Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
psychotique...
Auteur Message
Répondre en citant
Message psychotique... 
Bonjour,

Vraiment les forum c'est une idée géniale.

Je vous contacte après 1 mois en institution psy et maintenant deux semaines en clinique psy. Le diagnostique posé est structure psychotique ou trouble de la personnalité.

Je suis d'accord avec ce diagnostique d'autant que je prend un anti psychotique qui me fait énormément de bien. (diminution de la capacité agressante du monde et de mes stratégies pour me protéger et donc plus de place pour vivre moi-même).

Mais tout cela pose des questions: Je ne suis pas délirante mais plutôt hyper sensible (bon d'accord ça avait pris des proportions un peu trop grande). Existe-t-il une réflexion sur la nuance entre sensibilité exacerbée et trouble pathologique? J'ai parfois l'impression que c'est le monde et ce qu'en font les hommes qui est inhospitalier et que mes réaction quoique à fleur de peau sont saines.

A propos de l'anti psychotique, y-t-il quelqu'un qui sait sur quoi ça agit?

Merci de tout coeur de vos réponses.

Laure Anne


_________________
On peut trouver ce que l'on cherche. Ce qu'on néglige nous échappe.
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message psychotique... 
Bienvenue Laure Anne !

La nuance tient justement dans la distinction entre un trouble de la personnalité et un état pathologique avéré, bien que cette distinction soit parfois difficile à faire... Et du reste, ce n'est pas parce que l'on souffre d'un trouble psy que nos réactions ne puissent pas parfois être considérées comme "saines" Il est en revanche possible que tu sois plus fragile et sensible, du fait de ce trouble, aux agressions de l'environnement, que tu aies plus de mal à t'en protéger.

Les anti-psychotiques agissent principalement sur les neuromédiateurs (les neurones (cellules du cerveau) libèrent des molécules - les neuromédiateurs - qui leur servent à communiquer avec d'autres neurones et à modifier ainsi les informations cérébrales, dans le sens d'une activité ou d'une inhibition).


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message psychotique... 
salut laure anne,


j'ai toujorus pas trouvé au bout de 11 ans de psychiatrie la façon pour être moins sensible, mais déjà, je comprends que c'et plus les autres qui m'agressent, enfin si, mais moi d'une petite pécadille, j'en fais une montagne : je suis sensible comme toi.


peut être qu'une thérapie de type analytique pourrait t'aider en plsu de ton psy actuel





_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message psychotique... 
Oui enfin j'ai 10 ans de thérapie derrière moi. Dont la dernière que j'ai arreté il y 3
mois faute de choses nouvelles à voir. C'est suite à ma ts que les choses ont évolué.

Il semble bien que comme le dit Traviata je sois sensible en lien avec une fragilité du à la maladie.

Maintenant mon travail est de re-caler mes réactions en fonction du réel et non de mes humeur. Mais cela est le lot de tous/tes.

C'est étrange de devoir dénier une partie de sa sensibilité (par le biais des antipsychotique) pour aller mieux. Cette sensibilité étais aussi une partie structurante de mon identité. Je ne sais d'ailleurs pas quelle part de moi va m'echapper et même si je vais perdre quelque chose. j'espère surtout garder ces délicates vibrilles qui constituaient ma sensibilité première en accord avec les couleurs les sons les odeurs les gestes les intonations de voix etc... Les mois à venir vont être déterminant entre un mieux-être et toute la place que je pourrais occuper dans ma nouvelle identité, nouvelle parce qu'amputée.

Merci de vos réponse rapides

Laure Anne


_________________
On peut trouver ce que l'on cherche. Ce qu'on néglige nous échappe.
Répondre en citant
Message psychotique... 
NOTE: A relire je ne suis pas sure que vibrille existe. Je pensais à l'adjectif Vibrillonant


_________________
On peut trouver ce que l'on cherche. Ce qu'on néglige nous échappe.
Répondre en citant
Message psychotique... 
ben je sais pas si ça existe ni vibrillonnant d'ailleurs mais c'est joli^^

bienvenue sur le forum Laure Anne

Répondre en citant
Message psychotique... 
Bienvenue!

Avec un traitement finement adapté, au fil du temps, tu devrais pouvoir conserver ta sensibilité au monde sans qu'elle ne devienne trop envahissante. Normalement, il ne devrait rien t'enlever mais t'aider à organiser les sensations.


_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Répondre en citant
Message psychotique... 
Merci,

Viobrionnant existe mais pas vibrille qui est joli en effet mais hélas pure invention. Le terme est vibrisse petit poil extrèment sensible aux stimulation.


_________________
On peut trouver ce que l'on cherche. Ce qu'on néglige nous échappe.
Message psychotique... 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation