Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Apparence vestimentaire et séance chez le psy
Auteur Message
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Bonjour.

Il y a quelques jours, j'ai fait une petite constatation; à chaque fois que je vais chez le psy, et même si je suis toujours très soignée (maquillée, brushée, pomponnée) je m'habille comme un sac! à savoir que je passe le premier pantalon informe et un gros pull...cet été j'ai mis des robes longues, très moches, trop grandes.

Alors j'ai une question très bête: croyez-vous que la tenue vestimentaire joue un rôle dans la thérapie? le fait que je ne fasse aucun effort est-il un "acte manqué" (en même temps si je me pose la question c'est que peut-être la réponse est dedans Mr. Green )

Et vous, vous soignez votre apparence pour vos séances?

Je suis curieuse content ...


_________________
"Ne te hâte pas de juger, hâte toi de comprendre."
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Ah, c'est intéressant ce sujet !

J'ai un très bon souvenir du jour où, dans les débuts de mon analyse, je suis arrivée chez ma psy pour m'apercevoir que j'étais habillée exactement comme elle (même coupe de jupe, même tissu, même couleur, et même coupe de haut, même tissu, même couleur !) Mr. Green . La même semaine, je m'étais acheté en toute innocence la même plante que celle qui était à côté du divan, re- Mr. Green . Là, on est bien obligée de se dire qu'il y a quelque chose qui se passe !

Sinon, je suis toujours attentive à cette évolution chez les patients car c'est en effet très significatif de la façon dont ils se présentent et se placent, dans la relation bien sûr, mais aussi vis-à-vis d'eux-mêmes.

Ce qui est amusant dans ton témoignage, c'est que souvent les femmes disent qu'elles se pomponnent pour voir leur psy homme, lorsqu'un transfert plus ou moins amoureux s'est enclenché. Or toi, tu sembles vouloir au contraire gommer ta féminité, et c'est surement quelque chose d'intéressant à explorer.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Merci de ta réponse Traviata!

Tu as vu juste, ma féminité est au centre de ma thérapie justement...Je "n'ose pas" je ne me "permets pas" d'être femme...J'ai un gros travail à faire la dessus à ce sujet. Ce qui est bizare c'est que je suis toujours maquillée et bien coiffée.
 C'est plutôt avec le corps que "ça coince" justement.

A travailler en séance donc!!! Mr. Green


_________________
"Ne te hâte pas de juger, hâte toi de comprendre."
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Bonjour tous  sourire
C'est un sujet qui m'a déjà également questionné Tatiana.
Pour moi c'est le contraire, il est vrai que je soigne beaucoup mieux mon apparence en général depuis que j'ai eu un cancer, mais quand je vais chez ma psy je fais particulièrement attention et il arrive souvent que je pense quelques jours avant la consultation à quels vêtements je vais mettre. Je choisis toujours ceux où je me sens plus en valeur et je soigne le maquillage.

Je n'en ai jamais discuté avec elle, mais j' y ai déjà réfléchi. Il me semble que cela fonctionne pour moi comme un code entre nous deux comme si je lui disais : "voyez comme je vais bien, j'arrive maintenant à penser à moi, voyez comme je suis aussi une femme et pas seulement une mère".
Et je sais qu'elle fait attention à ces détails là, quand j'arrive devant elle son regard m'enveloppe comme si elle prenait une photo d'ensemble, puis ses yeux se portent sur mes mains pour vérifier si j'ai du vernis, sur ma coiffure etc...

C'est aussi un mode de communication je crois, comme ma gestuelle ou ma positon sur le fauteuil. Je suis consciente qu'elle observe tout cela. Dans les débuts j'essayais de contrôler, maintenant je me laisse aller aux gestes naturels sans y réfléchir parce que je lui fais confiance et que cela fait partie il me semble de "ses outils" pour m'aider.


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Lors de ma thérapie, je m'étais aperçu que plus j'allais mal et plus je prenais soin d'afficher l'inverse.
Vêtue comme tous les jours dans la période entre les 2 phases de dépression, quand j'ai repiqué dans la dépression il m'arrivait de préparer mes vêtements plusieurs jours à l'avance en fonction de ce qui me donnerait bonne mine, l'air gaie (je n'ai jamais autant porté des couleurs qu'en dépression !) d'ajouter un peu de maquillage par rapport à d'habitude... enfin tout l'inverse de ce que suis normalement, ce n'est pas mon habitude de penser à mes vêtements plusieurs jours à l'avance.
Par contre entre 2 séances, alors là c'était le laissez-aller... vêtue comme un sac, sans maquillage.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Il y a ce côté masquer/dévoiler (moi aussi, j'ai mis du temps à y aller en jean et échevelée, à ne pas être dans le contrôle), mais ça me fait aussi penser à autre chose, que je ne sais pas trop qualifier, en lien avec l'image de soi, l'estime de soi, etc.

Je dis ça parce cette discussion me rappelle un patient que j'ai connu en soins palliatifs, que je rencontrais 3 fois par semaine pour un entretien, et qui faisait l'effort de se lever, de s'habiller, alors que l'entretien avait lieu dans sa chambre, et qui disait aux infirmières qu'il se préparait pour sa "séance".
Tant qu'il a pu, il s'est présenté à moi en vêtements de ville, bien rasé, etc. J'avais l'impression que c'était une façon pour lui d'échapper à l'univers médical, aux soins subis et objectalisants, c'était une façon de redevenir sujet, de retrouver sa dignité d'être humain...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
ben pour moi c'est clair que je ne passe pas la porte de mon appartement sans m'être récurée et un peu habillée, au moins pour me sentir à l'aise - là ça redevient difficile parce que j'ai acheté des habits ces derniers mois et du coup je n'ai plus ma panoplie habituelle de sortie - j'ai + de choix et c'est compliqué en somme, d'autant + avec le changement de saison. Et c'est donc clair qu j'éviterais toujours yu moaximum de me présenter à mon psy comme je suis ici chez moi.
Il y a chez le psy pour moi aussi une notion d'essayer de montrer d'éventuelles sensations positives,d'évolution, en faisant l'effort de porter de la couleur. Pour ce qui est de se faire jolie, ce n'est pas tant de me faire jolie que de maintenir une constance d'image - enfin pour moi c'est + ne pas etre totalement fouilli et ridicule (les sourcils épilés, les cheveux au moins à peu près tenus ou brossés, ne pas sentir auvais, ne pas me sentir mal à l'aise dans mes vêtements, essayer de me mettre un peu en valeur pour ne pas ressembler à une ado en crise)

Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Merci à toutes pour vos réponses!

Je m'aperçois en vous lisant que finalement, rien n'est (ou n'était) innocent...

Séverine tu parles de la couleur, ça me fait penser que je suis très souvent en noir chez le psy (encore un acte manqué??? Mr. Green )

" ce n'est pas tant de me faire jolie que de maintenir une constance d'image " c'est aussi ce que je ressens, être constante, égale à moi même, en tout cas essayer d'en donner l'image...

Bon, je crois qu'il faut que j'y réfléchisse, que je m'interroge sur mon attitude...et que je sorte autre chose qu'un pantalon noir et un pull noir!


_________________
"Ne te hâte pas de juger, hâte toi de comprendre."
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Traviata a écrit:

Il y a ce côté masquer/dévoiler (moi aussi, j'ai mis du temps à y aller en jean et échevelée, à ne pas être dans le contrôle), mais ça me fait aussi penser à autre chose, que je ne sais pas trop qualifier, en lien avec l'image de soi, l'estime de soi, etc.

Je dis ça parce cette discussion me rappelle un patient que j'ai connu en soins palliatifs, que je rencontrais 3 fois par semaine pour un entretien, et qui faisait l'effort de se lever, de s'habiller, alors que l'entretien avait lieu dans sa chambre, et qui disait aux infirmières qu'il se préparait pour sa "séance".
Tant qu'il a pu, il s'est présenté à moi en vêtements de ville, bien rasé, etc. J'avais l'impression que c'était une façon pour lui d'échapper à l'univers médical, aux soins subis et objectalisants, c'était une façon de redevenir sujet, de retrouver sa dignité d'être humain...

Elle est très touchante l'histoire de ce Monsieur.
Le contexte était différent et de moindre mesure, mais cela me fait repenser à mon entêtement à rester dans le fauteuil dans la journée pendant mes hospitalisations, après avoir refait soigneusement mon lit le matin (ce qui ne servait à rien et amusait beaucoup les agents hospitaliers )mais il y avait effectivement une intention de rester sujet actif face à la maladie et de garder une certaine dignité.


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
moi aussi ej fais gaffe à ma tenue vestimentaire chez le thérapeuthe, mais le psy du centre : m'est égal :il me voit tous les jours.... pas en tête à tête, amis dans les couloirs


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Traviata a écrit:

Ah, c'est intéressant ce sujet !

J'ai un très bon souvenir du jour où, dans les débuts de mon analyse, je suis arrivée chez ma psy pour m'apercevoir que j'étais habillée exactement comme elle (même coupe de jupe, même tissu, même couleur, et même coupe de haut, même tissu, même couleur !) Mr. Green . La même semaine, je m'étais acheté en toute innocence la même plante que celle qui était à côté du divan, re- Mr. Green . Là, on est bien obligée de se dire qu'il y a quelque chose qui se passe !

Sinon, je suis toujours attentive à cette évolution chez les patients car c'est en effet très significatif de la façon dont ils se présentent et se placent, dans la relation bien sûr, mais aussi vis-à-vis d'eux-mêmes.

Ce qui est amusant dans ton témoignage, c'est que souvent les femmes disent qu'elles se pomponnent pour voir leur psy homme, lorsqu'un transfert plus ou moins amoureux s'est enclenché. Or toi, tu sembles vouloir au contraire gommer ta féminité, et c'est surement quelque chose d'intéressant à explorer.

Identification inconsciente pour ton anecdote Traviata ? Tout ça tu l'as fait complètement inconsciemment ?
Je m'habille de plus en plus "homme" depuis le début de ma thérapie surtout le week-end (costar , chaîne en or avec la croix et la en or , montre suisse bien voyante , pompe en cuir etc.) . J'ai remarqué que le regard des nanas est différent quand je m'habille "classe" .
Il m'est arrivé d'aller chez ma psy vêtu comme un sac , en jogging , mais c'est plus le cas depuis longtemps . Par contre elle , elle s'habille très neutre j'ai remarqué , pas de jupe , pas de robe ou très rarement .

Une fois au psychodrame j'étais arrivé avec une énorme veste en cuir toute gonflée et Ladame m'avait fait une interprétation sur ça , j'étais dans une période où je voulais me protéger du monde extérieur .
En tout cas les psys regardent le look des patients , Ladame cite au psychodrame le cas d'une jeune patiente qui s'habille mal avec les cheveux gras et qui ressemblent presque à une clocharde .
 



Dernière édition par psychonaute le Sam 15 Mai 2010 - 14:33; édité 1 fois

_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Complètement inconsciemment, c'est la "vue" qui m'a servi de déclic ! Mais la composante identificatoire apparaissait dans les rêves depuis un bon moment, donc ça a été un aboutissement.

psychonaute a écrit:

Je m'habille de plus en plus "homme" depuis le début de ma thérapie surtout le week-end (costar , chaîne en or avec la croix et la corse en or , montre suisse bien voyante , pompe en cuir etc.).
Tu vas pouvoir jouer dans un remake du Parrain Laughing
Je blague, mais on observe souvent cette évolution chez les patients, vers plus de féminité/masculinité selon le cas, qui est assez favorable quand elle est authentique et correspond à un processus de maturation.

Pour l'emmitouflage, c'est aussi patent chez beaucoup de mes patients et je suis contente quand je vois que ce besoin cède un peu.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
Oui Ladame m'avait pas loupé sur l'emmitouflage ... 



Dernière édition par psychonaute le Lun 29 Mar 2010 - 09:42; édité 1 fois

_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
moi aussi j'ai eu droit aux réflexions sur ce que vous appellez "emmitouflage"

"vous avez pas chaud???" "vous avez pas froid???" grrrrrr, non mais, de quoi je me mele !!!!



j'ai fais des progres contrainte et forcée à cause de la chaleur, mais maintenant : je suis une femme écharpée !!!!



ou colé montée!!!!


ou je porte le foulard girondin !!!


ou, je me prends une veste ;)


bref : chui bien enveloppée, n'est ce pas obélix???


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 
oui c'est marrant j'ai vu ça chez une de mes amies - j'ai toujours cette image en tête du jour où je l'ai revue après une longue période où on s'était pas vues suite à un conflit - elle avait les taits tiré, l'air colère, fermé, et triste et ses vêtements étaient tristes aussi et serrés, elle était comme engoncée, c'était terne et pas féminin. puis avec le temps elle est devenue bcp plus féminine, bcp plus femme aussi, elle est devenue très jolie content

Message Apparence vestimentaire et séance chez le psy 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation