Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 4
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
femmes
Auteur Message
Répondre en citant
Message femmes 
vous sentez vous marginalisé parceque vous etes femmes sur certaines questions ?

Pour ma part, avec l'analyse, ma mémoire familiale, je sais que je suis un pure ovni, et c'est compliqué pour moi, mais j'ai le sentiment que le je n'existe pas tans que ça... il y a toujours un rapport sexué au je...
y compris dans les apriori...

alors ? vos impressions ? (bien sur homme comme femme)


_________________
Si il faut etre acteur de sa vie, je veux bien faire de celle ci, un spectacle ou chacun prendrait le masque qui lui convient.
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message femmes 
mon père a eu que des filles, hahahahah, il a bien fallu qu'il s'y fasse : enfin je sais pas, mais nous les femmes, pleins de charme... on est acceptées comme les hommes!

mais à vrai dire, pour faire plaisir à papa qui voulait un garçon, quand j'étais petite, je faisais tout comme un garçon, sauf pipi !!!


voilà, moi c'est fait...


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message femmes 
je dirais pas que je me sens marginalisée en tant que femme
enfin si sur certains points si je comprends bien le sens de ta question
mais c'est sur un plan culturel, qui n'est pas tant familial que cela
bien que j'ai découvert sur le tard tout de même que mes soeurs suivent un certain modèle de femme
donc le modèle c'est ma grand mère paternelle,
mais c'est un peu comme si j'avais pas bien compris le truc lol
comme si j'avais pas vu
ma différence de sexe bon ça je l'ai assimilé tôt comme un fait biologique
ça m'intéressait pas les jeux de baisser sa culottes entre garçons et filles de maternelle
je voyais pas ce qui les fascinait
donc en tant que femme aujourd'hui, je dirais que ce qui me marginalise est tout à fait culturel
et ensuite dû à mes soucis psy
je ne sais pas cuisiner, je n'ai pas d'envie de fonder une famille, pas d'envie de rivaliser avec des copines sur le mariage parfait ce genre de choses, pas la sensation qu'il me faille absolument trouver un homme
et bon c'est vrai qu'avec un certain nombre de femmes, des groupes de femmes plus que les individus ou alors face à leur culture de groupe disons, là je me sens à la marge, sur les préoccupations, le discours essentiellement, il me faut faire des efforts d'adaptation et même faire "semblant" d'être du même avis, ou enfin je sais pas trop, m'adapter à leur type de communication
donc il y a quand même dissimulation d'une certaine différence par rapport à elles
enfin c'est une question pour moi de me mettre sur la même fréquence comme avec la plupart des groupes, sans me nier tout à fait mais esentiellement pour démontrer que je reçois leur préoccupations comme authentiques et pas "ovniesque" justement, parce que si je me pose en faux à chaque fois que ce discours de femme française baby boomeuse active revient sur le devant de la scène, bon si je m'inscris en contre, je considère que c'est un rejet de la personne et de ses besoins.
Parce que qui suis-je pour nier le droit de ces autres femmes de s'inscrire dans quelque chose
et même si c'est parfois chez elles du conformisme, si elles ont besoin de conformisme et trouvent dans certaines de ces valeurs quelque chose qui s'acccorde à leur être et leurs besoins, pourquoi j'irais bousculer tout cela

Après, c'est sûr que quand on a à faire à un certain conformisme, et qu'on ne souhaite pas le bousculer par respect, le problème c'est que les gens prennent pas forcément les même gants avec vous

Répondre en citant
Message femmes 
Moi en tant qu'homme je trouve que beaucoup de mecs de ma génération sont un peu perdus face aux femmes Rolling Eyes ...
Ils croient que pour rendre heureux une femme il faut être à l'écoute , gentil et romantique alors que je crois que c'est plus compliqué que ça .
C'est ce qu'on leur a dit dans les magazines et les films d'amour hollywoodiens où le gentil garçon timide et sensible finit avec la belle du film ...
J' essaye de développer ma virilité avec ma psy , du moins de plus l'exprimer sans me transformer non plus en affreux macho .
Voilà mon sentiment d'homme sur ma condition d'homme qui est aussi difficile sur certains points , même si j'ai conscience qu'il y a beaucoup d'efforts à faire sur la condition féminine au niveau des salaires par exemple parfois plus bas que les hommes au même poste ...
J'aime bien ton anti conformisme Manamana ...


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message femmes 
Marginalisée non, même s'il reste des inégalités. Dans le salaire, dans les tâches ménagères, dans les rôles qu'on nous attribue que ce soit de faire des enfants ou d'être belle-et-tais-toi, toutes ces choses qui nous rappellent régulièrement que nos droits ne sont pas tout à fait les mêmes que les hommes.

Moi c'est plus avec l'image de la femme que j'ai longtemps eu du mal à m'identifier.
Ma mère est une femme qu'on pourrait qualifier de soumise à l'autorité des hommes, et c'est dans cette image de femme qui devrait être soumise parce qu'incapable et incomplète que je ne me retrouve pas et que je ne veux surtout pas me retrouver.
Après, quand je me suis apercu que je pouvais fonctionner autrement mais être aussi une femme, ça ne m'a plus vraiment posé de problème. Enfin c'est un apprentissage qui continue.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message femmes 
Pas marginalisée non plus (mais je ne suis pas sûre de bien comprendre ce que tu entends par "marginalisée").

Sinon, je suis évidemment d'accord concernant le combat pour l'égalité des droits.

Et je ne crois pas que le stéréotype féminin (l'homme, la maison, les enfants et la mise en pli) corresponde à une quelconque réalité, dans la mesure où il existe certainement des femmes comme ça (même si, personnellement, je ne crois pas en avoir jamais rencontré), mais où il existe aussi, et en plus grand nombre je crois, des femmes ayant des opinions, des idées, des projets, des positions morales, etc., au moins aussi variés que ce qui anime les hommes.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message femmes 
bah disons que les seules femmes que je rencontre qui ont cette position de nouveau conformisme (je dis nouveau parce que la mise en pli en effet c'est plus trop d'actualité, le conformisme aujourd'hui s'exprime plutôt et comme toujours d'ailleurs dans une tentative d'équation à une image véhiculée dans une société précise, un contexte, une époque, et avec des racines dans le passé et vis-à-vis du groupe que l'on choisit ou dans lequel on est de fait intégré au sein de cette société) semblent attacher beaucoup d'importance à toutes véhiculer les mêmes signaux, valeurs etc.
Mais pour oi ce n'est pas un phénomène féminin, c'est un phénomène humain. Sauf que dans chaque groupe humain, il y a également cette subdivision en groupe d'appartenance au sexe féminin.

Quelle est exactement l'image de LA femme en ce début de XXIe siècle ? Il y en a plusieurs rien que dans notre société. J'ai plutôt fréquenté des bourgeoises, "bobos" et d'autres classique. Donc les baby-boomeuses actives anciennes célibattantes qui portent leurs enfants dans un tissus à l'africaine et donnent le sein jusqu'à 3 ans en déifiant la leche-ligue, pronant ensuite la stimulation intellectuelle précoce des enfants, bon, me dites pas que c'est pas UN conformisme.

Et que par rappot à un groupe de femmes aussi rigidement codifié, il est facile de se sentir marginalisée.

Répondre en citant
Message femmes 
Manamana a écrit:


Donc les baby-boomeuses actives anciennes célibattantes qui portent leurs enfants dans un tissus à l'africaine et donnent le sein jusqu'à 3 ans en déifiant la leche-ligue, pronant ensuite la stimulation intellectuelle précoce des enfants, bon, me dites pas que c'est pas UN conformisme.



Mort de Rire

Ben, je ne les vois pas (enfin, j'ai vu dans la rue des gens avec des porte-bébés africains Mr. Green ), car elles n'appartiennent pas à mon milieu d'origine ni à ceux que je fréquente actuellement, et elles ne doivent pas consulter de psy mais s'en remettre à leur naturopathe

Oui, tout dépend du milieu que l'on fréquente, donc il n'y a pas 1 conformisme mais sans doute quelques bons milliers et autant de positions féminines... C'est ce que j'avais en tête.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message femmes 
Citation:
elles ne doivent pas consulter de psy mais s'en remettre à leur naturopathe



Laughing oui je l'avais omis ça ! Et d'ailleurs j'oubliais bien sûr qu'elles lavent les fesses de bébé avec des produits bio, les même que pour leur visage sans maquillage ou alors naturel, et ne souhaitent pas que leurs petits fréquentent les crèches de peur des microbes et des maladies - promenade au parc obligatoire bien sûr, mais toujours avec des lingettes en poche dès que bébé touche quelque chose !

un de ces rapport au sale et la purification pfiou ! content

Bon allé chui méchante, une de mes copines est comme ça et elle est très sympa. Et puis la maternité lui a aussi fait descendre un peu de cet idéal...



Dernière édition par Manamana le Ven 11 Sep 2009 - 20:30; édité 1 fois
Répondre en citant
Message femmes 
Moi je vois pas beaucoup d'hommes aujourd'hui qui n'attendent d'une femme qu'elle ne soit qu'un larbin à la maison en Suisse , je parle d'homme suisses pas d'autres cultures où ça peut être différent . Par contre on retrouve des choses très machistes dans le porno par exemple où les femmes deviennent de plus en plus des objets rabaissés ... Or beaucoup de jeunes en regardent


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message femmes 
je sais pas si on peut dire que les porno deviennent "de plus en plus" machistes, mais bon c'est vrai que sur la planète érotisme, on voit moins d'Emmanuelles ok.

Dans le porno, c'est pas tant le jeu dominant dominé qui me gène, que certains transgressions, en rapport avec ma propre sensibilité bien sûr, et surtout l'absence de jouissance féminine. C'est, à mon sens, ce qui y transforme la femme en objet.
Bon, faut croire que les hommes adeptes de films porno aiment voir les hommes éjaculer

Non sinon je ne dirais pas que les hommes ici en France attendent d'une femme qu'elle soit leur larbin, en tout cas pas la majorité (enfin j'espère, lol, mais il me semble pas). Mais classiquement les rôles sont quand même répartis lorsque le couple est fondé, en fonction des modèles anciens.

Dans le travail c'est effectivement toujours problématique, puis il y a des domaines où les préjugés persistent... tiens je sais pas si vous aviet vu cette émission débile sur M6 je crois, sur la différence entre homme et femme, où des neurologues venaient prouver que, par exemple, les femmes n'étaient pas douées pour l'orientation (franchment, j'ai plein d'exemples féminins qui prouvent le contraire), ou que les hommes ne sont pas multitâches contrairement aux femmes (je ne suis pas du tout du tout du tout multitache Laughing ). C'est vraiment... mon dieu... que dire... c'est toubibs qui présentent de telles généralisations à la population, et tout le monde qui rigole évidemment "hihihihi, oui mon petit mari est incapable de faire deux choses en même temps, il faut que je fasse tout" Confused

bref.

Répondre en citant
Message femmes 
C'est dans le travail que ça reste problématique mais en Europe la place de la femme a grandement changé par rapport à rien que les années 60 .
Oui c'est débile ce M6 mais apparemment ce type de trucs plaît aux gens ... Sad
Sinon pour le porno la jouissance de la femme est c'est vrai largement éludée et je dirai même que c'est tout à fait secondaire . C'est pas comme dans une sexualité avec un plaisir , désir vraiment partagé (dans l'idéal ) .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message femmes 
ben en fait ce que je veux dire c'est que cela rend le porno totalement rédhibitoire pour une femme en fait

le concours de qui fait pipi le plus loin, je crois que c'est pas trop le trip de la majorité des filles parce que tout simplement cela ne s'adresse pas vraiment à elles. Y'a un côté "je suis le plus gros étalon" qui s'adresse surtout à un fantasme de domination masculin, et l'aspect accés sans limite à un corps sans psychée (ce qui cependant est dans le fantasme de tous, femmes et hommes, sous différentes formes, prendre sans retour, ou donner sans retour - sadisme ou masochisme - mais quand même l'image de la femme là n'est pas très à même de stimuler une femme même avec des fantasmes maso)

enfin bref, voilà ce que j'en pense, ou plutôt cmment je m'explique que même si jai trouvé cela stimulant au premier abord (la nouveauté et un peu devoyeurisme lol), je 'en suis vite désintéressée. Il existe des productions de films porno pour femmes, soit en scandinavie ou en allemagne je sais plus, où justement ils essaient de s'adresser aux femmes en mettant en scène le désir et la jouissance féminine.

enfin en gros ce que je veux dire c'est que c'est une question de public cible.

Répondre en citant
Message femmes 
Manamana a écrit:

des neurologues venaient prouver que, par exemple, les femmes n'étaient pas douées pour l'orientation (franchment, j'ai plein d'exemples féminins qui prouvent le contraire), ou que les hommes ne sont pas multitâches contrairement aux femmes
Ils auraient un besoin urgent de formation continue ceux-là, la femme qui se sert du cerveau gauche et l'homme du cerveau droit, ça date de... longtemps !

Catherine Vidal (la neurobiologiste qui vient de co-publier "Nos enfants sous haute surveillance" avec Sylviane Giampino) a beaucoup travaillé cette question :
- Cerveau, sexe et pouvoir, 2005, chez Belin : http://www.amazon.fr/Cerveau-Sexe-Pouvoir-Catherine-Vidal/dp/2701138582
- Conférence "Cerveau, sexe et idéologie" : http://www.ens-lyon.fr/asso/groupe-seminaires/seminaires/voirsem.php?id=cvi…

Elle était passée aux "Matins" de France Culture en août : http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions_ete/quartiers…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message femmes 
oui je l'ai entendue, j'ai gardé le podcast justement pour ce qu'elle en dit (c'est mon grand trip les podcasts en ce moment) content

c'est surtout les chaînes télé qui choisissent les "experts" en fonction du message qu'ils souhaitent diffuser et le désir qu'ils supposent à leur public Confused j'ai travaillé un temps dans le rédactionnel pour une maison de prod qui travaillait entre autres pour TF1, ben je vous jure, ce qui est dit en réunion sur la ménagère de moins de 50 ans.... ça explique pour beaucoup la m... qu'ils diffusent.

Message femmes 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 4
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation