Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
TCA au bord du gouffre
Auteur Message
Répondre en citant
Message TCA au bord du gouffre 
Bonjour,

Je souffre de TCA depuis maintenant plus d'un an, je suis boulimique non vomisseuse..

J'ai été suivie par un psy d'obédience tcc, je suis actuellement en analyse et suivie par une nutritionniste mais rien y fait je fais une crise au moins tous les mois sans parler des "carquages" par ci par là...

il y a deux jours, j'ai fais une crise, pas plus importante que les autres en terme de quantité mais pour la première fois je me suis vraiment fait peur. Je m'explique. Je ne peux m'arrêter que quand mon estomac est trop plein soit qu'il me fait très mal, ça c'est habituel. mais là, je me suis tordu de douleur à un point tel que je pensais m'être perforé l'estomac et que j'étais par terre dans ma salle de bain à deux doigts d'appeller le SAMU. J'ai même essayer de vomir, ne serait-ce que pour me soulager un peu parce que j'étouffais...j'ai voulu appeller à l'aide mes proches mais j'avais trop honte et qu'auraient-ils pu faire..?

je n'en peux plus de ces crises..pendant les jours qui suivent c'est l'enfer, je refais des "petites crises", je perds tous repères et suis déprimée comme jamais. Aujourd'hui je reprenais le travail après une semaine de vacances et j'ai bien failli ne pas y aller, j'en peux plus je me sens au bord de la rupture alors qu'avant je reprenais le dessus, je ne sais pas quoi faire.

Je suis prête à tout faire pour que cela cesse, dites moi que c'est possible et dites moi comment.....

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message TCA au bord du gouffre 
Bienvenue Alex,

Il n'y a malheureusement pas de solution miracle, c'est avec le temps que prendra le travail thérapeutique dans lequel tu t'es engagée que tu commenceras à aller mieux.

Si tu te sens beaucoup plus mal après cette crise, il faudrait peut-être contacter ton psy ? Il pourra évaluer si quelque chose peut être entrepris dans l'immédiat pour te soulager.

Tu as essayé de participer à des groupes de parole en plus de ton travail thérapeutique ? Comme tu parles de la honte de faire appel à tes proches, et de l'isolement dans lequel tu dois du coup te trouver face à tes problèmes, ce genre de groupe peut apporter un soutien non négligeable grâce au partage des expériences.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message TCA au bord du gouffre 
cela fait 3 ans que je suis en analyse et mon psy parle de mon "symptôme" de façon assez réductrice, comme si ça n'était pas grave, sans vriament entendre la gravité de ma souffrance, parce que pour lui, je suis d'accord dans un sens, le principal est plus loin et non cette manifestation dans la réalité.  Mais moi ma souffrance est bien là et bien réelle alors je suis désemparée...

je ne sais pas où aller pour trouver un groupe de parole..

Répondre en citant
Message TCA au bord du gouffre 
Il est vrai que le problème est sans doute plus profond mais ce type de symptôme n'est cependant pas négligeable, non seulement parce qu'il te fait souffrir mais aussi parce qu'il est potentiellement dangereux (ce que tu as récemment vécu le montre malheureusement).

Comme tu es à Paris, il y a pas mal de solutions pour trouver un groupe de parole. L'endroit le plus renommé est la CMME de l'hôpital Sainte-Anne, qui dispose d'une unité réservée aux troubles du comportement alimentaire et propose divers types de prise en charge psychothérapeutique : http://www.ch-sainte-anne.fr/site/soins/soinsPsy/soinsAdo/cmme/presentation…
Ton psy a peut-être aussi d'autres pistes, ou des institutions avec lesquelles il a l'habitude de travailler.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message TCA au bord du gouffre 
est-il possible ou normal de "butter" autant de temps sur un même symptôme sans que rien ne change voire avec aggravation??!!

Répondre en citant
Message TCA au bord du gouffre 
C'est quelque chose de difficile à dire, surtout à quelqu'un qui souffre, mais, pour certains troubles et certaines personnes, il faut du temps pour espérer une réelle et durable amélioration... Si réellement les symptômes s'aggravent de façon inquiétante, et si cette aggravation n'est pas une étape transitoire de la thérapie, ce qui se passe parfois, il faudrait voir avec ton psy si quelque chose peut être modifié dans l'accompagnement qui t'est actuellement proposé. On peut agir sur le dispositif (nombre de séances, type de thérapie...) et sur ce qui peut être proposé autour du dispositif psychothérapeutique individuel (je t'avais parlé de groupes par exemple...).


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message TCA au bord du gouffre 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation