Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Se libérer de l'alcool
Auteur Message
Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
Une émission spéciale de 2 heures, animée par Alice Lucet, mardi 29 septembre à 20h35 sur France 2 :

Se libérer de l'alcool


"Chaque année, près de 45 000 personnes meurent des suites de l'alcool et environ cinq millions souffrent des troubles dus à une consommation excessive. Ceux qui veulent cesser de boire se sentent piégés et dépendants. Etre alcoolique aujourd'hui est reconnu comme une véritable maladie. Comment vaincre la dépendance? Cures de désintoxication, rechutes, médicaments: 80 % des malades alcooliques rechutent au cours de la première année. Il y a un an, un médecin français a guéri son propre alcoolisme grâce à un médicament connu pour une autre indication. Aujourd'hui, la recherche médicale avance, remettant en cause des années de certitudes sur le traitement de la maladie alcoolique. Autour d'Elise Lucet, des artistes, des célébrités, des anonymes et des médecins lèvent le voile sur ce combat contre la dépendance."

http://guidetv.france2.fr/jsp/prog/fiche.jspx?idProg=31721847


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
C'est ce soir


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
Pas mal à mon avis ! Bon, c'est de la télé, mais des points de vue variés et nuancés, l'insistance sur une prise en charge "à la carte", j'ai trouvé cette émission plutôt intelligente.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
Euhhhh...... j'ai vu les 10 premières minutes, puis j'ai reçu un coup de téléphone, et je crois que j'ai un peu loupé l'émission Embarassed
Mais enfin ça avait l'air bien, les 10 premières minutes
Il était d'ailleurs question d'un homme, ex-héroinomane et alcoolique.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
Bavarde ! Mr. Green


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
Voui Embarassed
Dommage, je n'ai pas l'impression qu'il y ai une rediffusion prévue.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
Pour les bavards comme ma collègue  et tous ceux qui ont raté l'émission, il est possible de la voir sur internet, ici : http://programmes.france2.fr/se-liberer-de-l-alcool/index.php?page=article&…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
Merci pour le lien Traviata
Je viens de regarder l'émission et j'ai trouvé cela très intéressant et j'ai beaucoup aimé le respect des personnes dans le ton de l'émission.
Par contre j'ai cru comprendre que l'on différenciait l'alcoolisme et l'alcoolisation sans toutefois bien saisir la frontière entre les deux.
 Mon conjoint vit chaque année des périodes d'alcoolisation à la date anniversaire d'évènements très traumatisants de son enfance, cela peut durer 2 à 3 mois (et je me suis assez retrouvée dans le témoignage de l'ex épouse d'une personne alcoolique  pour ce qui concerne "cette saison difficile") et puis quand la tension arrive au maximum à la maison il se reprend et tout rentre dans l'ordre.
Je pensais, nous pensions, qu'il s'agissait d'alcoolisme mais je n'en suis plus certaine, son problème avec l'alcool ressemble plus à un symptôme qu'à une maladie à part entière. Sans doute qu'une psychothérapie serait bien indiquée mais il n'est pas prêt, ni favorable à cela. Dernièrement il s'est rapproché du généraliste pour demander de l'aide et celui-ci lui a prescrit des antidépresseurs.
Sur un autre post je crois qu'il a été dit  (peut-être Ariane ?)que ce genre de problèmes n'était pas l'affaire du généraliste, moi je crois qu'il vaut mieux le suivi d'un généraliste  plutôt que de rester seul (seuls) avec cette souffrance.


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
Oui, on parle d'alcoolisation quand la consommation est ponctuelle et d'alcoolisme (ou plutôt de "syndrome de dépendance alcoolique") lorsqu'elle est continuelle.
Ce que tu décris pour ton mari est assez fréquent, de même que d'autres phénomènes (accès dépressifs, comportements dangereux, etc.), et, effectivement, tout le monde attend généralement ces "anniversaires" dans l'anxiété. C'est dommage que ton mari ne souhaite pas s'engager dans une thérapie car c'est souvent d'une grande aide, d'autant qu'il est conscient des événements qui sont à l'origine de ce malaise (parfois, les patients vivent ces passages récurrents, dont ils connaissent bien les dates, sans avoir aucun souvenir conscient de l'événement qui se rappelle ainsi à eux).
En tous cas, je comprends combien cela doit être difficile à vivre, non seulement pour lui mais pour toi.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
Oui c"est difficile à vivre pour lui et pour moi et ça été difficile à vivre pour nos enfants également...Il reste bloqué sur l'idée d'entamer une thérapie mais il a  malgré tout bien cheminé par rapport à tout cela. Il n' y a plus de déni (de part et d'autre car j'ai moi-même été dans le déni) et nous pouvons en parler ensemble et échanger nos ressentis, ça change beaucoup les choses.

Pour ce qui est de "l'évènement" il lui a fallu plus de 20 ans de vie commune avant de pouvoir me dire (ça m'a vraiment aidée de pouvoir comprendre ce qui se passait chaque automne) J'étais la première personne à qui il a pu en parler (il en a parlé à ses enfants depuis) et c'était le jour où notre fils a été hospitalisé en psychiatrie...c'est dire le bouleversement...et combien les liens qui nous unissent, nous,  nous et nos enfants influent sur l'évolution de chacun d'entre nous. J'ai aussi constaté que ma propre thérapie avait eu des effets bénéfiques par rapport au problème et aidait mon mari à avancer, comme par effet ricochets.
Alors j'ai bon espoir qu'un jour "ces anniversaires" disparaîtront, cela voudra dire que sa souffrance se sera apaisée. En attendant c'est comme si j'avais 2 maris, un que j'adore et qui est adorable, et puis cet autre que je trouve insupportable.
 Heureusement que l'automne ne dure pas trop longtemps...
 


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Se libérer de l'alcool 
bien, merci pour cette information très intéressante ..
C'est vraiment une grande aide à tous et à ceux qui éprouvent de la difficulté à faire face à l'alcoolisme ..

Il s'agit d'une prise de conscience totale à tout le monde sur la façon de surmonter et nous empêcher de l'alcoolisme ..

C'est vraiment une grande aide ..
merci encore ..







Edité par Séverine : suppression du lien publicitaire

Message Se libérer de l'alcool 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation