Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Inhibition sexuelle
Auteur Message
Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
J'ai remarqué que ce sujet est peu abordé sur le forum , peut-être suis - je le seul à en avoir souffert ? Enfin , ça a été dur d'expliquer ça à certaines de mes exs . Je souffre pas d'impuissance totale mais je peux perdre ma vitalité au lit comme ça d'un coup . Maintenant ça va beaucoup mieux . Mais les nanas du passé me l'ont guère pardonné , j'en ai souffert même si je les comprends .
Je cherche un peu de théorie analytique sur ça si vous en connaissez , oedipe non résolu non ? . Je présume que beaucoup font une analyse pour ce type de problématique .
Winnicott apparemment avait des problèmes d'ordre intime .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
Je crois Psychonaute surtout que tu es un des seuls hommes du forum content

Personnellement je suis inhibée, pas sexuellement, mon inhibition est plutôt par rapport aux changements "d'ambiance" disons lorsqu'il y a séduction. C'est à dire ce moment où ce qui va ou peut se passer devient évident et où en toute logique il me serait facile d'indiquer mon accord par certaines attitudes, enfin l'autorisation d'approcher disons, la réciprocité de l'émoi. Ou encore de m'approcher moi-même. J'ai été, et d'avantage, et beaucoup moins inhibé sur ce point par le passé. Sur certains points l'âge et la maturité, l'expérience peut être, rendent certaines choses plus faciles, sur d'autres plus compliquées...

J'ai peur de "passer à l'acte" pas au sens où l'acte en lui-même me fasse peur, au contraire une fois "dedans" je me sens rassurée, c'est franchir la distance qui m'est difficile. Enfin disons que ce passage me fait peur aussi car il y a chez moi une crainte que les choses débordent et que je ne maitrise plus si je souhaites... disons - un peu comme entrer dans un tunnel et craindre qu'il s'avère plus glissant que prévu, ou plus pentu... question de confiance sans doute, en moi et l'autre.

Mon problème, en matière de sexualité comme dans la vie d'ailleurs, à toujours résidé dans le rapport inhibition exhibition - soit une pudeur et une timidité excessive, soit l'inverse absolu. Et toujours un rapport à la maîtrise, soit par une soumission excessive à la demande et aux fantasmes de l'autre (et ça j'en ai quand même gardé quelques mauvais souvenirs, cela a imprimé en moi des craintes que je n'avais pas à la base), soit la figuration d'une sorte de puissance sexuelle où j'avais plein pouvoir et tout contrôle, donc sur l'orgasme aussi.

Je n'ai jamais compris les femmes qui "en veulent" à leurs partenaire sexuel pour une ou plusieurs panne. Bien sûr au bout de plusieurs pannes si elle est mal vécue par monsieur, cela peut être délicat de savoir comment se comporter pour que cela ne prenne par des proportions qui risqueraient d'ajouter de l'angoisse, mais où y a-t-il d'écrit qu'il faille absolument être performant et durer ?

La sexualité ce n'est pas "que" une érection une pénétration et une jouissance menée à terme, c'est aussi simplement le contact, les caresses, la proximité, l'intimité, le jeu.... être ensemble tout simplement.



Dernière édition par Manamana le Mar 1 Déc 2009 - 10:38; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
Tu es tellement, psychonaute, dans des souffrances liées à la performance, à ton rôle masculin, bref à tout ça, qu'il serait même étonnant qu'il n'y ait pas de répercussion sur ta vie sexuelle.
En revanche, quand tu titres "inhibition", c'est un peu différent.
Sans outrepasser sur des élaborations personnelles, c'est quelque chose que tu parviens à travailler en thérapie ? Justement, ce qui tiendrait à des "angoisses de performance", à des problèmes de libido, à des angoisses liées au rôle masculin dans l'acte sexuel (peur du féminin, de la pénétration, de l'agressivité normale de tout rapport sexuel, etc.) ? Parce qu'il n'y a pas un lien (c'est pourquoi il est difficile de conseiller de la littérature généraliste à ce sujet, ce qui ne t'aiderait d'ailleurs pas), mais une multitude de liens avec diverses problématiques.

Côté féminin, comme Manamana, je ne vois pas bien, à part une immaturité sexuelle profonde, ce qui pourrait mettre une femme en colère contre un homme qui a une panne. Je pense que ces femmes qui attendent sur un mode hystérisé un mâle performant ont surtout des difficultés au niveau de leur propre érotisme.
Nous sommes tous normalement en mesure de supporter des déconvenues (les hommes mariés en connaissent, entre autres, tous les mois), de différer le plaisir ou de trouver du plaisir autrement, car la pénétration n'est évidemment pas le seul moyen de satisfaire une femme.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
Oui Traviata je travaille ça avec ma psy bien sûr . On a travaillé certains fantasmes autour de ma sexualité ex : faire mal , se faire mal etc . Enfin ça se passe beaucoup mieux pour moi dans ma vie intime .
Par contre je reste encore trop exigeant avec moi - même par moment , mais ça fond lentement .

Merci pour ton témoignage Manamana . Dans le cas de ces jeunes femmes Traviata je pense que c'était lié à leur jeune âge et que ça les vexaient tout simplement , je parle de celles qui ont cessé de me voir mais je pense surtout que le fait que j'en souffrais les faisait fuir . Car je n'avais pas de patience avec moi - même , ça je l'ai appris et je l'apprends encore .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
Ces idées de performance c'est rattaché à ma mère qui nous as beaucoup trop idéalisé moi et mon frère : il fallait qu'on soit toujours impeccable , habillé comme elle voulait elle etc . Et ma mère est une femme qui n'a aucune patience . Je fais une association un peu direct mais je crois pas que c'est un hasard .
Mais ma psy m'a dit il y a peu que ma mère doit "s'évanouir" un peu dans mon monde interne enfin si j'ai bien compris . Pour faire de la "place" à d'autres femmes sans doute .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
Et peut-être aussi de la place à la patience Au doute, à la surprise, aux failles, à l'humain... Parce que c'est là aussi que l'érotisme se construit, pas dans une pseudo-sexualité hollywoodienne, du type "fais-moi jouir en 2 secondes là tout de suite sur un coin de bureau"


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
Ha mais ça peut-être sympa ça ! . Non je déconne tu as raison bien sûr .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
tiens du coup je me dis qu'en fait c'est pas mal les amitiés occasionnellement sexuelles...

ça a le mérite de pouvoir être drôle et simple et tendre

Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
et tiens du coup me fait penser à une chanson de Dyonisos content




bon et comme faut aller sur youtube pour voir le clip ci-dessus Rolling Eyes (sont pénibles avec ça, qu'est-ce que ça peut bien faire qu'on le regarde ici ou sur le site de youtube, je trouve ça parfaitement débile) je tente de mettre un autre pour qe vous puissiez l'écouter ici, mais ceci dit je vous conseille quand même d'aller voir le clip original ci-dessus...



Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
psychonaute a écrit:
 Dans le cas de ces jeunes femmes Traviata je pense que c'était lié à leur jeune âge et que ça les vexaient tout simplement , je parle de celles qui ont cessé de me voir mais je pense surtout que le fait que j'en souffrais les faisait fuir .


Je pense aussi que c'est plus certainement ta souffrance à ce moment-là qui faisait fuir les femmes, plutôt que le fait de ne pas être tel que tu l'aurais voulu.
Ou alors ils s'agit d'une toute petite minorité de femmes.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
Disons que j'avais cette tête : , puis Crying or Very sad . Donc tu vois Sèv .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
et aucune a essayé de te faire rigoler ? Ou te dire qu'elle s'en foutait ?

Pour moi je considère que si il y a un problème comme ça, bon ben on attend, on se cherche ensemble, on va au cinoche lol, enfin tu vois, il n'y a pas que les filles à qui il faille parfois laisser le temps....

en général, je suis pas d'accord avec l'idée de laisser du temps à l'un ou l'autre, l'un étant le faible et l'autre le protecteur, parce que cela introduit une inégalité, c'est au couple qu'il faut laisser du temps, fait de deux êtres avec chacun ses fragilités.

Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
Des choses intéressantes dans cette émission sur l'image que l'on se fait de la sexualité des garçons et des filles...

Émission : Rue des Écoles - France Culture
par Louise Tourret
le mercredi de 11h à midi

émission du mercredi 2 décembre 2009 :

L'éducation de la sexualité et la contraception à l'école
L’éducation sexuelle à l'école aujourd'hui.
Il y a 3 semaines Ségolène Royal proposait un pass contraception dans les lycées de Poitou-Charentes. Le sujet a déclenché une polémique... Comme à chaque fois qu'on parle de contraception et de sexualité à l'école.
Alors que disent précisément les textes en la matière : une circulaire de 2003 indique que l'éducation à la sexualité en milieu scolaire est une composante essentielle – essentielle !- de la construction de la personne et de l'éducation du citoyen. »
Ambitieuse mission ! Alors comment l’école s’en débrouille-t-elle dans les faits ? Comment parler de sexualité aux adolescents d’aujourd’hui ? Et quelle place pour la prévention et la contraception donc dans les établissements ?

Invités :

- Marie-Pierre Martinet.  Secrétaire générale du Planning Familial.
- Nathalie Bajos.  Sociologue, démographe, directrice de recherche à l’Inserm, co-auteur d'une enquête parue aux éditions La découverte en 2008, La sexualité en France : pratiques, genre et santé
-
Yvette Veyret.  Membre de l'Association des Professeurs
d'Histoire et Géographie (APHG) et professeur de Géographie à Paris-X
- Chantal Picod.  Ancienne enseignante, formatrice en sexologie auprès des intervenants ds les établissements.

Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
Manamana a écrit:

et aucune a essayé de te faire rigoler ? Ou te dire qu'elle s'en foutait ?

Pour moi je considère que si il y a un problème comme ça, bon ben on attend, on se cherche ensemble, on va au cinoche lol, enfin tu vois, il n'y a pas que les filles à qui il faille parfois laisser le temps....

en général, je suis pas d'accord avec l'idée de laisser du temps à l'un ou l'autre, l'un étant le faible et l'autre le protecteur, parce que cela introduit une inégalité, c'est au couple qu'il faut laisser du temps, fait de deux êtres avec chacun ses fragilités.


Je dirais qu'elles étaient très hypocrites pour certaines , elles me disaient que c'était rien , puis elles me plaquaient .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Inhibition sexuelle 
ben es-tu sûr que c'était ça la raison pour te plaquer ?

Ou simplement que vous n'étiez pas fait pour construire quelque chose de plus ensemble ? ou.....

Message Inhibition sexuelle 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation