Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 6 sur 7
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Ce que vous lisez, avez lu, lirez !
Auteur Message
Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
Bossa Nova a écrit:

"Entre les étoiles et les humains se tisse une relation secrète, comme dans un monde à part. Une réalité sereine à la frange de l'imaginaire. Un monde lointain, inatteignable mais sur lequel on peut compter. Derrière le bleu du ciel diurne, derrière les nuages opaques, il est toujours là. Les retrouvailles du soir sont sûres. Elles desserrent, l'espace d'un moment, l'étau des angoisses."

Hubert Reeves, "L'espace prend la forme de mon regard".
Waouh . Très beau .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
Bonjour à tous,

Je suis nouvelle sur le forum (non psychologue) et je vous remercie de tout ces bons livres que vous conseillez, ça donne envie de faire le plein pour cet été!
J'en ai lu quelques uns d'entre eux notamment Asimov.
Je voulais savoir ce que vous pensiez du fameux dernier Onfray? Je sais que c'est un sujet épineux pour beaucoup mais ça m'intéresserait d'avoir l'opinion des "pro" ou autre sur le livre.
J'ai ma propre idée mais je ne l'ai pas encore lu.
Voilà je vous souhaite une très bonne journée à tous et de bonnes vacances pour ceux qui sont en plein dedans!
content

Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
Bonjour Delhia,

Je n'ai pas lu le dernier Onfray, je ne le lirai pas. D'après ce que j'en entend parler, c'est un ènième livre de la cause anti-psychanalytique bien à la mode.

Dans le même genre, fut une époque je m'étais laissée tenter par le livre Noir. Relativement intéressant, j'aime bien les débats contradictoires. Jusqu'à ce que j'avance dans le livre et que j'ai l'impression d'avoir investi dans un tract publicitaire dont l'objectif était de démonter d'un côté... pour mieux vendre sa soupe de l'autre côté.
Si c'est pour investir dans un nouveau foutage de gu...le, non merci.

J'ai plein de livres passionnants sur le grill , alors même en accès libre à la bibliothèque, le dernier Onfray ne m'intéresse pas.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
Trop émue par le film "Séraphine" alors j'ai voulu prolonger l'émotion, je lis ça et ça me plait  bien ! sourire
Séraphine - La Vie rêvée de Séraphine de Senlis -Elle porte un prénom d'ange, chantant, ardent. Pourtant le destin qui attend Séraphine Louis, née dans une famille pauvre de l'Oise à l'automne 1864, est des plus terre à terre. Orpheline, Séraphine entame une vie de domestique, comme celle de Félicie, l'héroïne d'Un coeur simple de Flaubert. De cette terne réalité, il s'agit de s'évader. Séraphine communie avec la nature, Séraphine rêve, Séraphine prie. Et un jour, cédant à un ordre impérieux de la Vierge, Séraphine peint. L'exaltée de Senlis est moquée pour ses toiles chatoyantes où les arbres, les fruits et les fleurs deviennent sensuels ou inquiétants. Mais le jour où un collectionneur parisien, Wilhelm Uhde, découvreur de Picasso, de Braque et du Douanier Rousseau, croise la route de la talentueuse femme de ménage, il l'infléchit singulièrement...
Françoise Cloarec nous conte l'incroyable histoire vraie de Séraphine de Senlis, artiste glissant doucement de la misère à la gloire, de l'originalité à la folie. 



_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
...



Dernière édition par manu__ le Mer 6 Mar 2013 - 01:09; édité 2 fois
Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
manu__ a écrit:


En fait j'écrivais ceci pour prendre de tes nouvelles ! 

(non tu ne t'échapperas pas de questions psy comme ça ! )

Laughing
je ne suis pas loin Manu, je te lis, je t'écoute, je vous lis, je vous écoute..
toujours avec beaucoup d'intérêt sourire
sinon je vais bien, viens de passer le contrôle technique et tout est ok
bisous du soir

(ps : le film "Séraphine" n'est pas une adaptation du livre de Françoise Cloarec (qui est peintre et psychologue) ce sont plutôt deux regards différents, qui se rejoignent assez d'ailleurs au final, sur cette artiste. J'ai préféré le film, juste pour me laisser porter par la poésie du personnage, un peu en contemplatrice de son univers si particulier, parce qu'au fond il n'est pas nécessaire de la comprendre pour sentir le beau qui l'entoure...
Je ne connais pas le film Brokeback Mountain, je vais googoliser pour en savoir plus  sourire
 


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
...



Dernière édition par manu__ le Mer 6 Mar 2013 - 01:09; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
Bonjour tout le monde, coucou Manu,
Le contrôle technique c'était le mien, pas celui de mon auto hein !
Par contre quand tu dis "quelques réparations à effectuer" tu parles bien de ton auto ? ou c'est aussi du second degré ? 


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
...



Dernière édition par manu__ le Mer 6 Mar 2013 - 01:09; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
Voilà un auteur que je vais lire ! Vous invite à l'entendre raconter son dernier livre sur RFI, ça fait vraiment envie  sourire :

http://www.rfi.fr/emission/culture-vive

dans la partie 2. de l'émission Culture Vive sur Rfi.



Le livre :

Le Candidat

de Frédéric Valabrègue
éditions P.O.L


 
Citation:
Le candidat est un roman d’aventures et d’images relatant le voyage d’un jeune burkinabé, Abdou, désirant traverser le désert et connaître l’Europe. Le livre fait le récit des ruses, opportunités et subterfuges inventés par ce jeune homme à la joie de vivre intacte pour accomplir une ambition dont il n’a pas les moyens.



Il est d’une violence insupportable que l’Occident puisse intimer à la jeunesse de tout un continent, l’Afrique, l’ordre de rester chez elle. Mais ni la dénonciation d’une telle situation ni même la chronique de ces « camions de la mort » qui remontent du Niger à la Libye ne viennent au premier plan. La situation actuelle du migrant apparaît en filigrane et surtout pas du point de vue du reportage. 


Le livre se centre sur les modalités du passage et met en valeur la fragilité de l’entreprise. Comment passer d’un lieu à un autre comme on passe d’un mot ou d’une idée à l’autre, le voyage étant l’espace de la transition et de la métamorphose. Ainsi, ce sont les glissements de sens qui créent les circonstances et rendent la progression possible. L’enchaînement des péripéties n’est pas conduit par une logique réaliste mais par des suites de déclics subjectifs occasionnés par la langue et la mémoire.



Abdou, faux candide d’une bonne volonté imperturbable, est un bricoleur qui peut ficeler deux niveaux de réalité n’ayant rien à voir ensemble et les faire tenir. Il fait feu de tout bois et saute sur toutes les occasions avec un instinct de survie d’une ténacité sans faille. Il est l’optimiste total parce qu’il part de rien. Lire la suite


Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
fracat a écrit:

Trop émue par le film "Séraphine" alors j'ai voulu prolonger l'émotion, je lis ça et ça me plait  bien ! sourire
Séraphine - La Vie rêvée de Séraphine de Senlis -Elle porte un prénom d'ange, chantant, ardent. Pourtant le destin qui attend Séraphine Louis, née dans une famille pauvre de l'Oise à l'automne 1864, est des plus terre à terre. Orpheline, Séraphine entame une vie de domestique, comme celle de Félicie, l'héroïne d'Un coeur simple de Flaubert. De cette terne réalité, il s'agit de s'évader. Séraphine communie avec la nature, Séraphine rêve, Séraphine prie. Et un jour, cédant à un ordre impérieux de la Vierge, Séraphine peint. L'exaltée de Senlis est moquée pour ses toiles chatoyantes où les arbres, les fruits et les fleurs deviennent sensuels ou inquiétants. Mais le jour où un collectionneur parisien, Wilhelm Uhde, découvreur de Picasso, de Braque et du Douanier Rousseau, croise la route de la talentueuse femme de ménage, il l'infléchit singulièrement...
Françoise Cloarec nous conte l'incroyable histoire vraie de Séraphine de Senlis, artiste glissant doucement de la misère à la gloire, de l'originalité à la folie.



Ca donne envie de le lire ! Je suis particulièrement tentée. Merci

Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
...



Dernière édition par manu__ le Mer 6 Mar 2013 - 01:10; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
Ouep pour les bouquins je comprends mais je pense pas que les trucs numériques aident,
car si je lis beaucoup sur internet c'est que je sais que je peux aller voir d'autres trucs en même temps
vu que mon attention se disperse, donc ça permet de suivre le rythme des questions qui émergent, des envies
qui émergent. Il y a quelque chose de monolithique dans les livres, on est là et pas ailleurs, et il faut se laisser
happer par le récit.
Je crois que les trucs numériques c'est pareil au sens où que ce soit un support papier ou numérique, on est toujours
dans ce truc unique avec une continuité qui est sur la page suivante, obligatoirement.
Bref mais j'ai recommencé à lire quand même et là dernièrement j'ai lu "La petite fille au tambour" de John le Carré.
Bon je l'ai lu en... ben commencé avant noël, fini il y a une ou deux semaine. Donc c'est assez rapide pour moi ces dernières années. Génial au passage ce bouquin ! (toi qui aimes les films d'espionnage et politique, ça devrait te plaire d'ailleurs, puis c'est haletant!)

Sinon perso à une époque, pour me remettre à lire, je me suis plongée dans des recueils de nouvelles.
Genre Bradbury, par ex, si tu aimes la SF, ou Asimov en a plein aussi...

Hypérion j'avais commencé mais j'avais pas accroché à l'époque, car je sortais de la saga "Malaussène" de Daniel Pennac
(que je recommande chaudement, c'est génial, le plus abouti d'après moi étant "Au bonheur des ogres")
Comme j'étais complètement plongée dans les personnages des bouquins de Pennac et l'ambiance de ses bouquins, j'ai pas pu comme ça passer dans le monde de Dan Simmons. Mais j'envisage de le lire un jour...

Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
Plus jeune, j'ai adoré Bradbury, il ne de devait me manquer qu'un ou deux de ses livres publiés en Français la dernière fois que j'en avais fait le compte. Par contre, ce n'était pas possible pour Asimov, il en a écrit trop. Mais j'ai bien aimé ceux que j'ai lu, bien que ce ne soit inégale, par exemple les derniers de Fondation...


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Répondre en citant
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 
...



Dernière édition par manu__ le Mer 6 Mar 2013 - 01:10; édité 1 fois
Message Ce que vous lisez, avez lu, lirez ! 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 6 sur 7
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation