Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
travail et souffrance psychique
Auteur Message
Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
depuis quelque temps je déraille au travail , depuis 2 ans je travaille dans un open space , ce qui est un exploit pour moi mais là je n'ne peu plus, je les entents tous chuchoter , et je me demande s'il ne parle pas de moi, je suis psychotique et la situation n'arrange rien à mon état

je commence à cumuler les arrêts de trvail et je me rends bien compte que je deviens une personne à éviter, je me sens pas trè bien , je pense à une reconversion dans un autre travail car celui que j'ai actuellement ne me co,vient plus


mais je souffre vraiment et je sais que mes collègues ne m'apprécient pas et qu'on me prend pour une conne ect mais mon travail ne m'intéresse pas et je dois faire avec, c'est un boulot alimentaire et je sais ce qui me conviendrait donc je vais tout faire pour y arriver

à bientôt

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
Salut Tinou  sourire ,


Avant de ne plus rien supporter, pourquoi pas un congé maladie et si ça te semble impossible car trop de taf en ce moment, essaie de te changer les idées tes jours de repos et le soir, tant que tu n'es pas trop fatiguée pour l'envisager.




Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
oui tinou, pense à bien te reposer si tu as un congé maladie


tu décideras ensuite sourire





_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
C'est un beau projet que de vouloir faire ce que tu veux sourire
Tu as bien mesuré tous les inconvénients, les caractéristiques de ce nouveau boulot, par rapport à la maladie avant de te lancer dans cette direction ?

Pour ton boulot actuel c'est dommage, mais est-ce que ça vient du travail en lui-même qui ne te plait plus parce que tu as changé, ou est-ce que ce sont les conditions de travail (promiscuité avec les collègues) qui font que tu ne le supporte plus ? aller au boulot en pensant que les collègues chuchotent sur soi, ça doit être très difficile, l'arrêt maladie est une bonne alternative dans l'immédiat si c'est trop compliqué, le temps de te remettre un peu.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
coucou Tinou, je connais ça de croire qu'on chuchote
c'est vraiment dur à gérer surtout dans un open space où on peut pas se cacher...
tu peux faire face et trouver des "bouées de sauvetage" : activité frénétique, ou une personne à qui parler  - ça peut faire redescendre... mais bon si c'est trop dur et que rien ne marche, tu vas juste t'épuiser donc REPOS

Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
je suis en congée demain soir,

pour mon projet je compte prendre des cours du soir à l ' IUT, le job que je vise sera plus en adéquation avec la maladie, moins de stresse et moins de relationnel car je peux vous garantir que je ne suis pas douée pour cela , je suis une sauvage désagréable ...enfin la terreur des collègues

la promiscuité avec mes collègues m'agace et le job ne m'intéresse plus, j'en ai fait le tour

mais je compte avant tout à me soigner car en ce moment ça n'est pas génial, j'ai des troubles assez conséquents et ça me mine et je sais qu'il faut que ça aille pour entreprendre quelque chose d'uatre donc je prend des cours du soir , je garde mon boulot actuel mais je m'ouvre une porte de sortie , en plus je peux valoriser dans mon nouveau job ce que je fais maintenant car c'est recherché donc patience patience .... et santé

un jour viendra où je donnerai ma démission avec le sourire  et voilà

Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
tinou a écrit:
 moins de relationnel car je peux vous garantir que je ne suis pas douée pour cela , je suis une sauvage désagréable ...


Même pas vrai
Tu te dévalorises, tu sais être quelqu'un de très ouvert et sympathique. Et de très chiante aussi parfois, je valide également ( Mr. Green ).

Bonne chance pour tes cours du soir.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
le projet... bah en plein dans mon analyse du moment... que faire, avec quelle compétence, en fonction de quoi... mes passion et mes intérêts sont volatiles.... et mon adaptabilité a vraiment ses limites.....  je peux faire un job alimentaire, relativement longtemps si toutefois l'on ne me persécute pas trop pour mes retards constants et si on ne me fait pas entrer dans des jeux psychologiques de "relations entre collègues" et de "hiérarchie"....

Je sais que c'est facile pour personne, Tinou je vois que ça doit être compliqué, et certainement plus que pour moi (point de vue social, fragilités : je ne suis pas psychotique) , mais comment tu as fait ton parcours, où as-tu trouvé la motivation?



Dernière édition par Manamana le Sam 6 Mar 2010 - 20:20; édité 1 fois
Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
manamana mon job actuel à toujours été alimentaire, j'ai fait des formations en fonction de la demande du marché, j'en avais marre d'être au chômage. Mon but d'alors s'était d'avoir un cdi , s'était en quelque sorte ma motivation mais après 8 ans dans le même boulot ça ne me suffit plus, j'ai changé et je sais qu'il est important de faire quelque chose qui nous plait , c'est ma motivation d'uajourd'hui pour bouger et faire des choses
maintenant je compose avec la maladie, c'est assez dur parfois car c'est fatiguant , ça me fatigue de devoir toujours faire attention, de prendre mon traitement de rechuter et de devoir tout recommencer mais j'évolue et les projets me maintiennent en vie car je sais qu'un jour ça ira
le plus important pour moi aujourd'hui c'est de me détacher de mon boulot et d'investir un autre domaine qui me plait plus
bon courage à toi manamana

séverine je ne suis pas chiante, je suis une empecheuse de tourner en rond , nuance

Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
Coucou Tinou, merci pour ta réponse et désolée pour mon pâté émotionnel de l'autre jour  Rolling Eyes (j'ai un peu édité pour que cela garde son sens dans le fil mais enlevé un peu de mélo...)


 
Citation:

un jour viendra où je donnerai ma démission avec le sourire



content  c'est tellement bon de franchir la porte d'une entreprise pour la dernière fois quand on a trouvé autre chose.... Tu penses commencer quand à l'IUT ? Tu as trouvé exactement la formation qu'il te fallait ?

Répondre en citant
Message travail et souffrance psychique 
salut manamana

je commence normalement en septembre octobre et ça correspond à ce que je veux faire, les cours sont à prtir de 18 h jusqu'à 21 heures , après une journée de boulot, il va me falloir des enphét. là j'essaie d'aler mieux physiquement et psychiquement donc ça ne me dérange pas de commencer à la rentrée

bon courage

Message travail et souffrance psychique 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation