Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale
Auteur Message
Répondre en citant
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 
Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale

Destination Santé, 22 mars 2010

En 10 ans, le nombre de condamnations pour viol sur mineurs de moins de 15 ans a doublé en France.


A la demande du ministère de la Santé, la Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publier une série de recommandations de bonnes pratiques. Destinées aux médecins et professionnels de santé, ces recommandations doivent améliorer la prise en charge médicale des auteurs d’agressions sexuelles.

Elles s’inscrivent dans le contexte des évolutions législatives, dont l’objectif majeur est la prévention de la récidive. Or dans ce contexte particulier, la prise en charge thérapeutique des délinquants est rendue plus difficile encore par le fait que les profils psychologiques varient fortement d’un individu à l’autre.

L’évaluation clinique initiale est donc essentielle. Les professionnels se voient ainsi rappeler l’importance majeure de la psychothérapie, clé de voûte de la prise en charge. Elle doit associer une équipe de santé et une équipe socio-éducative. L’objectif est naturellement d’ « améliorer le fonctionnement psycho-social de l’individu, de diminuer l’activité sexuelle inappropriée et par conséquent d’éviter la récidive… sans jamais pouvoir l’exclure », ajoute la HAS. Cet accompagnement psychologique n’est évidemment pas exclusif d’un traitement pharmacologique. C’est lui en effet, qui permet de « réduire les pulsions sexuelles pour les hommes adultes ayant des comportements sexuels déviants sévères ».

Cliquez ici pour accéder à l’intégralité des recommandations.

Source : Haute Autorité de Santé, 16 mars 2010

http://www.destinationsante.com/Agressions-sexuelles-sur-mineurs-la-vraie-p…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 
Ca me fait penser, aujourd'hui j'ai reçu un très jeune couple dont le femme s'est fait sexuellement agressée devant la porte de chez elle. Alors que je demandais à Monsieur ce qu'il fabriquait enfermé chez lui, il m'a répondu "ah mais j'allais pas sortir, c'est qu'ils étaient nombreux, c'était dangereux quand même !"
Confused

Bien sûr je suis allé raconter l'histoire à mes collègues, les plus âgées ont eu la même réaction outrée que moi, par contre la plus jeune a trouvé la réaction de Monsieur tout à fait normale et appropriée.

Je suis rentrée ce soir en me demandant si dans cette façon de concevoir le couple "à la mode d'une nouvelle génération", chacun pour soi et Dieu pour tous, les femmes sont les égales des hommes quand il s'agit de se défendre, les jeunes femmes ne devenaient pas de plus en plus vulnérables...


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 
C'est lamentable comme attitude quel lâche ce type !  Confused

C'est quand même ce que je trouve mignon dans la galanterie avec les femmes (tenir la porte , mettre le manteau à la dame quand il fait froid , protéger des agresseurs etc.)


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 
Protéger des agresseurs...on n'est plus trop dans le cadre de la galanterie là, mais plutôt dans l'assistance à personne en danger !
Alors être témoin de l'agression sexuelle de sa compagne et ne pas intervenir, faut quand même être sacrément paralysé par la peur...et pas trop amoureux ! Rolling Eyes
Je n'arrive pas à croire que ce soit une conception du couple nouvelle génération
ou alors où va-ton ?? Sad


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 
J'ose espérer aussi que c'est pas trop répandu mais ce que dit Séverine ne m'étonne pas en même temps ... 


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 
L'histoire évoquée par Séverine est insupportable...
La peur panique face à une violence brutale et massive peut se concevoir. 
Ce qui m'interrogerait plus, ce serait une absence de culpabilité de ce compagnon face au constat de son impuissance...
Mais le problème principal est quand même celui des salopards qui ont violé cette pauvre femme !


 




 



Dernière édition par gronounours le Mar 23 Mar 2010 - 20:32; édité 1 fois

_________________
Aussi longtemps que les ours n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
(proverbe africain, personnalisé)
Répondre en citant
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 
C'est vrai, tu as bien raison Gronounours



_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 
Moi je pourrais plus me regarder dans une glace après ça ... J'aurai disparu par la petite porte ... 


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 
.... Confused .... Confused .... Confused .... eh ben, j'espère que ce garçon va être immensément capable de dénégation, pour son propre salut disons....

quand à leur couple... c'est mort... et quand aux jeunes gens à qui tu as parlé Séverine.... bah je leur souhaite de se faire tabasser devant pleins de gens immobiles. Horrible à dire, mais ... que dire d'autre. Je le pense pas vraiment bien sûr... mais bon. Là, tout de suite, oui.

Répondre en citant
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 
Citation:
Ce qui m'interrogerait plus, ce serait une absence de culpabilité de ce compagnon face au constat de son impuissance...

La demoiselle n'a pas été violée, elle a été (rudement) agressée dans un registre sexuel.

Et nan, le jeune homme accourait dans mes jupes pour me demander de protéger lui et la demoiselle des agresseurs. Mais de culpabilité, quedalle, il estime s'être protégé. Soit, il est très jeune d'âge et surtout pas mature du tout ni dégourdi pour un sou. Mais quand même...

 


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Agressions sexuelles sur mineurs : la vraie place de la prise en charge médicale 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation