter une famille de boutiquier parisienne.

sinon autre réussite de son époque, son cousin qui était vacher, comme il était intelligent, il a vécu chez un oncle qui lui a financé ses études, pour devenir jésuite.

Comme quoi je ne sais pas si les gens étaient plus exigeants, ça change pas trop du fils qui devient ingénieur.

A une chose près, mes grands parents n'ont jamais lu de la littérature, leurs petits enfants ont tous lu au moins un livre, parcequ'ils ont tous au moins le niveau BAC.

Pour le vocabulaire, ça ils sont champions pour les outils agricoles, pour le vocabulaire agricole, pour la culture dans le premier sens. C'est à dire que pomme de terre, ils ont plein de vocabulaire et connaissent toutes les sortes de pomme de terre, ainsi que la maturation.

ça me fait penser en Indonésie... Ou un vieux m'a dit une constatation, les jeunes ne veulent plus avoir les pieds dans une rizière. loooooool
Je crois que mon père aussi était content de ne plus ramasser des pommes de terre.


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Répondre en citant
Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 
oh .. Cela a été un sujet très intéressant ..
ainsi nous avons besoin pour modeler les enfants est de nos jours de sorte qu'ils seront encore être intelligente et non pas laissée derrière ..
mais comme je observer les enfants sont maintenant des jours .. très intelligent Pas étonnant qu'il se trouve dans la génération et les nouvelles choses qui sont inventés ..

mais nous avons besoin de les guider afin qu'ils sachent toujours les valeurs et les caractéristiques de qualité comme une personne bien ..


Edité par Séverine : j'ai supprimé le lien publicitaire. Et je te conseille de changer de traducteur, celui-ci est pourri...

Message [PRESSE] Qui sont vraiment les Jeunes ? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 2 sur 2
Aller à la page: <  1, 2
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation