Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent?
Auteur Message
Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
voilà j'explique mon histoire enfin surtout celle de ma mère en espérant pouvoir l'aidez.
mon père est un homme violent, ma mère est rester 25ans avec lui avant d'avoir le courage de le quitter, ça a été très dure et mon père a manipuler toute la famille de façon réussi puisque mes tantes, ma grand-mère, et mes grandes soeurs en ont beaucoup voulu à ma mère. pour tous cette violence n'a jamais existé alors qu'elle était très importante! pour être clair mon père lui a fait toutes les atrocités possibles, il l'a violée, l'a séquestrée, lui a cassé le nez, les dents, et à menacer qu'elle ne puisse plus jamais revoir ses enfants, de la tuer, tout ce qui est imaginable. nous sommes 6enfants et mes trois plus grandes soeurs ont tourné le dos à ma mère lorsqu'elle a quitter mon père, l'une a été dans un foyé puisqu'elle frappait aussi ma mère, l'autre était marié et avait eu son premier enfant à 17ans(son témoignage face à la justice a donc eu du poids alors que mon père l'a totalement tourné contre ma mère) et la plus grande était peut-être victime d'inceste par rapport à mon père(cependant elle ne l'a pas admis même si d'après les doutes de ma mère c'est tout à fait sûr). ainsi les trois plus grandes se sont alliés à mon père qui pourtant comme nous tous les a frappé étant petites et nous avons tous étés plus ou moins témoin de la violence qu'il avait envers ma mère. ma 4ème soeur, moi et mon jumeau nous sommes rester du côté de ma mère(surment que le fait que l'on soit jeune au moment du divorce à aider un peu à ce que l'on voit assez clair pas trop à travers la vision de mon père je ne sais pas trop, j'avais 6ans au moment du divoce)
ça a toujours étés très dure pour ma mère d'avoir perdu le lien avec ses filles ainées, et à chaque fois que nous allions voir notre père elle nous demandait des nouvelles et tout un tas de trucs, cela finissait toujours en crise de larmes, ma mère je pense a été très traumatisé pas tout ça (qui ne le serait pas!) mais elle ne nous a pas laissé beaucoup de liberté et s'accroche beaucoup à nous, elle a pourtant réussi a reprendre une vie et même elle a fait construire une maison dans les landes(loin de la loire ou habite notre père mais un très beau projet surtout), cependant elle a encore même après plus de 10ans des marques (elle béguaye mais légèrement maintenant, elle est un peu clostrophobe, a peur que nous(moi mon frère et ma soeur) l'abandonnent et elle n'a jamais refait sa vie et a une certaine légère peur des hommes, etc. mais cela était largement vivable s'il n'y avait pas eu autre chose...

mon frère a toujours été difficile et au fil du temps il a pris le rôle que mon père avait quitté..il est devenu violent, cela a commencer je pense vers nos 14Ans avant il y avait eu des bagarres entres moi et lui ou lui et ma soeur mais cela restait une histoire relativement normal de frère et soeur. A partir de nos 14ans il est devenu plu violent il mettait sans dessus dessous une pièce ou alors nous frappait violament ma soeur et moi. il a tellement été violent avec ma soeur une fois qu'elle a apellé ma mère et moi qui étions au courses en urgence, on avait alor appelé les voisins qui sont intervenus alors qu'il frappait ma soeur la tète sur le carrelage de toutes ses forces. ma mère a tout essayé le punir, lui expliqué, le mettre en garde, mais il a continué. et dans le climat familliale que se soit moi ou ma soeur on finissait toujours par lui pardonner et retournant dans ce cycle de la violence. seulement vers 15/16ans il a commencer à frapper ma mère et moi et ma soeur a venir tout le temps à son aide. au début c'était des bousculades, puis une gifle, ensuite des coups. à chaque fois la fuite permettait d'aller mieux et ma mère essayait en vain, (cela lui fesait bien moin peur que mon père puisqu'il n'est pas non plus très baraqué) mais elle en était venu a attendre le moment ou nous allions entrer en fac pour pouvoir respirer, l'amour maternelle prenait toujours le dessus et elle lui pardonnait même si à la fin il ne s'excusait même plus alors qu'elle le demandait, elle faisait attention à ce qu'elle disait pour ne pas le contrarié. finalement il a continué comme ça, je ne lui ait plus pardonné le moindre geste, il ma insulter des nombres de fois inombrable, une fois il m'a insulter de pute toute la journée et ma mère me disait de me taire pour éviter que ça dégénère, ça a été dure. il est devenu un étranger qui me gâchais la vie.un jour il a frappé ma mère alors qu'elle conduisait pour rentré de vacance nous nous sommes arrêter en catastrophe, etc et un jour, alors qu'il ne restait que quelques semaines avant qu'il aille à la fac il réclamait des papiers à toutes forces que ma mère ne pouvait pas lui donner, je ne vais pas raconter la journée en détaille mais ce jour là mon frère a appelé les flics parce que soit dit en ma mère ne voulait pas le laisser aller chez son père (hors c'est faux ma mère nous a pas cacher qu'il était violent mais nous laisser y allé parce que des experts du divorce lui avait dit que la relation du père était necessaire ce que je précise trouve totalement débile vu mon père!) bref le problème c'est que ce jour là il n'y avait rien du tout quand les flics sont venu parce que ma mère avait peur il ont dit qu'il ne pouvait rien faire (ce moment-là pas d'agression ni verbale ni corporel) ils sont donc reparti en nous disant qu'il fallait qu'on porte plainte pour que quoiqusoit se fasse,plus tard il a poussé violemment ma mère sur le lit et la coincée, il a fouillé la chambre et tout un tas de trucs en hurlant, (il avait eu fait pire) mais ce jour là ça a fait remonté des traumatismes de ma mère toute la nuit(sa c'était passé en soirée). je suis rester avec elle dans la chambre une fois qu'il soit parti avec ce qu'il voulait, toute la nuit elle a tremblé d'angoisse, dit qu'il fallait ouvrir la fenêtre pour s'enfuir en cas, demander s'il n'était pas derrière la porte etc, la voir comme sa sa m'a fait telement mal et peur... ça a durer plusieurs jours, nous sommes aller voir un médecin et nous avons poter plainte, mon frère était parti et avait dit qu'il ne reviendrait plus jamais, ce qui faisait du mal à ma mère aussi par rapport à mes grandes soeurs.
seulement , ma mère regrettait telement de ne plus jamais revoir son fils, elle avait perdu encore un de ces enfants, elle lui a demander des nouvelles par sms plusieurs fois et il a fini par venir pour son aniversaire(au début de ce mois ci) cela c'est à peut près bien passer, en fait il fesait comme rien ne s'était passé, mais à la fin il s'est énervé car maman lui a demandé quand est-ce qu'il revenait, il a dit qu'il ne savais pas et donc elle lui a demander de donner des nouvelles une fois par semaine...alors là il a insulter tout le monde et surtout moi, ma mère a commencer a avoir peur elle lui a dit de descendre de la voiture,( on allait à la gare et c'atait pas loin) il n'a pas voulu obéir et est descendu que une fois arrivé. je dis à ma mère qu'il faudrais qu'elle arrive a ne plus vouloir le voir mais je crois qu'elle ne voudra jamais accepter de perdre un enfant de plus. seulement j'essaye de lui faire comprendre (enfin selon moi) si c'était un membre extérieur jamis elle ne laisserai quelqu'un lui faire tout sa et revenir comme si de rien n'était, mais elle a trop peur de ne plus le revoir. elle espère que la plainte permettra qu'il ait des soins psychologique et que sa s'arrangera mais je pense que ça ne s'arrangera pas. Je lui ait dit de voir un psy mais elle ne veut pas car au divorce un psy ne la pas du tout compris et la enfoncé, elle ne fait plus confiance en la profession.
je fais cette démarche mais il faut savoir que depuis maintenant longtemps, j'ai pri le rôle de sa maman, c'est moi qui la console quand quelque chose ne vas pas, à qui elle peut tout raconter, qui l'accompagne si elle ne veut pas aller quelque part toute seule,si elle ne veut pas manger parce qu'elle est déprimer je lui conseil de manger un soupe ou un déjeuné. elle reste pourtant ma mère et s'occupe de moi mais niveau confidences ou problème c'est moi qui devient la maman. je n'ai pas beaucoup cette situation, aujourd'hui je suis en fac elle m'aacheter un forfait pour que je puisse l'appelé tout les jours mais c'est surtout pour qu'elle ne se sente pas abandonner et qu'elle puisse me parler de valentin.
comment trouver un psy adapté à cette situation?
comment la convaincre d'aller en voir un en douceur?
quelle atitude puis-je avoir pour l'aider?
que puis-je faire pour qu'elle comprene que je veux bien l'aider mais qu'elle me demande trop?(elle m'apelle tout les jours et elle est déprimé si je tente de lui dire quoiqusoit elle a peur que je l'abandonne)
merci si vous pouvez m'aidez
je suis désolé si ce n'est pas très clair mais raconter les problème de toute une vie c'est difficile
je voudrai pouvoir parler à un psy mais je suis mineur je ne veux pas passer par ma mère ni par un desision extérieure, en plus de cela  tout les weekend je rentre évidenment chez moi, ya t-il une possibilité?
est-ce que c'est des psy qui répondent?
je voudrai parler mais pas seulement je voudrai qu'on m'aide face à cette situation.


_________________
tyf
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
Bonjour Tyf,

Ca me semble également une bonne idée que tu puisses voir un psy. Mais pour pouvoir t'occuper de toi avant de vouloir t'occuper de ta mère. Pourquoi tu ne veux pas qu'elle soit au courant ?


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
Bienvenue tyf,

Tu peux prendre toi-même rendez-vous avec un psy (psychiatre ou psychologue) au CMP (centre médico-psychologique) de ton lieu de résidence. Tu peux obtenir les coordonnées auprès de l'infirmière scolaire par exemple, ou de n'importe quel médecin. Je trouve aussi qu'il serait important que tu puisses prendre soin de toi après une histoire qui semble particulièrement douloureuse.

Pour ta mère, si elle a déjà eu de mauvaises expériences avec un psy et si elle se sent méfiante, il sera sans doute difficile de la convaincre et de lui faire accepter une relation duelle. Dans ces cas-là, il me semble préférable de se tourner vers des associations qui œuvrent dans le cadre des violences familiales et proposent des prises en charge individuelles ou de groupe.
Les groupes (groupes de parole, etc.) me sembleraient utiles dans ce cas - ils sont dirigés par des psys (psychiatres et/ou psychologues) mais permettent aussi aux personnes de partager leur vécu, leurs hésitations, les solutions qu'elles ont trouvé, etc. Il serait peut-être plus acceptable pour ta mère d'échanger avec d'autres femmes ayant traversé des difficultés semblables et de recevoir leurs expériences et leurs conseils, dans un cadre sécurisant.
En revanche, il faudrait savoir ce qui existe dans votre région et demander à ta mère de faire la démarche d'interroger à ce sujet son médecin généraliste par exemple. En tous cas, il me semble important de lui faire comprendre que tu es son fils et non son soignant, et qu'il est important pour toi qu'elle réussisse à distinguer ces deux rôles.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
Hello Tyf, si je trouve ton récit très clair, tu sembles d'ailleurs être un peu celle qui voit clair dans tout cela.

Je me dis que vu tes relations avec ta mère, tu peux peut être aussi lui expliquer que pour ton bien à toi, il faut qu'elle te décharge un peu de la resposabilité que tu ressens à son propos pour faire ta propre vie, et que pour cela il faut qu'elle voit - ben par exemple un groupe de parole comme le suggère Traviata -
Tu peux tourner les choses comme il te paraît plus adéquat pour ta mère - certes elle va craindre que tu ne l'abandonnes et ce sera peut être un moment très difficile mais tu sais bien toi que tu ne vas pas l'abandonner donc elle pourra aussi le voir et l'éprouver avec le temps...

Enfin voilà... ça fait vraiment bcp à porter pour toi...

Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
merci pour tout je vais essayer de me renseigner pour savoir si ce genre d'organisations existe dans le coin et lui en parler pour voir.
la dernière fois que j'ai essayer de lui faire aller voir un psy elle m'a dit que ce n'était pas la solution miracle que les psy ne faisait que écouter et ne donnait pas vraiment des conseil pour s'en sortir, et que il pouvais la jugé de maso!!(c'est un peu ce qui est arrivé au divorce c'est dingue de dire des chose pareil elle avait peur de partir ça lui faisait pas plaisir!!), d'après elle le psy ne donne pas son avis clairement sur la situation ni sur si tu vois clair là dedans(une contre expertise avait démenti mais un psy avait dit sa sans lui dévelopé son analyse et ainsi lui donner la possibilité de s'expliquer!) il faut aussi ajouter que trouver un psy est dure car elle est claustrophobe et à un moment elle avait voulu y allé mais un interphone la fait trop balisé pour même prendre contacte et le fait de trouver une psy femme dans le coin aussi.j'espère trouver, l'idée de l'association me semble pas mal.
comment aborder le sujet avec ma mère?
elle va un peu mieux mais mon frère revient fait mine de rien s'engueule avec tout le monde et "part pour toujours" pourtant il me semble qu'il va revenir et à chaque fois faire mal à ma mère, une association lui a conseiller de ne pas le laisser revenir, d'essayer d'avoir un lien seulement correspondant mais je pense qu'elle sera trop tenter de revoir son fils. comment lui faire comprendre que ce n'est pas une bonne idée? elle essaye sans arrêt de le "blanchir", en disant c'est à cause de papa, j'aurai pas du aborder tel sujet etc...
c'est vrai que c'est pas facile pour moi non plus tout ça, mais je peux voir un psy?c'est cher?comment sa se passe vu que je suis mineure?est-ce que si ma mère ne veut toujours pas consulté?il pourra m'aider à comprendre comment lui parler ou l'aider, lui faire comprendre?mon petit ami(depuis presque un an) me dit d'arrêter de m'impliqué autant il veux que je me détache de tout ça mais je ne vois pas comment le faire puisque ma mère a vraiment trop besoin de tout ça.suis je vraiment trop impliquée? ce n'est pas vraiment ma place de faire tout ça mais je n'ai pas vraiment le choix.. il dit que cela me fait surtout du mal alors que sans ma mère j'en serai sorti depuis longtemps et que ça m'éviterai beaucoup de pleurs(hé oui parfois c'est dure de voir sa mère comme ça! ôù quand je subissai mon frère) puis je vraiment m'écarter de tout ça? (biensûr ma mère ne sais pas que parfois ça me perturbe parce que sinon elle ne pourrai pas s'apuyer sur moi)
merci de vos conseil. bonne chance à vous pour tout.


_________________
tyf
Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
euh précision je sui en première année de fac je n'ai donc pas d'infirmière scolaire donc je ne peux pas me renseigner làbas..


_________________
tyf
Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
Tu peux interroger un médecin (généraliste...) ou un pharmacien de ton quartier d'habitation par exemple, en leur demandant les coordonnées du Centre médico-psychologique dont le quartier dépend (les consultations y sont gratuites). Tu peux aussi regarder dans un annuaire, mais ce n'est pas toujours facile à trouver quand il n'y a pas un CMP dans la ville même.

Si tu es étudiante, tu peux également consulter gratuitement un psychologue dans un BAPU (Bureau d'Aide Psychologique Universitaire). Comme tu es dans les Landes, je te mets les coordonnées de celui de Bordeaux - ils pourront te renseigner :
Domaine universitaire
Avenue Pey-Berland
33600 Pessac
Tél : 05 56 04 06 06
Ouvert de 9h à 16h45 du lundi au vendredi.

S'écarter complètement quand on a un parent qui va très mal, je ne crois pas que ce soit vraiment possible, mais on peut apprendre à vivre au mieux cette situation, à accepter de soutenir son parent sans sacrifier sa vie et sans mettre sa propre santé ou sa liberté en péril


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
ok d'accord j'irai voir ça tombe bien je suis en études à bordeaux et je suis logée au crous de talence donc je devré pouvoir y allé dans la semaine.
je suis d'accord je ne vais pas m'éloigné faut juste que je trouve quelque chose pour l'aider au mieux pour elle et pour moi.
comment ça se passe lorsque l'on est acceuilli? vous pensez qu'il seront sensibilisé?je pourrai arrêter sans problème si ça se passe mal? il ne vont pas obliger ma mère à voir un psy?(je ne veux pas elle se sentiré vraiment mal d'en être obligé)


_________________
tyf
Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
Non, on n'oblige personne à quoi que ce soit Tu seras reçue en entretien et si ça ne te convient pas tu pourras choisir d'arrêter sans aucun problème.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
je ne suis aller voir personne en fin de compte. je crois que j'ai eu peur d'aller voir ces psy, peur en fait d'être jugée dévoilé, tout ceci est tellement le secret de la famille, j'avais l'impression d'aller le trahir, je viens vous dire que quoiqu'il en soit ma mère va mieux, je crois qu'elle est en partie remise, je ne m'y attendait pas mais il semble qu'au moins en surface ça aille mieux, même si mon frère lui manque énormément même après tout ce qu'il a fait! mais je comprends un peu je suis toujours là pour elle et je l'ai pousser à sortir voir des gens et nous sommes sortie quelques fois en ville ensemble,maintenant elle va à un club de sofrologie et je pense que ça lui fait du bien. Elle a l'air d'aller bien mieux, je pense que je ne lui avait pas laisser assez de temps. j'essaye de trouver les mots justes quand elle se posent des questions, mais cela arrive beaucoup moins souvent. je vous remercie de m'avoir apporté votre aide, juste le fait de raconter tout ça et de chercher des solutions avec vous tout en gardant l'annonymat, ça m'a vraiment beaucoup aider. bon courage pour la suite.


_________________
tyf
Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
Merci de venir nous donner des nouvelles tyf ! Tant mieux si cela semble aller mieux pour ta mère et si elle a trouvé un groupe qui l'aide, ça lui fait sûrement du bien.
Pour toi, tu sais maintenant qu'en cas de besoin, tu peux trouver de l'aide (et sans jugement ni trahison d'autrui je t'assure ).

Plein de bonnes chose pour toi !


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 
Oui, ça fat plaisir d'avoir des nouvelles. Et encore plus quand ce sont des bonnes nouvelles sourire
Bonne chance Tyf !


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message cmt aidez ma mère à ce remettre de ce traumatisme violent? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation