Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 3
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière
Auteur Message
Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
Documentaire d'Olivier Delacroix et Hugo Lopez (France, 2009). 55 mn. Inédit.

Parce qu'elle reste méconnue et associée à des faits divers sanglants, la schizophrénie fait peur. Les malades sont souvent assimilés à des agresseurs potentiels, ou réduits au cliché trompeur de la « double personnalité ». C'est en croisant par hasard la route d'un schizophrène que le journaliste Olivier Delacroix a décidé de mener l'enquête. Loin des discours institutionnels, il donne la parole à des malades et à leurs familles, partage un peu de leur quotidien et de leur combat, confronte données médicales (recueillies à l'hôpital Sainte-Anne) et ressenti personnel.

http://television.telerama.fr/tele/emission.php?onglet=critique&id=16314784

Peut-être enfin une approche différente, peut-être...



Dernière édition par fracat le Dim 14 Mar 2010 - 00:00; édité 1 fois

_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
Ah oui, ça m'a l'air bien ça sourire
vendredi 19 mars à 20h35 sur France 4.

Dommage que je n'ai toujours pas remplacé ma vieille télé fichue, je vais tenter d'aller squatter la télé d'un copain ou d'un voisin.

Merci Fracat


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
Peut-être est-il possible de voir la vidéo du documentaire sur le site de France 4 ?
Sév

ps : j'ai réédité car j'avais fait une faute de frappe dans le titre Embarassed


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
ouaich peut être quon aura une autre vision de cette maladie qui est stigmatisée

Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
Ben je sais que Arte a toujours eu, même avant le web, un service où l'on pouvait appeler pour acheter les doc qu'ils diffusaient, et il me semble qu'ils ont cela maintenant sur internet... peut être france4 aussi je sais pas....
moi non plus j'ai plus la télé donc je vais aller voir. Vous dirais ce que je trouve.

Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
je viens de voir l'émission content pas trop mal en effet sourire


bon, je n'y ai rien appris, mais le grand public se fera peut être une aute idée de cette maladie


(on peut la visonner déjà sur le site de france 4 )


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
En effet, on peut la voir directement sur le site jusqu'au 27 mars.
Merci pour le tuyau Jade  sourire


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
Ca marche pô chez moi
mais merci quand même les filles !
je vais attendre la diffusion tv


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
Chez moi ça a ramé un bon moment, mais c'est finalement parti.
Je n'ai pas encore pris le temps de regarder.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
Le lien marche pour moi, merci, mais pas encore regardé!


_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
j'ai regardé, un peu court, pas mal sourire je trouve qu'on voit un peu trop le journaliste, n'est pas Moati qui veut....

mais sinon pas mal du tout.

Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
Alors réaction à chaud et en vrac: c'est pas mal, mieux que ce qu'on a l'habitude en tout cas, c'est certain...mais je trouve quand même qu'il manquait le témoignage de personnes vraiment autonomes et vivant seules.
J'ai pu retrouvé des points communs avec notre vécu, mais surtout avec le vécu des premières années de la maladie (et en ça c'était assez difficile à regarder pour moi).
Pas encore assez approfondi à mon avis, les idées reçues sont prises à contre-pied c'est bien, mais démontrer la non dangerosité, "du faire peur ou pas faire peur" c'est encore tourner autour de la question de la violence. Il y a tellement d'autres facettes qui pourraient être montrées, d'autres versants à explorer, autour du quotidien, de l'intégration dans la société, de l'inadaptation du monde du travail, de cette étonnante sensibilité si particulière...et puis aussi mettre en valeur tout ce qui n'est pas maladie en eux...
L'implication des familles était bien traduite et j'ai apprécié que soit abordé les conséquences pour la fratrie, on parle souvent des parents, des mères plus généralement, plus rarement des frères et soeurs, pourtant leur vie est tout autant bouleversée.
Le chiffre de 8O% de pères prenant la fuite m'a semblé énorme, j'aimerais bien avoir confirmation des pros du forum
Voilà c'est du vrac Mr. Green
Cette phrase dite par une mère m'a beaucoup remuée :
"je sais qu'il ne peut pas être heureux mais je sais qu'il peut être autonome"
C'est d'une tristesse infinie, que de désespoir...

Je souhaite de tout mon coeur que mon fils soit heureux

Manamana : effectivement difficile de faire mieux que Moati, le style est différent, plus télévision choc, mais le ton reste respectueux malgré tout. Un petit coté naïf dans la démonstration quand même je trouve...


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
Un petit coté naïf dans la démonstration quand même je trouve...

oui Laughing c'est le moins qu'on puisse dire, son ton "télé" était même assez insupportable, mais disons qu'au moins il a eu l'honnêteté de ne pas choisir les images pour se mettre en valeur et a aussi montré les moments où il était un peu... hum... hors propos disons content bref naïf, l'intention est bonne, mais en effet, c'est un peu ce que je voulais dire par court, ça dit quand même pas grand chose.
Par contre je pense que même si cela tendait vers le "sensationnel" (pas tant dans le contenu que dans la manière de traiter le contenu, l'approche disons, mais c'est bien pour cela que je dis n'est pas Moati qui veut, qui lui peut faire exploser la forme habituelle télé vu son talent).
Et oui les mamans m'ont touché, surtout celle de ... David je crois... avec cette grande fratrie...

Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
J'ai regardé du coin de l'oeil, pas franchement emballée (et pas du tout emballée par la mise en accusation des soignants au début). Du travail honnête, certainement mieux que ce qu'on a pu voir ici et là, mais quand même pas très fouillé et j'ai envie de dire pas très pro.

Je ne l'ai pas trouvé non plus très représentatif, sans doute à cause de l'accent mis sur les familles, les patients que je côtoie vivant seuls (ou en foyer, appart thérapeutique, etc.) dans l'immense majorité des cas.
fracat a écrit:

Le chiffre de 8O% de pères prenant la fuite m'a semblé énorme, j'aimerais bien avoir confirmation des pros du forum

Je n'aime pas trop l'image des "pères prenant la fuite", mais il est certain qu'un nombre considérable de couples se sépare (et, en France, quand un couple se sépare, l'enfant reste le plus souvent avec la mère). Je ne connais pas le chiffre statistique exact, mais celui-ci ne me paraît pas aberrant. Ce n'est pas propre à la maladie mentale, on retrouve le même phénomène pour les maladies somatiques graves. On le retrouve aussi quand il ne s'agit pas d'un enfant mais d'un des membres du couple qui est atteint d'une maladie grave.
On essaye de travailler cette question en amont désormais, pour éviter l'explosion de la famille, j'en avais déjà parlé un peu ici.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 
j'ai trouvé cela superficielle, et très grossier

Message Schizophrènes: entre l'enfer et la lumière 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 3
Aller à la page: 1, 2, 3  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation